Anna Gavalda

Anna Gavalda
Après avoir grandi en Eure-et-Loir dans une atmosphère folklorique, Anna Gavalda est envoyée en pension, à quatorze ans, à la suite de la séparation de ses parents. Elle suit une hypokhâgne et obtient une maîtrise de Lettres à la Sorbonne. De nombreux petits boulots (serveuse, caissière... ) occupent son temps tandis qu'elle souhaite faire du journalisme et envoie sa candidature à 'Madame Figaro'. Elle y témoigne pour un dossier sur les enfants de parents divorcés. Profitant du calme de la Seine-et-Marne, elle cumule les métiers de chroniqueuse pour le cahier Paris-Ile-de-France du 'Journal du Dimanche', de professeur de français, d'assistante-vétérinaire et de maman de deux enfants. Cette jeune femme dynamique au style piquant, sincère et savoureux reçoit le grand Prix R.T.L. - Lire pour son premier recueil de nouvelles 'Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part' en 1999. Délicieux mélange de simplicité, de merveilleuses et tragiques vérités quotidiennes, ce titre ne quitte pas les classements des meilleures ventes pendant des mois et est traduit dans une trentaine de langues. Elle s'essaie les années suivantes à de nouveaux styles, écrit son premier roman et un livre pour enfant. C'est durant l'été 2003 qu'elle commence à travailler sur son quatrième titre, un nouveau roman, 'Ensemble, c'est tout'.
Après avoir grandi en Eure-et-Loir dans une atmosphère folklorique, Anna Gavalda est envoyée en pension, à quatorze ans, à la suite de la séparation de ses parents. Elle suit une hypokhâgne et obtient une maîtrise de Lettres à la Sorbonne. De nombreux petits boulots (serveuse, caissière... ) occupent son temps tandis qu'elle souhaite faire du journalisme et envoie sa candidature à 'Madame Figaro'. Elle y témoigne pour un dossier sur les enfants de parents divorcés. Profitant du calme de la Seine-et-Marne, elle cumule les métiers de chroniqueuse pour le cahier Paris-Ile-de-France du 'Journal du Dimanche', de professeur de français, d'assistante-vétérinaire et de maman de deux enfants. Cette jeune femme dynamique au style piquant, sincère et savoureux reçoit le grand Prix R.T.L. - Lire pour son premier recueil de nouvelles 'Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part' en 1999. Délicieux mélange de simplicité, de merveilleuses et tragiques vérités quotidiennes, ce titre ne quitte pas les classements des meilleures ventes pendant des mois et est traduit dans une trentaine de langues. Elle s'essaie les années suivantes à de nouveaux styles, écrit son premier roman et un livre pour enfant. C'est durant l'été 2003 qu'elle commence à travailler sur son quatrième titre, un nouveau roman, 'Ensemble, c'est tout'.

Articles (2)

Voir tous les articles

Avis (252)

  • Couverture du livre « Fendre l'armure » de Anna Gavalda aux éditions Le Dilettante

    0.15

    Julien Rampin sur Fendre l'armure de Anna Gavalda

    Pour moi, il y a de la formule magique dans ce nom là.

    Une magicienne des mots, une diseuse de belles aventures.

    Elle fait partie de ma constellation personnelle, de mon petit panthéon des jolies choses qui font du bien : les graines de tournesol grillées, le rire de ma filleule de 2 ans...
    Voir plus

    Pour moi, il y a de la formule magique dans ce nom là.

    Une magicienne des mots, une diseuse de belles aventures.

    Elle fait partie de ma constellation personnelle, de mon petit panthéon des jolies choses qui font du bien : les graines de tournesol grillées, le rire de ma filleule de 2 ans et demi, la main de mon amoureux dans mes cheveux et …

    … Anna Gavalda.

    Son dernier ouvrage ne trahit pas ce qu'elle est.

    Sept (trop) petites nouvelles.

    Des nouvelles du monde.

    Bonne, hein, les nouvelles même si mon petit coeur d'artichaut tout chaud a trembloté, a toussoté, tout ému face à ces moments d'une vie ; rares, précieux, de ceux où on fendille l'armure.

    Si vous ne l'aimiez pas, vous ne changerez pas d'avis avec cet ouvrage.

    Elle fait ce qui fait que je l'aime, elle devient les autres pour mieux parler de nous tous.

    Puis elle disparaît. Et reviendra dans quelques années j'espère nous offrir encore un peu sa magie.

    Anna Gavalda.

    Lorsqu'elle dédicace un livre. Elle vient avec ses crayons de couleur et elle te dessine un petit oiseau en bas de page et elle te remercie pour ton sourire. Elle n'est pas comme les autres. Non, c'est …

    Anna Gavalda.

    Merci

  • Couverture du livre « Ensemble, c'est tout » de Anna Gavalda aux éditions J'ai Lu

    0.2

    Annabelle HADJERES sur Ensemble, c'est tout de Anna Gavalda

    Un chassé croisé de plusieurs personnages auxquels on s'attache tellement. Le livre est optimiste et donne plein de bonne humeur avec de la positivité. C'est le meilleur roman d'Anna GAVALDA selon moi avec une écriture très fluide. C'est un très beau livre, bien écrit.

    Un chassé croisé de plusieurs personnages auxquels on s'attache tellement. Le livre est optimiste et donne plein de bonne humeur avec de la positivité. C'est le meilleur roman d'Anna GAVALDA selon moi avec une écriture très fluide. C'est un très beau livre, bien écrit.

  • Couverture du livre « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part » de Anna Gavalda aux éditions J'ai Lu

    0.2

    Annabelle HADJERES sur Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part de Anna Gavalda

    Très beau recueil de nouvelles plein de délicatesse et de sensibilité, qui se lit facilement et de manière agréable, avec la belle plume fluide propre à Anna GAVALDA.

    Très beau recueil de nouvelles plein de délicatesse et de sensibilité, qui se lit facilement et de manière agréable, avec la belle plume fluide propre à Anna GAVALDA.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com