Belle famille

Couverture du livre « Belle famille » de Arthur Dreyfus aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070453795
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

«Madec se dirigea vers la cuisine pour chercher un couteau à pointe fine. Comme s'il était surveillé, il s'interdit la lumière. L'obscurité ne faisait pas disparaître les formes, mais les couleurs. Est-ce ainsi que voyaient les gens dans les vieux films? L'enfant ouvrit le tiroir à ustensiles.»... Voir plus

«Madec se dirigea vers la cuisine pour chercher un couteau à pointe fine. Comme s'il était surveillé, il s'interdit la lumière. L'obscurité ne faisait pas disparaître les formes, mais les couleurs. Est-ce ainsi que voyaient les gens dans les vieux films? L'enfant ouvrit le tiroir à ustensiles.» Ensuite un peu de bruit, et beaucoup de silence.

Donner votre avis

Articles (9)

Avis (25)

  • Un roman intéressant par l'analyse des personnages, mais sans plus. L'auteur nous donne une piste possible de la vérité dans l'affaire Maddy Mc Can. Si les sentiments des personnages me semblent plausibles, le point de départ du livre, une mère qui se débarrasse du corps de son enfant mort...
    Voir plus

    Un roman intéressant par l'analyse des personnages, mais sans plus. L'auteur nous donne une piste possible de la vérité dans l'affaire Maddy Mc Can. Si les sentiments des personnages me semblent plausibles, le point de départ du livre, une mère qui se débarrasse du corps de son enfant mort accidentellement en l'absence des parents, me semble peu vraisemblable. Je n'ai toutefois pas la prétention de connaître toutes les arcanes de l'âme humaine, donc qui sait.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai eu un grand coup de coeur pour le laureat du prix orange 2012 et c'est une victoire amplement méritée par Arthur Dreyfus qui, dans belle famille, s'inspire d'un fait réel - L'affaire Maddie, cause médiatique des années 2000, où une petite fille disparaissait et dont la recherche inefficace...
    Voir plus

    J'ai eu un grand coup de coeur pour le laureat du prix orange 2012 et c'est une victoire amplement méritée par Arthur Dreyfus qui, dans belle famille, s'inspire d'un fait réel - L'affaire Maddie, cause médiatique des années 2000, où une petite fille disparaissait et dont la recherche inefficace avait fait la Une de tous les journaux dans le monde- en renommant les protagonistes, en transformant les lieux, mais en conservant la substantifique moelle de l'histoire et sa trame.
    Maddie devenue Madec est victime d'un tragique accident lors de vacances en Italie et sa mère découvrant sa mort feint de n'avoir rien vu et fait disparaître le corps. C'est ce qui arrive dès le début du roman dans lequel l'auteur sait tout de suite camper une ambiance de malaise profond, et dépeindre les personnages et les âmes avec brio. Ca me glace le sang de lire le sang froid de la mère qui jette son enfant et va manger avec ses amis comme si de rien n'était, de la voir monter avec l'aide de son frère et de son mari ce scénario mensonger de disparition fortement médiatisé donc rémunéré. Je suis admiratif devant un tel roman

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un livre très bien construit qui décortique et torpille les liens familiaux tout comme la frénésie et l'utilisation des médias. Pas politiquement correct et avec beaucoup de talent !

    Un livre très bien construit qui décortique et torpille les liens familiaux tout comme la frénésie et l'utilisation des médias. Pas politiquement correct et avec beaucoup de talent !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Et bien non, je n'avais pas voté pour ce roman ... mais trop curieuse et un peu vexée, je suis allée vite le chercher chez mon libraire et hop, je l'ai lu ... et dévoré ... et aimé, malgré un certain malaise, faut-il le dire ! Cynisme et humour noir, en effet, qui fait froid dans le dos. En...
    Voir plus

    Et bien non, je n'avais pas voté pour ce roman ... mais trop curieuse et un peu vexée, je suis allée vite le chercher chez mon libraire et hop, je l'ai lu ... et dévoré ... et aimé, malgré un certain malaise, faut-il le dire ! Cynisme et humour noir, en effet, qui fait froid dans le dos. En tant que maman d'un garçon, j'en frémis encore !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ah tiens, pour une fois j'ai voté pour le gagnant et prédit son succès. Je suis heureux de ce verdict qui distingue un nouveau talent promis, je pense, à une haute destinée. Bravo donc au jury 2012 de ce Prix dont la formule inédite procure légitimité et crédibilité. Partez vite à la découverte...
    Voir plus

    Ah tiens, pour une fois j'ai voté pour le gagnant et prédit son succès. Je suis heureux de ce verdict qui distingue un nouveau talent promis, je pense, à une haute destinée. Bravo donc au jury 2012 de ce Prix dont la formule inédite procure légitimité et crédibilité. Partez vite à la découverte de ce jeune homme pressé !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est curieux comme le fait divers est porteur, il pique la curiosité et en tant que lectrice invétérée, je suis un peu honteuse d'avouer que ce titre a titillé un penchant, pourtant pas très noble chez moi, qui est mon côté voyeuriste.
    Cependant en parvenant à mettre mes scrupules dans ma...
    Voir plus

    C'est curieux comme le fait divers est porteur, il pique la curiosité et en tant que lectrice invétérée, je suis un peu honteuse d'avouer que ce titre a titillé un penchant, pourtant pas très noble chez moi, qui est mon côté voyeuriste.
    Cependant en parvenant à mettre mes scrupules dans ma poche, je reconnais de bon cœur que le roman d'Arthur Dreyfus peut être classé et archivé comme un texte d'une qualité certaine voire d'une grande qualité. Les analyses psychologiques sont menées de main de maître, le rythme pulse et les chapitres s'enchaînent tambour battant.
    L'auteur est une découverte pour moi puisque voici son second roman et si je lui reconnais un talent certain, je n'oublierai pas de m'intéresser à ses prochaines parutions afin de voir si cette vivacité d'écriture, au sens propre comme au sens figuré, perdure dans le temps et dépasse le phénomène de mode.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • pour son style et sa maitrise du deuxieme degré .en plus l'analyse des sentiments de madec pour sa mère sonne très vraie .
    merci pour ce moment de plaisir et encore bravo ......

    pour son style et sa maitrise du deuxieme degré .en plus l'analyse des sentiments de madec pour sa mère sonne très vraie .
    merci pour ce moment de plaisir et encore bravo ......

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions