Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

En attendant Godot

Couverture du livre « En attendant Godot » de Samuel Beckett aux éditions Minuit
  • Date de parution :
  • Editeur : Minuit
  • EAN : 9782707301482
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

L'attente comprend deux phases, l'ennui et l'angoisse. La pièce comprend donc deux actes, l'un grotesque, l'autre grave.
Préoccupé de peu de choses hormis ses chaussures, la perspective de se pendre au seul arbre qui rompt la monotonie du paysage et Vladimir, son compagnon d'infortune,... Voir plus

L'attente comprend deux phases, l'ennui et l'angoisse. La pièce comprend donc deux actes, l'un grotesque, l'autre grave.
Préoccupé de peu de choses hormis ses chaussures, la perspective de se pendre au seul arbre qui rompt la monotonie du paysage et Vladimir, son compagnon d'infortune, Estragon attend. Il attend Godot comme un sauveur. Mais pas plus que Vladimir, il ne connaît Godot. Aucun ne sait au juste de quoi ce mystérieux personnage doit les sauver, si ce n'est peut-être, justement, de l'horrible attente. Liés par un étrange rapport de force et de tendresse, ils se haranguent l'un et l'autre et s'affublent de surnoms ridicules. Outre que ces diminutifs suggèrent que Godot pourrait bien être une synthèse qui ne se réalisera qu'au prix d'un anéantissement, Didi et Gogo portent en leur sein la répétition, tout comme le discours de Lucky, disque rayé qui figure le piétinement incessant auquel se réduit toute tentative de production de sens.

Donner votre avis

Avis (11)

  • ''VLADIMIR. - Ce qui est certain, c'est que le temps est long, [...], et nous pousse à le meubler d'agissements qui, comment dire, qui peuvent [...] paraître raisonnables [...]. Tu me diras que c'est empêcher notre raison de sombrer. [...] Mais n'erre-t-elle pas déjà dans la nuit permanente des...
    Voir plus

    ''VLADIMIR. - Ce qui est certain, c'est que le temps est long, [...], et nous pousse à le meubler d'agissements qui, comment dire, qui peuvent [...] paraître raisonnables [...]. Tu me diras que c'est empêcher notre raison de sombrer. [...] Mais n'erre-t-elle pas déjà dans la nuit permanente des grands fonds [...]''.

    Absurde, intriguant, déroutant.
    Mais qui est Godot ? Cette question a probablement tourmenté plus d'un lecteur. Pour nous rassurer, gardons à l'esprit que Samuel Beckett, lui même, disait ignorer qui était Godot : 'Je ne sais pas plus sur cette pièce que celui qui arrive à la lire avec attention. [...] Je ne sais pas qui est Godot. Je ne sais même pas, surtout pas, s'il existe.'' Ainsi, l'intérêt de ce livre se situe sans doute ailleurs puisque les dialogues entre les personnages permettent d'aborder diverses thématiques telles que l'oubli, l'attente ou encore l'ennui. Une chose est sûre, cette pièce de théâtre est un fabuleux support de projection de nos fantasmes.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Petite citation: "Nous naissons tous fous. Quelques uns le demeurent".
    Beckett n'était pas un auteur optimiste, c'est rien de le dire, il était - et est toujours- considéré comme le maître de l'absurde.

    Petite citation: "Nous naissons tous fous. Quelques uns le demeurent".
    Beckett n'était pas un auteur optimiste, c'est rien de le dire, il était - et est toujours- considéré comme le maître de l'absurde.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L'absurdité de la vie, l'ennui, l'errance, la déchéance : j'ai tout retrouvé.

    L'absurdité de la vie, l'ennui, l'errance, la déchéance : j'ai tout retrouvé.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je l'avais lu très jeune et je n'avais pas apprécié ce livre, la maturité venue je vais tenter de nouveau ....

    Je l'avais lu très jeune et je n'avais pas apprécié ce livre, la maturité venue je vais tenter de nouveau ....

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • En attendant Godot de Samuel Beckett fourmille de catachrèses, modifiées, réarticulées et soumises à l’interrogation des propres personnages du récit. Par l'utilisation du cliché, Beckett ranime le dynamisme d’un langage engourdi car trop utilisé, réveille des images latentes et produit des...
    Voir plus

    En attendant Godot de Samuel Beckett fourmille de catachrèses, modifiées, réarticulées et soumises à l’interrogation des propres personnages du récit. Par l'utilisation du cliché, Beckett ranime le dynamisme d’un langage engourdi car trop utilisé, réveille des images latentes et produit des échos textuels.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C'est une pièce de théâtre très étrange. Beckett met en scène en seulement deux actes deux vagabonds discutant de tout et de rien en attendant un certain dénommé Godot qu'ils connaissent peu, peut-être même qu'ils ne l'ont jamais vu en réalité ou l'on croisé subrepticement le temps de commander...
    Voir plus

    C'est une pièce de théâtre très étrange. Beckett met en scène en seulement deux actes deux vagabonds discutant de tout et de rien en attendant un certain dénommé Godot qu'ils connaissent peu, peut-être même qu'ils ne l'ont jamais vu en réalité ou l'on croisé subrepticement le temps de commander un godet dans un bar malfamé. Allez savoir ! Mais ce point irrésolu n'était pas pour me déplaire, j'aime les oeuvres où y règnent en pièces maîtresses l'étrangeté et l'absurde. A moi maintenant de m'imprégner un peu plus de l'univers de cet auteur en lisant d'autres de ses ouvrages.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • je me souviens à l'époque où j'ai lu ce livre j'étais contente d'être arrivé à la fin !!!
    Voir plus

    je me souviens à l'époque où j'ai lu ce livre j'étais contente d'être arrivé à la fin !!!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Quelle pire angoisse y a-t-il que celle de se sentir enfermé alors que nous sommes libres? C'est malheureusement le quotidien de notre vie. Nous la passons à ne pas pouvoir nous en aller, pourquoi? On attend Godot. C'est vrai... J'ai lu ce livre lorsque l'été commençait à venir après un long...
    Voir plus

    Quelle pire angoisse y a-t-il que celle de se sentir enfermé alors que nous sommes libres? C'est malheureusement le quotidien de notre vie. Nous la passons à ne pas pouvoir nous en aller, pourquoi? On attend Godot. C'est vrai... J'ai lu ce livre lorsque l'été commençait à venir après un long hiver, et je dois dire que l'atmosphère du dehors joue beaucoup sur notre façon de ressentir une oeuvre. La chaleur rendait encore plus étouffantes les couleurs du livre. Vladimir et Estragon m'ont offert le reflet de ma propre vie, ce que nous ressentons tous plus ou moins en lisant cette pièce. Cette oeuvre majeure du théâtre de l'absurde est, à mon sens, l'une des plus philisophiques, révélatrice du comportement humain, qui créer un veritable impact sur le lecteur. Beckett nous présente, comme à son habitude, un réel chef d'oeuvre.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.