Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Animal

Couverture du livre « Animal » de Sandrine Collette aux éditions Denoel
  • Date de parution :
  • Editeur : Denoel
  • EAN : 9782207149744
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Humain, animal, pour survivre ils iront au bout d'eux-mêmes. Un roman sauvage et puissant.

Dans l'obscurité dense de la forêt népalaise, Mara découvre deux très jeunes enfants ligotés à un arbre. Elle sait qu'elle ne devrait pas s'en mêler. Pourtant, elle les délivre, et fuit avec eux vers... Voir plus

Humain, animal, pour survivre ils iront au bout d'eux-mêmes. Un roman sauvage et puissant.

Dans l'obscurité dense de la forêt népalaise, Mara découvre deux très jeunes enfants ligotés à un arbre. Elle sait qu'elle ne devrait pas s'en mêler. Pourtant, elle les délivre, et fuit avec eux vers la grande ville où ils pourront se cacher.
Vingt ans plus tard, dans une autre forêt, au milieu des volcans du Kamtchatka, débarque un groupe de chasseurs. Parmi eux, Lior, une Française. Comment cette jeune femme peut-elle être aussi exaltée par la chasse, voilà un mystère que son mari, qui l'adore, n'a jamais résolu. Quand elle chasse, le regard de Lior tourne à l'étrange, son pas devient souple. Elle semble partie prenante de la nature, douée d'un flair affûté, dangereuse. Elle a quelque chose d'animal.
Cette fois, guidés par un vieil homme à la parole rare, Lior et les autres sont lancés sur les traces d'un ours. Un ours qui les a repérés, bien sûr. Et qui va entraîner Lior bien au-delà de ses limites, la forçant à affronter enfin la vérité sur elle-même.

Humain, animal, les rôles se brouillent et les idées préconçues tombent dans ce grand roman où la nature tient toute la place.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (19)

  • Au Népal, Mara vit seule après le décès de son mari, survit plutôt dans une cabane au milieu des forêts, se nourrit de racines et de petits gibiers. Un jour, elle trouve deux enfants sauvages attachés au pied d’un arbre, on ne sait qui ils sont, ni ce qu’ils font là. Par devoir Mara va s’en...
    Voir plus

    Au Népal, Mara vit seule après le décès de son mari, survit plutôt dans une cabane au milieu des forêts, se nourrit de racines et de petits gibiers. Un jour, elle trouve deux enfants sauvages attachés au pied d’un arbre, on ne sait qui ils sont, ni ce qu’ils font là. Par devoir Mara va s’en occuper, appelle le garçon Nun et la fille Nin. Pour réussir à les nourrir, elle décide de gagner la ville où elle effectuera de pénibles travaux de couture, qui s’avéreront insuffisants. Les enfants que Mara a pourtant scolarisé préfèrent voler comme d’autres, Nun se fait prendre prendre et pour punition on lui brûle la langue. Mara reprendra le chemin inverse en compagnie de Nun, après avoir abandonné Nin, le doigt sectionné devant un hôpital. On comprendra que c’est la seule chance de survie de la petite fille, dans ce milieu hostile. Tout ici n’est que tactique pour survivre.

    A une autre époque, un couple de français, Lior et Hadrien, se rendent au Kamtchatka avec des amis dans le but de chasser l’ours. Mais l’expédition tourne mal et dés lors Lior n’a plus qu’une obsession : se venger de l’ours qui a tué son ami.

    Animal est un roman déroutant à plus d’un titre… C’est un voyage tout d’abord dans des paysages grandioses particulièrement bien retranscrits : on a l’impression d’y être… Peu de romans ont pour décor les forêts népalaises et les montagnes volcaniques du Kamtchatka, deux terres hostiles propices à cette histoire. D’autre part, certains chapitres de la première partie sont consacrées à l’ours : insolite pour le lecteur de se trouver dans la peau d’un ours et d’éprouver de l’empathie, comprenant ses « pensées » au cours de la traque… Et puis le fond de l’intrigue, une nouvelle fois les tréfonds les plus sombres de l’âme humaine mais sous un jour inédit…

    Retrouvez mes chroniques sur https://loeilnoir.wordpress.com/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bonjour. Après avoir refermé ANIMAL....Je me demande si vraiment il y a des choses tues au visage du monde ,dans ce Népal farouche , sauvage , mystérieux ...
    Est-ce que le Népal, l'Inde engloutissent leur peuple comme un animal sauvage?D'une bouchée , sans lui laisser le temps de savourer la...
    Voir plus

    Bonjour. Après avoir refermé ANIMAL....Je me demande si vraiment il y a des choses tues au visage du monde ,dans ce Népal farouche , sauvage , mystérieux ...
    Est-ce que le Népal, l'Inde engloutissent leur peuple comme un animal sauvage?D'une bouchée , sans lui laisser le temps de savourer la beauté des forêts , la douceur du ciel, la rondeur du soleil qui se miroitent dans l'eau ..Est-ce seulement ce combat pour la vie ,un tic tac trépidant qui dit" prends garde , tes jours , tes heures sont comptés"....La précarité accompagne tant d'habitants, la colère , la rage....
    Mara vivait seule dans la montagne depuis la mort de son mari,et quand elle avait vu les enfants saucissonnés à des arbres, son coeur s'était brisé,il lui avait fallu les emmener avec elle....Mais dans son monde ou la faim rôde ,ou c'est à peine si elle réussit à se nourrir...Elle décide de tenter "leur" chance en ville."Après avoir descendu les montagnes pendant des jours Mara avait vu le bidonville .Et à la fois un immense soulagement,car enfin elle allait cesser de guetter (les tigres,et ceux qui avaient ligotés les enfants)...et à la fois une sorte de désespoir s'était rué sur elle(devant)les constructions précaires"
    Mara va se battre pour qu'ils survivent dans cette ville qui, comme une bête sauvage ,les dévore, arrache"esprit","âme",et "coeur".
    Est-cela le sort des enfants de ce peuple? Quel est leur avenir?Est-ce une course contre la montre? A quel moment peut-on connaître la"joie de vivre" quand pour seul regard sur la vie on a la pauvreté, une lutte perpétuelle pour manger , se laver , se lever, s'habiller....

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Un roman où l'on est dans la nature et où l'on perçoit tous les éléments des différents lieux de cette histoire, avec de belles descriptions.
    L'auteure met en valeur l'intelligence de l'animal face à la chasse des êtres humains.
    Le récit a une atmosphère curieuse, lourde, haletante lors...
    Voir plus

    Un roman où l'on est dans la nature et où l'on perçoit tous les éléments des différents lieux de cette histoire, avec de belles descriptions.
    L'auteure met en valeur l'intelligence de l'animal face à la chasse des êtres humains.
    Le récit a une atmosphère curieuse, lourde, haletante lors de cette chasse.
    Les personnages sont bien décrits : on perçoit de forts liens entre ces enfants. Le couple aussi reflète l'amour, l'ancrage l'un à l'autre, prêt à tout pour l'autre.
    Le petit coté négatif de ce roman serait la présence de quelques longueurs lors de la chasse à l'ours.
    Enfin, un traumatisme de l'enfance peut être effacé jusqu'au moment où...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • e suis fan de cette auteure et j'ai lu presque tous ces romans (il me reste Les larmes noires sur la terre que je vais lire prochainement)
    Après avoir eu un gros coup de cœur pour Juste après la vague, j'avais hâte de découvrir son nouveau roman.


    Ça parle de quoi ?

    Un voyage en...
    Voir plus

    e suis fan de cette auteure et j'ai lu presque tous ces romans (il me reste Les larmes noires sur la terre que je vais lire prochainement)
    Après avoir eu un gros coup de cœur pour Juste après la vague, j'avais hâte de découvrir son nouveau roman.


    Ça parle de quoi ?

    Un voyage en Sibérie, au milieu des volcans du Kamtchatka pour une chasse à l'ours.

    Une incursion au Népal où deux très jeunes enfants sont ligotés à un arbre, en pleine jungle.

    Deux pays lointains et sauvages.
    Deux époques avec 20 ans d'écart.
    Deux histoires qui se recoupent,
    énigmatiques et obscures.

    C'est tout le talent de Collette Sandrine, d'arriver à combiner deux récits, dont au fil des pages, nous comprenons toute la complexité mise en place.

    Petit à petit, l'intrigue se précise, d'une manière si habile et si addictive qu'il est bien difficile de lâcher cette lecture.

