Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les 5 romans finalistes du Prix Orange du Livre 2024

A vous de voter pour votre livre préféré !

Les 5 romans finalistes du Prix Orange du Livre 2024

Après avoir sélectionné les 20 romans en compétition, le jury de la 16e édition du Prix Orange du Livre, présidé par Jean-Christophe Rufin, a délibéré pour désigner les cinq livres finalistes.

Le Prix Orange du Livre récompense, depuis 2009, un roman de la rentrée littéraire d’hiver écrit en français et publié en France. Sous la présidence de Jean-Christophe Rufin, ce Prix associe des lecteurs et des professionnels du livre. A vous de voter jusqu'au 5 juin à minuit !

 

Je vote

 

 

Un Prix révélateur de talents

Porté par la Fondation Orange, ce prix a la volonté de mettre en lumière les romans les plus marquants de la rentrée de janvier et de donner une visibilité aux talents émergents ne bénéficiant pas encore d'une forte notoriété. Sa particularité tient à la mixité du jury : composé de 16 membres, des libraires, écrivains et lecteurs se côtoient.
Sous la présidence de Jean-Christophe Rufin, écrivain et membre de l’Académie Française, le jury est composé des auteurs Paul Saint Bris (lauréat 2023), Rachid Benzine, Dimitri Delmas, Julie Estève, Olivier Liron et Alexia Stresi ; des libraires Chloé Abellan (librairie Le Divan à Paris 15e) et de Marie Michaud (librairie Gibert Joseph à Poitiers) ; de 5 lecteurs issus de la communauté lecteurs.com : Isabelle Arnould, Alain Fadeau, Virginie Gerard, Elisabeth Ladreyt, Eva Siegler.

Un comité constitué d’une vingtaine d’anciens jurés-lecteurs vient compléter le jury et compte pour une voix.

Le Club de lecture de Cités Caritas, association ayant pour mission d’agir pour l’inclusion des personnes en situation de précarité, d’exclusion ou de handicap, compte également pour une voix.

  • Les 5 romans finalistes du Prix Orange du Livre 2024

    • add_box
      Couverture du livre « Bientôt les vivants » de Damerdji Amina aux éditions Gallimard

      Bientôt les vivants de Damerdji Amina

      « Aïcha courut à travers le village. Ses jambes tremblaient et son coeur battait si fort qu'il semblait vouloir sortir de sa poitrine. Elle connaissait le mot, dhabahine, les égorgeurs. Dhabahine, dhabahine ! »
      Algérie, 1988. Après les premières émeutes sauvagement réprimées, le mouvement islamiste montre sa puissance grandissante. La jeune Selma vit dans la proche banlieue d'Alger.

    • add_box
      Couverture du livre « Fantastique histoire d'amour » de Sophie Divry aux éditions Seuil

      Fantastique histoire d'amour de Sophie Divry

      Bastien, inspecteur du travail à Lyon, est amené à enquêter sur un accident : un ouvrier employé dans une usine de traitement des déchets est mort broyé dans une compacteuse.
      Maïa, journaliste scientifique, se rend au Cern, le prestigieux centre de recherche nucléaire à Genève, pour écrire un article sur le cristal scintillateur, un nouveau matériau dont les propriétés déconcertent ses inventeurs.

    • add_box
      Couverture du livre « L'ami du prince » de Marianne Jaegle aux éditions Gallimard

      L'ami du prince de Marianne Jaegle

      12 avril 65 après Jésus-Christ, dans les environs de Rome. Des soldats en armes envahissent la villa de Sénèque, porteurs d'un ordre de l'empereur : le philosophe doit se donner la mort. Sénèque écrit alors une ultime lettre à son ami Lucilius, dressant pour lui le bilan de sa vie. Durant quinze années, il a été le précepteur, puis le conseiller, puis l'ami de celui qui exige désormais sa mort : l'empereur Néron.

    • add_box
      Couverture du livre « Et, refleurir » de Kiyemis aux éditions Philippe Rey

      Et, refleurir de Kiyemis

      Un premier roman qui rend hommage aux rêves déraisonnables, au courage d'une héroïne quittant le Cameroun pour s'accomplir en France. Née dans le village camerounais de Nyokon, Andoun est entourée du bruit des houes retournant la terre des cultures d'arachides. Mais ses rêves sont plus grands que cette vie dans les champs. À chaque instant, elle souhaite casser la routine dans laquelle son village entend l'installer.

    • add_box
      Couverture du livre « Sans valeur » de Gaelle Obiegly aux éditions Bayard

      Sans valeur de Gaelle Obiegly

      « Il est arrivé, à l'automne 2022, qu'un petit tas d'ordures suscite mon attention au point que je m'agenouille sur le trottoir pour les considérer. En vue d'un déménagement dont l'échéance approchait, l'essentiel de mon temps était alors occupé au tri et à l'empaquetage de mes affaires. Triant laborieusement, j'ai passé plusieurs mois à discriminer ce qui a de la valeur et ce qui ne vaut rien. D'un côté ce qui est destiné au paradis des archives ; de l'autre ce qui est voué à disparaître dans le néant des ordures. »

C'est maintenant à vous de voter pour votre roman préféré !

Pour voter, vous devez être connecté avec votre profil ou vous inscrire au site (un simple mail et mot de passe suffissent).

Vous avez jusqu'au 5 juin minuit pour voter.

Je vote

 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Prix Orange du livre"

Commentaires (7)

Récemment sur lecteurs.com