Amélie Nothomb

Amélie Nothomb
Issue d'une illustre famille bruxelloise, Amélie Nothomb est la fille d'un ambassadeur belge. Née au Japon, elle reste profondément marquée par la culture nippone. Mais les déplacements successifs de son père l'emmènent toute jeune en Chine, à New York, et en Asie du sud-est. De ces voyages, Amélie conserve un sentiment tenace de solitude, atténué par une forte complicité avec sa soeur. Elle retourne en Belgique à l'âge de dix-sept ans et suit des études gréco-latines. En 1992, son roman 'Hygiène de l'assassin' est accueilli avec un énorme succès. Frustrée de ne pas être restée au Japon, elle y retourne et retranscrit cette expérience plus que déroutante dans 'Stupeur et Tremblements', couronné Grand Prix de l'Académie française en 1999. Depuis, elle publie à peu près un roman par an, se définissant elle-même comme une 'graphomane malade de l'écriture'.
Issue d'une illustre famille bruxelloise, Amélie Nothomb est la fille d'un ambassadeur belge. Née au Japon, elle reste profondément marquée par la culture nippone. Mais les déplacements successifs de son père l'emmènent toute jeune en Chine, à New York, et en Asie du sud-est. De ces voyages, Amélie conserve un sentiment tenace de solitude, atténué par une forte complicité avec sa soeur. Elle retourne en Belgique à l'âge de dix-sept ans et suit des études gréco-latines. En 1992, son roman 'Hygiène de l'assassin' est accueilli avec un énorme succès. Frustrée de ne pas être restée au Japon, elle y retourne et retranscrit cette expérience plus que déroutante dans 'Stupeur et Tremblements', couronné Grand Prix de l'Académie française en 1999. Depuis, elle publie à peu près un roman par an, se définissant elle-même comme une 'graphomane malade de l'écriture'.

Articles (3)

Voir tous les articles

Avis (373)

  • Couverture du livre « Acide sulfurique » de Amélie Nothomb aux éditions Lgf

    0.2

    sophie wagret sur Acide sulfurique de Amélie Nothomb

    Un livre cynique: un jeu télévisé qui se passe dans un camp de concentration. La télé-réalité poussée à l’extrême...
    Un roman très dérangeant, deux horreurs pourraient se rencontrer un jour: celle des camps et celle du voyeurisme... espérons ne jamais en arriver là!

    Un livre cynique: un jeu télévisé qui se passe dans un camp de concentration. La télé-réalité poussée à l’extrême...
    Un roman très dérangeant, deux horreurs pourraient se rencontrer un jour: celle des camps et celle du voyeurisme... espérons ne jamais en arriver là!

  • Couverture du livre « Pétronille » de Amélie Nothomb aux éditions Lgf

    0.15

    sophie wagret sur Pétronille de Amélie Nothomb

    Une rencontre d'un auteur avec une de ses lectrices autour du champagne... Ce roman ne m'a pas trop passionné. Amélie Nothomb a la plume (trop?) facile.

    Une rencontre d'un auteur avec une de ses lectrices autour du champagne... Ce roman ne m'a pas trop passionné. Amélie Nothomb a la plume (trop?) facile.

  • Couverture du livre « Métaphysique des tubes » de Amélie Nothomb aux éditions Lgf

    0.15

    sophie wagret sur Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb

    Moyen! C'est pas son meilleur livre...

    Moyen! C'est pas son meilleur livre...

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com