Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Gilles Leroy

Gilles Leroy

Gilles Leroy est un écrivain français né le 28 décembre 1958 à Bagneux (Hauts-de-Seine). Il est lauréat du Prix Goncourt en 2007 pour son roman Alabama Song mêlant biographie et imaginaire sur la vie de Zelda Fitzgerald. 
Après un cursus universitaire, il voyage et se passionne pour les littératur...

Voir plus

Gilles Leroy est un écrivain français né le 28 décembre 1958 à Bagneux (Hauts-de-Seine). Il est lauréat du Prix Goncourt en 2007 pour son roman Alabama Song mêlant biographie et imaginaire sur la vie de Zelda Fitzgerald. 
Après un cursus universitaire, il voyage et se passionne pour les littératures américaine et japonaise.
Ses romans sont empreints d'une large dimension autobiographique.
En 2015, il reçoit le Prix Marcel Pagnol pour son roman Le Monde selon Billy Boy, publié au Mercure de France. 

Articles en lien avec Gilles Leroy (3)

  • Tendance : La catastrophe naturelle inspire les romanciers français
    Tendance : La catastrophe naturelle inspire les romanciers français

    Ouragans, tsunamis, inondations, éruptions : les éléments déchaînés inspirent les auteurs français. Sans remonter jusqu’aux grands classiques (« L’Inondation », nouvelle de Zola ou « La Peste » de Camus), chaque rentrée littéraire, ou presque, livre « son roman de catastrophe ». 

  • La chronique #4 du Club des Explorateurs : "Le monde selon Billy Boy" de Gilles Leroy

    Lancé ce mois-ci, le Club des Explorateurs permet chaque semaine à deux lecteurs de lire en avant-première un même titre que nous avons sélectionné pour eux et de confronter ainsi leur point de vue. Cette semaine, Anthony a choisi Maryline pour partager sa lecture et son avis sur le livre Le monde selon Billy Boy de Gilles Leroy (Mercure de France).

  • Zola Jackson
    L'étoffe des mères

    Après Zelda Fitzgerald, l’héroïne-égérie de son dernier livre, Alabama Song, couronné du Prix Goncourt 2007, Gilles Leroy prend un virage à 180 degrés pour ériger une nouvelle héroïne, vieille femme ordinaire qu’il dote d’une dimension romanesque bouleversante.

Avis sur cet auteur (39)

  • add_box
    Couverture du livre « Requiem pour la jeune amie » de Gilles Leroy aux éditions Mercure De France

    Anita Millot sur Requiem pour la jeune amie de Gilles Leroy

    C’est en repeignant sa bibliothèque, quelques trente ou quarante années après les faits, que lui revient (comme un flash) une anecdote vécue avec la jeune amie, souvenir profondément enfoui au fin fond de son subconscient … Le narrateur va alors nous confier comment l’indicible nouvelle lui...
    Voir plus

    C’est en repeignant sa bibliothèque, quelques trente ou quarante années après les faits, que lui revient (comme un flash) une anecdote vécue avec la jeune amie, souvenir profondément enfoui au fin fond de son subconscient … Le narrateur va alors nous confier comment l’indicible nouvelle lui était parvenue – juste après avoir croisé David Bowie – dans une supérette d’un petit village varois écrasé sous le soleil, où il séjournait.

    La jeune amie, il l’a rencontrée chez lui lors d’une fête, durant l’été 78 (rue de Vintimille, à Paris) alors qu’ils avaient dix-neuf ans tous les deux. Ils allaient spontanément devenir très complices. Jusqu’à ce jour fatal de juillet 84 … Il a longtemps retapé des appartements avec elle, avant de devenir écrivain. C’était à l’époque où il était amoureux d’un acteur, qui lui était infidèle … Elle n’a pas d’identité au fil des pages, la jeune amie violée et tuée dans le parking de son immeuble, à Vincennes … Comme si c’était encore trop pénible pour le narrateur (qui – lui – s’appelle Gilles) de se la remémorer … Le prénom de la jeune amie (Agathe), le narrateur nous le communiquera au dénouement de ses confidences … Un peu comme un exorcisme …

    Un très beau texte, touchant et pudique, que l’on sent empreint de (douloureux) souvenirs autobiographiques. Des faits concis, simples et paradoxalement complexes. Un moment de lecture particulièrement désarmant et attrayant à la fois.

