Lectrice du mois, en février Rahmatou a lu "le chagrin des vivants" de Anna Hope

lundi 15 février 2016

Rahmatou, une lectrice passionnante et passionnée !

Lectrice du mois, en février Rahmatou a lu "le chagrin des vivants" de Anna Hope

#Lectrice du mois, Rahmatou rédactrice du blog Dis-le en livres, par Rahma, a accepté de se dévoiler en répondant à nos questions, découvrez vite cette lectrice passionnante et passionnée !

Le livre qui a bercé votre enfance ?
En plus des diverses séries des Bibliothèques Rose (Poly, Le club des cinq) et Verte (Les six compagnons, Alice, Les trois jeunes détectives), deux histoires m’ont particulièrement portée :
- Une chance sur mille, de Lucie Rauzier-Fontayne, que j’ai lue avec délectation : un enfant se croyant orphelin va découvrir que ses parents seraient vivants et entreprendre un long périple à travers la France afin de partir à leur recherche. Ce récit m’a ravie par son optimisme, par son éloge des plaisirs simples et par la chaleur et la solidarité émanant des personnages secondaires rencontrés par le héros. Une aventure qui réconcilie avec la vie et le genre humain !
- La petite maison dans les grands bois : une adaptation pour enfants (très édulcorée) de la vie de Laura Ingalls Wilder, que j’ai inlassablement relue afin de vivre grandes joies et petites peines auprès des fillettes, afin de m’évader de ma routine journalière vers un quotidien plus exotique…

Le livre qui vous donne le moral ?
L’échappée belle et La consolante, d’Anna Gavalda : ces récits, comme tous ceux de l’auteur, exsudent l’amour, l’union, la solidarité, la force, le vivre ensemble… Véritables baumes littéraires, ces textes m’apportent invariablement joie et sérénité…

Le livre qui vous rend triste mais que vous lisez quand même ?
Ayant eu le privilège de rencontrer Pascal Manoukian lors d’une soirée organisée par Lecteurs.com au Café littéraire d’Orange, j’ai pu l’entendre présenter son dernier roman : Les échoués. Pleinement séduite par le discours de l’auteur, j’ai ensuite été dissuadée par l’évocation d’une situation particulièrement insoutenable présente dans le récit. Lectrice extrêmement sensible et empathique je suis, depuis, assaillie par un dilemme : lire le livre au risque de me trouver submergée par une émotion intense, destructrice et durable, ou fuir et passer à côté d’un chef-d’œuvre littéraire et humain ? Toujours en suspens, la question déchire mon esprit… 

Le livre que vous relisez tout le temps ?
Il se trouve que j’ai récemment décidé de ne plus relire, afin de me donner la chance de découvrir plus d’auteurs et de textes, et également de réduire un peu ma PAL (Pile à lire).
Avant de prendre cette résolution, j’ai relu plusieurs fois les sept tomes de la saga Harry Potter de J.K. Rowlings et l’abécédaire du crime de Sue Grafton.
Lorsque j’apprécie tout spécialement une longue série de romans centrés sur le(s) même(s) personnage(s), ayant eu tout le temps de m’attacher aux protagonistes, j’ai tendance à vouloir la relire, afin de me replonger dans cette atmosphère, de voir, d’entendre à nouveau les personnages, de les garder vivants plus longtemps…
Le fait de connaitre la fin n’affectant en rien mon plaisir à la lecture, j’en profite…

Le livre que vous offrez le plus ?
Après une année 2015 considérablement éprouvante, 100 haïkus pour la paix, paru aux éditions L’iroli, juste à temps pour les fêtes, m’a semblé constituer une belle idée de cadeau. Dans ce recueil collectif, plusieurs haïjins (auteurs de haïkus) du monde entier disent la paix en quelques mots. Epurés et riches à la fois, les textes sont sublimés par les puissantes illustrations de Sausen Mustafova.
En règle générale, j’essaie cependant d’adapter le livre offert à la personnalité du destinataire…

