Tanguy Viel

Tanguy Viel
Tanguy Viel est né à Brest en 1973. La Disparition de Jim Sullivan, son sixième roman, est paru en 2013.

Articles (1)

Voir tous les articles

Avis (85)

  • Couverture du livre « Article 353 du code pénal » de Tanguy Viel aux éditions Minuit

    danielle cubertafon sur Article 353 du code pénal de Tanguy Viel

    J aime très bien le résumé , il me tente de decouvrir et de le lire ,passionnant , en at tête d une bonne lecture c est sur

    J aime très bien le résumé , il me tente de decouvrir et de le lire ,passionnant , en at tête d une bonne lecture c est sur

  • Couverture du livre « Article 353 du code pénal » de Tanguy Viel aux éditions Minuit

    Madame Tapioca sur Article 353 du code pénal de Tanguy Viel

    Un peu déroutée par le style, souvent gênée par la longueur des phrases, j'ai finalement fini par me laisser emporter par le rythme de l'écriture et par ce huit clos digne d'être filmé par Claude Chabrol....mais il m'aura fallu trop de temps pour apprécier pleinement cette courte lecture.

    Un peu déroutée par le style, souvent gênée par la longueur des phrases, j'ai finalement fini par me laisser emporter par le rythme de l'écriture et par ce huit clos digne d'être filmé par Claude Chabrol....mais il m'aura fallu trop de temps pour apprécier pleinement cette courte lecture.

  • Couverture du livre « La disparition de Jim Sullivan » de Tanguy Viel aux éditions Minuit

    Virginie H sur La disparition de Jim Sullivan de Tanguy Viel

    Humour et parodie, pastiche, variation sur le livre dans le livre, voila la patte (la plume) de Tanguy Viel.

    Un type, dans le Michigan, planque dans sa voiture devant le domicile de son ex-femme, Susan (aux yeux noirs !! je ne savais pas Tanguy Viel porté sur la botanique !), en écoutant les...
    Voir plus

    Humour et parodie, pastiche, variation sur le livre dans le livre, voila la patte (la plume) de Tanguy Viel.

    Un type, dans le Michigan, planque dans sa voiture devant le domicile de son ex-femme, Susan (aux yeux noirs !! je ne savais pas Tanguy Viel porté sur la botanique !), en écoutant les ballades forcément tristes de Jim Sullivan, disparu en plein désert, peut-être enlevé par des OVNI..

    L'auteur revisite les "clichés" du roman américain : le prof de fac, spécialisé en littérature (Moby Dick), qui joue au poker avec ses voisins, a une jolie femme qui le trompe (avec un autre prof), rencontre une serveuse qui tourne des films X (et est accessoirement son étudiante)...

    Et je me suis un peu ennuyée !

    j'ai beaucoup aimé le regard distancié que pose l'auteur sur les romans américains, mais j'ai eu l'impression que Tanguy Viel, malgré tout l'humour et le second degré dont il est capable, s'écoutait écrire...

    Un peu comme quand on était enfant et qu'on disait " On ferait comme si..." avec nos poupées.
    Ça ne m'a pas déplu mais ça n'a pas fonctionné non plus ! Dommage !

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !