Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Amélie Nothomb

Amélie Nothomb
Issue d'une illustre famille bruxelloise, Amélie Nothomb est la fille d'un ambassadeur belge. Née au Japon, elle reste profondément marquée par la culture nippone. Mais les déplacements successifs de son père l'emmènent toute jeune en Chine, à New York, et en Asie du sud-est. De ces voyages, Amél... Voir plus
Issue d'une illustre famille bruxelloise, Amélie Nothomb est la fille d'un ambassadeur belge. Née au Japon, elle reste profondément marquée par la culture nippone. Mais les déplacements successifs de son père l'emmènent toute jeune en Chine, à New York, et en Asie du sud-est. De ces voyages, Amélie conserve un sentiment tenace de solitude, atténué par une forte complicité avec sa soeur. Elle retourne en Belgique à l'âge de dix-sept ans et suit des études gréco-latines. En 1992, son roman 'Hygiène de l'assassin' est accueilli avec un énorme succès. Frustrée de ne pas être restée au Japon, elle y retourne et retranscrit cette expérience plus que déroutante dans 'Stupeur et Tremblements', couronné Grand Prix de l'Académie française en 1999. Depuis, elle publie à peu près un roman par an, se définissant elle-même comme une 'graphomane malade de l'écriture'.

Articles en lien avec Amélie Nothomb (3)

Avis sur cet auteur (520)

  • add_box
    Couverture du livre « Le crime du comte Neville » de Amélie Nothomb aux éditions Lgf

    Julie S. sur Le crime du comte Neville de Amélie Nothomb

    Comme toujours avec elle, un delice, du petit lait, ma madeleine de Proust qui fond dans la bouche. Oui lecture fondante de finesse, de justesse. Comme toujours l'absurde poussé à son paroxysme mais je me prends au jeu systèmatiquement. Difficile d'en choisir un...

    Comme toujours avec elle, un delice, du petit lait, ma madeleine de Proust qui fond dans la bouche. Oui lecture fondante de finesse, de justesse. Comme toujours l'absurde poussé à son paroxysme mais je me prends au jeu systèmatiquement. Difficile d'en choisir un...

  • add_box
    Couverture du livre « Les aérostats » de Amélie Nothomb aux éditions Albin Michel

    Parisienne sur Les aérostats de Amélie Nothomb

    Un livre qui se lit très vite, plein d'idées de lectures, vif et intelligent!
    Le face à face maître-élève dans ce huis-clos mystérieux soulève un suspens que seule l'autrice perce à la force de sa diabolique imagination, peut-être due aux bulles pétillantes qui font crépiter ses mots!

    Un livre qui se lit très vite, plein d'idées de lectures, vif et intelligent!
    Le face à face maître-élève dans ce huis-clos mystérieux soulève un suspens que seule l'autrice perce à la force de sa diabolique imagination, peut-être due aux bulles pétillantes qui font crépiter ses mots!

  • add_box
    Couverture du livre « Soif » de Amélie Nothomb aux éditions Albin Michel

    STOLL AUDEBEAU BENEDICTE sur Soif de Amélie Nothomb

    Lecture très décevante. Incroyable ! Amélie Nothomb nous livre un Jésus torturé par la soif au moment de sa crucifixion. ... Pour son 28ème roman, Amélie Nothomb s'est intéressée aux dernières heures de la vie de Jésus, imaginant sa souffrance, ses émotions et ses dernières pensées.

    Lecture très décevante. Incroyable ! Amélie Nothomb nous livre un Jésus torturé par la soif au moment de sa crucifixion. ... Pour son 28ème roman, Amélie Nothomb s'est intéressée aux dernières heures de la vie de Jésus, imaginant sa souffrance, ses émotions et ses dernières pensées.

  • add_box
    Couverture du livre « Les aérostats » de Amélie Nothomb aux éditions Albin Michel

    Maelou sur Les aérostats de Amélie Nothomb

    J'aime les livres qui donnent envie de lire d'autres auteurs. Amélie Nothomb s'essaye ici à la vulgarisation de Stendhal, Radiguet ou Homère. Pour ce faire, elle nous conte la rencontre entre Ange, 19 ans, étudiante en philologie et Pie, 16 ans, adolescent dyslexique qui aime les maths. Trop...
    Voir plus

    J'aime les livres qui donnent envie de lire d'autres auteurs. Amélie Nothomb s'essaye ici à la vulgarisation de Stendhal, Radiguet ou Homère. Pour ce faire, elle nous conte la rencontre entre Ange, 19 ans, étudiante en philologie et Pie, 16 ans, adolescent dyslexique qui aime les maths. Trop rapidement à mon goût, la jeune fille va transmettre sa passion à son élève avide d'échanges...à défaut, littéraires. Ce livre se parcours aussi rapidement. Le style est fluide et agréable. Le contenu est léger, ponctué d'agréables dialogues et d'une invraisemblance narrative désopilante. J'ai tourné la dernière page du roman 2020 d'Amélie Nothomb un peu désorientée. Si ce n'était pas cette auteure française encensée par les critiques, les médias et le public je crois que je me serai dit : énorme potentiel mais quel gâchis de talent. Je vais plutôt ici citer un auteur classique : Hâtez vous lentement et sans perdre courage, 20 fois sur le métier remettez votre ouvrage ( Nicolas Boileau, 1674).