Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Des noeuds d'acier

Couverture du livre « Des noeuds d'acier » de Sandrine Collette aux éditions Le Livre De Poche
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Avis (34)

  • Après dix-neuf mois passés dans le huis clos violent de la prison, Théo Béranger n’a qu’une envie : s’enterrer au calme, loin de l’enfer des autres, avant, peut-être, d’aller rejoindre sa femme, un jour. Réfugié dans un coin perdu de moyenne montagne couverte d’une forêt sombre, il tombe entre...
    Voir plus

    Après dix-neuf mois passés dans le huis clos violent de la prison, Théo Béranger n’a qu’une envie : s’enterrer au calme, loin de l’enfer des autres, avant, peut-être, d’aller rejoindre sa femme, un jour. Réfugié dans un coin perdu de moyenne montagne couverte d’une forêt sombre, il tombe entre les griffes d’une femme et de ses deux frères déments, qui le séquestrent et le réduisent en esclavage dans des conditions inhumaines. Parviendra-t-il à leur échapper, ou rejoindra-t-il ses prédécesseurs, quelques pieds sous terre ?

    Premier roman de Sandrine Collette, et déjà, se dessinent les obsessions, qui, encore et toujours, ne cessent de parcourir son œuvre, à la croisée de l’humanité et de la bestialité. Si le début fourvoie notre peur en la focalisant contre Théo, homme violent, repris de justice et introduit dans le récit par les mots peu flatteurs d’un médecin psychiatre abasourdi, l’on réalise bientôt que, derrière le salaud décrit par les experts, se cache un homme placé sans recours sur les raccourcis tracés vers le malheur par la maltraitance et la brutalité subies dès l’enfance. Aussi terribles que ses actes puissent paraître, c’est le contraste avec encore plus noir que lui qui va finalement nous le rendre à nouveau humain - lui que ses bourreaux ont réduit à la condition d’animal domestique -, tout en posant de plus belle la troublante question de ce qui transforme un jour un homme en bête sauvage, sans plus de raison, de coeur, ni de sens moral.

    Car, monstres déséquilibrés et dangereux, les frères et la sœur Mignon nous emmènent en même temps que Théo au plus inimaginable de l’abjection et de la sauvagerie, dans ce qui ne peut plus paraître que le tréfonds d’une folie pure où s’est dissoute toute trace d’humanité. Chacun pourra librement imaginer la somme d’horreur vécue qu’il aura fallu emmagasiner chez ces êtres pour les réduire à une telle démence, à moins qu’elle ne soit simplement le fruit d’une consanguinité suggérée par les mœurs du trio, sur ce versant enclavé et arriéré de montagne.

    Comme elle sait si bien le faire, Sandrine Collette happe son lecteur dans un récit addictif, aussi noir qu’efficace, qui pourrait écoeurer de tant d’abjecte violence s’il ne posait déjà avec acuité la question, qui hante l’auteur de livre en livre, de « la frontière entre l’humanité et l’animalité ».

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un très bon roman de suspense.
    Théo sort de prison, il n'y a que de la violence en lui, pas de remord pour le crime qu'il a commis.
    Il fait une erreur ; au lieu de rejoindre directement sa compagne, il a besoin d'une pause, de solitude et part faire des randonnées seul, de longues heures dans...
    Voir plus

    Un très bon roman de suspense.
    Théo sort de prison, il n'y a que de la violence en lui, pas de remord pour le crime qu'il a commis.
    Il fait une erreur ; au lieu de rejoindre directement sa compagne, il a besoin d'une pause, de solitude et part faire des randonnées seul, de longues heures dans la forêt.
    Il se fait capturer comme un animal et va être traité plusieurs mois (années ?) comme un esclave.
    Va t-il s'en sortir ? Est-il seul dans cet enfer ? Va t-il trouver des ressources en lui pour affronter cette folie ?
    Voici l'intrigue de ce thriller et Sandrine Collette adopte un style parfait pour faire monter l'angoisse et nous tenir en haleine jusqu'au dénouement.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Terrifiant.... et crédible à souhait.
    Ce livre est depuis bien longtemps dans ma PAL. Depuis que j'ai croisé Sandrine Collette à Quai du polar à Lyon et qu'une personne "total addict" m'ait vanté ses talents d'auteur.
    Théo, à sa sortie de prison, éprouve l'envie de fuir pour mieux se...
    Voir plus

    Terrifiant.... et crédible à souhait.
    Ce livre est depuis bien longtemps dans ma PAL. Depuis que j'ai croisé Sandrine Collette à Quai du polar à Lyon et qu'une personne "total addict" m'ait vanté ses talents d'auteur.
    Théo, à sa sortie de prison, éprouve l'envie de fuir pour mieux se retrouver. Au fin fond de la campagne il s'arrête dans une chambre d'hôte. Un jour il part en randonnée, il ne reviendra pas. Pendant des mois il sera l'esclave de deux frères. Témoin involontaire de leurs divergences il essaiera d’en tirer parti.
    Une descente aux enfers difficilement croyable l'attend. Il se dit qu'il doit résister, tous les moyens sont bons. Il se dit qu'il doit éviter que la violence de ses geôliers ne lui tombe dessus inutilement, là aussi toutes les ruses sont bonnes. Arrivera-t-il à sortir de cette cave ? à s’en sortir psychologiquement ? pour le savoir suivez-le sur un sentier de randonnée et découvrez la puissance de narration de Sandrine Collette.
    Au-delà du récit on se pose forcément diverses questions. Comment des êtres humains peuvent-ils être aussi vils ? comment un être humain peut-il supporter tout ça ? comment en vient-il à éprouver quelques sentiments pour ses geôliers ?
    Sandrine Collette a l'art de mettre le lecteur en situation. Très vite lorsque la vie de Théo bascule on s'identifie à lui. On aimerait intervenir, l’aider.
    L’écriture est précise, quasi chirurgicale. Les descriptions sont parfois anxiogènes et du coup on aimerait parfois moins de détails parce que ça fait peur… En tout cas on est vite « accro », et on est fasciné par l’emprise de l’homme sur l’homme. Si vous ne connaissez pas Sandrine Collette, amateurs de thriller, laissez-vous tenter.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Terrifiant mais terriblement bien, et admirablement écrit.

    Un vrai cauchemar, dont il est impossible de lever le bout du nez...

    J'ai juste un peu de mal à classer ce livre dans policier... plutôt thriller pour moi.
    Vous n'irez plus jamais vous promener seul en forêt...

    Terrifiant mais terriblement bien, et admirablement écrit.

    Un vrai cauchemar, dont il est impossible de lever le bout du nez...

    J'ai juste un peu de mal à classer ce livre dans policier... plutôt thriller pour moi.
    Vous n'irez plus jamais vous promener seul en forêt...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Des noeuds d’acier, roman noir, roman d’horreur même, n’ayons pas peur des mots !

    L’auteure nous entraine dans une véritable descente aux enfers, qui donne au lecteur au fil des pages des sueurs froides et le coeur qui palpite – je me rappelle avoir eu du mal à faire redescendre ma tension...
    Voir plus

    Des noeuds d’acier, roman noir, roman d’horreur même, n’ayons pas peur des mots !

    L’auteure nous entraine dans une véritable descente aux enfers, qui donne au lecteur au fil des pages des sueurs froides et le coeur qui palpite – je me rappelle avoir eu du mal à faire redescendre ma tension suite à la lecture d’une seule traite de ce roman, il fallait que je sache le sort que les deux frères réservaient au « chien ».

    Ces deux frères, bien qu’unis dans cet asservissement et les tortures physiques et mentales qu’ils imposent, sont totalement différents. Leur cruauté est redoutable, l’auteure arrive à nous faire partager et ressentir la peur, le désespoir, les douleurs de Théo enfermé dans sa cave. On se projette, et les rebondissements sont autant de coups reçus en plein coeur.

    Bravo ! Bravo Sandrine Collette pour ce roman si glauque. Mais il faut être clair : vous risquez de ne plus oser vous aventurer sur les chemins forestiers pendant quelques temps après cette lecture, car, après tout, on ne sait jamais ce qui nous attend au hasard d’un chemin !

    A déconseiller aux âmes sensibles !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un livre très très dur a lire on ne peu pas imaginer que sa peu arriver et pourtant une histoire bien réelle mais il ai très très bien bravo a l auteur

    Un livre très très dur a lire on ne peu pas imaginer que sa peu arriver et pourtant une histoire bien réelle mais il ai très très bien bravo a l auteur

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un thriller mené par une plume de maitre ! Pas question d'en dévoiler le contenu un seul conseil Lisez le !

    Un thriller mené par une plume de maitre ! Pas question d'en dévoiler le contenu un seul conseil Lisez le !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un thriller coup de poing qui voit la rencontre d'un délinquant tout juste sorti de prison avec une famille de dégénérés vivant au fin fond des bois, loin de tout et de tous, presque hors de la civilisation.
    L'enfermement, la privation, la souffrance ... et pire, tout est réuni dans ce roman...
    Voir plus

    Un thriller coup de poing qui voit la rencontre d'un délinquant tout juste sorti de prison avec une famille de dégénérés vivant au fin fond des bois, loin de tout et de tous, presque hors de la civilisation.
    L'enfermement, la privation, la souffrance ... et pire, tout est réuni dans ce roman pour nous ébranler au plus profond de nous-même.
    Parfois difficilement soutenable, on ne voit pas d'issue à ce huit-clos violent et incroyablement bien mené.
    En signant ce premier roman choc, Sandrine Collette saute toutes les classes pour entrer dans la cour des grands du thriller français.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.