Éric-Emmanuel Schmitt

Éric-Emmanuel Schmitt
Dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, cinéaste, traduit en 40 langues et joué dans autant de pays, Eric-Emmanuel Schmitt est un des auteurs les plus lus et les plus représentés dans le monde. « Le poison d'amour » est le deuxième volet de « L'élixir d'amour » paru en mai 2014.

Vidéos (1)

  • Conversation virtuelle avec Eric-Emmanuel Schmitt

      Auteur incontournable de la littérature française, Eric-Emmanuel Schmitt s'est prêté au jeu d'une conversation virtuelle avec Stéphanie, lectrice compulsive à propos de son roman "Les perroquets de la place d'Arezzo". Découvrez...

Articles (9)

  • Pour faire sa nuit blanche sans quitter son lit, mode d’emploi
    Pour faire sa nuit blanche sans quitter son lit, mode d’emploi

    Des lectures pour tromper l'obscurité...

  • Musique et littérature : l’accord parfait
    Musique et littérature : l’accord parfait

    Littérature et musique furent longtemps étroitement liées. Pour preuve, dans la Grèce antique, un terme commun désignait la forme d’expression artistique qui les réunissait : mousikè. Depuis, chacune de ces deux disciplines a pris sont autonomie, mais pour mieux revenir vers l’autre. Ainsi la littérature se fait parfois la muse inspiratrice de la musique,  tandis qu’il arrive que dans certaines oeuvres littéraires la musique ait parfois le premier rôle. Sans oublier l’opéra, le théâtre lyrique et la comédie musicale qui marient art littéraire et musique dans une envolée lyrique puissante.

  • La 32 ème foire du livre de Saint-Louis
    Un rendez-vous culturel devenu incontournable

    Cette 32 ème édition de la foire du livre de Saint-Louis qui se déroule du 24 au 26 avril s'annonce sous les meilleurs auspices avec une programmation riche et très éclectique.

  • Des livres attendus pour la rentrée littéraire 2014
    Des livres attendus pour la rentrée littéraire 2014

    Comme toute rentrée littéraire de septembre, pointent quelques titres qui d'emblée laissent supposer le succès à venir. Parmi eux, des auteurs incontournables qui semblent une fois de plus très inspirés, des auteurs qui confirment leurs talents. Une rentrée foisonnante où les personnages historiques ont encore breaucoup de choses à révéler, des enchevêtrements familiaux aux sources inattendues, de quoi surprendre et satisfaire la curiosité des lecteurs !  

Avis (327)

  • add_box
    Couverture du livre « Oscar et la dame rose » de Éric-Emmanuel Schmitt aux éditions Magnard

    Amelielit sur Oscar et la dame rose de Éric-Emmanuel Schmitt

    Une oeuvre bouleversante par le choix du sujet traité. L'histoire est cependant adoucie par quelques pointes d'humour. Les personnages sont attachants, surtout mamie Rose.

    Une oeuvre bouleversante par le choix du sujet traité. L'histoire est cependant adoucie par quelques pointes d'humour. Les personnages sont attachants, surtout mamie Rose.

  • add_box
    Couverture du livre « Journal d'un amour perdu » de Éric-Emmanuel Schmitt aux éditions Albin Michel

    Lex_Libris_ sur Journal d'un amour perdu de Éric-Emmanuel Schmitt

    Dans "Journal d'un amour perdu", Eric Emmanuel Schmitt raconte son immense chagrin après le décès brutal de sa mère. Aspiré par ce chagrin, l'auteur s'est raccroché à la vie grâce à l'écriture d'un carnet. Un carnet qui évoque sa vie quotidienne, principalement en Belgique, entouré de ses...
    Voir plus

    Dans "Journal d'un amour perdu", Eric Emmanuel Schmitt raconte son immense chagrin après le décès brutal de sa mère. Aspiré par ce chagrin, l'auteur s'est raccroché à la vie grâce à l'écriture d'un carnet. Un carnet qui évoque sa vie quotidienne, principalement en Belgique, entouré de ses chiens, ses activités d'écrivains, de comédiens...

    J'avoue que je n'avais jamais lu de roman d'Eric-Emmanuel Schmitt, je l'ai donc découvert à travers ce roman plutôt intime. Un livre intéressant qui rentre dans l'inconscient de l'auteur. On ressent à travers les lignes une extrême sensibilité, une relation ultra fusionnelle avec une mère aimante.

    Eric-Emmanuel Schmitt analyse les détails des sentiments et de la détresse que lui ont inspiré la disparition de sa mère. Le lecteur se retrouve en totale empathie avec l'auteur.

    "Journal d'un amour perdu" regorge de paysages émouvants, avec une plume simple et harmonieuse. Hélas, j'ai trouvé ce roman long, avec certains passages qui manquent de relief, sans réel intérêt. Une lecture en demi-teinte, surement dû à la construction du roman, trop hachuré à mon gout, et un étalage de tout ce que l'auteur fait un peu trop disproportionner.

    Certains lecteurs sauront davantage apprécier ce dernier roman/autobiographie d'Eric-Emmanuel Schmitt, un lectorat avec beaucoup de bienveillance et d'empathie pour ce roman un peu larmoyant.

  • add_box
    Couverture du livre « Journal d'un amour perdu » de Éric-Emmanuel Schmitt aux éditions Albin Michel

    Catherine Monneraye sur Journal d'un amour perdu de Éric-Emmanuel Schmitt

    Etonnant car je donne déjà une note sans l'avoir encore lu le livre !!
    Pour l'avoir écouté à la Grande Librairie je sais que cela me parle pour avoir vécu cette perte il y a déjà 20 ans. Il se raconte de façon légère et profonde à la fois, c'est une des rares personnes a avoir employé des...
    Voir plus

    Etonnant car je donne déjà une note sans l'avoir encore lu le livre !!
    Pour l'avoir écouté à la Grande Librairie je sais que cela me parle pour avoir vécu cette perte il y a déjà 20 ans. Il se raconte de façon légère et profonde à la fois, c'est une des rares personnes a avoir employé des mots, exprimé des ressentis que je connais, si simplement. Le plus grand Amour d'une vie, vivre cette perte est incommensurable pour les êtres qui savent etre reconnaissant de tout ce qu'il a pu nous nourrir.
    Un grand merci Mr Schmitt

  • add_box
    Couverture du livre « Journal d'un amour perdu » de Éric-Emmanuel Schmitt aux éditions Albin Michel

    Elodie Cartier sur Journal d'un amour perdu de Éric-Emmanuel Schmitt

    Suite à l'éternel et immense succès d'Eric Emmanuel Schmitt, je me suis lancée aveuglément dans sa dernière parution, un récit intimiste sur le deuil d'un grand amour.

    Quand survient brusquement le décès de sa mère, la femme de sa vie, Eric Emmanuel Schmitt est inconsolable : la plus grande...
    Voir plus

    Suite à l'éternel et immense succès d'Eric Emmanuel Schmitt, je me suis lancée aveuglément dans sa dernière parution, un récit intimiste sur le deuil d'un grand amour.

    Quand survient brusquement le décès de sa mère, la femme de sa vie, Eric Emmanuel Schmitt est inconsolable : la plus grande peur de sa vie vient de se réaliser. Incapable d’accepter cette rude vérité, il sera envahi de chagrin et luttera longuement pour ne pas la trahir avec ses larmes, en entamant le parcours difficile qu'est le deuil. Un choc que même son corps n'acceptera pas tant il est profondément ébranlé.

    Comment continuer d’être quelqu’un quand on n'est plus l'enfant de personne?

    Dans sa détresse, il nous confiera les souvenirs de cette femme au cœur tendre avec qui il nouait un lien fusionnel si particulier. Les journées et les nuits se suivront, mais la douleur sera toujours là, tapie au fond de lui, le poussant a constamment s’occuper l'esprit pour ne plus lui faire face.

    Une ode riche d'amour a une mère idéale disparue.

    Avec cet ouvrage j'ai découvert un style talentueux, doux et touchant, exprimant avec justesse et sincérité la tristesse et le désespoir. Empreinte d'adoration, la plume de l'auteur passe de l'espoir à l'angoisse et au doute en toute souplesse.

    Et pourtant, malgré tout cela, je n'ai absolument pas réussi à entrer dans cette lecture, qui m'a dès le départ, paru tourner en rond, sans rebondissement pour aiguiser ma curiosité. Ce ressenti vient aussi certainement d'une erreur de sélection de ma part, car finalement, le résumé et le titre sont un très bon reflet du livre.

Discussions autour de cet auteur