Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Anna Hope

Anna Hope

Anna Hope est une actrice et écrivaine. Elle a fait ses études à la Royal Academy of Dramatic Art à Londres, au Wadham College de l'Université d'Oxford, et est titulaire d'un MA en écriture créative de Birkbeck College à Londres en 2001.

Son premier roman, Le chagrin de vivants, est publié chez ...

Voir plus

Anna Hope est une actrice et écrivaine. Elle a fait ses études à la Royal Academy of Dramatic Art à Londres, au Wadham College de l'Université d'Oxford, et est titulaire d'un MA en écriture créative de Birkbeck College à Londres en 2001.

Son premier roman, Le chagrin de vivants, est publié chez Gallimard.  Suivi en 2017 de La salle de bal.

Articles en lien avec Anna Hope (5)

Avis sur cet auteur (76)

  • add_box
    Couverture du livre « La salle de bal » de Anna Hope aux éditions Gallimard

    Anita Millot sur La salle de bal de Anna Hope

    1911, asile de Sharston dans le Yorkshire. On y entre « pour un oui, pour un non » la justice n’est pas vraiment regardante à cette époque-là. Il suffit d’une dénonciation d’un proche mal intentionné ou d’une hiérarchie indélicate … Par contre, pas facile d’en ressortir, surtout lorsqu’on est...
    Voir plus

    1911, asile de Sharston dans le Yorkshire. On y entre « pour un oui, pour un non » la justice n’est pas vraiment regardante à cette époque-là. Il suffit d’une dénonciation d’un proche mal intentionné ou d’une hiérarchie indélicate … Par contre, pas facile d’en ressortir, surtout lorsqu’on est une femme !

    Les personnages clés : Ella, John et Charles (le Dr Fuller) autour desquels se déroulent la trame de cette douloureuse intrigue. Ella et John sont enfermés (la colère et le chagrin seraient-ils des symptômes de folie ? …)

    Charles, médecin raté et méprisé par son père (qui ne lui pardonne pas d’être plus mélomane que scientifique) voit – enfin ! – en ce poste inespéré un providentiel faire-valoir. Pauvre Charles, on se demande sincèrement s’il ne serait pas le plus perturbé des protagonistes …

    Ces trois-là vont se côtoyer – pour le meilleur mais aussi pour le pire ! … On note, en filigrane, la présence amicale de Clem auprès d’Ella (jeune femme de bonne famille, rebelle et cultivée, internée de force par son père, après un refus de mariage arrangé)

    Le vendredi, c’est le jour de l’incontournable bal hebdomadaire, une opportunité de détente pour les internés qui ne veulent pas sombrer tout à fait dans la démence … C’est à cette occasion qu’Ella, l’anglaise, et John, l’irlandais, vont faire plus ample connaissance.

    Dans ce roman, la souffrance est palpable à chaque instant : il vaut donc mieux s’abstenir quand on a un petit coup de blues et remettre sa lecture à plus tard ! … La fin du récit est particulièrement bouleversante. Un très beau livre, pas de réel coup de coeur toutefois …

  • add_box
    Couverture du livre « Nos espérances » de Anna Hope aux éditions Gallimard

    Littéraflure sur Nos espérances de Anna Hope

    Trois filles passent leur amitié au révélateur de la vie. C’est le thème central de ce roman : l’amitié entre femmes résiste-t-telle au temps qui s’enfuit ? Est-elle plus forte que l’amour (ex : l’idylle de l’une, la grossesse de l’autre) et que la mort (ex : le décès des parents) ? Hannah se...
    Voir plus

    Trois filles passent leur amitié au révélateur de la vie. C’est le thème central de ce roman : l’amitié entre femmes résiste-t-telle au temps qui s’enfuit ? Est-elle plus forte que l’amour (ex : l’idylle de l’une, la grossesse de l’autre) et que la mort (ex : le décès des parents) ? Hannah se désespère d’enfanter. Lissa de devenir actrice et Cate de retrouver son flirt de jeunesse. Sur le canevas de leurs frustrations, Anna Hope tisse une intrigue douce-amère, façonnée par l’air du temps. C’est le roman d’une génération en proie à la confusion des sentiments, des genres et des idéaux. Une génération fébrile, incapable de saisir le bonheur quand il se présente, parce qu’elle le corrèle à une liberté pour laquelle elle ne s’est jamais battue (« Bon Dieu, on est allés changer le monde pour vous » dit la mère de Lissa). C’est un roman qui se lit bien, dans lequel on apprend des trucs (le test de Bechdel, les stratagèmes de mise en scène, l’ocytocine – voilà une hormone dont Houellebecq ne parlera jamais), où l’émotion s’invite avec brio (ex : réciter une pièce à une mourante). Mais… car il y a un « mais », je trouve que l’auteure fait quelquefois dans la facilité. Il s’en faut de peu qu’elle tombe dans la chicklit. Ce qui la sauve, c’est son élégance et son sens de la formule. Une auteure de chicklit écrirait : « la grande-sœur, Vicky, est une fille prétentieuse ». Anna Hope, elle, écrit : « Vicky règne sur le palier comme une déesse courroucée ». « Nos espérances » n’est pas un sommet de littérature mais il conviendra parfaitement à de longues séances de lecture sur la plage.
    Bilan :

  • add_box
    Couverture du livre « Nos espérances » de Anna Hope aux éditions Gallimard

    Sandrine Blicq sur Nos espérances de Anna Hope

    Aujourd'hui parlons romancière anglaise !

    Il y en a tant que j'aime, Charlotte Bronte, Jane Austen, Virginia Woolf, tant à découvrir et puis il y a aussi celles dont je ne loupe aucune sortie, Ann Granger, Sarah Waters et Anna Hope !

    J'ai eu la chance de lire son second roman, La salle de...
    Voir plus

    Aujourd'hui parlons romancière anglaise !

    Il y en a tant que j'aime, Charlotte Bronte, Jane Austen, Virginia Woolf, tant à découvrir et puis il y a aussi celles dont je ne loupe aucune sortie, Ann Granger, Sarah Waters et Anna Hope !

    J'ai eu la chance de lire son second roman, La salle de bal, à l'occasion du prix des lectrices Elle, j'ai tellement aimé que j'ai enchaîné sur son premier "Le chagrin des vivants" et quand j'ai pu entrer à nouveau dans ma librairie favorite, son nouveau m'a juste lancé un regard et paf, je l'ai acheté

    Ce volume, contrairement aux précédents, se concentre sur l'époque contemporaine. Nous suivons durant 20 ans (mais tout mélangé) Cate, Hannah et Lissa, trois amies qui se voient grandir, qui évoluent, trahissent, se trahissent et continuent leurs chemins.

    Une écriture fluide, un roman sur la femme et ses luttes, sur la femme et la maternité, sur la femme et l'amour.

    Un beau roman lumineux d'une autrice si prometteuse.

  • add_box
    Couverture du livre « Le chagrin des vivants » de Anna Hope aux éditions Gallimard

    Miss K Paris sur Le chagrin des vivants de Anna Hope

    Nous sommes à Londres le 7 novembre 1920. La première guerre mondiale s'est achevée deux ans auparavant laissant derrière elle des millions de morts et disparus, de veuves et d'orphelins et de parents privés de leur enfants morts au combat.
    Durant les cinq jours qui précèdent les commémorations...
    Voir plus

    Nous sommes à Londres le 7 novembre 1920. La première guerre mondiale s'est achevée deux ans auparavant laissant derrière elle des millions de morts et disparus, de veuves et d'orphelins et de parents privés de leur enfants morts au combat.
    Durant les cinq jours qui précèdent les commémorations de la guerre et la cérémonie où sera enterré le soldat inconnu, nous allons suivre le parcours de trois femmes que d'invisibles liens unissent. Ada voit le fantôme de son fils décédé. Evelyn, qui a perdu son fiancé, travaille au bureau des pensions destiné aux anciens combattants et à un frère ancien combattant. Et enfin Hettie, dont le frère est revenu quasi muet de ce conflit, qui, contre six pence, accorde une danse et accompagne d'anciens soldats venus se changer les idées.
    Toutes les trois à leur manière cherchent à combler des failles, à avancer malgré la douleur, à se reconstruire. Car le combat, tout le monde l'a mené et pas seulement sur le front.
    Ce premier roman évoque avec beaucoup de retenue et de sensibilité le chagrin de ceux qui ont survécu à ce conflit. C'est aussi un hommage délicat et juste à toutes les victimes de cette guerre. Magnifique !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !