Territoires

Couverture du livre « Territoires » de Olivier Norek aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266252782
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

À Malceny, dans le 93, on est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois plus gros caïds du territoire sont exécutés. Le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s'implante comme un virus... Voir plus

À Malceny, dans le 93, on est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois plus gros caïds du territoire sont exécutés. Le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s'implante comme un virus dans cette ville laissée à l'abandon, qui n'attend qu'un gramme de poudre pour exploser. Une ville où chacun a dû s'adapter pour survivre : des milices occultes surentraînées, des petits retraités dont on devrait se méfier, d'inquiétants criminels de 12 ans, des politiciens aveugles mais consentants, des braqueurs audacieux, des émeutiers que l'État contrôle à distance de drone. Et pendant ce temps, doucement, brûle la ville.
La dernière affaire du capitaine Coste ? Elle se passe en enfer...

« Le maître du polar. » ELLE « Scénario au réalisme effarant. Dialogues aux petits oignons. Sens de la mise en scène. Pourvu qu'il récidive ! » L'Express

Donner votre avis

Avis (30)

  • On trouve dans cette enquête policière passionnante la description de tous les maux de nos villes de banlieues minées par le chômage, les trafics de drogue et la corruption des édiles. Les meurtriers sont inhumains et les hommes politiques ne valent guère mieux, prêts à toutes les...
    Voir plus

    On trouve dans cette enquête policière passionnante la description de tous les maux de nos villes de banlieues minées par le chômage, les trafics de drogue et la corruption des édiles. Les meurtriers sont inhumains et les hommes politiques ne valent guère mieux, prêts à toutes les compromissions pour maintenir un minimum de paix sociale dans leur territoire et conserver ainsi leurs pouvoirs.
    Tout est si noir qu'on pense d'abord qu'il s'agit de situations exagérées et fictives sauf que l'auteur du roman est un ancien officier de police de terrain qui manifestement sait de quoi il parle.
    Alors, le doute s'installe et on en vient à craindre que les situations décrites soient vraiment la réalité de la vie quotidienne des habitants de ces citées en perdition.
    Heureusement les policiers qui mènent l'enquête sont humains, généreux et solidaires.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Trois caïds du trafic de drogue sont assassinés à Malceny, dans le 93. Puis on retrouve Rose, une retraitée, morte d'un arrêt cardiaque ; dans son appartement, un stock de drogue et beaucoup d'argent. Enfin, un adjoint au maire, issu des quartiers, est tué... Pour couronner le tout, la cité...
    Voir plus

    Trois caïds du trafic de drogue sont assassinés à Malceny, dans le 93. Puis on retrouve Rose, une retraitée, morte d'un arrêt cardiaque ; dans son appartement, un stock de drogue et beaucoup d'argent. Enfin, un adjoint au maire, issu des quartiers, est tué... Pour couronner le tout, la cité s'embrase suite à un contrôle de la police municipale pour le moins maladroit, qui provoque la mort d'un adolescent ; à moins que les politiques ne cherchent à jeter de l'huile sur le feu... Pour le capitaine Coste et son groupe, cela ne fait pas de doute : un nouveau prédateur cherche à s'emparer du territoire et élimine la concurrence ; avec la complicité de Madame le maire ?

    Deuxième roman d'Olivier Norek que je lis, après Entre deux mondes que j'avais beaucoup aimé... Plus ancien, Territoires est un polar noir de construction plus classique. On y retrouve la plume alerte et sans fioritures de l'auteur, ainsi que sa capacité à créer une ambiance, ici celle des banlieues du 93 où il a exercé en tant que policier.

    L'auteur nous fait partager le quotidien des flics confrontés à toutes les formes de délinquance et à la porosité entre le monde de la politique et celui des petits trafics. Une porosité qui ici dégénère et débouche sur un déchaînement de violence.

    Le trait est sans doute forcé, mais il me semble que les mécanismes qui sous-tendent la plongée dans l'enfer sont bien décrits. On a également plaisir à partager le quotidien d'un groupe de policiers qui, sous la houlette de son chef, a su rester humain dans le stress, oubliant parfois les procédures trop rigides...

    Bref, un très bon polar, le second de Norek, qui laisse augurer une belle carrière littéraire, confirmée par le succès de ses deux derniers ouvrages.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Comme d'habitude et sans surprise, j'ai beaucoup aimé le livre d'Olivier Norek et pris beaucoup de plaisir à retrouver le Capitaine Coste.
    Une belle suite à code 93...
    Reste à savoir quelle est la part de fiction (s'il y en a) dans la réalité décrite ici :)

    Comme d'habitude et sans surprise, j'ai beaucoup aimé le livre d'Olivier Norek et pris beaucoup de plaisir à retrouver le Capitaine Coste.
    Une belle suite à code 93...
    Reste à savoir quelle est la part de fiction (s'il y en a) dans la réalité décrite ici :)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Deuxième tome des enquêtes de Coste et son équipe qui m'aura autant plu que le premier. L'évolution des personnages ne fut pas assez significative pour moi pour un tome 2. Néanmoins j'ai largement préféré l'histoire de cet opus. Norek met le 93 à feu et à sang et certaines scènes violentes sont...
    Voir plus

