Guillaume Cherel

Guillaume Cherel

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (18)

  • add_box
    Couverture du livre « Cadavre, vautours et poulet au citron » de Guillaume Cherel aux éditions Michel Lafon

    Aurélie DesLivresEtMoi7 sur Cadavre, vautours et poulet au citron de Guillaume Cherel

    Démarrant sur les chapeaux de roue pour ne jamais s'arrêter, l'auteur nous emmène d'abord à la rencontre de notre personnage principal, Jérôme Beauregard. Déjà curieux pour sa part, celui-ci est "détective public" de son état. Oui public, comme les piscines, les parkings et les toilettes ainsi...
    Voir plus

    Démarrant sur les chapeaux de roue pour ne jamais s'arrêter, l'auteur nous emmène d'abord à la rencontre de notre personnage principal, Jérôme Beauregard. Déjà curieux pour sa part, celui-ci est "détective public" de son état. Oui public, comme les piscines, les parkings et les toilettes ainsi qu'il aime à le préciser. Ce grand gaillard nous entraîne alors dans ses bagages, direction la Mongolie, sa capitale Oulan-Bator et son ami Pat pour une aventure particulièrement mouvementée.

    Sous couvert d'un brin d'humour pour alléger le tout, l'auteur nous livre des descriptions particulièrement impressionnantes et affolantes de ce pays peu connu comme de ses habitants, vision bien sinistre de la réalité s'il en est. Pour autant le lecteur n'a pas le temps de s'apitoyer et se laisse balloter au gré de folles péripéties, nombreuses rencontres et autres situations rocambolesques : Alcool, bagarres et compagnie féminine rythment désormais son quotidien d'un bout à l'autre du récit.

    Servi par une plume délicieusement piquante et impertinente, un style fluide et teinté d'un humour bien noir s'il vous plaît, ce roman n'en est que plus facile à lire, détonnant et savoureusement barré.

    Chronique complète : http://deslivresetmoi7.blogspot.com/2018/07/chroniques-2018-cadavre-vautours-et.html

  • add_box
    Couverture du livre « Sur la route again ; aux Etats-Unis avec Kerouac » de Guillaume Cherel aux éditions Transboreal

    Aurélie DesLivresEtMoi7 sur Sur la route again ; aux Etats-Unis avec Kerouac de Guillaume Cherel

    Se lançant dans un audacieux voyage, l'auteur reprend donc la même route que son illustre modèle jadis. Instaurant un véritable dialogue avec celui-ci en son for intérieur, lui rappelant ses expériences d'alors tout en lui racontant les siennes aujourd'hui, c'est avec grand plaisir qu'on chemine...
    Voir plus

    Se lançant dans un audacieux voyage, l'auteur reprend donc la même route que son illustre modèle jadis. Instaurant un véritable dialogue avec celui-ci en son for intérieur, lui rappelant ses expériences d'alors tout en lui racontant les siennes aujourd'hui, c'est avec grand plaisir qu'on chemine finalement en leur compagnie. Et d'autres fantômes seront du voyage comme un demi-siècle plus tôt, à l'instar de Neal Cassidy.

    Plus qu'un récit fort enrichissant agrémenté de multiples références culturelles, l'auteur nous fait vivre son expérience. En effet, le lecteur ne se contente pas de lire ces pages, il se glisse véritablement dans les pas, derrière les yeux et au plus profond de l'âme de l'auteur pour en profiter un maximum, pénétrant avec lui dans des endroits insolites, secrets, inédits, nous emmenant à la rencontre de tous ces homeless et autres malheureux laissés pour compte.

    Si ce livre n'est pas exempt de quelques longueurs, il n'en reste pas moins captivant et riche d'enseignements. N'y voyez là aucune démarche prétentieuse de la part de l'auteur mais bien plutôt un "hommage à un livre culte" comme il sait si bien le dire de sa plume fluide et entrainante.

    Chronique complète : http://deslivresetmoi7.blogspot.com/2018/06/chroniques-2018-sur-la-route-again-de.html

  • add_box
    Couverture du livre « Les hommes sont des maîtresses comme les autres » de Guillaume Cherel aux éditions Pocket

    Aurélie DesLivresEtMoi7 sur Les hommes sont des maîtresses comme les autres de Guillaume Cherel

    Différent, ce roman l'est, incontestablement... Déjà parce que l'auteur aborde ici l'adultère sous un angle original : celui de l'amant... Et pourquoi pas finalement ? Pourquoi les hommes n'endureraient-ils pas la même chose que les femmes à cette même place sous le statut de maîtresse ? On...
    Voir plus

    Différent, ce roman l'est, incontestablement... Déjà parce que l'auteur aborde ici l'adultère sous un angle original : celui de l'amant... Et pourquoi pas finalement ? Pourquoi les hommes n'endureraient-ils pas la même chose que les femmes à cette même place sous le statut de maîtresse ? On s'intéresse bien peu à l'amant, et pourtant ce dernier peut aussi être bafoué, berné, attendre éternellement et souffrir inlassablement...

    Car le titre résume à lui seul le propos de ce court roman tout à fait contemporain qui, sous couvert d'un brin d'humour, traite le thème en profondeur tandis que la relation, déjà malsaine, se complexifie et se pervertit toujours plus au fil des chapitres, laissant là un héros - dans lequel on croit parfois reconnaître notre auteur - toujours plus tourmenté, toujours plus en difficulté... Car il n'y a pas que les femmes qui ont des sentiments et l'amour en est un des plus compliqués...

    Car l'amour est un peu comme une drogue, très bien retranscrite de cette plume fluide et plaisante, pleine d'authenticité, ce style frais, vif et pétillant... Et on voit alors l'homme, supposé être fort et à l'épreuve des sentiments, sombrer dans la dépendance d'une femme avec qui il rêvait d'une autre histoire...

    Chronique complète : http://deslivresetmoi7.blogspot.com/2018/06/chroniques-2018-les-hommes-sont-des.html

  • add_box
    Couverture du livre « Un bon écrivain est un écrivain mort » de Guillaume Cherel aux éditions J'ai Lu

    Aurélie DesLivresEtMoi7 sur Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Cherel

    Car l'auteur revisite ici les célèbres "Dix petits nègres" d'Agatha Christie, petit bijou de la littérature noire que j'aime d'amour depuis bientôt deux décennies, pour nous en livrer un véritable pastiche auquel s'invitent de manière travestie les auteurs les plus vendeurs du pays....
    Voir plus

    Car l'auteur revisite ici les célèbres "Dix petits nègres" d'Agatha Christie, petit bijou de la littérature noire que j'aime d'amour depuis bientôt deux décennies, pour nous en livrer un véritable pastiche auquel s'invitent de manière travestie les auteurs les plus vendeurs du pays.

    L'histoire est donc connue mais sévèrement décalée, permettant ainsi à l'auteur de pointer du doigt tous les travers du monde littéraire, avec beaucoup d'humour et de légèreté. Point d'aigreur entre ces pages mes amis cependant : Si tout le monde se prend un tir, il n'y a rien là de bien méchant, seulement une réécriture drôle et caustique, gentiment moqueuse et percutante, pourvu qu'on s'empare du second degré pour en profiter pleinement.

    Servie par une plume fluide et pétillante, un style simple et dynamique, tous les ingrédients sont réunis pour une lecture piquante et déjantée, amusante et rapide.

    Chronique complète : http://deslivresetmoi7.blogspot.com/2018/04/chroniques-2018-un-bon-ecrivain-est-un.html

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !