Sandrine Collette

Sandrine Collette
Sandrine Collette est née en 1970. Elle partage sa vie entre l'université de Nanterre et ses chevaux dans le Morvan. Des noeuds d'acier, son premier roman, paru chez Denoël en 2013, a rencontré un vif succès critique et public avec plus de 8 000 exemplaires vendus.

Avis (134)

  • Couverture du livre « Juste après la vague » de Sandrine Collette aux éditions Denoel

    Christelle Point sur Juste après la vague de Sandrine Collette

    Un couple modeste et ses neufs enfants vivaient chichement mais heureux à la campagne, dans un pays et à une époque non définie. Installés dans une petite maison tout en haut d’une colline, avec un poulailler, ils ne se doutent pas qu’un terrible drame va arriver. Pas très loin de chez eux, un...
    Voir plus

    Un couple modeste et ses neufs enfants vivaient chichement mais heureux à la campagne, dans un pays et à une époque non définie. Installés dans une petite maison tout en haut d’une colline, avec un poulailler, ils ne se doutent pas qu’un terrible drame va arriver. Pas très loin de chez eux, un volcan entre en éruption et tout un versant s’effondre dans la mer, provoquant un immense raz de marée. Toute la vallée est noyée, et autour d’eux, de l’eau à l’infinie qui, comble de l’angoisse, continue de monter lentement mais surement. Après quelques jours en autarcie, il apparait évident qu’ils vont devoir embarquer dans leur barque pour fuir la montée du niveau de la mer, mais vers quelle destination ? Reste –t-il seulement de la vie ailleurs ? Mais le pire n’est pas là, le pire c’est qu’il sera impossible de caser plus de 8 personnes dans cette barque, il va donc falloir laisser trois des 9 enfants dans la maison, en espérant pouvoir venir les chercher à temps. Quels enfants laisser ? Et comment survivre à un tel déchirement ? Le roman de Sandrine Collette se découpe en 3 gros morceaux auxquels viennent s’ajouter une longue introduction. Lorsque le récit commence, le pire a déjà eu lieu et la famille s’interroge déjà sur la possibilité de quitter leur « île », les préparatifs et la terrible question du choix. Puis arrive une première partie avec les trois enfants restants, livrés à eux même dans un petit espace condamné. La deuxième partie suivra la route de la barque, ballotée, en route vers nulle part, quant à la troisième partie, je n’en dirais pas davantage. Sandrine Collette, que je découvre avec ce roman, sait décrire les situations anxiogènes, pas de doute, que ce soit avec les enfants abandonnés ou avec le reste de la famille, la détresse des uns et des autres fait mouche. Tous les personnages sont bien croqués, complexes, pétris à la fois de naïveté et de dureté (surtout les 3 gosses livrés à eux même) des gens ordinaires , et même des enfants ordinaires, confrontés à la peur, la colère, le désespoir, ils ne sont jamais caricaturaux, jamais excessifs, et toujours attachants. Ni héroïsme ni lâcheté, juste des choix à faire dans une situation inimaginable pour le commun des mortels. La fin est un peu frustrante, un peu brutale et surtout, elle permet au lecteur d’imaginer ce qu’il veut. Pour ce que j’ai pu en juger, le postulat de départ est plutôt crédible, l’intrigue ne réserve pas de rebondissements improbables (sauf peut-être dans ses toutes dernières lignes) et le roman de Sandrine Collette tient méchamment la route. C’est plutôt bien écrit, astucieux dans sa composition, agréable à lire, même si c’est anxiogène. C’est une réussite, dans un genre inhabituel pour un écrivain français, le survivalisme.

  • Couverture du livre « Des noeuds d'acier » de Sandrine Collette aux éditions Lgf

    tatibibibi sur Des noeuds d'acier de Sandrine Collette

    J'ai découvert Sandrine Collette avec "un vent de sable" et récidivé avec bonheur avec "des noeuds d'acier" .
    Roman oppressant à souhait . découvrir à travers le personnage de Théo la capacité d'adaptation de l'être humain à des conditions "contre-nature"... comment peut on perdre sa dignité ...
    Voir plus

    J'ai découvert Sandrine Collette avec "un vent de sable" et récidivé avec bonheur avec "des noeuds d'acier" .
    Roman oppressant à souhait . découvrir à travers le personnage de Théo la capacité d'adaptation de l'être humain à des conditions "contre-nature"... comment peut on perdre sa dignité si l'on veut survivre...comment analyser les failles d'un bourreau afin de s'en servir ? Comment perdre toute empathie pour le genre humain ? Comment devenir associal et "fou " après de telles "expériences "...
    Pseudo huis-clos passionnant... l'enfer , c'est les autres, l'enfer, c'est Théo... Bravo Mme Collette !!

  • Couverture du livre « Les larmes noires sur la terre » de Sandrine Collette aux éditions Lgf

    Marie Hélène Izard sur Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette

    Dans un style remarquable et efficace, Sandrine Collette nous offre un récit bouleversant. Une vie entière perdue par des mauvais choix, des mauvaises rencontres, c'est ce qui arrive à cette jeune fille MOE qui dans son île natale rêve d'un avenir meilleur. Elle rencontre Rodolphe et décide de...
    Voir plus

    Dans un style remarquable et efficace, Sandrine Collette nous offre un récit bouleversant. Une vie entière perdue par des mauvais choix, des mauvaises rencontres, c'est ce qui arrive à cette jeune fille MOE qui dans son île natale rêve d'un avenir meilleur. Elle rencontre Rodolphe et décide de partir avec lui mais le bel amant cache bien son jeu et la réalité va la conduire dans une casse ou elle aura comme demeure une vieille voiture. Heureusement dans cet endroit maudit, elle va rencontrer l'amitié de jeunes femmes aussi désespérées qu'elle et pilotée par la plus âgée, elles vont tout faire pour s'en sortir. Le destin de ces femmes est terrifiant, elles ne méritaient pas que la société les rejette aussi violemment. Ces six femmes vont se soutenir, se raconter leurs histoires et essayer de retrouver leur dignité. Un roman riche en émotions. Ces larmes noires nous déstabilise par sa noirceur. A lire et à relire

Voir tous les avis

Vidéos (1)

  • Sandrine Collette, récit d’une glaciale Patagonie

Voir toutes les videos

Récemment sur lecteurs.com