Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Manu Larcenet

Manu Larcenet
auteur du Combat ordinaire et de Blast.

Articles en lien avec Manu Larcenet (1)

  • Angoulême, capitale des bulles
    Angoulême, capitale des bulles

    Rendez-vous incontournable du monde de la BD, le Festival international de bande dessinée d’Angoulême tiendra sa 38e édition du 27 au 30 janvier. Un reflet des tendances d’un art toujours en ébullition.

Avis sur cet auteur (50)

  • add_box
    Couverture du livre « Le rapport de Brodeck t.2 ; l'indicible » de Manu Larcenet aux éditions Dargaud

    BERGAMOTELOVEBOOK sur Le rapport de Brodeck t.2 ; l'indicible de Manu Larcenet

    La suite et fin de cette adaptation du roman de Philippe Claudel.
    C'est encore une fois fidèle au récit. C'est toujours aussi empli de noirceur. Nous visitons peu à peu les méandres de l'être humain, ses vices, ses hésitations, sa cruauté. Cette histoire, même si elle rappelle la seconde guerre...
    Voir plus

    La suite et fin de cette adaptation du roman de Philippe Claudel.
    C'est encore une fois fidèle au récit. C'est toujours aussi empli de noirceur. Nous visitons peu à peu les méandres de l'être humain, ses vices, ses hésitations, sa cruauté. Cette histoire, même si elle rappelle la seconde guerre mondiale et son génocide, est intemporelle et peut se passer n'importe où, à n'importe quel moment de notre histoire puisque l'Homme est capable du pire. Pour moi, cette BD est un vrai chef-d'œuvre.

  • add_box
    Couverture du livre « Le rapport de Brodeck t.1 ; l'autre » de Manu Larcenet aux éditions Dargaud

    BERGAMOTELOVEBOOK sur Le rapport de Brodeck t.1 ; l'autre de Manu Larcenet

    Voici une adaptation réussie d'un roman de Philippe Claudel que j'ai adoré. Manu Larcenet, dans son trait de crayon, met bien en scène l'ambiance du roman, la noirceur de l'histoire et de l'innommable.
    Dans ce premier tome aux nombreuses planches sans bulles, on découvre un paysage montagneux,...
    Voir plus

    Voici une adaptation réussie d'un roman de Philippe Claudel que j'ai adoré. Manu Larcenet, dans son trait de crayon, met bien en scène l'ambiance du roman, la noirceur de l'histoire et de l'innommable.
    Dans ce premier tome aux nombreuses planches sans bulles, on découvre un paysage montagneux, une nature très présente.
    Brodeck est un homme taiseux dont le travail est d'établir des notices sur l'état de la flore selon les saisons.
    Un soir il arrive à l'auberge du village pour demander du beurre, et là, sa vie va basculer. Il comprend très vite qu'une terrible chose s'est passée dans ce lieu et on le contraint à rédiger un rapport. Il devient l'otage du village.
    Cette bande-dessinée, malgré son côté très sombre, est une œuvre magistrale, très belle. On aime le format à l'italienne qui permet au dessinateur de nous faire découvrir les paysages austères mais grandioses que Brodeck chemine tous les jours. Les visages sont déconcertants tellement ils sont vivants. On est touchés vraiment dès ce premier volume.

  • add_box
    Couverture du livre « Le combat ordinaire t.4 ; planter des clous » de Manu Larcenet aux éditions Dargaud

    MICHEL Galane sur Le combat ordinaire t.4 ; planter des clous de Manu Larcenet

    Très Belle Découverte !!!

    Très Belle Découverte !!!

  • add_box
    Couverture du livre « Les entremondes t.2 ; les eaux lourdes » de Manu Larcenet et Patrice Larcenet aux éditions Dargaud

    Zabouille sur Les entremondes t.2 ; les eaux lourdes de Manu Larcenet - Patrice Larcenet

    Davor Lenko est l’un des militaires russes en charge de la surveillance d’une centrale nucléaire. Lors de sa ronde, quelque peu alcoolisé, il fait une curieuse découverte.
    Lorsqu’il pousse la porte de la salle de refroidissement du réacteur, il arrive dans un lieu totalement inconnu. Il ne...
    Voir plus

    Davor Lenko est l’un des militaires russes en charge de la surveillance d’une centrale nucléaire. Lors de sa ronde, quelque peu alcoolisé, il fait une curieuse découverte.
    Lorsqu’il pousse la porte de la salle de refroidissement du réacteur, il arrive dans un lieu totalement inconnu. Il ne retrouve plus rien. Il est perdu.
    Chemin faisant, il finit par entrevoir une petite lumière, il s’engouffre dans cette faille qu’il pense être une sortie.
    Le monde dans lequel il atterrit n’est pas le sien. Il y est pourtant très attendu par ce peuple étrange, qui l’accueille comme leur libérateur.
    Ils s’empressent de lui confier une mission. Sera-t-il en mesure de relever ce défi ?

    A vous de le découvrir.
    Ce duo de Larcenet nous emporte en plein coeur d’une histoire qui ne ressemble à aucune autre. Tout un univers qui s’ouvre à nous sous ses coups de crayon remarquables.

    https://littelecture.wordpress.com/2020/09/02/les-eaux-lourdes-de-patrice-et-manu-larcenet/