Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le dernier testament de Ben Zion Avrohom

Couverture du livre « Le dernier testament de Ben Zion Avrohom » de James Frey aux éditions J'ai Lu
  • Date de parution :
  • Editeur : J'ai Lu
  • EAN : 9782290054567
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Malades et euthanasie les mourants... Ils disent qu'il défie le gouvernement et bafoue le sacré. Et vous, que feriez-vous si vous le rencontriez ? Le prendriez-vous au sérieux ?

Donner votre avis

Articles (2)

  • Nicolas Lefort, librairie Audé-Paris 16ème

    Nicolas Lefort de la libraire J Audé, située Avenue Mozart dans le 16ème arrondissement de Paris, vous présente ses coups de coeur du moment.

  • L.A.Story de James Frey
    de James Frey

    Il y a Houellebecq en France et James Frey aux Etats-Unis. Les Américains ne nous avaient pas habitués à un écrivain de cette trempe, capable de déclencher des scandales pour des questions… de style.

Avis (1)

  • Nul doute que ce roman de James Frey ne laissera pas indifférent. Il peut choquer, notamment les croyants car, Ben Zion Avrohom remet en cause les religions actuelles.
    Mais, c'est aussi un livre passionnant, car sous la forme d'une vulgarisation, l'auteur reprend les grandes notions...
    Voir plus

    Nul doute que ce roman de James Frey ne laissera pas indifférent. Il peut choquer, notamment les croyants car, Ben Zion Avrohom remet en cause les religions actuelles.
    Mais, c'est aussi un livre passionnant, car sous la forme d'une vulgarisation, l'auteur reprend les grandes notions philosophiques sur la foi, l'amour et le pouvoir.
    Treize personnages ayant approché Ben s'expriment tour à tour. Tous reconnaissent son physique christique et le réconfort, le calme qu'il leur a apportés. Le style des paragraphes est très différent puisque l'auteur l'adapte au narrateur.
    L'auteur remet en évidence le pouvoir abusif des religions, leur refus d'évoluer avec notre siècle, leur volonté millénaire de maintenir les hommes dans la peur. Ben Zion Avrohom remet en cause les livres saints, romans dépassés, ne pouvant plus s'appliquer à notre époque moderne.
    Dieu est infini, Dieu est amour. Par contre, la dérive de l'Amour vers des rapports sexuels multiples me fait davantage faire penser à une secte. Ben explique que le meilleur de rencontrer Dieu est au cours d'un orgasme. Dans les discours et les comportements de Ben, j'ai plus d'une fois penser à une secte bien que le leader très charismatique ne retienne pas ses fidèles contre leur gré et ne leur demande pas d'argent.Toutefois, son charisme pousse les gens à accepter n'importe quoi.
    Globalement, il me semble que ce roman exprime bien le malaise de la religion à l'heure actuelle, les contraintes que les religieux ou les dirigeants politiques imposent au peuple, soi disant pour le bien des hommes et des nations mais surtout pour assouvir leurs besoins de pouvoir.
    Dans ce monde actuel où l'homosexualité est reconnue, où les maladies nécessitent des modifications de comportement, où l'homme égoïste détruit la planète, comment doivent évoluer les instances religieuses?
    Comme toute foi implique le doute, l'auteur nous laisse avec beaucoup de questions à la fin de ce roman.
     

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.