Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Wajdi Mouawad

Wajdi Mouawad
Né au Liban en 1968, Wajdi Mouawad est auteur, metteur en scène et comédien. Diplômé de l'Ecole nationale de théâtre du Canada en 1991, il a vécu au Liban puis en France avant d'immigrer au Québec et de revenir à Toulouse où il vit actuellement. Cofondateur du Théâtre Ô Parleur, il signe des adap... Voir plus
Né au Liban en 1968, Wajdi Mouawad est auteur, metteur en scène et comédien. Diplômé de l'Ecole nationale de théâtre du Canada en 1991, il a vécu au Liban puis en France avant d'immigrer au Québec et de revenir à Toulouse où il vit actuellement. Cofondateur du Théâtre Ô Parleur, il signe des adaptations et des mises en scène pour les théâtres les plus importants de Montréal. Il a été directeur artistique du Théâtre de Quat'Sous à Montréal, de 2000 à 2004. Il fonde en 2005 deux compagnies de création : Abé carré cé carré avec Emmanuel Schwartz au Québec et Au carré de l'hypoténuse en France. Dès 1991, il met en scène ses propres textes mais aussi des pièces contemporaines ou classiques. Ses pièces sont publiées par Leméac depuis 1996 et la plupart en coédition avec Actes Sud-Papiers : Alphonse (Leméac, 1996), Les Mains d'Edwige au moment de la naissance (Leméac, 1999), Littoral (coédition, 1999, rééd. 2009), Rêves (coédition, 2002), Incendies (coédition, 2003, rééd. 2009), Willy Protagoras enfermé dans les toilettes (coédition, 2004), Forêts (coédition, 2006, rééd. 2009), Assoiffés (coédition, 2007), Le Soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face (coédition, 2008), Ciels (coédition, 2009). Wajdi Mouawad a également publié un texte dans la collection “Heyoka Jeunesse”, Pacamambo (2000), et un roman, Visage retrouvé (Leméac/Actes Sud, 2002) dont a été tiré le monologue Un Obus dans le c?ur, paru dans la collection “D'une seule voix” (Leméac/Actes Sud Junior). Wajdi Mouawad raconte la genèse de son dernier spectacle, Seuls, dans un livre illustré paru en novembre 2008 (Seuls, chemin, texte et peintures, coédition). Le Sang des promesses. Puzzle, racines et rhizomes (coédition, 2009, beau livre) raconte la genèse du “quatuor” constitué par Littoral, Incendies, Forêts et Ciels. Wajdi Mouawad a été récompensé par différents prix, notamment par le prix SACD 2004 de la francophonie pour l'ensemble de son ?uvre. Auteur associé du Théâtre 71 de Malakoff jusqu'en 2007, Wajdi Mouawad est, depuis, directeur artistique du Théâtre français du Centre national des arts d'Ottawa (jusqu'en 2012). Il est associé, avec sa compagnie Au Carré de l'Hypoténuse, à l'Espace Malraux, SN de Chambéry et de la Savoie jusqu'en 2010

Articles en lien avec Wajdi Mouawad (1)

  • #Reportage : nos lecteurs participent aux salons littéraires
    #Salon : Quand les lecteurs rencontrent les auteurs

    Quand nos lecteurs participent aux salons littéraires Retrouvez leur reportage : Lire en Poche à Gradignan, la fête du livre au Château du Clos de Vougeot, La Fête du livre de Merlieux, Lisle Noir, les vendanges du Polar,

Avis sur cet auteur (19)

  • add_box
    Couverture du livre « Anima » de Wajdi Mouawad aux éditions Actes Sud

    STOLL AUDEBEAU BENEDICTE sur Anima de Wajdi Mouawad

    Sa femme a été assassinée et violée. Waach se lance sur les traces du meurtrier, un Indien mohawk qui profane les plaies ouvertes dans le ventre de ses victimes, ainsi que fait le mâle de la termite, perforant l’abdomen des femelles pour les ensemencer. De cette poursuite du monstre, les animaux...
    Voir plus

    Sa femme a été assassinée et violée. Waach se lance sur les traces du meurtrier, un Indien mohawk qui profane les plaies ouvertes dans le ventre de ses victimes, ainsi que fait le mâle de la termite, perforant l’abdomen des femelles pour les ensemencer. De cette poursuite du monstre, les animaux sauvages ou domestiques sont les témoins, ils se relaient pour prendre en charge la narration. Un roman totémique et animiste.

  • add_box
    Couverture du livre « Anima » de Wajdi Mouawad aux éditions Actes Sud

    Olivier BIHL sur Anima de Wajdi Mouawad

    Roman ? thriller ? récit ?, difficile de définir ce premier livre mais au minimum c'est une oeuvre originale et d'une grande poésie.



    Oeuvre de multiples voix et pour une fois ce sont les animaux sauvages ou domestiques (chevaux, chiens, papillions, moustiques, araignée, souris...) qui...
    Voir plus

    Roman ? thriller ? récit ?, difficile de définir ce premier livre mais au minimum c'est une oeuvre originale et d'une grande poésie.



    Oeuvre de multiples voix et pour une fois ce sont les animaux sauvages ou domestiques (chevaux, chiens, papillions, moustiques, araignée, souris...) qui nous rapportent le parcours suivi par Wahhch, marqué par la violence et le désespoir mais aussi par de belles rencontres entre le Canada et les USA , pour comprendre et se trouver face à face avec l'assassin de sa femme, tueur - violeur psychopate et comprendre ce que ce meurtre a ouvert une porte encore plus terrible sur ses véritables racines.



    Un être humain désespéré mais ordinaire confronté à la violence mais si proche du genre animal en quète de compréhension, pour faire son travail de deuil et qui au cours de ce récit fleuve, va découvrir l'indicible, ses véritables racines sur fond du massacre de Sabra et Chatila.



    Jamais un auteur n'avait autant donné la parole aux espèces animales, les seules estimables dans ce livre, à part évidemment Wahhch dont on comprend à la fin de ce récit sa proximité et la mutuelle fraternité les unissant.



    Pour moi un coup de coeur, d'une grande sensibilité et unique dans sa forme sur les livres lus, à ce jour, de la rentrée littéraire de septembre 2012.

  • add_box
    Couverture du livre « Anima » de Wajdi Mouawad aux éditions Actes Sud

    Lili0000 sur Anima de Wajdi Mouawad

    Wahhch Debch découvre le corps de Léonie, sa femme, mutilé. Il ressent le besoin impérieux de voir le visage de son meurtrier. Dans sa quête, son passé s'empare de son esprit.

    J'ai découvert avec "Anima" un texte d'une grande beauté. J'ai beaucoup aimé la construction du récit, originale et...
    Voir plus

    Wahhch Debch découvre le corps de Léonie, sa femme, mutilé. Il ressent le besoin impérieux de voir le visage de son meurtrier. Dans sa quête, son passé s'empare de son esprit.

    J'ai découvert avec "Anima" un texte d'une grande beauté. J'ai beaucoup aimé la construction du récit, originale et qui vient en appui à la poésie de l'auteur.

    C'est un roman qui laisse une trace.

    A lire le nez dans le pelage de son chien ou sous un vol de chauves-souris.

  • add_box
    Couverture du livre « Anima » de Wajdi Mouawad aux éditions Actes Sud

    Elizabeth Neef-Pianon sur Anima de Wajdi Mouawad

    En rentrant chez lui, Wahhch découvre sa femme assassinée d’une manière horrible.
    Il va sillonner les routes du Canada aux Etats-Unis en passant par des réserves indiennes pour retrouver l’homme capable d’un tel crime, uniquement pour voir son visage.
    Quel livre époustouflant
    C’est un...
    Voir plus

    En rentrant chez lui, Wahhch découvre sa femme assassinée d’une manière horrible.
    Il va sillonner les routes du Canada aux Etats-Unis en passant par des réserves indiennes pour retrouver l’homme capable d’un tel crime, uniquement pour voir son visage.
    Quel livre époustouflant
    C’est un cheminement d’écriture d’une rare originalité.
    L’histoire est racontée par tous les animaux témoins de la progression de Wahhch : chiens, chats, serpent, araignée, mouche, renard……
    J’ai été subjuguée par la puissance, la profondeur de cette histoire
    Violence et beauté se côtoient.
    Animalité et humanité.
    Quelle part d’animal dans l’homme ?
    Quelle part d’homme dans l’animal ?
    C’est un bonheur rare de tomber sur un livre qui impressionne autant.