Le lieu idéal pour lire ?
J’ai la chance de pouvoir lire partout (transports en commun, rue, files d’attente, …) et dans toutes les positions (assise, debout, couchée et même en marchant !), ce qui me permet de récupérer un peu de temps de lecture.
Cela dit, si je peux être allongée sur un canapé ou blottie dans un fauteuil, recouverte d’un plaid chaud et doux avec une bonne tasse de chocolat bien crémeux à portée de main, cela en devient divin…

Et vous ?
Si vous étiez un livre, vous seriez ?
Zola Jackson, de Gilles Leroy, car l'héroïne éponyme, criante d'amour inconditionnel, de tolérance à toute épreuve et d’un incommensurable courage fait de ce texte, dense et intense, un véritable hymne à la vie...

Si vous étiez un personnage de roman, vous seriez ?
J’affectionne particulièrement les récits mettant en scène des personnages alambiqués aux vies tortueuses, à l’instar de ceux d’Amélie Nothomb, par exemple - je n’aspire toutefois pas à ce type d’existence.

Si vous étiez un auteur ?
Il se trouve que j’en suis un ! J’écris des haïkus (Trios de Rahmatou Sangotte, éditions Les Adex), des histoires et contes pour enfants, des nouvelles pour adultes…en attendant de pouvoir consacrer plus de temps à l’écriture.
Si je pouvais être un auteur à succès, je dirais :
Amélie Nothomb, pour sa maitrise de la langue et sa stylistique exceptionnelles, pour sa rigueur et son autodiscipline quasi militaires.
Anna Gavalda pour son côté enveloppant et rassurant.
Frédéric Beigbeder pour sa délicieuse impertinence.
Anthony Horrowitz et J.K. Rowlings pour leur capacité inouïe à faire surgir monts et merveilles du néant.

Quel lecteur  êtes-vous ?
Lectrice impulsive, je suis très sensible aux illustrations de couverture, aux  titres évocateurs, ce qui peut souvent, à tort ou à raison, guider mes choix.
À ces élans du cœur viennent s’ajouter les livres que l’on m’envoie en vue de chroniques (pour l’instant, mes fournisseurs « officiels » sont Lecteurs.com et les éditions L’iroli et je n’ai jamais été déçue !), les livres que l’on me conseille ou que je choisis personnellement en fonction de mes goûts, les livres que je lis pour me documenter ou m’imprégner d’un sujet particulier pour mes sessions d’écriture…

Pourquoi et quand allez-vous sur lecteurs.com ?
La première fois que je suis allée sur Lecteurs.Com, c’était à l’occasion des Explorations de la rentrée littéraire 2015.
J’y ai découvert un réseau social d’une grande richesse littéraire et humaine. Séduite par l’interface – esthétique et très ergonomique, j’y retourne régulièrement depuis, afin de consulter les chroniques  des lecteurs, de découvrir les nouvelles parutions, les nouveaux événements littéraires organisés par l’équipe.
La plus jolie surprise offerte par Lecteurs.com reste néanmoins le partage autour de la littérature avec les membres de l’équipe et les lecteurs, que j’ai, pour certains, appris à connaître, et avec lesquels j’entretiens des relations amicales, qu’elles soient virtuelles, épistolaires ou concrètes.

Avez-vous un blog ? Si oui, merci de nous indiquer l’adresse.

Sur mon blog Dis-le en livres, je propose notamment des chroniques littéraires, des articles de vulgarisation sur des thèmes de droit d’auteur à destination des non-juristes (auteurs, éditeurs, etc.), ainsi qu’une rubrique dédiée au haïku.

En voici l’adresse : http://dis-le-en-livres.over-blog.com/

 

Retrouvez l'article : #Lectrice du mois de février, Rahmatou a lu "le chagrin des vivants" de Anna Hope, ici.

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Lecteur du mois"

Commentaires

Où trouver « Harry Potter ; COFFRET T.1 A T.7 » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com