Entre deux mondes

Couverture du livre « Entre deux mondes » de Olivier Norek aux éditions Michel Lafon
  • Date de parution :
  • Editeur : Michel Lafon
  • EAN : 9782749932262
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Engagé dans l'humanitaire pendant la guerre en ex-Yougoslavie, puis lieutenant à la section Enquête et Recherche de la police judiciaire du 93 depuis dix-huit ans, Olivier Norek est l'auteur de trois romans largement salués par la critique et traduits dans plusieurs pays, ainsi que le lauréat de... Voir plus

Engagé dans l'humanitaire pendant la guerre en ex-Yougoslavie, puis lieutenant à la section Enquête et Recherche de la police judiciaire du 93 depuis dix-huit ans, Olivier Norek est l'auteur de trois romans largement salués par la critique et traduits dans plusieurs pays, ainsi que le lauréat de nombreux prix littéraires. Après Code 93, Territoires et Surtensions, il nous invite dans un monde Entre deux mondes que nul ne peut imaginer, où se rencontrent deux inspecteurs que tout semble opposer et qui devront unir leurs forces pour sauver un enfant.

Donner votre avis

Articles (3)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Travailler ensemble n est pas toujours faciles mais la mise en cause d un enfant change tout malgré que je ne l ai pas lu je pense qu' il vont arriver à une entente parfaite un tres bon livre a decouvrir

    Travailler ensemble n est pas toujours faciles mais la mise en cause d un enfant change tout malgré que je ne l ai pas lu je pense qu' il vont arriver à une entente parfaite un tres bon livre a decouvrir

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je connaissais Olivier Norek pour ses polars et je m'attendais à tel en commençant ce livre, mais c'est tellement plus... Dans cet ouvrage, en suivant le parcours d'Adam, flic syrien contraint de fuir le régime de son pays, on découvre Calais et sa trop célèbre jungle. On y vit de l'intérieur la...
    Voir plus

    Je connaissais Olivier Norek pour ses polars et je m'attendais à tel en commençant ce livre, mais c'est tellement plus... Dans cet ouvrage, en suivant le parcours d'Adam, flic syrien contraint de fuir le régime de son pays, on découvre Calais et sa trop célèbre jungle. On y vit de l'intérieur la (sur)vie de ces migrants coincés à la porte de l'Angleterre, entre deux mondes: celui du cauchemar de leur vie passée et celui dont ils rêvent tous pour leur avenir de l'autre côté de la Manche. Mais on y croise aussi un flic, Bastien, récemment muté dans cette ville qui découvre l'inhumanité d'un système qui préfère fermer les yeux.
    Un livre vraiment marquant qui donne à réfléchir, et qui m'a beaucoup fait penser au film Welcome qui, sur le même thème m'avait déjà bouleversée.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Fuir... Espérer... Résister... Survivre... Sombrer ?

     Telles sont les cinq étapes de ce nouveau roman policier de Olivier Norek, parut en 2017.
    L'histoire prend sa source à Damas, en Syrie, en 2016.
    Adam, agent dévoué de la police militaire du régime de Bachar el-Assad, vit la peur au...
    Voir plus

    Fuir... Espérer... Résister... Survivre... Sombrer ?

     Telles sont les cinq étapes de ce nouveau roman policier de Olivier Norek, parut en 2017.
    L'histoire prend sa source à Damas, en Syrie, en 2016.
    Adam, agent dévoué de la police militaire du régime de Bachar el-Assad, vit la peur au ventre de se faire dénoncer. En effet, son infiltration au sein de la police locale fait peser un risque terrifiant sur lui, sa femme Nora et sa fille Maya.
    " La dictature de Bachar el-Assad et la folie de Daesh, contre le peuple syrien désarmé. C'est à la suite de cette révolte pacifique, assassinée par l'armée, qu'Adam décide de s'impliquer. Refusant de n'être qu'un simple témoin de l'agonie de son pays, il fit allégeance à une cellule rebelle de l'Armée syrienne libre et devint un opposant au gouvernement de la manière la plus risquée. En s'infiltrant, via la police militaire."
    Après avoir assisté et participé à la torture d'un prisonnier, Adam sent que l'étau se resserre et décide de faire sortir sa famille de Syrie au plus vite.
    Il assiste à leur départ et leur fait la promesse de les retrouver de l'autre côté de la Méditerranée, à Calais, le plus rapidement possible. le scénario, pourtant bien préparé, s'enrayera. le business des passeurs n'a pas d'égal avec le prix de la vie...
    " - C'est le minimum. Ils le chargeront à bloc. Comme pour toutes les traversées. Comptez plutôt sur trois cents personnes. Les places valent plus que de l'or, elles valent du sang."
    Commissariat de police de Calais. Juillet 2016.
    Bastien Miller prend ses nouvelles fonctions au sein du commissariat suite à sa demande de mutation. Il espère qu'avec ce changement radical, les liens avec sa femme Manon - dépressive depuis le décès de son père - et sa fille Jade - adolescente - vont se resserrer.
    Mais l'arrivée à Calais rime tragiquement avec la "Jungle".
    " - le flux des migrants ne s'est pas arrêté avec la fermeture du camp de Sangatte en 2003. Il s'est évidemment poursuivi, sans nulle part où les accueillir, et avec toujours la même volonté de passer en Angleterre. Et donc, de rester pas loin des ports pour traverser la Manche. Résultat, ils se sont mis à squatter chaque maison vide, chaque immeuble abandonné, les jardins, les parcs, les ponts et c'est vite devenu invivable. Alors il a fallu trouver un endroit pour les parquer. le long de la côte, à l'écart du centre-ville, entre une forêt et les dunes, il y avait un ancien cimetière qui jouxtait une décharge. L'Etat a fait place nette à coups de bulldozer et on a invité les migrants à s'y installer il y a un an de ça. Au début, ils sont arrivés discrètement, une petite centaine de curieux tout au plus, l'info a traversé la planète et ils sont venus par milliers. La Jungle est née."
    Face à des collègues désabusés, Bastien va très rapidement se retrouver en lutte avec ses principes. En lutte avec sa conscience.
    " - Et votre job consiste en quoi ?
    - J'aurais presque honte de le décrire. Faut le vivre. Mais personne ne veut le vivre. Nous, on y arrive à peine."
    Après la tragédie de l'exil, l'horreur de la Jungle...
    " - Tu crois qu'on a pas essayé au début ? Tu sais combien d'histoires identiques je me cogne depuis un an ? Deux ou trois opérations de chirurgie anale sur mineur par semaine. Parfois, ces gamins ont que leur cul comme monnaie d'échange pour traverser l'Afrique. Et c'est la même pour traverser la Manche vers l'Angleterre. Maintenant, vis avec ça. "
    Un roman profondément touchant sur le rapport à l'autre, à la différence. La méconnaissance des situations réelles dans les pays en guerre, nous fait porter des jugements souvent hâtifs et très arrêtés.
    Le sujet était délicat. Mais le talent était là.
    La progression de l'intrigue est parfaite. le sujet est maîtrisé. Les personnages très attachants. En apportant ses connaissances du terrain et des procédures, il pose un cadre particulièrement réaliste et concret.
    Aborder le sujet des migrants de la Jungle de Calais, c'était prendre des risques. Olivier Norek, lui-même flic de profession, brise les idées reçues et balaye les certitudes.
    Je suis convaincue que seule la littérature peut permettre une telle prise de conscience.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Deux hommes, deux vies, deux pays, deux destins.

    2016 -Adam, flic en Syrie mais indic des rebelles, doit organiser le départ de sa femme et sa fille au plus vite : il risque d'être démasqué par un rebelle arrêté et torturé. Elles devront partir avant lui pour rejoindre l'Angleterre via Calais...
    Voir plus

    Deux hommes, deux vies, deux pays, deux destins.

    2016 -Adam, flic en Syrie mais indic des rebelles, doit organiser le départ de sa femme et sa fille au plus vite : il risque d'être démasqué par un rebelle arrêté et torturé. Elles devront partir avant lui pour rejoindre l'Angleterre via Calais et lui les rejoindra très vite.

    Mais le voyage n'est pas sans risque et lorsqu'il arrive à Calais, il n'aura qu'une idée en tête les retrouver et atteindre la terre de tous les espoirs.

    Bastien, flic en France, arrive à Calais, sa nouvelle affectation, avec sa femme, dépressive depuis la mort de son père et sa fille de 14 ans.

    Je cherche la définition de jungle : " La jungle est l'incarnation de l'inhumanité invivable, et la loi de la jungle une forme de chaos qui fait office d'épouvantail politique". C'est pas moi qui le dit ..... (référence Wikipédia) et un mot n'a jamais eu autant de sens que celui-là pour ce roman.

    Voilà vous savez à quoi vous en tenir. On entre dans un monde où les règles sont régies par les différentes ethnies, circonstances et forces en présence. Au-delà de ce territoire, on observe, on adapte les textes pour ne pas avoir à s'emmêler. Et pendant ce temps là.....

    Bastien découvre ce no man's land que représente la Jungle : une ville dans la ville, une zone de non droit où chacun s'emploie à ne pas agir, on laisse faire,on surveille de loin, on ramasse les corps comme ont compte les points, quelle importance : ils n'ont pas de noms, pas d'origine, ils ne font que transiter avant de gagner ce qu'ils pensent leur El Dorado : l'Angleterre. Et puis toutes les nuits c'est la ruée pour se glisser dans un camion, risquer sa vie pour tenter de vivre ailleurs.

    Mais des meurtres vont être commis dans cette jungle et les deux flics vont faire alliance pour aider un enfant à sortir de ce bourbier mais cela ne sera pas sans conséquence sur leurs vies respectives......

    Deux hommes de deux pays différents mais que le sens du devoir, de l'humanité rapprochent.

    Dès sa sortie ce livre a remporté un vif succès que ce soit sur les blogs, dans les magazines. Comment l'ignorer. Je ne suis pas une lectrice de polar, de policier, de thriller et pourtant celui-ci ...... Wouahhhhh

    Mais il n'est pas pour moi un "vrai" policier car l'énigme est le prétexte à une enquête d'un tout autre genre : c'est plus un constat d'une situation, qui se passe ici, chez nous, à quelques kilomètres. Calais : la Jungle, oui elle porte bien son nom car ici ce qui règne c'est la loi des non-lois : ce qui compte c'est survivre, un jour de plus à part pour les passeurs, les traficants et les recruteurs. Les clans, les trafics, les viols, les violences c'est le quotidien de ceux qui y vivent, au vu et su de toute une population soit impuissante, soit aveugle, soit découragée se sentant abandonnée.

    Un roman policier / politique : on ferme les yeux, on se passe la patate chaude, on  trahit, on promet mais on ne tient pas ses promesses.

    Bastien et Adam ont beaucoup de choses communes : un métier, une femme et une fille, la découverte d'une nouvelle affectation pour l'un, la découverte d'un nouveau pays pour l'autre, de nouveaux collègues pour l'un, de nouveaux voisins pour l'autre, une femme et une fille à retrouver pour l'un, sauver son couple et comprendre sa fille pour l'autre.

    L'histoire est très bien construite, les éléments nous sont révélés au compte gouttes mais si très vite certaines réponses sont apportées mais l'on a besoin de l'ensemble pour réaliser l'ampleur et l'horreur du récit. Vous ouvrez le livre et vous ne le lâchez pas.

    Un roman policier pour nous mais une réalité pour des humains qui ne cherchent qu'à fuir la misère, le sang, les larmes et c'est le genre de récit qui reste longtemps en tête.

    C'est presque un cri d'alarme. Olivier Norek que j'ai eu la chance de rencontrer pendant le Printemps de Montaigu, a séjourné à Calais, ancien flic, il connaît le fonctionnement de la police, de ses hommes, parfois au bord du découragement mais dont certains gardent une âme, ont le sens du devoir et doivent parfois faire des choix.

    Ecoutez-le quand il parle de son roman : il est intarissable. Il est enthousiaste, il sait : il était flic, il a été à Calais pour obserVer : le camp, la police, les calaisiens et il navigue entre les différents mondes en essayant de rester objectif. Il pose les faits, il nous oblige à écouter notre conscience comme les flics doivent eux aussi renier le métier qu'ils ont choisi pour protéger, aider, secourir.

    https://youtu.be/rthskzc9u_I

    Entre deux mondes errent des hommes, des femmes, des enfants qui cherchent une terre d'asile mais que l'on entasse dans des "camps", dans des conditions indignes de notre XXIème siècle, où chacun est responsable à son niveau.

    Voilà un roman réaliste : pas besoin d'inventer, pas besoin d'aller imaginer des scènes d'horreur : elles se passent ici, maintenant, nous en sommes témoins. L'auteur n'a fait que relater un fait, une actualité en y incorporant une intrigue policière, un alibi pour attirer l'attention.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Impressionnant.
    Livre reçu via le site lecteurs.com, et vraiment merci.

    J'ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises tant ce roman m'a touchée et troublé.
    Tout se trame autour et dans la jungle de Calais.. Un policier qui remonte dans le Nord pour que sa femme se sente mieux et qui...
    Voir plus

    Impressionnant.
    Livre reçu via le site lecteurs.com, et vraiment merci.

    J'ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises tant ce roman m'a touchée et troublé.
    Tout se trame autour et dans la jungle de Calais.. Un policier qui remonte dans le Nord pour que sa femme se sente mieux et qui s'embarque dans les tourments de la jungle ; un homme qui recherche désespérément sa femme et sa fille, qui va sauver un petit garçon. La tristesse et la difficulté des migrants à vivre et cohabiter dans ce camp. Des policiers démunis face à celui ci, les moyens qui manquent.

    Bref un roman sombre et lumineux à la fois, à lire absolument.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Premier livre d’Olivier Norek que j’ai découvert (même si je possède ses trois autres livres, je n’ai pas encore eu le temps de m’y plonger) et tout simplement : WAOUAW !!! Un des meilleurs thrillers/polars que j’ai lu en 2017 et je dirais même, de toute ma vie.

    Ce livre est tout simplement...
    Voir plus

    Premier livre d’Olivier Norek que j’ai découvert (même si je possède ses trois autres livres, je n’ai pas encore eu le temps de m’y plonger) et tout simplement : WAOUAW !!! Un des meilleurs thrillers/polars que j’ai lu en 2017 et je dirais même, de toute ma vie.

    Ce livre est tout simplement bluffant. Comme polar, le suspens y est et c’est un vrai page-runner. Je n’ai pu pas m’empêcher de le lire rapidement, impatiente de connaître le dénouement et savoir où l’auteur allait m’emmener. A aucun moment, je n’ai trouvé de passages superflus et n’ai été déçue.

    Les descriptions sont tellement judicieuses qu’on a l’impression d’humer les odeurs, d’en ressentir le climat, de se trouver auprès des personnages dans les mêmes lieux aux mêmes moments. On ne peut s’attacher qu’aux personnages et ce, même pour les secondaires, ce qui est quand même très rare. En effet, de nombreux auteurs se concentrent sur la psychologie des personnages principaux et ne font que survoler les autres. Ici, aucun n’est oublié. Les failles de certains ne font que les rendre plus captivants.

    Les thèmes de ce livre sont plus que jamais d’actualité (les migrants, la jungle de Calais, la Syrie,…) et pourtant abordés sous un œil avisé qui font que l’on ne peut être qu’interpellé par ce qui se passe dans des lieux si proche de nous.

    Selon moi, émouvoir au travers des mots est un exercice extrêmement ardu et pourtant, je dois l’avouer, Olivier Norek a réussi sur moi. Je vous fais là un petit aveu (un peu honteusement, je l’avoue

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • « Entre deux mondes » tranche fortement avec les précédents polars écrits par Olivier Norek. On est loin des cités de la région parisienne et des luttes « classiques » des policiers.

    Ici, l’Entre-deux mondes, c’est en 2016 le camp de migrants de Calais, un lieu de transit, pour aller du...
    Voir plus

    « Entre deux mondes » tranche fortement avec les précédents polars écrits par Olivier Norek. On est loin des cités de la région parisienne et des luttes « classiques » des policiers.

    Ici, l’Entre-deux mondes, c’est en 2016 le camp de migrants de Calais, un lieu de transit, pour aller du monde qu’on fuit vers le monde qui semble plus accueillant.

    Bastien, policier bordelais, a demandé à être affecté à Calais pour se rapprocher de sa belle-mère, afin d’aider sa femme Manon, dépressive après la mort de son père. Leur fille Jade, 14 ans, essaye de trouver sa place dans ce nouveau décor. Bastien doit prendre la mesure de son poste, car il encadre désormais une équipe bien installée.

    Adam, policier syrien, doit fuir son pays car il aide sous couverture les rebelles contre le régime en vigueur et risque d’être démasqué. Il a déjà fait partir sa femme Nora et sa fille Maya quelques jours plus tôt, il doit les retrouver à Calais. Mais leur arrivée tarde.

    Et tandis qu’Adam attend à l’entrée du camp, photos en main, pour ne pas les manquer, il est confronté à la vie dans la jungle, où la survie est délicate : conflits larvés entre ethnies, vols, violence en tous genres. Adam va ainsi sauver du viol un jeune garçon, Kilani, et essayer de le protéger avec l’aide d’Ousmane, le chef des Soudanais, qui est devenu son protecteur. La jungle est une zone de non-droit où même la police n’ose pas entrer.

    Cependant, des meurtres sont commis, et Bastien va demander à son équipe d’intervenir. Il va ainsi s’adjoindre les services d’Adam, car il est difficile d’obtenir des informations utiles au sein de la jungle. Et en contrepartie, Adam va lui demander de tout faire pour sauver Kilani.

    En filigrane du livre, se trouve l’attente des migrants, cette quête pour rejoindre les siens, les méthodes employées par les forces de l’ordre des deux côtés de la Méditerranée, l’intensité de la violence qui touche les enfants.

    C’est une histoire bouleversante qui place le lecteur directement au cœur du camp de migrants, hors du cadre habituel de spectateur de flash info, très éloigné de leur quotidien : on y croise ainsi les aidants, les migrants qui espèrent encore, ceux qui se sont résigné, les passeurs, les trafiquants en tout genre, une micro-société qui peut exploser à tout moment. Les peurs, la promiscuité, les espoirs, les doutes, tout y est décrit de façon très réaliste. Des histoires qui s’enchevêtrent, entre petits délinquants et grands meurtriers… ou l’inverse parfois.

    C’est la rencontre aussi de ces deux policiers que tout pourrait opposer, sauf leur humanité. Et celle d’autres protagonistes, prêts à se mettre hors-la-loi pour sauver une âme en détresse, celle d’un enfant abîmé par la guerre des adultes.

    Quelques touches d’humour (la « jungle hour » pour dîner par exemple) offrent une respiration dans l’horreur qu’on côtoie bien malgré soi, sans pouvoir lâcher ce livre au suspense haletant… qui m’a tiré des larmes et mise dans l’impossibilité d’en commencer un autre dans la foulée… trop d’émotions, trop de questions soulevées sur ma propre vision et la question que je me suis toujours posée : et si ça m’arrivait… comment vivrais-je cet éloignement de ma terre, de mes racines et de ceux qui me sont chers ? Et pourtant ce livre n’est pas un plaidoyer, l’auteur relate simplement, sincèrement devrais-je dire, les faits tels qu’il a pu en connaître au contact des migrants et policiers qu’il a pu interroger pour contribuer à son écriture.

    Un roman, mais presque un document. Un coup de cœur, assurément.

    lirelanuitoupas.wordpress.com

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Passionnant sur un sujet d'actualité et bouleversant.
    Découverte d'Olivier NOREK avec ce polar qui nous emmène sur la route de l'exil depuis la Syrie, jusqu'à la jungle de Calais.
    Un vrai roman, mais aussi une histoire qui nous parle de vérité, de ces hommes " les migrants" partis sur les...
    Voir plus

    Passionnant sur un sujet d'actualité et bouleversant.
    Découverte d'Olivier NOREK avec ce polar qui nous emmène sur la route de l'exil depuis la Syrie, jusqu'à la jungle de Calais.
    Un vrai roman, mais aussi une histoire qui nous parle de vérité, de ces hommes " les migrants" partis sur les routes de l'exil. Pour fuir la guerre, ils se lancent sur les routes en attente et en espoir de la traversée vers la Grande Bretagne "Youké", cet el dorado pour de nombreux exilés mais ils se retrouvent confrontés aux passeurs sans scrupule, et finissent dans la jungle de Calais.
    On va découvrir Calais, la jungle. La confrontation entre les locaux et les ces hommes venus d'ailleurs. La jungle est décrite sans concession, un lieu de non droit où règne l'insalubrité, la pauvreté et le crime, un camp où règne la terreur, les clans et la loi de plus fort, mais où la solidarité, l'entraide ont aussi leur place.
    Pour toutes ces personnes qui n ont pas encore compris pourquoi les migrants fuient leur pays,
    Ce livre permet d ouvrir les yeux et l esprit sur toutes les atrocités et la souffrance qui va avec.
    Je l'ai dévoré en trois jours, il me donne aussi envie de découvrir les autres livres d'Olivier NOREK.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Encore un roman percutant et terriblement humain de cet auteur talentueux qui emmène cette fois le lecteur à CALAIS parmi les policiers et les migrants parqués dans cette « jungle » ainsi dénommée, démantelée par les pouvoirs publics depuis.
    Deux policiers que rien ne destinait à se rencontrer...
    Voir plus

    Encore un roman percutant et terriblement humain de cet auteur talentueux qui emmène cette fois le lecteur à CALAIS parmi les policiers et les migrants parqués dans cette « jungle » ainsi dénommée, démantelée par les pouvoirs publics depuis.
    Deux policiers que rien ne destinait à se rencontrer vont faire enquête commune : Bastien arrivé depuis peu au sein de la brigade Calaisienne et Adam, réfugié syrien, ancien policier, à la recherche de sa femme et sa fille.
    Le ton est donné dès le départ puisque la famille d’Adam n’arrivera jamais en France, jetée par-dessus bord par un passeur sans scrupule durant la traversée de la Méditerranée.
    Le récit est formidablement bien documenté. Tout d’abord le quotidien des brigades sur place, des CRS, leur impuissance à gérer cette marée humaine regroupée dans cette trop fameuse « jungle ». Les migrants, des milliers, à survivre à un entassement dégradant, à tenter de passer en Angleterre, les violences, cette zone de non-droit assumée par les pouvoirs publics. En effet, j’ai appris avec stupeur qu’aucune enquête n’est diligentée dans la « jungle », Adam le syrien découvre avec effroi que l’on peut y tuer en toute impunité.
    L’auteur ne prend pas position car la situation est très complexe ; en effet, Il est aussi question des habitants dont le quotidien est dégradé, magasins qui ferment, touristes qui désertent, immobilier qui s’effondre. Il évoque aussi les humanitaires et bénévoles sur place déterminés et lucides.
    J’ai été particulièrement émue et révoltée à la lecture du parcours du petit soudanais Kilani, il a tout subi même l’indicible et n’en reste pas moins un enfant.
    Je ne dévoilerai rien de plus, encourageant le plus grand nombre à lire ce livre et prendre conscience que notre pays « patrie des Droits de l’Homme » est devenu un piètre mirage pour bon nombre de réfugiés, voire un enfer.
    Plus qu’un polar, un ouvrage nécessaire, intelligent, sensible sur une réalité de notre temps douloureuse et insoutenable.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman magnifique et bouleversant qui se déroule dans la jungle de Calais. Olivier Norek arrive encore une fois à rendre son récit réaliste et documenté. Les protagonistes sont à la fois des flics et des migrants et c'est là toute sa force. Le lecteur est plongé dans la vie des migrants qui...
    Voir plus

    Un roman magnifique et bouleversant qui se déroule dans la jungle de Calais. Olivier Norek arrive encore une fois à rendre son récit réaliste et documenté. Les protagonistes sont à la fois des flics et des migrants et c'est là toute sa force. Le lecteur est plongé dans la vie des migrants qui ont une quête survivre, pour certains passer en Angleterre. Leur quotidien est poignant. La fin du roman m'a serré le cœur ! Un polar sublime ! Olivier Norek gagne encore en puissance d'écriture !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com