Olivier Norek

Olivier Norek

Olivier Norek est lieutenant de police à la section Enquête et Recherche du SDPJ 93 (service départemental de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis) depuis quinze ans. Code 93, son premier roman, a été largement salué par la critique et a reçu en 2015 le prix du public de Saint-Maur en Poche....

Voir plus

Olivier Norek est lieutenant de police à la section Enquête et Recherche du SDPJ 93 (service départemental de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis) depuis quinze ans. Code 93, son premier roman, a été largement salué par la critique et a reçu en 2015 le prix du public de Saint-Maur en Poche. Territoires (2014) et Surtensions (2016) sont aussi consacrés aux (més)aventures du capitaine Victor Coste et de son équipe. Surtensions a reçu le Prix du polar européen 2016 du Point et le Grand Prix des Lectrices ELLE 2017, dans la catégorie policier. Ses ouvrages sont publiés chez Michel Lafon et repris chez Pocket.
Olivier Norek a également participé à créer l’histoire de la sixième saison de la série Engrenages sur Canal +, et est le scénariste du téléfilm Flic tout simplement diffusé sur France 2 à la fin de l’année 2015. Son nouveau titre, Entre deux mondes, a paru en octobre 2017 chez Michel Lafon.

Articles (6)

Voir tous les articles

Avis (112)

  • Couverture du livre « Entre deux mondes » de Olivier Norek aux éditions Michel Lafon

    Emmanuelle Mentec sur Entre deux mondes de Olivier Norek

    La Jungle de Calais; Les mouvements migratoires. Plein feu sur l'actualité dans le nouveau roman d'Olivier Norek "Entre deux mondes" aux Editions Michel Lafon

    Une histoire pleine d'humanité dans un monde d'horreurs et de brutalité.

    C'est saisissant, alarmant, angoissant, déstabilisant....
    Voir plus

    La Jungle de Calais; Les mouvements migratoires. Plein feu sur l'actualité dans le nouveau roman d'Olivier Norek "Entre deux mondes" aux Editions Michel Lafon

    Une histoire pleine d'humanité dans un monde d'horreurs et de brutalité.

    C'est saisissant, alarmant, angoissant, déstabilisant. Mais c'est également sensible, fort et émouvant. Une histoire optimiste et pleine d'espoir.

    Il y a bien sur d'un côté l'écrivain et la fiction. Mais on ne peut pas s'empêcher de penser que le policier et la réalité ne sont pas loin.

    Impossible pour moi de considérer ce roman comme un simple polar.

    Un roman à lire absolument! Une sorte de témoignage qui ne s'oublie pas et qui pousse à réfléchir!

    Découverte de cet auteur à poursuivre. Et dans l'attente de son prochain roman, de son prochain univers!

  • Couverture du livre « Territoires » de Olivier Norek aux éditions Pocket

    Carine Urvoaz sur Territoires de Olivier Norek

    Un excellent polar ! Le rythme est soutenu et l'auteur réussit à rendre crédible cette nouvelle enquête de Coste et son équipe. Ce roman bascule dans les arcanes politiciennes et les banlieues. C'est toujours précis et passionnant. Olivier norek commence à inscrire sa patte dans le monde du polar.

    Un excellent polar ! Le rythme est soutenu et l'auteur réussit à rendre crédible cette nouvelle enquête de Coste et son équipe. Ce roman bascule dans les arcanes politiciennes et les banlieues. C'est toujours précis et passionnant. Olivier norek commence à inscrire sa patte dans le monde du polar.

  • Couverture du livre « Code 93 » de Olivier Norek aux éditions Pocket

    Root sur Code 93 de Olivier Norek

    Le corps a été découvert dans un squat de la Seine-Saint-Denis. Elle avait 20 ans peut-être, ravagée par la drogue, les chairs meurtries de sexe barbare. Appelés pour l’identifier, son frère et sa mère déclarent que ce n’est pas Camille. Bien sûr que c’est Camille. Alors pourquoi ce mensonge ?...
    Voir plus

    Le corps a été découvert dans un squat de la Seine-Saint-Denis. Elle avait 20 ans peut-être, ravagée par la drogue, les chairs meurtries de sexe barbare. Appelés pour l’identifier, son frère et sa mère déclarent que ce n’est pas Camille. Bien sûr que c’est Camille. Alors pourquoi ce mensonge ? La nuit suivante, le capitaine Victor Coste est appelé en banlieue. Un autre cadavre. Celui-là a le pénis garroté avec de la ficelle à rôti, ses bijoux de famille ont disparu. Mais tandis que la légiste pratique l’autopsie, le mort se réveille. À première vue, rien ne relie ces deux affaires, mais Coste et son équipe ne laissent rien passer, et une chose en entraînant une autre… Coste va mettre les pieds dans une magouille politique, le fameux Code 93, de laquelle il aurait mieux valu rester à l’écart.

    Il fallait oser. S’attaquer de front à nos bons dirigeants et, passez-moi l’expression, leur mettre le nez dans leur merde, c’est gonflé. D’autant que c’est fait avec une certaine finesse, au milieu d’une intrigue touffue à souhait et qui se tient de bout en bout. L’affrontement entre les petits costards de la République et les bas-fonds de la cité sonne on ne peut plus juste, et laisse une place de choix à chaque personnage, aussi secondaire soit-il.

    L’équipe de Coste, ce sont des flics auxquels il sait pouvoir confier sa vie parce qu’il les a recrutés lui-même, à l’exception de Johanna, nouvellement affectée au SPDJ du 93, et qui va devoir se faire une place dans la meute – les dialogues sont truculents. Coste, dans le rôle de l’homme cassé qui mise tout sur le boulot car fatigué de ramasser les morceaux de sa vie privée et qui « pourrait se taper une crème glacée pendant n’importe quelle autopsie » est remarquable. S’il n’a plus d’idéaux, il lui reste sa conscience et le sens du devoir. Dès le prologue, on sait que ce roman sera un grand cru classé. On arrive (trop vite) au dernier chapitre, essoufflé, écœuré, effaré tant par l’endroit que par l’envers de ce décor brillamment dépeint par Olivier Norek qui parvient, avec des mots simples, des phrases brèves, à donner vie à une ville en déperdition, devenue pantin du peuple et des élus.

    Code 93 se rue effrontément dans une réalité poisseuse.

    Sans artifices. Brut, brutal.

    Fiction vous dites?

Voir tous les avis

Vidéos (2)

  • Rencontre avec Olivier Norek pour "Entre deux mondes"

Voir toutes les videos