Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Lola Lafon

Lola Lafon

D’origine franco-russo-polonaise, élevée à Sofia, Bucarest et Paris, Lola Lafon s’est d’abord consacrée à la danse avant de se tourner vers l’écriture.
Après des publications dans des fanzines et des revues alternatives, elle a été répérée par des revues littéraires.


Ses trois premiers romans s...

Voir plus

D’origine franco-russo-polonaise, élevée à Sofia, Bucarest et Paris, Lola Lafon s’est d’abord consacrée à la danse avant de se tourner vers l’écriture.
Après des publications dans des fanzines et des revues alternatives, elle a été répérée par des revues littéraires.


Ses trois premiers romans sont parus chez Flammarion : Une fièvre impossible à négocierDe ça je me console et Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce. Ce dernier paraît aux Etats-Unis en janvier 2014 chez Seagull Books. Il a également été adapté au théâtre par la compagnie « Les Fugaces » et la réalisatrice Leila Kilani travaille actuellement à une adaptation cinéma.

 
Politiquement engagée dans plusieurs collectifs anarchistes, antifa et féministes, Lola Lafon s’est parfois exprimée dans certains quotidiens et a publié deux fois dans la N.R.F, dont un article dans le numéro spécial « Où en est le féminisme ». Elle donne également quelques ateliers d’écriture dans des lycées pour la plupart classés en « difficulté » et elle a, en 2013, commencé à animer un atelier d’écriture à Bucarest, en français, avec des jeunes roumain(e)s.

Lola Lafon est également musicienne. Un premier album « Grandir à l’envers de rien » est sorti en 2006 chez Label Bleu/Harmonia Mundi et le deuxième, « Une vie de voleuse » en 2011 chez Harmonia Mundi.

Chaque sortie de roman a été accompagnée d’un « concert lecture ». Pour la sortie de Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce, Lola Lafon, à la demande du théâtre de l’Odéon, a créé un concert-lecture inédit intitulé « La petite fille au bout du chemin ».


A l'occasion de la parution de La Petite communiste qui ne souriait jamais, elle prévoit également une création.

 

Source : Actes Sud
Crédit photo : Lynn S. K.

Vidéos relatives à l'auteur

  • Autour d'un verre avec Lola Lafon

    La petite communiste qui ne souriait jamais (Actes Sud) est le quatrième roman de Lola Lafon. Véritable succès de librairie, elle évoque le destin de Nadia Comaneci, véritable icône des années 70, petite gymnaste roumaine championne hors pair...

Articles en lien avec Lola Lafon (5)

  • "Mercy, Mary, Patty" le roman flamboyant de Lola Lafon
    "Mercy, Mary, Patty" le roman flamboyant de Lola Lafon

    Un roman littérairement et politiquement magistral !

  • Les lectures de Lola Lafon
    Les lectures de Lola Lafon

    Après "La petite communiste qui ne souriait jamais", Lola Lafon nous captive avec son nouveau roman de "Mercy, Mary, Patty"

  • Confidences des finalistes du Prix Orange du Livre 2014
    Confidences des finalistes du Prix Orange du Livre 2014

    Cinq romans sont en lice pour le Prix Orange du Livre 2014. Cinq romans sélectionnés par le jury pour leurs indéniables qualités littéraires. Cinq romans soumis au vote des internautes pour déterminer qui sera le lauréat de cette 6e édition. Mais qui se cache derrière ces pages, cette plume, cette verve ? Comment ont réagi les auteurs à l'annonce de leur nomination ? Hubert Mingarelli, Lola Lafon, Marc Lambron et Maylis de Kerangal ont accepté de répondre à quelques questions.

  • Les cinq finalistes du Prix Orange du Livre 2014
    Les cinq finalistes du Prix Orange du Livre 2014

    Après avoir établi une liste de trente romans le 20 mars dernier, le jury du Prix Orange du Livre s'est à nouveau réuni ce lundi 28 avril pour sélectionner les cinq finalistes.

Avis sur cet auteur (64)

  • add_box
    Couverture du livre « Mercy, Mary, Patty » de Lola Lafon aux éditions Actes Sud

    Camille MONDOLONI sur Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon

    1974, la jeune milliardaire Patricia Hearst est enlevée par un groupuscule révolutionnaire dont elle va rapidement rejoindre la cause. Gene Neveva et son assistante Violaine doivent préparer un rapport et tenter de déterminer les motivations de Patricia Hearst. A-t-elle subi un lavage de...
    Voir plus

    1974, la jeune milliardaire Patricia Hearst est enlevée par un groupuscule révolutionnaire dont elle va rapidement rejoindre la cause. Gene Neveva et son assistante Violaine doivent préparer un rapport et tenter de déterminer les motivations de Patricia Hearst. A-t-elle subi un lavage de cerveau ou la jeune fille a-t-elle adopté de plein gré la cause de ses ravisseurs?

    Si la forme du roman est surprenante (longtemps on se demande qui est le narrateur), le fond est intéressant sur différents points : d’une part, le déterminisme social. Sommes nous le fruit de notre éducation et de notre milieu social? Et d’autre part, le féminisme. Les femmes peuvent-elles exister selon leur propre désir et donner à leur existence le sens qu’elles souhaitent ? Une lecture très interessante qui pose des questions profondes et remet en cause notre façon de penser. Alors, Patti Hearst, syndrome de Stockholm ou pas ?

  • add_box
    Couverture du livre « Chavirer » de Lola Lafon aux éditions Actes Sud

    Vnss Chttl sur Chavirer de Lola Lafon

    Mon avis à la page 100 :
    Cléo a 13 ans en 1984. Elle veut être danseuse. Elle est innocente, comme on peut l'être à cet âge là.
    Comme un vautour, Cathy croise son chemin, et lui tend un piège, dans lequel Cléo plonge avec tous ses espoirs et son envie d'autre chose. Elle se brûle les ailes...
    Voir plus

    Mon avis à la page 100 :
    Cléo a 13 ans en 1984. Elle veut être danseuse. Elle est innocente, comme on peut l'être à cet âge là.
    Comme un vautour, Cathy croise son chemin, et lui tend un piège, dans lequel Cléo plonge avec tous ses espoirs et son envie d'autre chose. Elle se brûle les ailes trop tôt. Son objectif reste intact : devenir danseuse, à force de travail, et désormais sans l'aide de personne.
    On sait dès le début du roman qu'elle va y parvenir, une danseuse "paillette".
    Alors, la question que je me pose à la page 100 est : comment va t'elle sombrer ? Comment son passé va t'il la faire chavirer ?
    Un roman de plus dans cette sélection que je dévore. Les chapitres sont courts, le rythme est prenant, les personnages attachants-accrocheurs.
    J'y retourne avec délectation.

  • add_box
    Couverture du livre « La petite communiste qui ne souriait jamais » de Lola Lafon aux éditions Actes Sud

    Catherine Quart Foisset sur La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon

    Biographie romancée de cette extraordinaire gymnaste
    *
    Une lecture assez mitigée et confuse autant sur le fond que la forme. En fait je suis perplexe quant à mon appréciation.
    Je vous explique un petit peu.
    La vie de la très célèbre gymnaste roumaine Nadia Comaneci a de quoi remplir un...
    Voir plus

    Biographie romancée de cette extraordinaire gymnaste
    *
    Une lecture assez mitigée et confuse autant sur le fond que la forme. En fait je suis perplexe quant à mon appréciation.
    Je vous explique un petit peu.
    La vie de la très célèbre gymnaste roumaine Nadia Comaneci a de quoi remplir un livre. Biographie, mémoires, confessions, récit de vie... Cette femme a vécu énormément de déboires. On parle bien sûr de sa surmédiatisation dans le milieu sportif, sacrifiée sur l'autel de la gloire dans un pays en pleine guerre froide et dictatorial. Course contre la montre biologique, Nadia a été surexploitée puis "mise au rebut". Mais comment peut-elle sortir indemne ?
    *
    Sous forme de conversations fictives entre l'auteure et Nadia, le fil se déroule petit à petit , puis se ré-enroule entre digressions et réfutations. J'ai eu beaucoup de mal à suivre la narration. On ne sait jamais ce qui est fait réel de ce qui est imaginaire. Cela m'a déconcerté.
    Mais il m'a remué tout de même. Suivre ces petites filles tout au long de leur carrière, pressée de toutes parts, les conditions de vie de ces athlètes sont tout bonnement inhumaines. Pour récolter un peu de gloire, le prix est lourd à payer.
    *
    L'auteure d'origine roumaine met aussi ce fameux régime dictatorial communiste en lumière à travers la vie de Nadia. Domination, espionnage, régime draconien, asservissement, moqueries, la petite fée communiste en a bavé, là-bas, en Roumanie.
    Aujourd'hui c'est une femme accomplie, équilibrée, rayonnante, comblée qui entraîne de jeunes gymnastes dans son pays d'adoption, les Etats-Unis.
    A-t-elle fait le deuil de ses années de privation?
    On aura du mal à le savoir... elle est si discrète, Nadia....

  • add_box
    Couverture du livre « Chavirer » de Lola Lafon aux éditions Actes Sud

    michel carlier sur Chavirer de Lola Lafon

    Avis de la page 100
    Cléo , jeune fille de 13 ans , rêve de devenir danseuse . Elle est abordée à son cours de danse par une dame habillée avec classe , Cathy . Laquelle lui fait miroiter monts et merveilles dans la fondation Galatée , où elle pourra s'exprimer son talent et sa beauté .
    Les...
    Voir plus

    Avis de la page 100
    Cléo , jeune fille de 13 ans , rêve de devenir danseuse . Elle est abordée à son cours de danse par une dame habillée avec classe , Cathy . Laquelle lui fait miroiter monts et merveilles dans la fondation Galatée , où elle pourra s'exprimer son talent et sa beauté .
    Les virées dans les grands magasins pour s'habiller et les billets de banque , c'est bien beau , mais il faut parfois donner de sa personne … Ou bien tout s'arrête .

Ils suivent Lola Lafon

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !