Solene Bakowski

Solene Bakowski

Solène Bakowski est née en 1981. Titulaire d'une licence de chinois et d'une maîtrise de français langue étrangère, elle a, pendant un temps, partagé sa vie entre la France et la Chine avant d'embrasser la carrière de Professeur des Ecoles. Elle a écrit un deuxième roman, Un sac, publié récemment...

Voir plus

Solène Bakowski est née en 1981. Titulaire d'une licence de chinois et d'une maîtrise de français langue étrangère, elle a, pendant un temps, partagé sa vie entre la France et la Chine avant d'embrasser la carrière de Professeur des Ecoles. Elle a écrit un deuxième roman, Un sac, publié récemment.

Avis (21)

  • Couverture du livre « Un sac » de Solene Bakowski aux éditions Bragelonne

    Clemady Rocy sur Un sac de Solene Bakowski

    Samedi - 11h20, deux heures que je ne tiens plus en place...
    Deux heures que je jongle entre ma tablette et chacune des pièces de ma maison pour m'occuper les mains et l'esprit...
    Deux heures que je viens de pleurer toutes les larmes de mon corps en découvrant les derniers mots du chapitre...
    Voir plus

    Samedi - 11h20, deux heures que je ne tiens plus en place...
    Deux heures que je jongle entre ma tablette et chacune des pièces de ma maison pour m'occuper les mains et l'esprit...
    Deux heures que je viens de pleurer toutes les larmes de mon corps en découvrant les derniers mots du chapitre 29...
    Je suis anéantie.
    J'ai besoin d'en parler.
    Mais à qui ???
    Tout le monde autour de moi a l'air occupé.
    Ahhhhhh ! Je vais exploser !
    Je vais dans ma chambre.
    J'y trouve mon onzans, qui comme son habitude, squatte mon lit pour jouer avec sa console de jeux vidéos...
    Il sait qu'il ne devrait pas être là.
    Il me regarde l'air fautif.
    Et si j'en profitais...
    - Mon chaaaaaaaapinnnnn !!!
    (C'est son petit nom...Un mélange de chaton et de lapin)
    - ?!
    - ohhhh... mon chapin... Il faut AB-SO-LU-MENT que je te montre quelque chose !
    Regarde bien ce livre...
    Tu vois, là ?
    C'est mon marque-pages !
    Il est presque à la fin...
    Il reste quoi ?! 2 tout minuscules chapitres de rien du tout et l'épilogue !
    - ?!!!?
    - Mais non... C'est trop dur ! Je veux pas savoir...
    - !???!
    - Enfin... Si... En fait, je sais, mais je veux pas savoir...
    - Tu sais, mais tu veux pas savoir ?!
    (avec l'air de dire, t'es complètement grave ma pauv' môman...)
    - (les larmes me montent aux yeux...) Oui... Je sais, mais je ne veux pas...
    Il faut que je me trompe... Dis moi que je me trompe ?
    - Pffff... Tu lis, pis tu en achètes un autre et voilà ! C'est fini.
    - ...........
    Qu'est-ce que tu fais dans ma chambre d'abord ? File de là !
    Pfff...Les enfants, ils comprennent vraiment rien du tout, c'est pô possible autrement. Bon, ça m'a quand même fait du bien de pouvoir évacuer un peu tout ça.

    Donc, ce bouquin est d'une noirceur absolument terrifiante !
    Comme Solène Bakowski est cruelle... Mais, ouah ! qu'est ce que c'est bon !
    Parce que malgré le fait que tout soit si sombre, je n'ai pas pu m'empêcher de rechercher la moindre petite étincelle de lumière et d'y croire... D'y croire fort ! Même si les mots disaient tout le contraire...
    J'ai tout aimé.
    Le style, la narration.
    Anna-Marie Caravelle nous raconte son histoire.
    De ce qui l'a amenée sur cette terre, jusqu'au moment où elle se retrouve en face du Panthéon. Avec un sac. Ce fameux sac...

    Alors, oui... J'ai enfin eu le courage d'affronter les dernières pages qu'il me restait.
    Et non, je ne vous dirais pas si je me trompais...

    Enorme coup de coeur !
    Une bonne intention devrait se retrouver dans mes mains dans pas trop longtemps, je pense.
    Ce qui est certain, c'est que je suivrai l'actualité de l'auteure avec assiduité.

    Incontournable pour tous les coeurs avertis...

  • Couverture du livre « Une bonne intention » de Solene Bakowski aux éditions Bragelonne

    Violaine belouard sur Une bonne intention de Solene Bakowski

    Je découvre Solène Bakowski avec ce roman et j'appréhendais un peu que celui-ci soit trop noir pour moi !

    Quand je dis noir, c'est pour moi tout ce qui a pour objectif de fournir au lecteur des scènes insurmontables, des cauchemars la nuit et des sueurs froides à ne pas s'en remettre avant...
    Voir plus

    Je découvre Solène Bakowski avec ce roman et j'appréhendais un peu que celui-ci soit trop noir pour moi !

    Quand je dis noir, c'est pour moi tout ce qui a pour objectif de fournir au lecteur des scènes insurmontables, des cauchemars la nuit et des sueurs froides à ne pas s'en remettre avant quelques jours.

    Finalement, Mati et son entourage n'ont rien de tout ça comme idée en tête et pourtant ce livre fera faire à votre esprit un virage à 360°!

    Mati, elle vient de vivre le drame de sa vie : la perte de sa maman. Mais il lui reste son papa, son papi, sa mamie, son oncle etc...C'est un début d'histoire qui déjà vous marque car rien n'est banal dans ce que Solène nous raconte. Le récit se concentre sur Mati car elle va disparaître et avec elle disparaîtra aussi toute capacité objective de jugement de la part de sa famille. De secrets en angoisses et douleurs, chaque membre de la famille passera par des moments compliqués à gérer et pourtant seule compte la survie de cette jolie petite fille, Mati ! Jusqu'à quel point sa disparition fera basculer la vie de la famille ? Je vous laisse découvrir cela en lisant ce livre.

    Pour ma part, je suis entrée dans cette histoire avec prudence car le sujet était annonciateur d'émotions fortes et il s'avère que l'écriture contribue à maintenir cette sensation tout au long de la lecture.

    Tour à tour il y aura des rebondissements et puis vient ensuite un soupçon d'éclaircissement mais finalement je suis replongée dans l'inquiétude et la peur pour Mati... jusqu'au dénouement où se met en place la compréhension de chacun des personnages ! D'ailleur chaque personnage et chaque détail sont utiles et rien n'est secondaire finalement dans ce roman !

    Attention, ce livre est parfois paradoxal car j'ai ressenti de l'empathie pour certains alors que finalement il n'y avait pas lieu et inversement pour certains j'ai eu tout de suite envie de me mettre sur la réserve pour finalement avouer qu'ils méritaient mieux...

    Ce roman est donc parfaitement réussi car bien que certains actes se dessinent petit à petit, rien n'a laissé présager des sentiments réels et des volontés de chacun. La psychologie travaillée des hommes et des femmes qui jalonnent ce récit donne une richesse forte et permet aux lecteurs de ne pas rester enfermé dans une idée, une opinion, un jugement. Ainsi de chaque côté, l'impression de remise en question reste omniprésente jusqu'à la toute fin du livre...


    L'auteure a certainement voulu nous permettre de vivre une lecture unique et marquante, une bonne intention en somme !

    Lisez-le et découvrez cette très jolie plume que possède Solène Bakowski !

  • Couverture du livre « Avec elle » de Solene Bakowski aux éditions Bookelis

    Alsk LESKA sur Avec elle de Solene Bakowski

    Eh bien... Une lecture dont on ne sort pas indemne.
    J'avais commencé par Sans Elle, le livre "binôme" de Avec Elle, en me disant, Avec Elle va être plus facile à digérer, parce que dans celui-ci, aucune jumelle ne disparaît.
    Que nenni.
    Solène Bakowski nous plonge dans les turpitudes et abîmes...
    Voir plus

    Eh bien... Une lecture dont on ne sort pas indemne.
    J'avais commencé par Sans Elle, le livre "binôme" de Avec Elle, en me disant, Avec Elle va être plus facile à digérer, parce que dans celui-ci, aucune jumelle ne disparaît.
    Que nenni.
    Solène Bakowski nous plonge dans les turpitudes et abîmes de cette famille a quatre. Quatre âmes, quatre personnalités. Quatre destins bien distincts. Elle met en lumière le fragile rouage qu'est la vie, puisqu'il ne suffit que d'un tout petit événement, en terme de temps relatif, pour faire basculer un équilibre tranquille.
    Cette histoire est forte, parce que semblant réel.
    Parce que jumelles ou pas, une histoire pareille peut se vivre dans des familles avec des aînés, des cadets.
    Comment exister quand l'autre prend toute la place ?
    Comment aimer quand on ne se sent jamais soi-même aimé ?
    Cette histoire nous décrit comme il est si facile de traverser la frontière entre l'amour et la haine.
    Avec Elle de Solène Bakowski ne peut se lire sans lire aussi Sans Elle d'Amélie Antoine. On y retrouve les mêmes personnages, même secondaires, mais dans deux contextes différents.
    Ces deux auteurs ont une écriture similaire. L'atmosphère y est oppressant.
    Impossible de lâcher le livre.
    Aparté : ma belle-soeur est une grande lectrice. Et aussi... mère de deux jumelles de cinq ans. J'hésite d'un coup à lui recommander ce duo de lecture. Peur qu'elle ne trouve plus jamais le sommeil.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com