    Evidemment, je vous laisse la surprise mais je peux vous dire que l'histoire est captivante, puissante et haletante.

    La tension est palpable et le rythme effréné, Lior m'aura bien fait frémir jusqu'à la dernière page.

    J'ai beaucoup aimé ce roman par son originalité, son intrigue incroyable et l'ingéniosité de lier plusieurs personnages et vies dans une trame aussi bien ficelée et passionnante.

    Et que vous dire de la fin ! Une chute forcément à la hauteur de cette odyssée.

    Comme toujours avec les ouvrages de l'auteure, c'est une vraie réussite.
    Une excellente lecture dont je ressors épatée et admirative par tant de création littéraire.

    Un roman sauvage et addictif !

    https://leslecturesdeclaudia.blogspot.com/2019/09/animal.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ouvre toujours un livre de Sandrine Collette avec une certaine curiosité car elle a l'art de nous emmener là où on ne s'attend pas à aller. Et son dernier roman en est encore la démonstration magistrale.

    Après un prologue au Népal, dans lequel l'auteure installe en quelques pages, une...
    Voir plus

    J'ouvre toujours un livre de Sandrine Collette avec une certaine curiosité car elle a l'art de nous emmener là où on ne s'attend pas à aller. Et son dernier roman en est encore la démonstration magistrale.

    Après un prologue au Népal, dans lequel l'auteure installe en quelques pages, une tension absolument incroyable autour d'une jeune femme et deux enfants, la première partie du roman nous emmène 20 ans après au Kamtchatka pour une chasse à l'ours.
    La bonne idée, c'est qu'un chapitre sur deux, nous sommes dans la tête de l'ours. Une nature montagneuse, couverte de forêt, volcanique, hostile, un ours dont c'est le terrain de jeux depuis toujours et une poignée d'hommes qui chassent pour le plaisir du trophée, pour tuer sans nécessité de survie, pour le plaisir. Humain, animal, les frontières se brouillent... L'ours va les entrainer au bout d'eux-mêmes, au-delà de leurs limites. Dans ce groupe d'humains, un couple, lui Hadrien n'aime pas la chasse, il est là par amour juste pour accompagner sa femme Lior, qui sur le terrain, se transforme littéralement, c'est une chasseuse hors pair. Il n'arrive d'ailleurs pas à comprendre, quelque chose en elle lui échappe...

    La seconde partie nous ramène au Népal, on passe de l'ours au tigre et ... je ne vous dirais rien de plus !

    C'est noir, c'est puissant, c'est stupéfiant...
    La fin m'a abasourdie et je serais curieuse si vous l'avez lu, d'en discuter avec vous en privé !

    Un roman étonnant comme toujours, pas très long, moins de 300 pages, dérangeant, qui vous happe et vous secoue jusqu'au bout !
    Des personnages forts marqués par leur enfance à jamais.
    J'ai beaucoup aimé, mais mon préféré à ce jour reste le très beau Des larmes noires sur la terre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quand on rencontre Sandrine Collette, si discrète, presque timide et impressionnée par son public, on peine à imaginer de quoi elle est capable quand elle écrit !
    De roman en roman, elle affirme sa présence indubitable dans le paysage du polar français alors même que son style reste...
    Voir plus

    Quand on rencontre Sandrine Collette, si discrète, presque timide et impressionnée par son public, on peine à imaginer de quoi elle est capable quand elle écrit !
    De roman en roman, elle affirme sa présence indubitable dans le paysage du polar français alors même que son style reste inclassable. Sa puissance d'écriture est telle qu'on voyage avec elle au bout du monde, dans des histoires incroyables qui déclenchent chez le lecteur une palette de sentiments : effroi, rage, douleur, tendresse, compassion, désespoir, amertume et j'en passe.
    C'est tout simplement prodigieux ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Il est toujours compliqué de renouveler le genre . Mais avec Sandrine Collette un nouveau roman est toujours synonyme de surprise . « Animal » ne fait pas abstraction à la règle .

    L'auteure nous entraine dans un récit totalement dépaysant au Népal , en Inde puis en Russie .
    On y fait...
    Voir plus

    Il est toujours compliqué de renouveler le genre . Mais avec Sandrine Collette un nouveau roman est toujours synonyme de surprise . « Animal » ne fait pas abstraction à la règle .

    L'auteure nous entraine dans un récit totalement dépaysant au Népal , en Inde puis en Russie .
    On y fait connaissance avec deux jeunes enfants , une fille et un garçon , Nin et Nun , qui ne doivent leur vie sauve qu'à la détermination de leur mère adoptive , Mara. Mara a toujours côtoyé la vie sauvage quand elle habitait dans sa cabane de la forêt népalaise . La vie ne lui a rien épargné ; elle tente de subsister avec ces quelques pièges où elle espère capturer quelque menu gibier mais toujours en faisant attention aux tigres , les maitres des lieux .
    Avec maintenant deux bouches supplémentaires à nourrir , ses maigres ressources ne suffisant plus , elle décide de descendre vers cette grande ville indienne , avec l'espoir d'une vie meilleure et du travail pour survivre au jour le jour . Ce qu'elle découvre c'est un bidonville , une tente comme seule maison et ses deux enfants qui se transforment en chapardeurs dans ces décharges à ciel ouvert . Ne voyant pas l'avenir s'éclaircir elle décide de se séparer de la petite fille en l'abandonnant dans un hôpital …
    Vingt ans ont passé . On suit un groupe de sept chasseurs européens , au Kamtchatka , l'Extrême-orient russe dans la quête des ours . Chacun ayant pour objectif de ramener un trophée à la maison . Guidé à travers des paysages sublimes mais hostiles , des forêts qui semblent infinies , des volcans majestueux , ils vont suivre les pistes de cet animal . Un animal espiègle et très rusé qui va transformer leur safari nordique en enfer . Parmi la troupe , un couple de français Hadrien et Lior . Cette dernière parait être totalement dans son élément malgré les difficultés du périple et la traque semble même décupler ses forces et sa détermination . Une volonté et un flair quasi-animal semblent l'animer dans cette poursuite sans fin comme si une force intérieure la guidait . Mais vers quel objectif ? Retrouver ses racines qui font d'elle celle qu'elle est devenue aujourd'hui ou trouver la vérité cachée au fonds d'elle ?

    Encore une fois l'auteure nous emmène là où l'on ne l'attendait pas .Comme à chacun de ses romans on ne peut être que bluffé par tant d'imagination et par cette inspiration sans borne à nous offrir des récits émouvants aux personnages attachants qui marquent les esprits .
    Ici la nature reprend ses droits . le sauvage efface le civilisé . le non dit remplace le parlé . Tout est dans l'émotion à fleur de peau , le ressenti de chaque instant . L'auteure prend plaisir à perdre nos repères habituels pour mieux nous offrir un dépaysement total comme une sensation inédite et rare .Elle crée cette addiction indispensable et nécessaire …jusqu'à son prochain roman .

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lior est une chasseuse. C’est ancré dans ses gênes, dans ses origines dont elle a tout oublié. Elle est passionnée par la chasse et occupe ses vacances à traquer l’ours au Kamchatka, sous le regard compréhensif de son compagnon, Hadrien.
    Mais elle ne garde de son passé que sa terreur des...
    Voir plus

    Lior est une chasseuse. C’est ancré dans ses gênes, dans ses origines dont elle a tout oublié. Elle est passionnée par la chasse et occupe ses vacances à traquer l’ours au Kamchatka, sous le regard compréhensif de son compagnon, Hadrien.
    Mais elle ne garde de son passé que sa terreur des tigres, et pour comprendre ce qu’elle a vécu enfant, elle retourne au Népal, 27 ans après, dans les rues de Pokhara où elle a passé ses premières années dans la misère et le dénuement.
    Avec ce superbe roman, Sandrine Collette nous fait vibrer, au rythme d’une fabuleuse chasse à l’ours dans la montagne sibérienne puis d’une terrifiante traque au tigre dans la jungle népalaise, et nous sommes happés par cette histoire violente et émouvante qui nous entraîne dans un tourbillon digne d’un grand film d’aventure.
    Les personnages, sauvages et blessés, sont profonds et attachants, et l’on voudrait ne plus les quitter pour les protéger, même si le mélange de force et de fragilité qui les anime nous terrorise.
    Magnifique !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.