Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Camille De Peretti

Camille De Peretti
Née à paris en 1980, diplômée de hautes études de commerce, Camille de Peretti est aujourd'hui comédienne. Elle est l'auteur de Thornytorinx (Belfond, 2005 ; prix du Premier roman de Chambéry), Nous sommes cruels (Stock, 2006), Nous vieillirons ensemble (Stock, 2008) et La Casati (Stock, 2011). Voir plus
Née à paris en 1980, diplômée de hautes études de commerce, Camille de Peretti est aujourd'hui comédienne. Elle est l'auteur de Thornytorinx (Belfond, 2005 ; prix du Premier roman de Chambéry), Nous sommes cruels (Stock, 2006), Nous vieillirons ensemble (Stock, 2008) et La Casati (Stock, 2011).

Avis sur cet auteur (34)

  • add_box
    Couverture du livre « L'Inconnue du portrait » de Camille De Peretti aux éditions Calmann-levy

    Les Lectures de Cannetille sur L'Inconnue du portrait de Camille De Peretti

    Fréquentant avec passion les musées, Camille de Peretti s’est emparée des mystères entourant une œuvre de Klimt, « Portrait d’une dame », pour en tirer une autre fresque, très romanesque celle-là, couvrant trois générations d’une même famille entre Vienne et New York.

    C’est un petit tableau...
    Voir plus

    Fréquentant avec passion les musées, Camille de Peretti s’est emparée des mystères entourant une œuvre de Klimt, « Portrait d’une dame », pour en tirer une autre fresque, très romanesque celle-là, couvrant trois générations d’une même famille entre Vienne et New York.

    C’est un petit tableau de Klimt, un portrait de femme en buste à l’expression langoureuse, bouche entrouverte et pommettes enfiévrées. Peinte à Vienne en 1917, l’oeuvre coule des jours paisibles entre les murs d’une pinacothèque de province, en Italie, lorsque, coup sur coup, elle défraye la chronique. En 1996, l’on s’avise que le tableau est en réalité double, son épaisse couche de vernis en cachant un autre, le portrait disparu en 1912 d’une femme dont on réalise alors qu’elle est la même. Mais, non contente de déjà faire couler beaucoup d’encre, l’inconnue repeinte entame alors de rocambolesques aventures. Volée deux fois l’année qui suit – l’original d’abord, puis la copie dont personne n’avait remarqué qu’elle avait pris sa place au musée –, elle disparaît avec la promesse d’un retour vingt ans plus tard. En 2019 et avec un peu de retard, c’est chose faite : à l’occasion de travaux d’entretien d’un mur extérieur du musée italien, la belle est retrouvée par un jardinier, cachée dans un sac poubelle puis glissée dans une trappe mangée par le lierre. L’escapade de la femme sans nom et étrangement repeinte reste un mystère…

    Eminemment éliptiques, ces peu ordinaires faits de départ ont de quoi frapper l’imagination. Et de l’imagination, à défaut de tout autre matériau disponible, l’auteur en a à revendre. Avec pour focale le tableau dont la dame prend vie pour devenir un personnage en soi, à jamais ombré par les non-dits et les secrets censés couper court à l’inconvenance et au scandale, elle déploie sur un siècle l’histoire résolument romanesque de descendants cherchant eux aussi à élucider un mystère : celui de leurs origines. De la Vienne décadente du début du XXe siècle incarnée par le triste sort d’un héritier de bonne famille, au rêve américain d’un self-made man new-yorkais enrichi sur le krach de 1929, puis d’une jeune avocate s’efforçant d’effacer son accent texan dans le Manhattan d’aujourd’hui, trois destins s’entrelacent par-delà siècles et continents, cousus l’un à l’autre par la seule trace tangible laissée par une presque inconnue : son portrait.

