Joachim Schnerf

Joachim Schnerf

Joachim Schnerf est né en 1987 à Strasbourg. Il vit actuellement à Paris où il est éditeur de littérature étrangère. Après Mon sang à l’étude, son premier roman paru aux Éditions de l’Olivier, il nous plonge avec Cette nuit dans l’intimité d’une famille, tendue sur le fil de la mémoire d’un homme...

Voir plus

Joachim Schnerf est né en 1987 à Strasbourg. Il vit actuellement à Paris où il est éditeur de littérature étrangère. Après Mon sang à l’étude, son premier roman paru aux Éditions de l’Olivier, il nous plonge avec Cette nuit dans l’intimité d’une famille, tendue sur le fil de la mémoire d’un homme au soir de sa vie. Un roman d’une grande sensibilité.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Joachim Schnerf (11)

Avis sur cet auteur (38)

  • add_box
    Couverture du livre « Cette nuit » de Joachim Schnerf aux éditions Zulma

    Geneviève Munier sur Cette nuit de Joachim Schnerf

    Comme vous pouvez le constater, je suis plus tortue que lièvre, même si celle de la fable arriva la première. Voilà deux ans que "Cette nuit", le deuxième roman de Joachim Schnerf est paru et je viens tout juste de le lire, au gré d’un cadeau de noël. Cette amie qui me veut du bien, à l’origine...
    Voir plus

    Comme vous pouvez le constater, je suis plus tortue que lièvre, même si celle de la fable arriva la première. Voilà deux ans que "Cette nuit", le deuxième roman de Joachim Schnerf est paru et je viens tout juste de le lire, au gré d’un cadeau de noël. Cette amie qui me veut du bien, à l’origine de ce présent, a tapé dans le mille.

    J’ai beaucoup aimé, en effet, ce récit entre larmes et rire, à l’humour dévastateur – ce fameux humour juif – toujours teinté d’une grande tendresse, et à l’écriture brillante. Ce Salomon, le narrateur, n’a pas son pareil pour raconter cette veille de Pessah, la Pâque juive. Il faut dire que cette année-là, elle a un goût particulier. C’est la première qu’il fêtera sans sa femme Sarah, sa femme adorée, l’amour de sa vie, morte il y a quelques mois. Il parle, il raconte, passe du passé au présent avant de mieux y revenir.

    Joachim Schnerf a bien du talent qui réussit à la fois à nous faire rire et pleurer et, en nous racontant une histoire intime, à nous dire l’Histoire, à nous rappeler aussi, en tous les cas à me rappeler, une ambiance de dîner de famille somme toute universelle. "Nous savions pourtant que les soirées de fête au côté de sa sœur gommeraient pour quelques heures la félicité de ses traits, un cri suffisant à abîmer la courbe de ses lèvres heureuses." – Il est question de Denise, fille de Salomon et Sarah et sœur de Michelle qui ne la ménage guère – "Toute la Knesset était représentée dans la salle à manger : de la gauche à la droite, chaque nuance siégeait autour du plat du Seder.", quand je vous parlais d’universalité…

    Mais il y a plus, j’ai aimé la description très détaillée des rites autour des fêtes religieuses juives, j’ai été touchée par la pudeur quand il s’agit d’évoquer la Shoah ou plutôt de la taire. J’ai été émue par l’amour inconditionnel de Salomon qui s’imagine bien lâcher prise et rejoindre sa femme disparue. J’ai été, amusée par la personnalité de Tania, fille de Michelle et Patrick, en constante opposition et prête à s’éloigner de ses racines pour faire valoir ses propres opinions.

    Oui, décidément, "Cette nuit" est un roman de grande valeur, un roman riche, poignant, sensible.

    https://memo-emoi.fr

  • add_box
    Couverture du livre « Cette nuit » de Joachim Schnerf aux éditions Zulma

    Christlbouquine sur Cette nuit de Joachim Schnerf

    L’humour comme antidote, rire pour ne pas sombrer, telle semble être la devise de Salomon, rescapé des camps de la mort et qui vient de perdre Sarah, sa femme, l’amour de sa vie.
    Alors que se prépare la soirée de Pessah qui va réunir ses filles, ses gendres et ses petits-enfants, Salomon se...
    Voir plus

    L’humour comme antidote, rire pour ne pas sombrer, telle semble être la devise de Salomon, rescapé des camps de la mort et qui vient de perdre Sarah, sa femme, l’amour de sa vie.
    Alors que se prépare la soirée de Pessah qui va réunir ses filles, ses gendres et ses petits-enfants, Salomon se souvient.

    C’est un roman plein d’amour, absolument bouleversant. Le personnage de Salomon est très touchant. C’est un homme habité par un humour grinçant, parfois même dérangeant pour les autres. Mais il est aussi rempli de force grâce à son amour pour sa femme, son pilier.

    C’est une histoire universelle sur les relations familiales, la transmission, la force des traditions, le deuil. Le style est toujours d’une grande justesse pour décrire les rapports entre les membres de la famille et les sentiments de Salomon.

    C’est à la fois pudique, délicat et plein de sensibilité. Un pur enchantement.

  • add_box
    Couverture du livre « Cette nuit » de Joachim Schnerf aux éditions Zulma

    Joëlle le corre sur Cette nuit de Joachim Schnerf

    Ce roman très court est néanmoins très riche.
    Le narrateur, Salomon prépare la prochaine nuit de Pessah, la Pâque juive mais pour la première fois depuis cinquante ans, cette nuit se passera sans son épouse Sarah, décédée il y a peu. Il se souvient du dernier repas houleux et il appréhende un...
    Voir plus

    Ce roman très court est néanmoins très riche.
    Le narrateur, Salomon prépare la prochaine nuit de Pessah, la Pâque juive mais pour la première fois depuis cinquante ans, cette nuit se passera sans son épouse Sarah, décédée il y a peu. Il se souvient du dernier repas houleux et il appréhende un peu de se retrouver seul pour organiser et diriger cette fête. Sa femme ne sera pas là pour apaiser les tensions autour de la table, pour temporiser l'humour féroce de son époux , ses blagues concentrationnaires peu appréciées par la famille.
    Salomon revisite son passé : sa rencontre avec Sarah, leur mariage, les moments heureux qu'ils ont partagés, la naissance de ses filles
    A travers ses rêveries, Salomon raconte ce que fut sa vie, de sa déportation à Auschwitz à ses dernières années auprès de la femme qu'il aimait.
    Ce roman m'a beaucoup touchée , je l'ai trouvé émouvant et juste. J'ai aussi appris beaucoup de choses sur les traditions juives.

  • add_box
    Couverture du livre « Cette nuit » de Joachim Schnerf aux éditions Zulma

    muriel mahieu sur Cette nuit de Joachim Schnerf

    Traditionnellement le repas de fête consommé après la tombée de la nuit le premier soir de Pessa’h, commence par cette formule rituelle:
    " Ma nichtana halaïla hazé mikol haleïlot " ( En quoi cette nuit est-elle différente des autres nuits )
    Aujourd'hui Salomon reçoit comme d'habitude sa...
    Voir plus

    Traditionnellement le repas de fête consommé après la tombée de la nuit le premier soir de Pessa’h, commence par cette formule rituelle:
    " Ma nichtana halaïla hazé mikol haleïlot " ( En quoi cette nuit est-elle différente des autres nuits )
    Aujourd'hui Salomon reçoit comme d'habitude sa famille pour célébrer le seder de Pessa’h, ce repas fondateur de l'identité juive mais ce matin il se réveille hagard et angoissé. Celle qui l'a accompagné et aimé pendant un demi siècle n'est plus près de lui.
    Sarah n'a pas été embarquée par les nazis, non, elle est morte depuis peu, le laissant affligé et totalement déboussolé.
    En attendant l'arrivée de sa fille qui va l'aider à préparer la fête, Salomon pense à son épouse et tout en se souvenant du seder de l'année précédente, imagine celui de ce soir. En quoi cette nuit sera-t-elle différente des autres ?
    A travers le portrait légèrement grinçant d'une famille ashkénaze de Strasbourg , Joachim Schnerf aborde de façon sensible et tout à fait originale - au rythme de la Haggada - les thèmes du deuil et de la transmission.
    Salomon ne peut pas parler à sa famille des horreurs qu'il a vécues et de sa souffrance, si immense que seul celui qui l'a connue peut la comprendre. Il ne peut l'évoquer que sous la forme de blagues avec ses amis du "café-Shoah", probablement pour protéger les siens d'une réalité trop effroyable pour être dite. A l’heure où les rescapés de la Shoah sont en train de disparaître, une mémoire s'éteint, le silence gagne et la question de la transmission se pose parfois douloureusement.
    J'ai terminé ce roman avec le regret de quitter trop vite ce vieil homme si attachant et profondément émouvant qui m'a offert un très beau moment de lecture !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !