10e édition du Prix Orange du Livre : Joachim Schnerf récompensé pour "Cette nuit"

jeudi 07 juin 2018

Le deuxième roman de Joachim Schnerf a convaincu le jury et les internautes

10e édition du Prix Orange du Livre : Joachim Schnerf récompensé pour "Cette nuit"

Christine Albanel, directrice de la RSE, de la Diversité, des Partenariats et de la Solidarité d’Orange, et Erik Orsenna, écrivain, membre de l'Académie Française et président du jury du Prix Orange du Livre, ont dévoilé ce jeudi 7 juin le résultat du vote des internautes et du jury. Le lauréat de cette 10e édition 2018 est Cette nuit de Joachim Schnerf aux éditions Zulma.

 

Autour d'Erik Orsenna, le jury de cette 10e édition était composé des auteurs Kaouther Adimi, Jean-Marie Blas de Roblès, Louis-Philippe Dalembert, François-Henri Désérable, des libraires Sandrine Babu et Samantha Sabba ainsi que des lecteurs Amandine Cirez, Philippe Duval, Héloïse Goy, Patrick Perrot, Lilia Tak-Tak, Loïc Tamisier et Virginie Vertigo.

Parmi les trente ouvrages choisis par le jury en mars, six romans ont exceptionnellement été retenus début mai et proposés au vote du public du 4 au 30 mai sur le site lecteurs.com.

Les cinq autres finalistes étaient Vincent Almendros, Faire mouche, Éditions de minuit ;  Ananda Devi, Manger l’autre, Éditions Grasset ; Wilfried N’Sondé, Un océan deux mers trois continents, Actes Sud ; Marc Alexandre Oho Bambe, Diên Biên Phù, Sabine Wespieser éditions et Florent Oiseau, Paris-Venise, Allary Editions.

 

Bravo à Joachim Schnerf, lauréat de cette 10e édition du Prix Orange du Livre !

Joachim Schnerf  est né en 1987 à Strasbourg. Il vit actuellement à Paris où il est éditeur de littérature étrangère. Après Mon sang à l’étude, son premier roman paru aux Éditions de l’Olivier, il nous plonge avec Cette nuit dans l’intimité d’une famille, tendue sur le fil de la mémoire d’un homme au soir de sa vie.

 

Cette nuit, aux éditons Zulma :

Au matin de Pessah, la Pâque juive, un vieil homme se remémore cette nuit si particulière que sa famille rejoue à huis clos et à guichet fermé chaque année – une comédie extravagante et drolatique dont elle a le secret.

Il y a Michelle, la cadette qui enrage pour un rien et terrorise tout son monde, à commencer par Patrick, le très émotif père de ses enfants. Il y a Denise, l’aînée trop discrète, et son mari Pinhas, qui bâtit des châteaux en Espagne et des palais au Maroc. Et bien sûr Salomon, le patriarche rescapé des camps, et son humour d’un genre très personnel qui lui vaut quelques revers et pas mal d’incompréhension.

Mais en ce matin de Pessah, pour la première fois, Salomon s’apprête à vivre cette nuit sans sa femme, sa douce et merveilleuse Sarah…

Un roman au charme irrésistible, émouvant, drôle – et magnifiquement enlevé. 

 

Quelques avis de lecteurs :

« J'ai adoré ce roman bouleversant de poésie et de tendresse. Quand il perd son amour Sarah, quand il perd sa main, son odeur, son regard, la vie de Salomon a perdu de son éclat. Comment fêter Pessah sans Sarah ? Un texte vibrant, fin et nostalgique.»

« Joachim Schnerf a créé un roman éminemment poétique, fait de phrases qui vous soufflent un vent de tendresse à chaque page et vous fait basculer presque instantanément dans un rictus comme pour ne pas vous habituer à trop de sentiments délicats. Comme un film protecteur. Une juste dose de pudeur. Un humour décapant pour parler de l'horreur de la guerre et des camps. »

« Avec une écriture à la fois simple et élégante, Joachim Schnerf distille dans son récit, la question du deuil, le chagrin, l’angoisse de la solitude, le besoin de transmission. On prend beaucoup de plaisir à lire ce roman fouillé, très émouvant qui ne se laisse pas aller dans le mélodrame et au contraire mêle avec brio tristesse et humour. Un roman tout en délicatesse qu’on a envie de relire»

 

Voir tous les avis des lecteurs sur Cette nuit.

 

Joachim Schnerf  succède à Louis-Philippe Dalembert distingué en 2017 pour son roman Avant que les ombres s'effacent.

Les précédents lauréats sont Fabrice Humbert (L'origine de la violence, Le Passage), Jacques Gélat (Le traducteur amoureux, Corti), David Thomas (Un silence de clairière, Albin Michel), Arthur Dreyfus (Belle famille, Gallimard), Emilie Frèche (Deux étrangers, Actes Sud), Maylis de Kerangal (Réparer les vivants, Verticales), Fanny Chiarello (Dans son propre rôle, L’Olivier) et Vincent Message (Défaite des maîtres et possesseurs, Le Seuil) respectivement récompensés de 2009 à 2016.

 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Prix Orange du Livre"

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires

Où trouver « Cette nuit » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum de discussion

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com