Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La première sélection du Prix Orange du Livre 2024 est connue

Le jury de la 16e édition, présidé par Jean-Christophe Rufin, a délibéré

La première sélection du Prix Orange du Livre 2024 est connue

Le jury de la 16e édition du Prix Orange du Livre, présidé par Jean-Christophe Rufin, s’est réuni mardi 26 mars pour délibérer et établir une première sélection de romans écrits en français et parus en France entre le 1er janvier et le 31 mars 2024.

 

Un Prix révélateur de talents

Ce prix met en lumière les romans les plus marquants de la rentrée de janvier et a la volonté de donner une visibilité aux talents émergents ne bénéficiant pas encore d'une forte notoriété. Sa particularité tient à la mixité du jury : composé de 16 membres, des libraires, écrivains et lecteurs se côtoient.

 

Une sélection établie par un jury diversifié

Sous la présidence de Jean-Christophe Rufin, écrivain et membre de l’Académie Française, le jury est composé des auteurs Paul Saint Bris (lauréat 2023), Rachid Benzine, Dimitri Delmas, Julie Estève, Olivier Liron et Alexia Stresi ; des libraires Chloé Abellan (librairie Le Divan à Paris 15e) et de Marie Michaud (librairie Gibert Joseph à Poitiers) ; de 5 lecteurs issus de la communauté lecteurs.com : Isabelle Arnould, Alain Fadeau, Virginie Gerard, Elisabeth Ladreyt, Eva Siegler.

Un comité constitué d’une vingtaine d’anciens jurés-lecteurs vient compléter le jury et compte pour une voix.

Le Club de lecture de Cités Caritas, association ayant pour mission d’agir pour l’inclusion des personnes en situation de précarité, d’exclusion ou de handicap, compte également pour une voix.

 

  • Les 20 romans en sélection

    • add_box
      Couverture du livre « Eve Melville, cantique » de Justine Bo aux éditions Grasset Et Fasquelle

      Eve Melville, cantique de Justine Bo

      « Et la voici, Eve Melville, sculptée d'un seul pan de glaise, pas un pli, pas une ride, pas un mot plus haut que l'autre, qui se redresse au milieu de Halsey Street, au milieu des voisins à leurs fenêtres et des enfants réunis sur la route vide, qui nous regarde un à un et qui murmure ma maison est noire » Un matin d'août 2016, un cri déchire le coeur de Brooklyn : la maison d'Eve Melville a été peinte en noir pendant la nuit.

    • add_box
      Couverture du livre « La Disparition d'Hervé Snout » de Olivier Bordacarre aux éditions Denoel

      La Disparition d'Hervé Snout de Olivier Bordacarre

      Odile Snout s'affaire dans la cuisine de son pavillon cossu. Le boeuf bourguignon qui a mijoté toute la journée est prêt. Avec ses deux adolescents, elle attend son époux, dont on fête ce soir-là l'anniversaire. Les heures passent et Hervé ne se montre pas. Quelque chose ne tourne pas rond chez les Snout et l'angoisse commence à monter. Le lendemain matin, à la gendarmerie, le lieutenant ne semble pas inquiet.

    • add_box
      Couverture du livre « La fille de Lake Placid » de Marie Charrel aux éditions Les Peregrines

      La fille de Lake Placid de Marie Charrel

      2019, Californie : Lana Del Rey tente de convaincre Joan Baez de monter avec elle sur scène. La reine du folk est d'abord méfiante face à celle qu'elle prend pour un produit marketing. Mais au fil des jours elle découvre une jeune femme intelligente, une artiste et une poétesse portant au coeur la nostalgie d'un rêve américain impossible et brisé.
      1996, Lake Placid : Elizabeth, 11 ans, échappe à la vigilance de ses parents pour retrouver son ami Parker dans les bois, la nuit

    • add_box
      Couverture du livre « Une demande folle » de Lea Chauvel-Levy aux éditions Lattes

      Une demande folle de Lea Chauvel-Levy

      « La mère est certaine, le père toujours incertain. » Une  jeune femme de 28 ans effectue à la demande de son père un test de paternité. Mais dans l’attente de la réponse, elle perd pied : cette demande, le doute, ce qu’elle revisite de son enfance, de l’histoire de ses parents, sa relation à l’amour et aux hommes, la somme de ces douleurs la font chavirer.

    • add_box
      Couverture du livre « Bientôt les vivants » de Damerdji Amina aux éditions Gallimard

      Bientôt les vivants de Damerdji Amina

      « Aïcha courut à travers le village. Ses jambes tremblaient et son coeur battait si fort qu'il semblait vouloir sortir de sa poitrine. Elle connaissait le mot, dhabahine, les égorgeurs. Dhabahine, dhabahine ! » Algérie, 1988. Après les premières émeutes sauvagement réprimées, le mouvement islamiste montre sa puissance grandissante. La jeune Selma vit dans la proche banlieue d'Alger.

    • add_box
      Couverture du livre « Fantastique histoire d'amour » de Sophie Divry aux éditions Seuil

      Fantastique histoire d'amour de Sophie Divry

      Bastien, inspecteur du travail à Lyon, est amené à enquêter sur un accident : un ouvrier employé dans une usine de traitement des déchets est mort broyé dans une compacteuse.
      Maïa, journaliste scientifique, se rend au Cern, le prestigieux centre de recherche nucléaire à Genève, pour écrire un article sur le cristal scintillateur, un nouveau matériau dont les propriétés déconcertent ses inventeurs.

    • add_box
      Couverture du livre « Du même bois » de Marion Fayolle aux éditions Gallimard

      Du même bois de Marion Fayolle

      Dans une ferme, l'histoire se reproduit de génération en génération : on s'occupe des bêtes, on vit avec, celles qui sont dans l'étable et celles qui ruminent dans les têtes. Peintes sur le vif, à petites touches, les vies se dupliquent en dégradé face aux bêtes qui ont tout un paysage à pâturer. Marion Fayolle crée un monde saisissant dont la poésie brutale révèle ce qui s'imprime par les failles, par les blessures familiales, comme dans les creux des gravures en taille-douce.

    • add_box
      Couverture du livre « Le ciel en sa fureur » de Adeline Fleury aux éditions L'observatoire

      Le ciel en sa fureur de Adeline Fleury

      C'est une bourgade entre mer et champs, avec son église, ses fermes, ses habitants rugueux et taciturnes. Avec ses cauchemars aussi, car ce qu'on a fait au cheval des jumeaux Bellay, aucun animal n'en serait capable. Julia, vétérinaire, et Stéphane, maréchale-ferrante, ex-citadines fraîchement arrivées dans la région, en sont persuadées : seul un homme a pu commettre pareille atrocité. Au fil des jours, de nouvelles carcasses sont retrouvées, et les villageois entrent en émoi - le Varou, monstre de légende assoiffé de vengeance, est revenu !

    • add_box
      Couverture du livre « Nous n'étions pas des tendres » de Sylvie Gracia aux éditions L'iconoclaste

      Nous n'étions pas des tendres de Sylvie Gracia

      Il faut une vie pour être libre. Le temps d'un été, Hélène revient s'occuper de son père. Chaque année, une laisse invisible la ramène au pays, dans ce coin perdu qui lui a donné son accent un peu rauque. Hélène s'est construit une autre vie à Paris, une vie réussie comme on dit, mais dans la maison du lac elle redevient une petite fille obéissante. Rien n'a changé au village, ni les gens, ni cette pesanteur qui vous colle à la peau.

    • add_box
      Couverture du livre « L'ami du prince » de Marianne Jaegle aux éditions Gallimard

      L'ami du prince de Marianne Jaegle

      12 avril 65 après Jésus-Christ, dans les environs de Rome. Des soldats en armes envahissent la villa de Sénèque, porteurs d'un ordre de l'empereur : le philosophe doit se donner la mort. Sénèque écrit alors une ultime lettre à son ami Lucilius, dressant pour lui le bilan de sa vie. Durant quinze années, il a été le précepteur, puis le conseiller, puis l'ami de celui qui exige désormais sa mort : l'empereur Néron.

    • add_box
      Couverture du livre « La géométrie des possibles » de Edouard Jousselin aux éditions Rivages

      La géométrie des possibles de Edouard Jousselin

      Entre les années 1990 et 2010, entre le brumeux Morvan et l'aveuglant Hollywood, entre les vignes françaises et les paysages désertiques américains, une quinzaine de personnages se croisent, se fréquentent, lient parfois leurs destinées. Un vieil homme hanté par son passé sous l'occupation, une mère tiraillée entre ses racines et sa liaison avec un riche producteur de cinéma, un étudiant décadent, une étoile montante, un immigré mexicain qui croit au rêve américain, une victime d'attentat, un agent du FBI...

    • add_box
      Couverture du livre « Et, refleurir » de Kiyemis aux éditions Philippe Rey

      Et, refleurir de Kiyemis

      Un premier roman qui rend hommage aux rêves déraisonnables, au courage d'une héroïne quittant le Cameroun pour s'accomplir en France. Née dans le village camerounais de Nyokon, Andoun est entourée du bruit des houes retournant la terre des cultures d'arachides. Mais ses rêves sont plus grands que cette vie dans les champs. À chaque instant, elle souhaite casser la routine dans laquelle son village entend l'installer.

    • add_box
      Couverture du livre « Camera obscura » de Gwenaelle Lenoir aux éditions Julliard

      Camera obscura de Gwenaelle Lenoir

      Un matin, un photographe militaire voit arriver, à l'hôpital où il travaille, quatre corps torturés. Puis d'autres, et d'autres encore. Au fil des clichés réglementaires qu'il est chargé de prendre, il observe, caché derrière son appareil photo, son pays s'abîmer dans la terreur. Peu à peu, lui qui n'a jamais remis en cause l'ordre établi se pose des questions. Mais se poser des questions, ce n'est pas prudent.

    • add_box
      Couverture du livre « Odette Froyard en trois façons » de Isabelle Monnin aux éditions Gallimard

      Odette Froyard en trois façons de Isabelle Monnin

      Dans ce livre vibrant d'humanité, Isabelle Monnin retrace la vie minuscule d'Odette Froyard, sa grandmère. Au fil des pages, les souvenirs cèdent la place à l'enquête puis à la fiction, pour restituer la destinée de cette femme en apparence sans histoire. De la ville de Gray pendant la Première Guerre mondiale aux camps de la mort, en passant par un mystérieux orphelinat franc-maçon dans les années 1930, Odette Froyard en trois façons offre une traversée du siècle et explore la part romanesque de toute existence.

    • add_box
      Couverture du livre « Sans valeur » de Gaelle Obiegly aux éditions Bayard

      Sans valeur de Gaelle Obiegly

      « Il est arrivé, à l'automne 2022, qu'un petit tas d'ordures suscite mon attention au point que je m'agenouille sur le trottoir pour les considérer. En vue d'un déménagement dont l'échéance approchait, l'essentiel de mon temps était alors occupé au tri et à l'empaquetage de mes affaires. Triant laborieusement, j'ai passé plusieurs mois à discriminer ce qui a de la valeur et ce qui ne vaut rien. D'un côté ce qui est destiné au paradis des archives ; de l'autre ce qui est voué à disparaître dans le néant des ordures. »

    • add_box
      Couverture du livre « L'Inconnue du portrait » de Camille De Peretti aux éditions Calmann-levy

      L'Inconnue du portrait de Camille De Peretti

      « La toile vibrait de beauté. Elle en avait le souffle coupé et se noyait dans l'oeil bleu ciel piqueté de vert. Est-ce qu'elle était réellement le sosie de cette inconnue ? »
      Peint à Vienne en 1910, le tableau de Gustav Klimt Portrait d'une dame est acheté par un collectionneur anonyme en 1916, retouché par le maître un an plus tard, puis volé en 1997, avant de réapparaître en 2019 dans les jardins d'un musée d'art moderne en Italie.

    • add_box
      Couverture du livre « En vérité, Alice » de Tiffany Tavernier aux éditions Sabine Wespieser

      En vérité, Alice de Tiffany Tavernier

      Comme souvent dans les romans excellents, tout est dit dès la première scène : Alice vit sous emprise. Reste à savoir si, et comment, cette jeune femme repliée sur elle-même depuis qu'elle a été arrachée à une enfance radieuse au Guatemala parviendra à sortir de la bulle de déni dans laquelle elle s'est enfermée. Mené tambour battant, ponctué de trouées de lumière, ce livre nous conduit sur des chemins absolument inattendus...

    • add_box
      Couverture du livre « Arctique solaire » de Sophie Van Der Linden aux éditions Denoel

      Arctique solaire de Sophie Van Der Linden

      « J'ai peint tête en l'air, le regard fixé sur ces déploiements, et vécu une apothéose quand les roses et les mauves ont fait leur entrée en scène. Mes gestes à l'unisson de ce déluge chromatique. Zébras, taches, morsures, les couleurs pures et la lumière en lutte. » Comme tous les hivers depuis trente ans, Anna part seule plusieurs semaines peindre les paysages des îles Lofoten, capter leurs subtiles variations de lumières.

    • add_box
      Couverture du livre « Blanches » de Claire Vesin aux éditions La Manufacture De Livres

      Blanches de Claire Vesin

      Villedeuil, aux portes de Paris. Ses tours, ses habitants, et son hôpital. Jean-Claude y a passé toute sa carrière - jours comme nuits - au sein du service de chirurgie. Mélancolique et désormais solitaire, il reste passionné, par cette ville comme par son métier. Laetitia y est née et y travaille, infirmière trop tendre pour l'âpreté de son poste à l'accueil des urgences. Aimée, jeune femme brillante autant que perdue, débute l'internat et décide d'effectuer son premier stage à Villedeuil, mue par des loyautés invisibles.

    • add_box
      Couverture du livre « Border la bête » de Lune Vuillemin aux éditions La Contre Allee

      Border la bête de Lune Vuillemin

      D'abord, il y a la rencontre avec Arden et Jeff - cette grande femme aux mains d'araignée et cet homme à l'oeil de verre -, alors qu'ils tentent de sauver une orignale sur les berges d'un lac gelé de l'Ontario, au Canada. Touchée par cette rencontre, notre narratrice décide de les suivre et de rester avec eux dans le refuge dont ils s'occupent, soignant les animaux blessés.

Les prochaines étapes de l’édition 2024

Le jury se réunira à nouveau le 13 mai pour sélectionner les 5 romans finalistes.

Du 14 mai au 5 juin 2024, ce sera au tour des internautes de voter pour leur livre favori sur le site lecteurs.com.

Une rencontre en ligne "Un endroit où aller" avec les 5 auteurs finalistes sera proposée en juin pour rencontrer les auteurs.

L’annonce du lauréat se fera le jeudi 13 juin. 


Retrouvez-vous vos coups de cœur ? Avez-vous envie d'en lire certains ? 

Restez connectés... d'ici peu, des exemplaires seront à gagner.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Prix Orange du livre"

Commentaires (7)