    Si, nous faisant traverser lieux et époques d’une manière évocatrice et vivante, l’histoire se lit sans déplaisir aucun, la curiosité aiguillonnée par l’enchevêtrement et la reproduction des secrets d’alcôve et de famille, l’on achève malgré tout cette lecture avec en bouche la frustration d’un scenario un rien tiré par les cheveux, aux personnages un peu trop lisses et n’évitant pas toujours les poncifs. Est-ce d’avoir déjà trop lu de ces récits usant d’une œuvre, d’un instrument de musique ou d’un objet comme trait d’union entre plusieurs destins et périodes ? Cette impression de déjà-lu et d’assez convenu laisse poindre le regret d’un plat un peu trop fade pour régaler totalement. L’on pourra tenter de s’en consoler en se raccrochant à l’agréable fluidité de sa lecture et en rêvant à son tour au mystère du tableau de Klimt.

  • add_box
    Couverture du livre « L'Inconnue du portrait » de Camille De Peretti aux éditions Calmann-levy

    Morin Margareta sur L'Inconnue du portrait de Camille De Peretti

    Portrait d’une dame, tableau de Klimt, est acheté par un collectionneur anonyme en 1916 et retouché par le peintre peu de temps après. Il est volé quelques années plus tard puis retrouvé.
    C’est à partir de cet événement rocambolesque que Camille de Peretti nous tisse avec l’Inconnue du...
    Voir plus

    Portrait d’une dame, tableau de Klimt, est acheté par un collectionneur anonyme en 1916 et retouché par le peintre peu de temps après. Il est volé quelques années plus tard puis retrouvé.
    C’est à partir de cet événement rocambolesque que Camille de Peretti nous tisse avec l’Inconnue du portrait un roman très agréable à lire ayant comme cadre l’Europe et l’Amérique. Une formidable histoire de famille avec de nombreux rebondissements.
    A Vienne. Martha, orpheline, devient bonne chez les Brombeere. Le jeune Franz, fils de la famille, tombe amoureux d'elle. Un jour Martha disparaît.
    Le jeune Isidore, fils de Martha devient orphelin à son tour à 9 ans. Sorti de l’orphelinat à 15 ans avec une lettre de recommandation, il fait tout pour entrer dans la famille Brombeere où se trouve le tableau de Klimt avec le portrait de sa mère. Il décide de le voler et s'enfuit en Amérique. D'abord cireur de chaussures, il économise et devient vite expert en bourse. Il rencontre Lotte, à qui il cache sa situation, et en l’épousant deviendra indispensable à sa belle-famille, surtout lorsque la bourse s’effondre en 1929.

    En Amérique. Michelle a eu une aventure avec un homme riche. De cette union naît une petite fille, Pearl. Elle se retrouve à la rue mais fait tout pour que sa fille ait une meilleure vie.
    Jeune avocate brillante, après un test ADN, Pearl apprend que son père est un riche propriétaire d’une usine de dentifrice et décide d'aller à New York le rencontrer. Il s’agit d'Isidore.
    Celui-ci est frappé par sa beauté, et surtout par sa ressemblance avec sa propre mère, Martha. Les souvenirs vont l’envahir.
    Après la mort d'Isidore, Pearl se retrouve avec le tableau de Klimt déposé chez elle par un inconnu. Elle décide de le rendre, mais sans se faire connaître.

    Très belle description de cette époque à Vienne et à New York. Par sa subtile analyse politique et économique, Camille de Peretti pose un regard juste et pertinent sur la société et la place de la femme au début du XXe siècle.

  • add_box
    Couverture du livre « L'Inconnue du portrait » de Camille De Peretti aux éditions Calmann-levy

    nathalie vanhauwaert sur L'Inconnue du portrait de Camille De Peretti

    Coup de coeur absolu pour ce livre et la plume romanesque de Camille de Peretti. C'est beau, intelligent, on voyage dans l'espace et dans le temps.

    Au départ de l'histoire vraie d'un tableau de Klimt, Camille de Peretti nous offre une fresque magistrale de 1900 à nos jours, secrets de...
    Voir plus

    Coup de coeur absolu pour ce livre et la plume romanesque de Camille de Peretti. C'est beau, intelligent, on voyage dans l'espace et dans le temps.