    Gilles Leroy, c’est aussi le prix Goncourt 2007 (Alabama Song) et l’auteur du non moins superbe « Nina Simone, roman » : un écrivain dont la renommée n’est plus à faire !

  • add_box
    Couverture du livre « Le monde selon Billy Boy » de Gilles Leroy aux éditions Gallimard

    Catherine Rechenmann Arrieutort sur Le monde selon Billy Boy de Gilles Leroy

    L’histoire d’une vie... la plume est délicate , les personnages fort bien dessinés et surtout l’écriture est sincère bien loin de ces romans à ficelles formatés qui me sortent par les yeux...

    L’histoire d’une vie... la plume est délicate , les personnages fort bien dessinés et surtout l’écriture est sincère bien loin de ces romans à ficelles formatés qui me sortent par les yeux...

  • add_box
    Couverture du livre « Alabama song » de Gilles Leroy aux éditions Gallimard

    Elizabeth Neef-Pianon sur Alabama song de Gilles Leroy

    Si j’ai été un peu perplexe au début, surtout devant la construction du récit, j’ai terminé ce livre plutôt séduite.
    La vie de Zelda Fitzgerald, l’épouse de l’écrivain américain est fascinante et tragique.
    Femme peu commune, couple peu commun.
    On est étourdi par le tourbillon d’une vie...
    Voir plus

    Si j’ai été un peu perplexe au début, surtout devant la construction du récit, j’ai terminé ce livre plutôt séduite.
    La vie de Zelda Fitzgerald, l’épouse de l’écrivain américain est fascinante et tragique.
    Femme peu commune, couple peu commun.
    On est étourdi par le tourbillon d’une vie extravagante.
    On est peiné par la non-reconnaissance et les abus dont elle a été victime.

  • add_box
    Couverture du livre « Alabama song » de Gilles Leroy aux éditions Gallimard

    Regine Zephirine sur Alabama song de Gilles Leroy

    L’auteur, Gilles Leroy, s’est coulé dans le personnage, mi réel et mi fictif, de Zelda Fitzgerald. Tout commence en 1918, dans l'Alabama. Scott Fitzgerald y rencontre Zelda, jolie fille de la bonne société sudiste. Ils formeront un couple tout à la fois brillant et pathétique, traversant leur...
    Voir plus

    L’auteur, Gilles Leroy, s’est coulé dans le personnage, mi réel et mi fictif, de Zelda Fitzgerald. Tout commence en 1918, dans l'Alabama. Scott Fitzgerald y rencontre Zelda, jolie fille de la bonne société sudiste. Ils formeront un couple tout à la fois brillant et pathétique, traversant leur époque en se brûlant les ailes.

    L’auteur, et c’est là la force du roman, nous promène d’une époque à l’autre en un va et vient intense. Rien n’est linéaire, dans cette histoire, à l’image de Zelda, jeune fille fantasque gagnée peu à peu par la folie. Et pourtant, le lecteur ne se perd pas dans ces incessants retours en arrière.

    C’est avec une profonde empathie que Gilles Leroy raconte la vie tumultueuse et dramatique de son héroïne. Il sait mêler avec talent réalité et fiction d’une vie passionnée.

    La construction est rigoureuse et efficace, on ne voit pas les fils de bâti : l’auteur a su mêler des pans de la vie de Zelda à des évènements sortis tout droit de son imagination. Tout cela intimement mêlé donne un récit fluide et maîtrisé.

    Il a su se glisser dans le personnage de son héroïne, lui donnant une dimension émotive très forte. Avec le « je », il n’y a que Zelda et le lecteur, ce qui provoque une intimité et amplifie les sentiments. Pas de sensiblerie, mais de la sensibilité et de la compassion dans ce récit à la construction très Stendhalienne.
    Le style sied à l’histoire, il est direct, vivant.
    L’écriture est limpide

Ils suivent Gilles Leroy

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !