Code 93

Couverture du livre « Code 93 » de Olivier Norek aux éditions Pocket

4.25

40 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266249157
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces... Voir plus

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le « Code 93 » ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Un "mort-vivant" émasculé , le corps d'un toxicomane carbonisé, et voici l'équipe du Capitaine Coste lancé sur les traces d'un assassin hors norme.

    Un policier qui prend la plume pour nous parler de façon romancée de son métier.

    il m'a entrainer sans temps mort dans cette fabuleuse...
    Voir plus

    Un "mort-vivant" émasculé , le corps d'un toxicomane carbonisé, et voici l'équipe du Capitaine Coste lancé sur les traces d'un assassin hors norme.

    Un policier qui prend la plume pour nous parler de façon romancée de son métier.

    il m'a entrainer sans temps mort dans cette fabuleuse enquête et je me suis très rapidement attachée à ses personnages, que j'aurais plaisir à retrouver dans les prochains romans.

  • 0.25

    Mon premier Olivier Norek. J’ai adore et l’ai lu en moins de 24h. Une super équipe dont on a envie de faire partie, une enquête policière de folie mais tout cela sur un fond de vérité. La main mise de l’Etat sur les chiffres de la criminalité et de la délinquance.
    Un 20/20 pour ce premier...
    Voir plus

    Mon premier Olivier Norek. J’ai adore et l’ai lu en moins de 24h. Une super équipe dont on a envie de faire partie, une enquête policière de folie mais tout cela sur un fond de vérité. La main mise de l’Etat sur les chiffres de la criminalité et de la délinquance.
    Un 20/20 pour ce premier roman et j’ai hâte de lire les deux suites.

  • 0.2

    Bienvenue au coeur des cités de la Seine Saint Denis, de la politique et de ses corruptions! C'est rythmé accentué par les chapitres courts, les meurtres s'enchaînent. Le petit plus est qu'il y a des passages franchement drôles sur ce fond de noirceur. Lui-même policier, l'auteur sait de quoi il...
    Voir plus

    Bienvenue au coeur des cités de la Seine Saint Denis, de la politique et de ses corruptions! C'est rythmé accentué par les chapitres courts, les meurtres s'enchaînent. Le petit plus est qu'il y a des passages franchement drôles sur ce fond de noirceur. Lui-même policier, l'auteur sait de quoi il parle et nous embarque dans son enquête, sa réalité. C'est une histoire de vengeance, de drogue, de criminalité mais aussi de politique! "En politique, partez du principe qu'il n'existe aucune saloperie à laquelle vous puissiez passer qui n'ait déjà été commise." Bref, tous les ingrédients du bon polar sont réunis et c'est français!

    http://auchapitre.canalblog.com/archives/2017/09/01/35632166.html
    Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie

  • 0.25

    Pourtant repéré dès sa sortie, mon petit coeur ne s'était pas emballé à la lecture de la 4ème de couverture, abandonnant ainsi ce code en pleine librairie. Puis, j'ai rencontré son auteur à l'occasion d'un salon... Un vrai flic, qui sait donc de quoi il parle, et au grand coeur qui plus est,...
    Voir plus

    Pourtant repéré dès sa sortie, mon petit coeur ne s'était pas emballé à la lecture de la 4ème de couverture, abandonnant ainsi ce code en pleine librairie. Puis, j'ai rencontré son auteur à l'occasion d'un salon... Un vrai flic, qui sait donc de quoi il parle, et au grand coeur qui plus est, quelqu'un de simple, humble, généreux et très sympathique. Quelqu'un à qui je pouvais donc volontiers laisser une chance... M'évitant ainsi la plus grande bévue littéraire de ma vie!

    Car il ne m'a fallu que quelques heures pour percer le mystère du Code 93 et me prendre ainsi une belle claque! On est pris au piège dès les premières lignes de ce polar, dont les courts chapitres vous plonge dans une enquête passionnante à un rythme effréné. Le 93 que l'auteur nous dépeint n'est pas caricatural, pour la simple et bonne raison qu'il le connaît parfaitement. On sent percer le réel, le vécu, l'expérience au fil des pages. L'intrigue est très bien menée, c'est brutal, mais pas gore non plus.
    Les personnages sont tres réalistes et attachants, surtout ce capitaine qui nous paraît solide et abîmé à la fois.

    En bref, voilà un vrai boss du polar que vous devez découvrir sans plus attendre!

    (Lu en juin 2015 : http://deslivresetmoi7.blogspot.fr/2016/01/critiques-2015-code-93-dolivier-norek.html)

  • 0.25

    Un cadavre émasculé qui rouvre les yeux sur la table d’autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d’un jeune toxico mort par brûlures. Lectrice passionnée par les thrillers, que je suis, est appâtée ! Des lettres anonymes qui concernent d’anciennes enquêtes et le très énigmatique «...
    Voir plus

    Un cadavre émasculé qui rouvre les yeux sur la table d’autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d’un jeune toxico mort par brûlures. Lectrice passionnée par les thrillers, que je suis, est appâtée ! Des lettres anonymes qui concernent d’anciennes enquêtes et le très énigmatique « Code 93 » cela accroche encore plus. Rien de mieux pour que je sois intriguée et que je parte à la découverte du premier roman d’Olivier Norek, non ? Un auteur dont les éloges sur le style, les histoires ne se tarissent pas.


    Après ma lecture, je trouve les compliments amplement mérités ! Indéniablement, Code 93 se révèle être une excellente lecture, un premier roman parfaitement réussi – enfin peut être que le dénouement aurait dû être plus élaboré, il reste sympathique, cohérent mais pas non plus surprenant –. Une écriture rythmée, percutante ! L’action est bien présente !


    Je vous assure que les pages se tournent toutes seules tant nous sommes happé(e)s par cette énigmatique histoire autour du « Code 93» , par ces homicides dont Victor Coste et son équipe ont la charge. On s’attache facilement et même immédiatement à Coste.


    Olivier Norek nous entraîne dans une enquête passionnante mais surtout très réaliste avec des enjeux politiques, économiques assez intéressants. L’intrigue est plutôt bien ficelée, pleine d'actions, de rebondissements. Elle est rythmée par différents protagonistes, par des chapitres courts mais diablement addictifs.


    Que dire de plus ? En définitif, Code 93 est un excellent polar français dont on sent l’expérience du terrain de l’auteur à travers l’histoire. Olivier Norek nous dépeint le quotidien de la police du 93, des cités de ce département avec réalisme, sans tomber dans le cliché, ni dans l’excès. C’est un livre chaudement recommandé.


    Un auteur à découvrir mais surtout à suivre ! Je suis tombée sous le charme de ce héros charismatique, terriblement attachant qui évite avec talent certain stéréotype du « flic ». Et donc forcément, je lirai la suite des aventures du Groupe crime avec un certain plaisir et engouement. J’ai hâte de découvrir quel homicide atterrira sur son bureau.

  • 0.2

    J’ai enfin eu l’occasion de lire « Code 93 », le tout premier polar d’Olivier Norek dont j’avais entendu beaucoup de bien. Etant donné que l’auteur est un policier de terrain affecté en Seine Saint Denis, je m’attendais à un polar pur sucre, procédurier comme savent en écrire les vrais...
    Voir plus

    J’ai enfin eu l’occasion de lire « Code 93 », le tout premier polar d’Olivier Norek dont j’avais entendu beaucoup de bien. Etant donné que l’auteur est un policier de terrain affecté en Seine Saint Denis, je m’attendais à un polar pur sucre, procédurier comme savent en écrire les vrais professionnels, comme Souvira ou Jourdain. De ce point de vue je n’ai pas été déçu par cette histoire qui met en scène le capitaine Victor Coste, (un flic solitaire, bourru et désabusé, pour changer…) et son équipe aux prises avec des meurtres étranges : un zombi qui se réveille sur la table d’autopsie, une combustion spontanée, ça met bien la pression sur l’équipe. Mais très vite le surnaturel laisse la place à la dure réalité du 93, des cités où l’on deale, des jeunes à la dérives, des parties fines avec des citoyens au dessus de tout soupçons, bref, que du très concret ! L’intrigue est un poil complexe mais pas au point de lâcher le fil ou de s’y perdre. On pourrait craindre que ça parte dans tous les sens parce qu’on y évoque des choses aussi éloignées les unes des autres que le projet du Grand Paris, les parties fines de la bourgeoisie, les caves à tournantes, etc… Mais au final c’est cohérent (pour la crédibilité, j’émets un petit peu plus de réserves). C’est agréable à lire, le personnage de Victor et son équipe sont très rapidement attachants et plutôt moins caricaturaux que je ne l’aurais cru au vu des premiers chapitres. Cers les deux tiers du roman le meurtrier est dévoilé, ce n’est pas surprenant, ce n’est pas un rebondissement époustouflant, on l’a bien vu venir mais qu’importe : le suspens n’est pas le principal intérêt de « Code 93 ». Ce premier roman a beaucoup de qualités même si on peut trouver la plume de Norek parfois un peu complaisante : son petit côté « Le 93, c’est la jungle, l’horreur à tous les coins de rue, n’y emmenez même pas votre chien, regardez dans quelles conditions je travaille » et les quelques pointes de corporatisme un peu limites par moment. Mais je veux bien fermer les yeux sur ces petits travers étant donné la qualité d’ensemble d’un polar solide comme le roc, qui a la bonne idée de ne pas oublier l’humour et même un tout petit peu de romance en cours de route.

  • 0.2

    On commence le roman par une reconnaissance négative du corps d'une jeune femme retrouvé en très mauvais état dans un squat. Et dès la fin du prologue, on sait que les personnages mis en scène dans ce passage auront une importance dans le récit.
    On découvre ensuite les différents personnages...
    Voir plus

    On commence le roman par une reconnaissance négative du corps d'une jeune femme retrouvé en très mauvais état dans un squat. Et dès la fin du prologue, on sait que les personnages mis en scène dans ce passage auront une importance dans le récit.
    On découvre ensuite les différents personnages qui font partie de l'équipe que dirige Coste. Et on le découvre avec la découverte d'un premier cadavre, ouvrant alors le début de l'enquête du roman. Que cela soit Coste, flic célibataire, Ronan, qui cherche l'amour, Sam, le spécialiste des technologies ou encore la jeune recrue Johanna, on s'attache tous à ces personnages somme toute banals. Ce sont des personnes comme tout un chacun, de ceux que l'on rencontre tous les jours dans la rue. Chacune de leur personnalité permet un groupe hétérogène que l'on prend plaisir à suivre dans cette aventure qui se montre macabre dès le début.
    L'histoire elle-même prend du temps à s'installer et il faut attendre les cent premières pages pour enfin prendre un rythme plus soutenu. Dès lors, on cherche tous comme les héros de découvrir le meurtrier, et surtout les raisons de ses actes. Plus on avance, plus on découvre l'horreur que peint l'assassin, qui ne laisse rien au hasard : tout est calculé, et cela n'en est que plus terrifiant. Mais le récit ne reste pas seulement centré sur cette affaire, mais aussi sur une enquête parallèle non-officielle menée par Coste à propos du fameux Code 93. Chaque élément découvert à ce propos semble même incroyable. Les dernières pages nous happent dans l'intrigue, particulièrement dès lors qu'on suit certaines scènes sous le point de vue du meurtrier, pour qui on se prend même à avoir de l'empathie lorsque l'on connaît ses motivations. Malgré que la fin manque quelque peu d'action à mon goût, j'ai trouvé la fin totalement satisfaisante, en ne suivant pas le schéma habituel du polar lors de la confrontation finale entre l'un des héros et le meurtrier.
    La tension est palpable à chaque instant, et les lieux de l'intrigue n'y sont pas pour rien. On évolue dans la Seine-Saint-Denis, avec ses cités, ses dealers, et la violence, les trafics parallèles que cela suppose. On sait que les personnages prennent parfois des risques qui ne sont pas moindre, et on sait dès le début que l'univers sera sombre. On découvre alors les aspects de ces cités malfamées, mais aussi les revers des quartiers plus riches qui cachent leurs vices derrière leur apparent prestige.
    L'auteur nous mène dans cette histoire avec précision, sans longueur, aux côtés des différents personnages. L'ensemble construit est même d'autant plus frappant que l'auteur est lieutenant à la SDPJ 93 (Service Départemental de Police Judiciaire de Seine-Saint-Denis) et que ce qu'il raconte est proche de la réalité.

    En conclusion, le premier roman d'Olivier Norek nous mène dans un récit étonnant mais surtout addictif lorsque les cent premières pages un peu longues sont passées. On prend plaisir à suivre les différents personnages de l'histoire, auxquels on peut facilement s'identifier puisqu'ils sont finalement comme chacun d'entre nous, dans cette enquête qui n'est pas de tout repos, entre manipulations et révélations parfois très troublantes. Cela promet alors une suite tout aussi incroyable qu'on veut très vite découvrir, ainsi que d'en découvrir un peu plus sur les travers politiques d'aujourd'hui. Je finirais donc avec une courte phrase : qu'on m’amène le second roman !

  • 0.25

    Ça a du corps, de la gueule, du suspense et de l’intrigue ! Moi j’ai accroché ! C’est un coup de cœur coté thriller ! Le premier de 2017 ! Ça promet !

    On y va pour l’histoire :
    Une toxicomane amochée meurt d’une overdose et la famille ne la reconnait pas. Ou du moins elle fait semblant de...
    Voir plus

    Ça a du corps, de la gueule, du suspense et de l’intrigue ! Moi j’ai accroché ! C’est un coup de cœur coté thriller ! Le premier de 2017 ! Ça promet !

    On y va pour l’histoire :
    Une toxicomane amochée meurt d’une overdose et la famille ne la reconnait pas. Ou du moins elle fait semblant de ne pas l’identifier comme la personne disparue qu’ils recherchent.
    Un géant mort qui se réveille sur la table d’autopsie.
    Un homme calciné dans un autre endroit que celui où il a été découvert …

    Deux lettres anonymes qui font remonter certaines affaires et le « code93 »…

    Le monde Victor COSTE dit « Coste », capitaine de la crime 2 à la SDPJ93, c’est son équipe : son bras droit et ami Mathias Aubin, Sam la Tique et Ronan le Don Juan
    Jusqu’au jour où Mathias est muté à Annecy, une bourgade pépère nichée dans les Alpes, où on lui impose Johanna dite « le Camion ».
    Chacun trouve sa place dans cette équipe et chacun à sa manière est important. Chacun a son caractère et ses manières, ainsi que ses casseroles. Qui n’en a pas ?
    Ces personnages sont touchants et attachants. Même la médecin légiste, Léa Marquant !

    Les lettres anonymes se succèdent et Coste fait le rapprochement avec son ami Aubin. Il lui rend donc visite loin de la capitale pour comprendre…
    Aubin s’explique et une partie de la machination est mise à jour … Qui est au courant ? Farel bien sûr, le journaliste « Fouille merde » d’investigation.

    Que va faire Coste avec ça ? Que va-t-il faire avec son affaire qui crée la panique ? Un zombie, une auto combustion et un vampire !!! Quoi de mieux ?

    C’est l’affaire d’une carrière ! Ça oui, il n’a jamais vécu de crime aussi sordide, il a toujours navigué dans le 9.3 et sa droiture est sans égale.

    C’est un thriller qui nous embarque avec lui, qui se lit à une vitesse hallucinante tellement qu’on est embarqué dans l’histoire aux côtés des personnages. On a vraiment l’impression de faire partie de l’équipe de Coste.
    Que va-t-il encore arriver ?

    L’écriture est fluide, le suspense au rendez-vous et l’intrigue est parfaite.
    Les personnages sont recherchés et le personnage principal a un caractère fascinant.
    On plonge vite fait dans le monde de la police et de la politique. On se rend vite compte que sexe, drogue et politique sont étroitement liés.

    Moi, je me suis laissé prendre au jeu et je dois dire que c’est un coup de cœur pour moi !

    Je vous souhaite une belle enquête aux côtés de Coste !

  • 0.25

    Le sujet est parfaitement maîtrisé, et pour cause, l'auteur Olivier Norek est lui même lieutenant de police. Certes, ce n'était pas pour autant gagné. Mais ici, force est de constaté que c'est une réussite !
    Son écriture simple et sans fioriture nous emporte dans une histoire sans temps mort,...
    Voir plus

    Le sujet est parfaitement maîtrisé, et pour cause, l'auteur Olivier Norek est lui même lieutenant de police. Certes, ce n'était pas pour autant gagné. Mais ici, force est de constaté que c'est une réussite !
    Son écriture simple et sans fioriture nous emporte dans une histoire sans temps mort, habilement structurée. Une plongée captivante dans un "93" plus que crédible.
    L'intrigue prenante ne nous lâche à aucun moment. On s'attache au capitaine Coste et à son équipe, on a presque l'impression d'être à leurs cotés. L'auteur dépeint des scènes particulièrement réalistes, parfois très violentes. Quelques touches d'humour sont distillées ça et là. En plus de quelques petites histoires parallèles, cela ponctue agréablement ce roman que l'on ne souhaite pas lâcher avant la fin.

    Une enquête passionnante, bien ficelée et actuelle, à lire !

    http://www.faimdelire.com/2016/04/code-93-olivier-norek.html

  • 0.2

    Un « mort-vivant » émasculé, le corps d'un toxicomane carbonisé, et voici l'équipe du Capitaine Coste lancé sur les traces d'un assassin hors du commun pour cette Section de Police Judiciaire du département 93.
    Olivier Norek, dont Code 93 est le premier roman, sait de quoi il parle. Lui-même...
    Voir plus

    Un « mort-vivant » émasculé, le corps d'un toxicomane carbonisé, et voici l'équipe du Capitaine Coste lancé sur les traces d'un assassin hors du commun pour cette Section de Police Judiciaire du département 93.
    Olivier Norek, dont Code 93 est le premier roman, sait de quoi il parle. Lui-même lieutenant de police à la Section enquête et recherches du SDPJ 93 qui sert de décor à son récit.
    Un policier qui prend la plume pour nous parler de façon romancée de son métier, on connait, ils sont nombreux à franchir le pas. Norek n'a rien à envier à ses prédécesseurs, il m'a entrainé sans temps mort dans cette enquête et je me suis très vite attaché à ses personnages que j'aurai plaisir à retrouver dans ses deux opus suivant.
    Les premiers pas réussis d'un auteur que les amateurs de polars et thriller ne doivent pas ignorer.
    A suivre donc…..

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Du même auteur

Territoires Olivier Norek POCKET

4.416666666

Voir tous les livres de Olivier Norek

Autres éditions

Code 93 Olivier Norek POCKET

4.25

Voir toutes les éditions

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com