    Au départ de l'histoire vraie d'un tableau de Klimt, Camille de Peretti nous offre une fresque magistrale de 1900 à nos jours, secrets de familles, disparitions, drames, on voyage à Vienne, à New York, au Texas et en Italie.

    Tout commence près de Wall Street en 1928, nous faisons connaissance d'Isidore, il a 19 ans, il est cireur de chaussures, amoureux de la belle Lotte, fille d'un richissime industriel. Il s'intéresse à la bourse, va spéculer et son destin sera incroyable.

    On rencontre Martha chassée de chez les Brombeere, richissime famille de Vienne. Elle a 17 ans, est jeune maman, et refuse de retourner vivre sur les trottoirs de Vienne.

    Bien des années plus tard, au Texas, Michelle réclame un test ADN car elle veut confondre le père de sa fille Pearl, elle serait celle d'Isidore !

    On va suivre ces trois personnages en alternance à des époques différentes, c'est véritablement bien construit, les liens se tissent habilement retraçant l'Histoire, celle de la crise de 1929, du capitalisme mais aussi de ce mystérieux tableau de Klimt.

    Ce tableau dont l'histoire est incroyable, c'est celui de "la Jouvencelle" peint par Klimt en 1910, il représente une femme de trois quart, un chapeau sur la tête et un boa autour du cou, une représentation de femme légère. Ce tableau est le seul "repeint" de Klimt, car "Portrait d'une dame" illustrant la couverture du livre, est la même femme sans chapeau, un châle autour du cou, une femme cette fois à l'allure respectable.

    Pourquoi Klimt a-t-il agit ainsi ? C'est un mystère mais l'imaginaire de Camille de Peretti en fait une histoire magnifique, qui tient la route. Ce tableau retouché en 1916 a été acheté en 1927 par la Galleria Ricci Oddi d’Art moderne, à Piacenza. Il a été volé en 1997 avant de réapparaître intact en 2019 dans les jardins du musée où il se trouve aujourd'hui.

    Un magnifique voyage vous attend, l'écriture est fluide. Les chapitres courts bien ficelés sont captivants, peu à peu les liens se tissent. Un grand roman.

    Ma note : ♥♥♥♥♥

    https://nathavh49.blogspot.com/2024/02/linconnue-au-portrait-camille-de-peretti.html

  • add_box
    Couverture du livre « L'Inconnue du portrait » de Camille De Peretti aux éditions Calmann-levy

    Eva Tu vas t'abîmer les yeux sur L'Inconnue du portrait de Camille De Peretti

    En amatrice de Klimt, je ne pouvais passer à côté de « L’inconnue du portrait ». Camille de Peretti s’est en effet emparée dans ce livre du double mystère du tableau de Klimt « Portrait d’une dame ».

    En effet, une analyse aux rayons X a montré en 1996 que ce tableau est en fait un double...
    Voir plus

    En amatrice de Klimt, je ne pouvais passer à côté de « L’inconnue du portrait ». Camille de Peretti s’est en effet emparée dans ce livre du double mystère du tableau de Klimt « Portrait d’une dame ».

    En effet, une analyse aux rayons X a montré en 1996 que ce tableau est en fait un double tableau puisque c’est le résultat de la retouche par le peintre d’une de ses œuvres, peinte en 1912, « Portrait d’une jeune dame » que l’on pensait disparue. Quelques mois plus tard, la peinture est volée dans le musée où elle était exposée … pour réapparaître dans le jardin de celui-ci vingt ans après !

    L’autrice livre ici le genre d’ouvrage que j’adore. Une fresque très romanesque, qui se déroule dans plusieurs pays (Autriche, États-Unis, Italie) et mêle durant près d’un siècle secrets de famille, histoires d’amour, drames et enquêtes.

    J’ai dévoré ce roman choral, qui se présente, autour de Pearl, Martha, Franz, Isidore, Lotte, comme un puzzle de plusieurs temporalités dont les pièces vont venir s’emboiter avec brio.

    Camille de Peretti est une excellente raconteuse d’histoires et j’ai complètement adhéré à ce qu’elle propose ici. Un grand plaisir de lecture !

Ils suivent Camille De Peretti

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !