Melissa Da Costa

Melissa Da Costa

Mélissa Da Costa a vingt-huit ans. Après des études d’économie et de gestion, elle est chargée de communication dans le domaine de l’énergie et du climat. Elle suit également des formations en aromathérapie, naturopathie et sophrologie.

... Voir plus

Mélissa Da Costa a vingt-huit ans. Après des études d’économie et de gestion, elle est chargée de communication dans le domaine de l’énergie et du climat. Elle suit également des formations en aromathérapie, naturopathie et sophrologie.

Avis (15)

  • add_box
    Couverture du livre « Tout le bleu du ciel » de Melissa Da Costa aux éditions Carnets Nord

    Zabouille sur Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    Très chers Emile et Joanne,
    Je vous écris, non pas dans un carnet noir, mais une lettre, pour vous faire part du bouleversement que votre épopée a provoqué en moi.
    Vous ne m’avez pas vue, mais j’ai embarqué à bord de votre camping car.
    J’ai voyagé avec vous, j’ai fait votre connaissance et je...
    Voir plus

    Très chers Emile et Joanne,
    Je vous écris, non pas dans un carnet noir, mais une lettre, pour vous faire part du bouleversement que votre épopée a provoqué en moi.
    Vous ne m’avez pas vue, mais j’ai embarqué à bord de votre camping car.
    J’ai voyagé avec vous, j’ai fait votre connaissance et je me suis beaucoup attachée à vous.
    Refermer le livre de votre histoire a été un déchirement pour moi, devoir vous quitter… il n’y a que quelques heures, et vous me manquez déjà.
    Mélissa Da Costa a su donner vie à vos personnages, avec une grande finesse et délicatesse, la justesse et la puissance, vous rendre très proche de la lectrice que je suis.
    Malgré sa noirceur en toile de fond, son roman est plein de vie. La fin dès le début annoncée par cet Alzheimer précoce, bien loin de révéler le chemin que vous alliez me faire parcourir.

    Émile, tu as fait preuve d’un courage extrême face à la maladie, tout plaquer, pour vivre… ce que le reste de ta vie était prêt à t’offrir. Ce destin si tragique t’a offert un joli cadeau, la douce inconnue, ta compagne de voyage, qui a répondu à ton annonce. Assister à ta descente dans l’oubli fut un crève coeur.
    « Si je pouvais tout oublier…. Aujourd’hui il aimerait pleurer comme un enfant, tout seul contre un arbre. Il n’a plus envie d’oublier. C’est trop tard. »
    Joanne, sous ton chapeau noir et cette carapace, se cache une jeune femme absolument extraordinaire. Pleine de détermination, d’humour, de vie et d’amour… un coeur brisé par le passé… que l’avenir saura-t-il réparer ? Toujours prête à aider, comme une vocation…
    « Elle est comme ça, Joanne… Un symbole d’espoir au cœur d’une terre de désolation. »

    J’ai aimé vos escapades, les paysages mais aussi les rencontres de ceux qui ont jalonné votre aventure. Et bien évidemment la relation qui s’est tissée entre vous, progressivement, comme brodée au fil d’or.
    « La vie n’en a jamais terminé. Il l’a bien compris. Tant qu’il décidera qu’il n’est pas mort, elle continuera de lui jouer de drôles de tours. Et il n’est pas encore mort. Au contraire. Il ne s’est jamais senti aussi vivant. »

    J’ai adoré faire connaissance avec Myrtille, sacré petit bout de femme, sans oublier le petit Tom… Et votre joli maison ambulante, simple mais ô combien chaleureuse.
    Lorsque j’ai atteint le terme de ma lecture, je n’ai cessé de pleurer ! Peu importait le regard des autres…. J’ai été submergée par l’émotion… Je n’ai pas su la contenir ! Un éclair s’est abattu sur moi…. Anéantie ! La vague d’émotion fut telle.. d’une intensité incontrôlable, et ce, malgré le fait de connaître la fin inéluctable.
    J’ai coutume de dire que les livres sèment des petites graines en nous, qui finissent par germer un jour… Et celle-ci germe déjà, les feuilles de son émotion font déjà leur apparition.

