Un titre, et après ?

lundi 17 décembre 2018

Quel est l'impact du titre d'un livre dans vos choix ?

Un titre, et après ?

Êtes-vous sensibles aux titres des livres que vous achetez et lisez ? C’est ce dont nous vous avons proposé de discuter dans le forum Quel bon titre !

 

Se laisser surprendre

Certains d’entre vous aiment se laisser surprendre par un titre. Violaine cite par exemple Robe de marié, titre d’un roman de Pierre Lemaitre. Et elle apprécie la concordance entre l’étrangeté de ce titre et le contenu du roman : « sans déception, l’intrigant est au rendez-vous… ».

Sylvie est également sensible à la surprise, y compris pour des ouvrages pratiques. Où faire pipi à Paris ? lui a par exemple permis de découvrir de nombreux lieux insolites !

 

La mode des titres longs

Vous avez repéré que les titres longs sont à la mode. Trop ? Oui, quand l’effet est trop visible. Non, quand l’auteur est familier du procédé… et que vous l’appréciez déjà. Dominique cite par exemple Les dix enfants que Madame Ming n’a jamais eus, de Eric-Emmanuel Schmitt. Tout un programme !

De la même façon, plusieurs d’entre vous citent les titres des romans de Patrick Modiano. Une véritable marque de fabrique chez cet auteur, qui manie l’art de la nostalgie depuis le titre jusqu’au point final dans chacun de ses romans. Que l’on pense à Rue des boutiques obscures ou à Dans le café de la jeunesse perdue : qui d’autre que Modiano aurait pu choisir ces titres ?

 

Un titre, un mot

Vous appréciez également les titres composés d’un mot unique. Un prénom laisse présager d’un destin. Un mot inconnu, aux sonorités mystérieuses, vous embarque déjà dans un voyage : « Des fois la musique d’un mot m’attire, comme pour les livres de Jean-Christophe Grangé. Le dernier acheté s’appelle Lontano ; des promesses d’autres rivages, de mystères… » (Dominique).

 

Le titre, mais pas que

Certains titres marquent au moins autant que le contenu des livres qu’ils habillent. Comme le dit encore Dominique : « Écoutez ces quelques mots : Les Hauts de Hurlevent. Ces mots seuls me faisaient frissonner alors que j’étais encore toute jeune, sans même savoir ce dont le roman parlait et là, bonheur, mon cœur frémit, battit à folle allure et je ne pus que dévorer cette belle histoire… ».

Lorsque vous ne connaissez pas l’auteur, un titre frappant peut vous pousser à acheter le livre. Dans les autres cas, vous vous appuyez sur d’autres éléments : la quatrième de couverture, ce que vous avez lu (y compris sur lecteurs.com !) ou entendu sur le livre, et bien sûr votre fidélité à certains auteurs.

 

Et vous, quelles sont vos préférences, en matière de titres ? Certains titres restent-ils à jamais gravés dans votre mémoire ? Dites-le-nous dans le forum consacré à ce sujet !

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Tendance"

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com