Les lectures de Lola Lafon

vendredi 25 août 2017

Que lisez-vous cet été ? Les conseils lecture des écrivains

Les lectures de Lola Lafon

Les vacances sont finies, retour à la rentrée littéraire !

 

C’est Lola Lafon, l’auteur de La petite communiste qui ne souriait jamais, qui nous y conduit doucement, en partant de ses lectures d’été puis en ouvrant son magnifique nouveau roman, Mercy, Mary, Patty (Actes Sud). La bonne nouvelle, c’est qu’il vient de sortir dans toutes les librairies et que les explorateurs de la rentrée l’ont lu cet été pour vous.

 

Lola Lafon nous entraîne dans ce livre à suivre le cas étrange, syndrome de Stockholm ou pas, de la fille de milliardaire Patricia Hearst, au cœur des années 70. Elle est aussi une lectrice que Proust, Zadie Smith ou la Fantômette de Georges Chaulet savent émouvoir ou rendre heureuse. On entre un tout petit peu plus dans les confidences d’une Lola Lafon encore paisible, avant que la frénésie de la rentrée et l’effervescence provoquée par son livre ne l’arrachent à la profondeur de son univers de lectrice.

 

Les livres que j'ai emporté avec moi cet été et les lectures que j’aimerais vous conseiller :

« Depuis plusieurs années, chaque été, j’étais « en écriture » et ne lisais donc qu’en rapport avec mon travail. Cette fois-ci, Mercy Mary Patty sort à l’automne et je peux donc lire librement !

A ma grande honte, je n’avais pas lu Proust, je me suis donc lancée. Il est une présence du matin, je me réveille très tôt et j’aime lire quand la maison est endormie. Quand j'aime énormément un roman, je lis très lentement, ici, certains passages me sidèrent tellement que lire "la recherche" est un bonheur qui traversera l’automne…

J’ai lu Tanguy Viel que j’ai beaucoup aimé et beaucoup offert, Article 353 du code pénal (ed. de Minuit) semble être écrit d’un souffle, je suis très sensible au rythme de son écriture, en plus d’une écriture d'une fluidité musicale et d’un sujet politique mais jamais didactique.

J’ai la chance d’être trilingue, en plus du roumain, je parle anglais couramment, j’ai donc lu le dernier roman de Zadie Smith Swing Time en VO, il paraîtra cet hiver en France je crois, j’avais adoré De la beauté et Ceux du nord-ouest, j’aime qu’elle construise ses récits comme des puzzles dont on retrouve les pièces peu à peu, je suis sensible aux auteurs qui cherchent comment dire et qui ne se contentent pas de "raconter".

J’ai lu et adoré Le testament de Marie de Colm Tobin, acheté après avoir vu la formidable pièce avec Dominique Blanc à l’Odéon, j’ai été renversée par ce texte, impossible de le qualifier, est-ce un monologue, un roman, son originalité et sa rigueur m’ont séduite. Et, soyons honnête, lorsque j’arrive dans cette maison de vacances où j’ai passé de nombreux étés, je feuillette toujours les romans que j’ai adoré enfant, Fantômette en particulier. Georges Cholet est un auteur qui a beaucoup compté dans mon éducation littéraire.

Mon conseil : un merveilleux livre de Chantal Thomas que j’ai lu au moins deux fois et qui dépiaute une thématique qui m’est chère, au cœur de Mercy, Mary, PattyComment Supporter Sa Liberté. »

 

 

Propos recueillis par Karine Papillaud

 

Tous les conseils de lecture des écrivains…

Les lectures de Lola Lafon

Les lectures de Catherine Cusset

Les lectures de Sorj Chalandon

Les lectures de Philippe Jaenada

Les lectures de Carole Zalberg

Les lectures de Sigolène Vinson

Les lectures de Véronique Olmi

Les lectures de Shumona Sinha

Les lectures de Blandine Rinkel

 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Portrait"

Où trouver « A la recherche du temps perdu t1 » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com