Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Poésie Théâtre

La poésie et le théâtre sont des arts majeurs. La poésie est qualifiée de 5e art, le théâtre, de 6e art. Ces genres tiennent une place à part dans la littérature française et mondiale. Découvrez ou redécouvrez des auteurs classiques ou contemporains grâce à Lecteurs.com.

 

Dans notre rubrique « poésie et théâtre », vous retrouverez des auteurs aussi divers que Jacques Prévert, dont les poèmes ont été appris pas des générations d'écoliers, Paul Claudel, Edgar Allan Poe ou encore les incontournables Victor Hugo ou William Shakespeare.

 

Si vous êtes adepte des livres en grand format, vous pourrez trouver votre bonheur avec des recueils de poésies d'auteurs très célèbres comme Jean Genet, Rimbaud et Verlaine, André Gide ou Françoise Chandernagor, ou découvrir d'autres noms moins illustres mais tout aussi talentueux. Le même genre d'ouvrages est également disponible en format poche comme  Rhinocéros, d'Eugène Ionesco, Alcools, de Guillaume Apollinaire ou encore Fureur et mystère, de René Char.

 

Les amoureux de théâtre retrouveront de célèbres pièces comme Caligula, d'Albert Camus, Le Voyageur sans bagage, de Jean Anouilh, Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, ou bien L'Ecole des femmes, de Molière.

 

Nous proposons également des revues de poésie ou de théâtre : Parages, La Barque, Poésie Vagabondage, etc.

Les 6 derniers avis sur le genre Poésie Théâtre

Regine Zephirine sur Juste après la pluie de Vinau, Thomas

Juste après la pluie, c’est une copieuse averse de poèmes, deux cent quatre-vingts pour être précis, certains très courts, voire minuscules quand d’autres s’étalent sur deux pages. Ils sont tendres, ou bien audacieux parfois effrontés et rebelles, mais jamais ils ne laissent indifférent. On sourit ou on rit, on s’émeut et on en redemande. Ce sont des petits bonbons acidulés, piquants ou moelleux qui parfois ont un gout de caramel venu de l’enfance. « ce monde est un bonbon au piment ».
On...
Lire la suite

Anne Vacquant sur Les ronces de Coulon, Cecile

Les Ronces est un recueil avec lequel je découvre la jeune autrice.
Poésie en prose ou prose poétique ?
Les images parfois déroutantes nous perdent et nous entraînent dans le flot tumultueux de la nostalgie et de la passion.
Un mélange des genres s'opère entre des combinaisons multiples.
Le titre du recueil est éminemment métaphorique. Il représente la broussaille d'épines qui érafle, griffe, blesse et empêche d'avancer sereinement vers l'horizon. Il reflète un vécu très personnel.
La...
Lire la suite

Graciêne VERNAY sur Mort et vie sévérine de Cabral De Melo Neto, Joao

Un poème dramatique écrit au Brésil qui fait écho à ceux qui marchent (ou qui montent sur un bateau de fortune) ; Une langue ancrée dans la souffrance et les réalités de la terre poussiéreuse du Nord-Est l. Une musicalité du texte particulièrement prenante avec ses vers courts et les répétitions qui sont des refrains de la vie qui se déroule ... Dans chaque veillée mortuaire au Brésil, dans chaque "romarias" (pelérignages ) , dans chaque texte qui parle des parcours fait dès le petit matin...
Lire la suite

Evlyne Léraut sur L'obscur tympan du monde de Mordillat, Gerard

« Le poème signe toujours un éclair de lucidité. »

Étreindre les mots de Gérard Mordillat, et prendre les éclats pour soi, ce qui persiste comme interpellation, dans cette orée signifiante. L’expérience de la vie comme alliage.
« Nous sommes nés du froid / De l’obscur puits social / Ce que cette souffrance cristallise / Accuse au miroir de nous-mêmes.../ L’indifférence notre patrie. »
Un labyrinthe engagé, puissamment révélateur de notre monde.
Marcher les yeux au loin, dans cette...
Lire la suite

Chantal Lafon sur Nuits de noces de Berot, Violaine

L’adversaire suprême, Dieu et même pas peur
Qui a lu Comme des bêtes sait la singularité de l’écriture de Violaine Bérot.
Nuits de noces, titre au pluriel pour souligner ce couple, la fille emprunte la voix de la mère pour dire cet extraordinaire qui a su durer.
Elle sculpte la forme en artiste accomplie, les mots sont à leur juste place, ont la sonorité belle. Les yeux lisent, l’ouïe retient ces notes et le livre vit et vibre chez le lecteur.
Un écho qui nous prolonge alors que l’auteur...
Lire la suite

Regine Zephirine sur Mathématique générale de l'infini de Pey, Serge

Serge Pey est un poète qui n’entre pas dans les cases de la poésie classique. Adepte de la poésie performance ou poésie action, il déclame ses textes en nomade qui parcoure le monde et tous ces territoires d’où la poésie est absente.
Il faut le voir, l’entendre sur scène ou dans la rue, car sa poésie ne se laisse pas enfermée. Aussi est-il difficile de la découvrir à travers les pages d’un recueil de poésie car il y manquera toujours une dimension et cette exaltation qui lui est...
Lire la suite

Récemment sur lecteurs.com