Olivier Liron

Olivier Liron
Né en 1987 à Melun, Olivier Liron étudie la littérature et l'histoire de l'art à Normale Sup' avant de se consacrer à la scène et à l'écriture.

Avis (34)

  • Couverture du livre « Einstein, le sexe et moi » de Olivier Liron aux éditions Alma Editeur

    NADIA D'ANTONIO sur Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

    Attention, top départ, mains au-dessus du buzzer, écoutez-bien la question : « Je suis autiste Asperger (ce n’est pas une maladie mais juste une différence) – J’ai vingt-cinq ans et je viens affronter d’autres candidats pour l’émission « Questions pour un champion ». Je suis, je suis ? …
    - A ma...
    Voir plus

    Attention, top départ, mains au-dessus du buzzer, écoutez-bien la question : « Je suis autiste Asperger (ce n’est pas une maladie mais juste une différence) – J’ai vingt-cinq ans et je viens affronter d’autres candidats pour l’émission « Questions pour un champion ». Je suis, je suis ? …
    - A ma droite ? Oh non !
    - Ici ? Olivier Niron ? Oh oui, bravo, c’est bien ça !
    En effet, il s’agit bien d’Olivier Niron en 2012.

    De cette prestation télévisée, il en a tiré un livre : « Einstein, le sexe et moi » - « Romance télévisuelle avec mésanges » » dans lequel il écrit : « Toutes mes émotions sont extraordinairement fortes et on m’a souvent dit que la façon dont je réagissais était exagérée. Je me souviens des dates de naissance des gens. J’ai publié un premier roman chez Alma éditeur en 2016. Je vais vous raconter une histoire. Cette histoire est la mienne. J’ai participé au jeu télévisé Questions pour un champion et cela a été très important pour moi. (…) Bienvenue dans mon monde. » (page 13)

    Si on participe à ce jeu de la première partie (le neuf points gagnants) jusqu’à la dernière partie, la quatrième (Super Champion), Olivier en profite aussi pour nous parler de son enfance – de la société qui rejette les différences – de sa passion pour la littérature et la poésie (un soutien pour lui). Ceci vaut pour Einstein.
    Quant au sexe, eh bien, Olivier est un être humain qui a ses sentiments et ses pulsions comme tout le monde : « J’ai senti une petite secousse de plaisir dans le bas du dos, une secousse de plaisir qui a explosé en moi en millions d’échardes de lumière.
    J’avais des orgasmes en nuance. »

    Mais l’auteur nous faire aussi rire tout au long du livre malgré son problème : il nous raconte certaines anecdotes lui passant par la tête, décrit un Julien Lepers comme un brocoli – entre chaque partie, petite pause et il trempe une madeleine dans du coca – il nous révèle qu’il peut calculer en deux temps trois mouvements le résultat du produit de 247 856 fois 91 (c’est tout simple) – une anecdote sur le Kon-Tiki (et Thor Heyerdahl) – et bien d’autres …

    Vous l’avez deviné, un bon moment de lecture, passionnant, touchant, drôle, de celui que l’on surnommait « Forrest Gump ». D’ailleurs, il a tellement couru (petit clin d’œil) qu’il est arrivé au sommet.
    Je préfère ne pas en dire plus pour ne pas spolier ce court ouvrage qui est vraiment à découvrir dans cette rentrée littéraire 2018.

    Je termine par ces quelques lignes extraites de la fin du livre dans « Lignes de suite » : « Face à la violence du monde, que peut la littérature ? Je n’ai pas de réponse. Mais l’écrivain doit faire deux choses. Ne pas mentir sur ce qu’il sait. Jamais. Et lutter de toutes ses forces contre l’exclusion. Quoi d’autre, sinon cela ? » (page 194). Et aussi :
    « Voilà, c’est peut-être cela écrire, pour moi, chercher à ouvrir la prison, aimer, aller à la rencontre des autres, tout simplement. »

    Bravo Olivier ! Bravo pour avoir été Super Champion en battant Jean-Michel et Bravo pour ce livre. Comme a dit Julien Lepers : On se régale !
    Mais également : Merci !

  • Couverture du livre « Einstein, le sexe et moi » de Olivier Liron aux éditions Alma Editeur

    Root sur Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

    Coup de ♥ de l’année


    Olivier Liron est autiste Asperger. Il est très attaché à ses habitudes et éprouve parfois des difficultés à se lier avec les autres. Il est aussi plus intelligent que la moyenne et a une mémoire incroyable. Ce qui l’a mené sur le plateau de Questions pour un...
    Voir plus

    Coup de ♥ de l’année


    Olivier Liron est autiste Asperger. Il est très attaché à ses habitudes et éprouve parfois des difficultés à se lier avec les autres. Il est aussi plus intelligent que la moyenne et a une mémoire incroyable. Ce qui l’a mené sur le plateau de Questions pour un champion, à plusieurs reprises. Olivier Liron ne fait pas les choses à moitié et le voilà aujourd’hui à Questions pour un super champion. Entre deux de tours de jeu, coincé entre ses adversaires, il se raconte. S’indigne. Se confie. Sur les difficultés de son intégration sociale et scolaire, la méchanceté des gamins qui l’ont persécuté, la violence de l’indifférence du personnel éducatif. Tandis que l’ambiance bat son plein et que l’angoisse le dispute à l’excitation, il évoque l’amour (sa déclaration, à la fin du chapitre 16, vaut à elle seule qu’on relise le bouquin trois fois), des femmes, de l’Homme, de l’art. Autrefois mécompris, moqué, brimé, fustigé, il brille par sa candeur, belle comme chez Stendhal, et fait de la différence qu’on lui a reprochée une force éblouissante.

    La grande différence que je vois, chez Olivier Liron, c’est qu’il a compris plus de choses sur la nature humaine que bien des autoproclamés penseurs du monde. Il met plus de poésie dans un paragraphe que beaucoup n’en mettront jamais dans une vie entière. Il passe, avec une habileté déconcertante, du lyrisme le plus pur à un humour décapant (les descriptions des candidats sont hilarantes, comment diable un érudit de sa trempe peut-il faire rire comme ça ?).

    Ode à l’acceptation, de soi, de l’autre, invitation à vivre sans mode d’emploi, Einstein, le sexe et moi doit être lu. Grand bien t’a pris, Olivier, d’écrire ce bouquin. Ils ont ça d’exceptionnel, les gens exceptionnels : tout à leur humilité, ils ignorent souvent qu’ils le sont. Il faut saisir la chance de ces rencontres, lorsqu’une personne exceptionnelle vous dit « Je vais vous parler de moi. » Je me suis émue de ta sincérité, j’ai vibré de ta ferveur, le temps de 200 pages, et j’en reste imprégnée. Alors je me lève, et je te salue. Avec la même envie que tous, après t’avoir lu : te faire un gros câlin.

  • Couverture du livre « Einstein, le sexe et moi » de Olivier Liron aux éditions Alma Editeur

    Mes écrits d'un jour sur Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

    Cette histoire est celle d’Olivier Liron et plus particulièrement de sa participation au célèbre jeu télévisé Questions pour un champion. Nous le suivons, en 2012, errant dans ses souvenirs le temps de l’enregistrement du jeu. J’avoue que cela n’est pas très emballant au premier abord mais très...
    Voir plus

    Cette histoire est celle d’Olivier Liron et plus particulièrement de sa participation au célèbre jeu télévisé Questions pour un champion. Nous le suivons, en 2012, errant dans ses souvenirs le temps de l’enregistrement du jeu. J’avoue que cela n’est pas très emballant au premier abord mais très vite le ton m’a emportée. Cet homme, autiste Asperger, nous balade entre la culture et la joie de vivre. Il est différent, peut-être, mais sûrement pas malade. Alors il en fait un atout, une force à travers son récit semé de confidences, de rigolades, d’aveu et de souffrances. Aujourd’hui, Olivier Liron est auteur-scénariste mais le chemin pour y parvenir n’a pas été des plus aisés. Comme pour faire un pied de nez à ses détraqueurs écoliers qui se moquaient de lui, le rejetaient, il a suivi des études à l’École normale supérieure. Ne jamais baisser les bras, affronter et donner le meilleur, voilà ce qui le qualifie et justifie sa présence au jeu.

    Olivier Liron parvient à faire un roman drôle et touchant sur la différence dont il est porteur : l’autisme. Ses mots détiennent du bon sens, servis avec humour pour ne jamais entrer dans le pathos. J’ai ri, oui, de cette situation au jeu si bien décrite. J’ai été émue, aussi, de ce tête à tête avec l’auteur. Il se confie sur les évènements marquants de sa vie, ceux qui ont fait de lui un homme remarquable. Un homme qui ose affronter le regard des autres, le jugement, le rejet pour se construire. Sachez qu’il est doté d’un super pouvoir, vous savez lequel ? Celui d’écrire, de poser là, sur du papier des mots si forts et si justes que l’on ne peut qu’être charmé. « Ce qui m'a sauvé, ce qui m'a toujours sauvé, ce qui m'a permis d'avancer, c'est l'écriture et la poésie. »

    http://www.mesecritsdunjour.com/archives/2018/11/26/36897641.html

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !