Prix Orange du Livre et après ? Michèle et Bénédicte, jurées, partagent de leur expérience

mardi 15 mai 2018

Leur Prix Orange : le mot des jurés

Prix Orange du Livre et après ? Michèle et Bénédicte, jurées, partagent de leur expérience

Le Prix Orange du Livre marque cette année sa (quasi) première décennie.
Sous la houlette d’Erik Orsenna, le Prix a distingué les auteurs de dix années de littérature contemporaine. Tous reflètent la création littéraire française de notre temps, chacun dans sa langue, chacun dans son genre, mais tous récompensés par le Prix Orange du Livre qui veut illustrer la diversité la plus riche en littérature.

Le Prix Orange du livre, ce sont des jurés professionnels, auteurs, libraires, mais aussi vous et vous, lecteurs du site lecteurs.com !

Alors partons à la rencontre de deux jurées, qui partagent leur expérience avec nous

 

Michèle FINANCE est une lectrice qui dévore la littérature avec un enthousiasme et une sûreté de goût inoxydables. Elle faisait partie du jury qui a récompensé Deux étrangers d’Emilie Frèche en 2013.

"Ce dont je me souviens : le nombre impressionnant de livres arrivés dans ma boîte aux lettres, j’en sautais de joie, moi qui aime la diversité dans mes lectures et connaissant ma capacité à avaler des textes avec frénésie. Ce n’était pas mon premier jury, mais celui-ci m’a marquée !

Accueillie par la gracieuse Françoise Fernandes, la vue sur Paris, café et jus d’orange, des inconnus autour de la table, lecteurs comme moi, Erik Orsenna, drôle et bienveillant, quelques auteurs connus qui faisaient clan, difficile d’y entrer dans ce clan, Eric Reinhardt qui me demande quel roman j’avais lu de lui, je n’en avais lu aucun, cela commençait plutôt mal ! Bref, la trouille de ne pas être à la hauteur au moment du tour de table. Mais, bon, on se lance.

Dès le premier jour de débat, j’ai souhaité défendre l’histoire d’un cochon adopté par une psychiatre. Une histoire drôle, bien menée, de l’humour et une belle humanité. Et à ma droite, Caroline qui a aimé le même roman et le défend autant de véhémence que moi. Notre cochon n’a pas passé le cap du premier tour, mais Caroline est devenue une amie chère avec qui je partage depuis expos, cinémas, lectures, restaurants … Merci au Prix Orange pour cette très belle rencontre.

Et, il y a eu une autre rencontre : Emilie Frèche. D’abord sur papier en lisant Deux étrangers, roman qui m’a d’emblée séduite, touchée pour ne pas dire bouleversée. Puis, rencontre physique à Strasbourg, à la librairie Kléber, débat dans le cadre du Prix Orange. Et là, dans cet échange sympathique, j’ai décidé de me battre corps et âme pour ce roman auprès des autres membres du jury mais également dans le cadre de la communauté lecteurs.com. Et le roman a gagné le prix … J’étais ravie.

Pour cela, il m’avait fallu égratigner un autre roman que j’aimais beaucoup moins, mais dont l’auteur était charmant et avec qui j’ai eu la chance d’avoir par la suite de nombreux échanges courtois, ne serait-ce que pour lui expliquer pourquoi je n’avais pas aimé son texte.

Le soir de la remise du prix, j’ai trinqué avec Emilie Frèche au Lutetia, j’ai bu beaucoup de champagne et nous avons fait de belles photos, dont l’une est encore dans un coin de mon écran. Dans mon petit cœur, « mon » Prix Orange a gardé une jolie place."

 

Passionnée de littérature, Bénédicte Junger en a fait son métier. Heureuse bibliothécaire depuis 10 ans, elle a créé un blog, Entre les lignes. Jurée du Prix Orange du Livre en 2017, qui a récompensé Louis-Philippe Dalembert, elle nous confie ses impressions.

"C’est par un enjoué message de Françoise de la team Orange sur mon répondeur que j’ai appris ma sélection pour être jurée de l’édition 2017. Une joie immense bien sûr qui s’est renforcée avec l’énorme carton de livres en lice reçus. Dès lors et jusqu’à la première réunion du jury, j’ai été plongée dans une frénésie de lecture et de partage avec co-jurés rencontrés virtuellement pour l’occasion. Ces périodes d’échanges furent un vrai moment de bonheur et d’interrogation de nos pratiques de lecture. 
Lors de la première réunion pour établir la première liste, je me souviens du sourire et du sérieux de notre président, Erik Orsenna, de cette générosité pour favoriser la rencontre de toutes ces individualités autour de la table des négociations. Avec décontraction et humour, il a permis une libération de la parole des jurés et a créé par sa bienveillance des souvenirs inoubliables dans la mémoire des participants. Académicien, homme de lettres, passeur d’émotions mais surtout homme juste je me souviens de sa réponse à la légitime question de la définition du roman : «  les critères du roman c’est la liberté ». Assise à la droite d’Alain Mabanckou, je me souviens très clairement prendre la parole à sa suite lors du premier tour de table. Il y avait quelque chose de magique à ce moment là. Malgré le coté solennel du moment que nous vivions, j’ai apprécié la simplicité des échanges et le fait que chacun puisse y trouver une place, sa place.

Un mois plus tard changement d’ambiance car pour passer de 30 à 5 livres, il n’y a plus de places aux sentiments et aux approximations ! Les débats se sont animés, mais les voix sont presque toujours restées posées. Ah les gens passionnés !

Enfin, la remise du prix, ce moment plein de grâce où nous avons pu distinguer un livre essentiel et porteur d’espoir. Je suis très très fière de ce choix. Lire l’émotion sur les visages de Louis-Philippe Dalembert et de son éditrice Sabine Wespieser reste un souvenir ancré à jamais. Cette expérience demeure une aventure incroyable. J’encourage tous les lecteurs de lecteurs.com à envoyer leur candidature."

 

Propos recueillis par Karine Papillaud

 

 

Lire également :

Prix Orange du Livre, 10e édition. Déjà !

Prix Orange du Livre et après ? Louis-Philippe Dalembert en 2017 et Vincent Message en 2016

Prix Orange du Livre et après ? Fanny Chiarello, lauréate et Minh Tran Huy, jurée en 2015

Prix Orange du Livre et après ? Maylis De Kerangal, lauréate en 2014

Prix Orange du Livre et après ? Arthur Dreyfus en 2012 et David Thomas en 2011

Prix Orange du Livre et après ? Fabrice Humbert, lauréat en 2009

Prix Orange du Livre et après ? Michèle et Bénédicte, jurées, partagent de leur expérience

 

 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "La vie du Prix"

Où trouver « Deux étrangers » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com