    Deuxième tome des enquêtes de Coste et son équipe qui m'aura autant plu que le premier. L'évolution des personnages ne fut pas assez significative pour moi pour un tome 2. Néanmoins j'ai largement préféré l'histoire de cet opus. Norek met le 93 à feu et à sang et certaines scènes violentes sont dures à lire tellement elles sont réalistes et cinématiques. Je ne peux m’empêcher de faire l'amalgame avec l'univers de Olivier Marchal, flic et artiste que j'admire personnellement. A quand Victor Coste sur grand écran?!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • https://dubonheurdelire.wordpress.com/2019/03/18/territoires-dolivier-norek/

    Après avoir lu Code 93, j'avais envie de retrouver les enquêtes de Victor Coste et de son équipe. Dans Territoires, nous sommes encore dans le 93 entre trafic de drogue, trafic de pouvoir et émeutes de...
    Voir plus

    https://dubonheurdelire.wordpress.com/2019/03/18/territoires-dolivier-norek/

    Après avoir lu Code 93, j'avais envie de retrouver les enquêtes de Victor Coste et de son équipe. Dans Territoires, nous sommes encore dans le 93 entre trafic de drogue, trafic de pouvoir et émeutes de banlieue.

    "Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste, le calme semble être revenu au SDPJ 93. Son équipe, de plus en plus soudée, n'aura cependant pas le temps d'en profiter. L'exécution sommaire, en une semaine, des trois jeunes caïds locaux de la drogue va tous les entraîner dans une guerre aussi violente qu'incompréhensible. Des pains de cocaïne planqués chez des retraités, un ado de 13 ans chef de bande psychopathe, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire torturé, retrouvé mort dans son appartement, la fille d'un élu qui se fait tirer dessus à la sortie de l'école... Coste va avoir affaire à une armée de voyous sans pitié : tous hors la loi, tous coupables, sans doute, de fomenter une véritable révolution. Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ?"

    Les romans de Norek se dévorent comme de bons petits pains. On se laisse porter par l'intrigue qui révèle les liens qui se tissent entre banlieue, petits malfrats et gros poissons politiques. On comprend que l'enjeu humain est bien moindre face aux enjeux politiques et financiers. Territoires n'est pas seulement un bon polar, il ouvre également les yeux sur une réalité trop souvent oubliée : la banlieue. Entre polar et roman social, ce livre n'est pas un simple divertissement et on décèle sous la plume policière un vrai discours social.

    En résumé : hâte de lire l'opus suivant d'Olivier Norek !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'avais écouté Olivier Norek à un salon du livre, où il parlait polar et télévision. Il était passionnant et sympathique. Pour autant, je n'avais pas eu envie de me plonger dans ses thrillers, car lire sur les flics, la drogue et les banlieues, je trouvais qu'il y avait plus réjouissant.
    J'ai...
    Voir plus

    J'avais écouté Olivier Norek à un salon du livre, où il parlait polar et télévision. Il était passionnant et sympathique. Pour autant, je n'avais pas eu envie de me plonger dans ses thrillers, car lire sur les flics, la drogue et les banlieues, je trouvais qu'il y avait plus réjouissant.
    J'ai donc mis plusieurs années à franchir le pas, et je l'ai fait par hasard avec Territoires. Quelle bonne idée, et quelle claque !
    Ce livre n'a rien à envier aux titres de Thomas Harris, ni à la série Breaking bad. C'est tellement bien ficelé, les scènes sanglantes du début tellement bien maîtrisées. Je m'attendais à un final un peu plus explosif, j'aurais bien vu une barre d'immeuble imploser ou la maire de la ville se faire pendre avec ses propres intestins (ça aurait été mérité), mais je dois trop regarder la série Hannibal. Après tout, on est seulement dans le 93 !
    Reste une question : y a-t-il un message derrière ce texte ? Ce que Coste/Norek (je les associe car pendant la lecture, je voyais Coste avec le visage de l'écrivain) découvre (et dénonce ?) pourra-t-il changer ? Pour cela, faut-il compter sur des responsables politiques clean pour jouer le rôle d'anti-maire Vesperini, ou s'en remettre aux tanks pour exterminer tous les trafficants ? Chacun peut quand même se poser la question, ou chercher une troisième voie.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Trois exécutions en moins d'une semaine, ce n'est pas un hasard, c'est une révolution. Une révolution qui nous plonge dans un bain de merde.
    Tout change. '

    Trois caïds tués en l'espace de 2 jours et une banlieue de Seine Saint Denis qui s'embrase.

    J'ai retrouvé avec plaisir, le Capitaine...
    Voir plus

    Trois exécutions en moins d'une semaine, ce n'est pas un hasard, c'est une révolution. Une révolution qui nous plonge dans un bain de merde.
    Tout change. '

    Trois caïds tués en l'espace de 2 jours et une banlieue de Seine Saint Denis qui s'embrase.

    J'ai retrouvé avec plaisir, le Capitaine Coste et ses lieutenants sur une nouvelle enquête.
    On en apprend un peu plus sur le geek du groupe, Sam.

    Ce second tome est encore mieux que le premier, Code 93, que j'avais adoré.

    Un second polar urbain remarquable.

    Merci Monsieur Norek.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un excellent polar ! Le rythme est soutenu et l'auteur réussit à rendre crédible cette nouvelle enquête de Coste et son équipe. Ce roman bascule dans les arcanes politiciennes et les banlieues. C'est toujours précis et passionnant. Olivier norek commence à inscrire sa patte dans le monde du polar.

    Un excellent polar ! Le rythme est soutenu et l'auteur réussit à rendre crédible cette nouvelle enquête de Coste et son équipe. Ce roman bascule dans les arcanes politiciennes et les banlieues. C'est toujours précis et passionnant. Olivier norek commence à inscrire sa patte dans le monde du polar.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions