10e édition du Prix Orange du Livre : le jury est au complet !

mardi 20 février 2018

Qui sont les auteurs et libraires membres du jury ?

10e édition du Prix Orange du Livre : le jury est au complet !

Le nouveau jury, toujours présidé par Erik Orsenna, écrivain et membre de l’Académie française, est composé comme chaque année d’auteurs, de libraires et de lecteurs, soit 15 membres au total.

Vous avez découvert Les lecteurs membres du jury du Prix Orange du Livre 2018, il est temps de vous dévoiler le Jury composé d'auteurs et de libraires

Le jury devra d’abord sélectionner 30 livres parmi les ouvrages de fiction écrits en français et publiés entre le 1er janvier et le 31 mars 2018, puis, lors d’une deuxième réunion, sélectionner 5 finalistes qui seront soumis aux votes des internautes.

 

 

 

© Bernard Matussière 2014

Erik Orsenna est romancier et membre de l’Académie Française. Il préside le jury du Prix Orange du Livre depuis sa création, en 2009.
Prix Goncourt avec L’exposition coloniale en 1988 (Seuil), il a publié une dizaine de romans, parmi lesquels L’Entreprise des Indes (Stock/Fayard, 2010), Mali, ô Mali (Stock, 2014), L'origine de nos amours (Stock, 2016). Son dernier ouvrage, La Fontaine ; une école buissonnière, est paru en août 2017.
L’académicien est également connu pour son cycle de contes, autour de la langue française, qui comporte notamment La Grammaire est une chanson douce (2001), La révolte des accents (2007) et La Fabrique des mots (tous aux éditions Stock).

 

 

 

Louis-Philippe Dalembert est né à Port-au-Prince et vit à Paris. Il a publié depuis 1993 chez divers éditeurs, en France et en Haïti, des nouvelles (au Serpent à plumes dès 1993 : Le Songe d’une photo d’enfance), de la poésie, des essais (chez Philippe Rey/Culturesfrance en 2010, avec Lyonel Trouillot : Haïti, une traversée littéraire) et des romans (les derniers en date, au Mercure de France : Noires blessures en 2011 et Ballade d’un amour inachevé en 2013). Professeur invité dans diverses universités américaines, il a été pensionnaire de la Villa Médicis (1994-1995), écrivain en résidence à Jérusalem et à Berlin, et a été lauréat de nombreux prix dont le prix RFO en 1999, le prix Casa de las Américas en 2008 et le prix Thyde Monnier de la SGDL en 2013. Dans Avant que les ombres s'effacent, qui a reçu le Prix Orange du Livre 2017, le protagoniste, le docteur Ruben Schwarzberg fut de ceux dont le nazisme brisa la trajectoire. Une histoire qui conduit le médecin de la Pologne à Haïti en passant par Berlin et Paris.

 
 

Né en 1987 à Amiens, François-Henri Désérable passe son enfance et son adolescence en Picardie. À quinze ans, il part dans le Minnesota, aux États-Unis, pour s’adonner à sa passion : le hockey sur glace, qu’il a commencé à pratiquer à l’âge de cinq ans. À dix-huit ans, il devient joueur de hockey professionnel, entre en fac de droit et commence à écrire. Tu montreras ma tête au peuple, récits des derniers instants de personnages guillotinés pendant la Révolution française, est publié en 2013 aux éditions Gallimard. Il remporte plusieurs prix dont celui de la Vocation. En 2015, paraît Evariste, biographie romancée d’Évariste Galois, prodige des mathématiques mort en duel à vingt ans. À la rentrée littéraire 2017, avec Un certain M. Piekielny, François-Henri Désérable part sur les traces d’un personnage de Romain Gary, « souris triste » évoquée dans La Promesse de l’aube.

 

Jean-Marie Blas De Roblès est né en 1954 à Sidi-Bel-Abbès dans les départements français d'Algérie, Jean-Marie Blas de Roblès est un philosophe et écrivain français, lauréat du prix Médicis en 2008.

Après des études de philosophie à la Sorbonne et d'histoire au Collège de France, il part au Brésil enseigner et prend la direction de la Maison de la Culture française à Fortaleza. Il reçoit en 1982 le prix de la nouvelle de l'Académie française pour La Mémoire de riz. La Chine populaire sera sa destination suivante et il aura le privilège de donner les premiers cours sur Jean-Paul Sartre et Roland Barthes à l'université de Tianjin. En 1987 paraît son premier roman L'Impudeur des choses, suivi du Rituel des dunes en 1989. Pendant ce temps, il enseigne à Palerme, en Italie, ou encore à Taïwan. En 2017, son dernier livre, Dans l'épaisseur de la chair, paraît aux éditions Zulma. C’est le roman d’un hommage d’un fils à son père Manuel Cortes.

 

 

Née en 1986 à Alger, Kaouther Adimi est une écrivaine, diplômée en lettres modernes et en management des ressources humaines. Elle travaille aujourd'hui à Paris où elle vit depuis 2009.

L'envers des autres, son premier roman  a été publié en mai 2011 aux éditions Actes Sud. Il avait auparavant été édité en Algérie par les éditions Barzakh sous le titre Des ballerines de papicha en juin 2010. Il a obtenu le prix littéraire de la Vocation en 2011.

Son 3e roman, Nos richesses, paraît en 2017 aux éditions du Seuil et remporte le prix Renaudot des Lycéens. La jeune romancière y arpente la capitale algérienne, à une époque où la littérature y trouvait un terreau fécond pour s’épanouir.

 

 

Née en 1993, la mezzo soprano franco-italienne Lea Desandre étudie à Paris puis à Venise et pratique parallèlement la danse classique durant 12 années. Elle remporte à l’unanimité le Premier Prix Jeune Espoir du Grand Théâtre de Bordeaux en 2013, intègre l’atelier lyrique d’Opera Fuoco en 2014 et continue l’approfondissement du répertoire auprès de Sara Mingardo, Véronique Gens, Vivica Genaux.

A tout juste 20 ans, elle est lauréate du prestigieux Jardin des Voix de William Christie avec lequel elle entame une tournée mondiale: Alice Tully Hall, Sydney Opera House, Tchaïkovski Concert Hall, KKL Luzern, Philharmonie de Paris. Après avoir incarné Dorabella pour la création de Nicolas Bacri, Cosi Fanciulli au Théâtre des Champs Elysées en 2014, elle fait ses débuts au Shanghai Symphony Hall dans des œuvres d’Haendel, en Sesto (Giulio Cesare) et Ruggiero (Alcina) sous la direction de David Stern puis au Theater an der Wien avec Raphael Pichon en Céphise dans Zoroastre (Rameau).

 

 

Samantha Sabba, libraire à la Fnac Rosny se présente :
« Bonjour, je m’appelle Samantha, j’ai 28 ans et deux super pouvoirs: je suis Libraire la journée et Maman (de jumeaux!) du soir au matin.

Parfois le temps s’inverse et je lis toute la nuit. 

J’aime la littérature classique et contemporaine, les thrillers et les romans pour ados. 

J’ai deux passions : Romain Gary et toutes les personnes qui aiment Romain Gary. Et je vous assure qu'on est nombreux ! »

 

Sandrine Babu, libraire à La Librairie L'instant (Paris) se présente :
« J'ai ouvert ma libraire en novembre dernier à Paris 15e (librairie L'instant) ! Littéraire contrariée, lectrice boulimique, surtout la nuit, aime écouter et échanger ; parcours éclectique dans le cinéma, les ressources humaines, l’édition, le numérique ! Mon ambition : jouer un rôle de passeur, faire connaître et aimer les auteurs et leurs livres. »

 

 

Les temps forts du Prix Orange du Livre 201

- 13 mars: le jury se réunit pour établir une sélection de trente livres

- 3 mai: parmi les trente livres sélectionnés, le jury choisit cinq livres finalistes

- du 4 au 30 mai : c’est à vous, internautes, de voter sur lecteurs.com pour votre livre favori !

- 16 mai : des extraits des textes finalistes seront lus lors d’une soirée au Reid Hall à Paris 6e

- 7 juin: cérémonie de remise du Prix Orange du Livre 2018

 

Les lauréats des précédentes éditions sont :

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "La vie du Prix"

Commentaires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com