Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Surface

Couverture du livre « Surface » de Olivier Norek aux éditions Michel Lafon
Résumé:

Ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police.
Là-bas, personne ne veut de son enquête.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (56)

  • Olivier Norek confirme à chaque livre son grand talent d'écrivain et son sens de l'empathie. Avec Surface, son cinquième roman, l'ancien membre de la PJ du 93 tisse une intrigue solide et précise, twist final compris, et dessine des personnages forts. Il maîtrise le rythme, sait alterner scènes...
    Voir plus

    Olivier Norek confirme à chaque livre son grand talent d'écrivain et son sens de l'empathie. Avec Surface, son cinquième roman, l'ancien membre de la PJ du 93 tisse une intrigue solide et précise, twist final compris, et dessine des personnages forts. Il maîtrise le rythme, sait alterner scènes fortes et spectaculaires, et passages plus lents, sans négliger une touche d'humour au détour de dialogues bien ficelés.
    Noémie Chastain, capitaine de police, chef de groupe aux stups, est défigurée suite à une intervention conclue par un coup de fusil à bout portant. Dès lors, sa hiérarchie ne veut plus la voir au Bastion, vaisseau amiral de la police française, successeur du fameux 36 quai des Orfèvres. Son visage en lambeaux évoque trop les risques du métier, les dangers qui guettent les forces de l'ordre. Direction Avalone, Aveyron, pour ausculter le commissariat local, menacé de fermeture tant il semble inutile au cœur de cette région tranquille...
    Abandonnée par son compagnon, seule au milieu de nulle part, quasi incapable d'utiliser son arme, Noémie, devenue No, est perdue... Une affaire de disparitions d'enfants, échappée des limbes du passé, jaillie des profondeurs d'un lac artificiel, surgit pour réveiller ses instincts de flic...
    Surface narre, au-delà de l'enquête, la remontée à la surface d'une femme brisée qui retrouve dans le décor naturel de la France périphérique, dans le rythme tranquille de la province, le goût de la vie. Cette résurrection, personnelle comme professionnelle, fait de No un personnage fragile, hésitant, ballotté, admirablement animé par Olivier Norak.
    Olivier Norek, par petites touches, décrit les mesquineries du monde contemporain, les lâchetés ordinaires, le racisme banal et assumé, les coups bas et les manœuvres peu glorieuses. Les protagonistes font face à des choix compliqués, où chaque option est mauvaise, porteuse des germes d'un malheur sans cesse plus grand.
    En bon auteur de polar, il peint les noirceurs d'aujourd'hui dans lesquelles les gens bien essaient de surnager, de rester à la surface pour ne pas être happés par leurs propres ténèbres.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Le capitaine Noémie Chastain blessée en service d'une balle en pleine tête est exilée par sa hiérarchie parisienne dans un petit village de l'Aveyron. Son visage fracassé demontre dramatiquement la dangerosité du métier. L'expédier loin dans un commissariat de province où il ne se passe jamais...
    Voir plus

    Le capitaine Noémie Chastain blessée en service d'une balle en pleine tête est exilée par sa hiérarchie parisienne dans un petit village de l'Aveyron. Son visage fracassé demontre dramatiquement la dangerosité du métier. L'expédier loin dans un commissariat de province où il ne se passe jamais rien semble la meilleure solution. Mais voilà que le cadavre d'un enfant disparu depuis 25 ans remonte à la surface du lac artificiel. La suite, je vous laisse la découvrir. L'enquête est haletante, les personnages fantastiques, le cadre bucolique et le suspens garanti jusqu'à la dernière page. L' avez-vous lu ? Sinon, je le recommande vivement

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Il est vraiment fort ce Norek. Il sait manier sa plume avec brio afin de nous offrir un polar au suspens remarquable.

    L’intrigue est bien présente, elle progresse crescendo pour n’être ensuite plus qu’une succession d’évènements improbables, au dénouement tout aussi haut en couleurs.

    On ne...
    Voir plus

    Il est vraiment fort ce Norek. Il sait manier sa plume avec brio afin de nous offrir un polar au suspens remarquable.

    L’intrigue est bien présente, elle progresse crescendo pour n’être ensuite plus qu’une succession d’évènements improbables, au dénouement tout aussi haut en couleurs.

    On ne s’ennuie pas une minute lorsque l’on plonge dans un thriller de Norek. L’histoire sort de l’ordinaire, on sent un vrai travail de fond. Il n’y a pas d’hésitation, l’auteur maitrise son sujet à la perfection.

    L’enquête est menée de main de maitre par une capitaine de police hors du commun. Un caractère bien trempé, un passé récent duquel elle n’aurait pas pensé pouvoir se sortir. Son obstination et sa conscience professionnelle vont la mener là où d’autres ne se sont jamais risqués.

    C’est prenant, addictif, un vrai page-tourner.

    L’auteur nous emmène de Paris à l’Aveyron cette fois-ci et j’ai adoré découvrir ces mystérieux villages campagnards si tranquilles. Enfin seulement en surface…

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Surface est un titre qui correspond tout à fait au livre. Olivier Norek nous fait vivre une nouvelle fois une histoire émouvante.
    Les personnages sont attachants, l'écriture est simplement efficace et fluide.
    Le suspens est bien entretenu.
    Une fois que l'on a commencé,il est difficile de...
    Voir plus

    Surface est un titre qui correspond tout à fait au livre. Olivier Norek nous fait vivre une nouvelle fois une histoire émouvante.
    Les personnages sont attachants, l'écriture est simplement efficace et fluide.
    Le suspens est bien entretenu.
    Une fois que l'on a commencé,il est difficile de s'arrêter avant la fin, comme pour tous les romans de l'auteur.
    À mettre dans les mains de tous ceux qui aiment les bons polars.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Enfin mon auteur chouchou revient avec un nouveau bouquin ! Dire que je l’attendais avec une certaine fébrilité relève tout simplement de l’euphémisme… Mais la fébrilité n’exclut pas non plus une légère anxiété : Coste n’a toujours pas rejoint le bercail et Calais nous a déjà livré tous ses...
    Voir plus

    Enfin mon auteur chouchou revient avec un nouveau bouquin ! Dire que je l’attendais avec une certaine fébrilité relève tout simplement de l’euphémisme… Mais la fébrilité n’exclut pas non plus une légère anxiété : Coste n’a toujours pas rejoint le bercail et Calais nous a déjà livré tous ses secrets… Où donc alors mon auteur chouchou allait-il nous emmener…? Et bien en route pour l’Aveyron les amis, direction la campagne… Et l’ennui ? Que nenni mes petits chéris : C’est Olivier Norek qui conduit !

    Pour son cinquième tir en effet, l’auteur s’est offert un petit retour aux sources… Les siennes puisqu’il est originaire de cette région, mais aussi celles de son métier premier : Ici on préfère le terrain aux nouvelles technologies… Ici on préfère l’humain aux empreintes génétiques et autres traces ADN… Mais n’y voyez pas là les prémices d’un simple polar rural ou social : Olivier Norek a plus d’une balle dans le chargeur, plus d’une idée dans la tête et plus d’un personnage dans le coeur…

    Parmi toute une galerie de personnages fort bien campés qui ont chacun leur rôle à jouer et tout leur intérêt dans cette affaire, il est alors temps de vous présenter Noémie, une héroïne, la nôtre : Parce qu’on apprend à la connaître, à l’accepter, et ce bien avant elle, tant elle a morflé. Capitaine de police émérite, l’auteur a choisi de la détruire à peine le prologue entamé, pour qu’on la découvre pour ce qu’elle est, pas ce qu’elle paraît, pour qu’on l’apprécie à sa juste valeur : “Surface“, ça vaut aussi pour elle…
    C’est ainsi qu’on la voit tomber, sombrer, se relever, affronter puis s’assumer pour avancer… Une gueule cassée qu’on admire et qui nous impressionne, mais à laquelle on peut facilement s’identifier tout compte fait : Qui peut en effet se targuer de n’avoir aucune blessure à panser, aucune cicatrice à cacher, aucune faille à combler, aucune gêne à masquer…?
    Un personnage central particulièrement complexe donc, mais aussi très humain et foncièrement réaliste : Aussi me suis-je profondément attachée à cette jeune femme, au mental de fer, au tempérament d’acier et pourtant plus fragile qu’il n’y paraît, en qui j’ai une confiance aveugle et absolue au point de la suivre n’importe où, de Paris à Avalone en passant par l’Espagne, au fil des pages que j’ai vues défiler…

    Une fois le décor planté, notre héroïne présentée : Place à l’intrigue désormais ! S’il se met en danger en abordant une nouvelle branche du genre policier, Olivier Norek sait se renouveler pour mieux renouveler le genre lui-même et imposer sa voix parmi les plus grands auteurs du polar… Et pas seulement français !
    Alors il dégaine son imagination et nous braque de son talent pour mieux nous embarquer dans une histoire aussi époustouflante que bien ficelée, mais aussi parfaitement maîtrisée… Car notre auteur chouchou n’a décidément rien laissé au hasard : En même temps quand on a été flic dans une autre vie, un vice d’intrigue nous aurait donc étonné !
    Dès le prologue, Olivier Norek frappe fort, nous piège et nous hypnotise pour ne jamais plus nous lâcher. La plume est si belle et visuelle, si fluide et addictive, le style si nerveux, efficace et si minutieusement calibré qu’on vit bien plus qu’on ne lit cette passionnante enquête.
    On va ainsi de rebondissements en révélations tout en apprenant un tas de choses sans jamais voir le temps passer… Et jusqu’à la toute fin il réussit à nous entourlouper pour mieux nous impressionner… Sans jamais oublier de replacer l’humain au coeur du bouquin… Les relations entre les gens, les sentiments qui les animent, les émotions qui les submergent… L’humain bordel, c’est tellement important !

    En bref on aime l’intrigue et son décor, les personnages et son héroïne, la plume et son auteur… A n’en point douter vous tenez là le polar parfait ! Quant à moi je regrette déjà d’avoir quitté l’Aveyron et Noémie, son chien… Et son chat aussi : Olivier, ne peux-tu pas la faire revenir…?

    (Lu en mars 2019 - Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2019/03/chroniques-2019-surface-dolivier-norek.html)

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Noémie Chastain est responsable d'un groupe de Stup à Paris. Lors d'une opération en vu d'arrêter un dealer elle est grièvement blessée, une balle de fusil lui ravage le visage. C'est toute sa vie qui est alors remise en question, un nouveau visage à accepter, les regards à affronter, les...
    Voir plus

    Noémie Chastain est responsable d'un groupe de Stup à Paris. Lors d'une opération en vu d'arrêter un dealer elle est grièvement blessée, une balle de fusil lui ravage le visage. C'est toute sa vie qui est alors remise en question, un nouveau visage à accepter, les regards à affronter, les réactions de son entourage et de sa hiérarchie qui ne trouve rien de mieux que de l'évincer et de l'envoyer se perdre dans un commissariat de province... C'est sans compter sur la force de caractère de No et sur une vieille affaire qui refait surface...

    Quelle histoire, encore une fois Olivier Norek m'a scotchée! Il m'a fait passer par tout un tas d'émotions et a su trouvé les mots pour retranscrire la tristesse, la souffrance de Noémie, la difficulté à se reconstruire, à se retrouver, à se reconnaître. Et dans le même temps il a su me tenir en haleine avec un cold case palpitant au fin fond de la campagne (ça fait plaisir de lire des enquêtes qui se passent dans un environnement qui me parle bien plus que celui des grandes villes). Je n'ai absolument rien à redire sur ce livre où tout m'a plu, surtout la fin! Foncez foncez foncez.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Pas uniquement un simple et très bon polar. Des dialogues ciselés, une écriture rythmée, des personnages plus que réels. Une enquête policière doublée d'une analyse sociale et psychologique forte.

    Pas uniquement un simple et très bon polar. Des dialogues ciselés, une écriture rythmée, des personnages plus que réels. Une enquête policière doublée d'une analyse sociale et psychologique forte.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Août 2020 : Rien a redire , classique et facile à lire. On prend le livre , on tourne les pages , on ne décroche et on va rapidement au bout de l'hIstoire.
    Rien d'exceptionnel mais très plaisant comme jusqu'à présent avec les livres d'Olivier Norek.

    Août 2020 : Rien a redire , classique et facile à lire. On prend le livre , on tourne les pages , on ne décroche et on va rapidement au bout de l'hIstoire.
    Rien d'exceptionnel mais très plaisant comme jusqu'à présent avec les livres d'Olivier Norek.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.