    Joanne, prends bien soin de toi…
    Émile, veille bien sûr Elle, où que tu sois…

    https://littelecture.wordpress.com/2019/06/18/tout-le-bleu-du-ciel-de-melissa-da-costa/

  • add_box
    Couverture du livre « Tout le bleu du ciel » de Melissa Da Costa aux éditions Carnets Nord

    Les livres de K79 sur Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    Comme vous avez dû le remarquer, les romances et les livres pleins de bons sentiments ne sont pas ma tasse de thé. Mes lectures habituelles sont plus souvent dirigées vers des aventures plus complexes ou plus sombres. Alors lorsque, pour les besoins de ma fonction de juré du Prix orange du...
    Voir plus

    Comme vous avez dû le remarquer, les romances et les livres pleins de bons sentiments ne sont pas ma tasse de thé. Mes lectures habituelles sont plus souvent dirigées vers des aventures plus complexes ou plus sombres. Alors lorsque, pour les besoins de ma fonction de juré du Prix orange du Livre, je me suis retrouvé avec ce livre entre les mains, je ne vous cache pas que j’ai eu quelques appréhensions. « Le parcours d’un jeune homme en fin de vie, qui souhaite réaliser un dernier voyage et qui rencontre une jeune fille mystérieuse », pendant presque 700 pages…j’avais quand même de quoi être méfiant !

    Et pourtant ça marche ! Dès les premières pages, Melissa Da Costa introduit ses personnages et la magie opère. On entre en empathie avec ces deux êtres torturés. On les suit avec plaisir dans leur road trip sans véritable but et on vit à leurs côtés. Les paysages qu’ils traversent, les individus qu’ils rencontrent, les petites péripéties du quotidien qu’ils vivent, deviennent les nôtres.

    Il se dégage de ce texte une humanité folle et un éventail de sentiments. Le lecteur passe par tous les états, du sourire aux larmes. En toute simplicité, avec une écriture sobre qui rend la lecture agréable, Melissa Da Costa s’impose comme une véritable conteuse. Malgré sa longueur (peut-être 150 pages de trop ?), et sa bienveillance parfois à la limite de la naïveté, « Tout le bleu du ciel » est une belle histoire qui a su, à sa petite mesure, fissurer mon gros cœur sombre et ça m’a fait du bien.

    Ne vous méprenez pas : Je ne suis quand même pas prêt de me convertir à ce type de roman mais il faut bien avouer que la surprise a été bonne. Dorénavant j’essayerai d’avoir l’esprit plus ouvert, car lorsque c’est réalisé avec talent, toute littérature peut devenir plaisante !

  • add_box
    Couverture du livre « Tout le bleu du ciel » de Melissa Da Costa aux éditions Carnets Nord

    Joëlle Guinard sur Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2019/05/tout-le-bleu-du-ciel-de-melissa-da-costa.html

    Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi...
    Voir plus

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2019/05/tout-le-bleu-du-ciel-de-melissa-da-costa.html

    Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.


    Voilà l'annonce qu’Émile a passé après avoir appris qu'il était condamné à brève échéance. Il refuse d'être hospitalisé pour un essai clinique sans espoir de guérison et ne veut pas être à la charge de sa famille qui le couve depuis la terrible annonce. Il ne supporte plus le regard et le comportement de sa famille et de son meilleur ami depuis que le diagnostic est tombé. Il partira sans adieux et ne rallumera jamais son portable lors de son périple.

    Quelques jours après la parution de son annonce, il reçoit une réponse de Joanne, une jeune femme qui accepte de partir avec lui en camping-car. Indifférente à tout, elle n'exprime aucune émotion et ne lui explique pas ce qui motive son choix de l'accompagner. On comprend assez vite que Joanne n'a pas été épargnée par la vie elle non plus. Que fuit-elle pour partir ainsi avec un parfait inconnu?

    Commence alors un voyage au cœur des Pyrénées en marge de la civilisation...

    Lors de cette déambulation sans but Émile et Joanne vont faire de belles rencontres, vont peu à peu s'apprivoiser, on les voit changer, on voit leur relation évoluer peu à peu. Par l'introspection et la méditation ils vont voyager au cœur d'eux-mêmes et atteindre sérénité et paix intérieure. L'écriture est assez ordinaire mais les dialogues sonnent toujours très juste. Les personnages sont très touchants, l'idée de départ est belle, la construction avec les souvenirs d’Émile qui remontent de temps en temps est bien réussie, la réflexion sur la fin de vie est intéressante. Mais, si j'ai pu accepter quelques invraisemblances, un peu trop de bons sentiments, quelques éléments assez prévisibles, j'ai fini par me lasser de ce voyage interminable. 654 pages étaient-elles nécessaires pour raconter cette histoire ? Quel dommage...

  • add_box
    Couverture du livre « Tout le bleu du ciel » de Melissa Da Costa aux éditions Carnets Nord

    Charlie et ses drôles de livres sur Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

    Tout le bleu du ciel

    Mélissa da Costa

    Carnets nord



    « Elle a décidé de leur donner une seconde chance. A tous les trois. Elle est comme cette petite église, qui se dresse fièrement, intacte et forte, au milieu des ruines de Cômes. Elle est comme ça, Joanne…Un symbole d’espoir au...
    Voir plus

    Tout le bleu du ciel

    Mélissa da Costa

    Carnets nord



    « Elle a décidé de leur donner une seconde chance. A tous les trois. Elle est comme cette petite église, qui se dresse fièrement, intacte et forte, au milieu des ruines de Cômes. Elle est comme ça, Joanne…Un symbole d’espoir au cœur d’une terre de désolation. »





    En lisant les premières pages de ce roman , c’est évidement la chanson d’Albin de la Simone qui résonne dans ma tête.



    « Ma barbe pousse mais tu ne l'aimes pas
    Ça oui j'ai saisi je vais m'arrêter là
    Je resterai ici, tu rentreras là-bas
    Et dans ses bras à lui peut être arrivera
    Enfin l'enfant maudit qui ne me voulait pas
    L'enfant qui nous tarit et qui nous sépara »



    Emile que Laura a quitté un an plus tôt car il ne voulait pas lui faire d’enfant, apprend qu’il est atteint d’un Alzheimer précoce alors qu’il n’a que 26 ans. D’abord accablé par la nouvelle et n’ayant à ses yeux plus rien à perdre et ne souhaitant surtout pas devenir un poids pour ses proches, il décide de tout quitter et de disparaître pour vivre son rêve de voyage. Il s’achète un camping-car et publie une annonce pour trouver un compagnon de voyage. C’est Joanne, jeune femme frêle et taiseuse qui répond à l’annonce.



    On suit ce duo, qui nous semble de prime abord atypique, à travers les magnifiques paysages Pyrénéens. Peu à peu, tout en pudeur, ils se livrent l’un à l’autre et se rapprochent.

    On apprend à connaitre leur histoire et tour à tour chaque personnage qui compose leur vie. Alors on s’aperçoit que chacun porte son sac de déception et de douleur. Laura a quitté Emile car il aura compris trop tard son désir de vouloir fonder une famille, Tom a vécu dans un monde qui n’était pas fait pour lui, Renaud aura longtemps souffert de son physique,…



    La maladie d’Emile bien qu’omniprésente dans ce roman, est décrite avec pudeur et sans larmoiement exagéré. Elle est en vérité la toile de fond d’une histoire humaine plus complexe qui parle d’histoire de vie. On aborde la perte de l’être aimé, la déception et les blessures invisibles du couple ainsi que la perte indescriptible d’un enfant mais on parle aussi beaucoup d’espoir, de reconstruction et d’amour.



    Ce roman qui traite de personnages du quotidien colle à la peau et même une fois le livre refermé on a du mal à reprendre le court de nos vies.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !