Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La doublure

Couverture du livre « La doublure » de Melissa Da Costa aux éditions Albin Michel
Résumé:

Passion, faux-semblants, emprise... Qui manipule qui ?

Une jeune femme fragile en quête d'un nouveau départ.
Un couple magnétique et fascinant prêt à lui ouvrir les portes de son monde doré.

Un trio pris au piège d'un jeu cruel et d'une dépendance fatale.

Dans ce roman sombre et... Voir plus

Passion, faux-semblants, emprise... Qui manipule qui ?

Une jeune femme fragile en quête d'un nouveau départ.
Un couple magnétique et fascinant prêt à lui ouvrir les portes de son monde doré.

Un trio pris au piège d'un jeu cruel et d'une dépendance fatale.

Dans ce roman sombre et envoûtant, Mélissa da Costa explore, à travers l'histoire d'une passion toxique, la face obscure de l'âme humaine et les méandres du désir.

Après les succès de Tout le bleu du ciel, des Lendemains, de Je revenais des autres et des Douleurs fantômes, romans aux deux millions de lecteurs, elle révèle une nouvelle facette de son talent.

Donner votre avis

Avis (4)

  • Whouahhhh, on peut dire qu'avec ce nouveau roman, Mélissa Da Costa a pris un virage à 180° ! Et franchement j'ai beaucoup aimé, au moins autant que cette histoire m'a mise mal à l'aise, et quand on sait de quoi ça parle, je peux vous dire que c'est un énorme compliment !

    L'histoire est celle...
    Voir plus

    Whouahhhh, on peut dire qu'avec ce nouveau roman, Mélissa Da Costa a pris un virage à 180° ! Et franchement j'ai beaucoup aimé, au moins autant que cette histoire m'a mise mal à l'aise, et quand on sait de quoi ça parle, je peux vous dire que c'est un énorme compliment !

    L'histoire est celle d'Evie, une jeune femme fragile, fraîchement larguée, éloignée de sa famille qui se voit offrir une opportunité de rêve : devenir l'assistante de la peintre Calypso Montant. Derrière Calypso se cache en fait Clara, une femme troublante, épouse de Pierre. Très vite Evie va comprendre que ses devoirs ne s'arrêtent pas qu'au simple fait de passer des coups de fils et de répondre aux mails, non, son « rôle » sera beaucoup plus important, il sera celui de jouer la doublure de l'artiste en public.

    La jeune femme va insidieusement se retrouver piégée dans une relation toxique dans laquelle elle et les Manan vont rapidement se retrouver complètement dépendants les uns des autres. Car les cartes vont être rebattues et la situation qui semblait être maîtrisée va peu à peu dégénérer...

    L'auteure nous entraîne avec Evie dans une descente aux enfers, et elle fait cela remarquablement bien ! C'est une lecture qui dérange, en tout cas, qui m'a dérangée. On a envie de secouer l'héroïne et de lui dire de vite s'en aller. A chaque chapitre on se demande ce qu'il va se passer, on imagine le pire et croyez-moi, on est encore loin du compte !

    C'est une lecture complètement addictive bien que malaisante. Mélissa Da Costa en changeant complètement de registre nous montre l'étendue de son talent, et on adore !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dérangeant et sombre. Le nouveau roman de melissa Da Costa est un choc émotionnel.
    D'abord parce que le nom de l'auteure était, pour moi, synonyme de romans feel good facile à lire (je suis dorénavant obligée de parler au passé !) : je n'étais absolument pas préparée à tant de noirceur....
    Voir plus

    Dérangeant et sombre. Le nouveau roman de melissa Da Costa est un choc émotionnel.
    D'abord parce que le nom de l'auteure était, pour moi, synonyme de romans feel good facile à lire (je suis dorénavant obligée de parler au passé !) : je n'étais absolument pas préparée à tant de noirceur. Ensuite parce que la couverture présente deux visages angéliques. Aucun indice de la toxicité d'une histoire anxiogène et violente. Enfin, parce que l'héroïne est une jeune femme moderne et optimiste jusqu'au dernier chapitre. Alors la fin de ce roman suffocant et brûlant est un traumatisme.
    Passion, faux-semblants, emprise, fortune, art, féminicide, drogue, religion, immunité, dépendance, patriarcat.. autant de sujets travaillés dans cette histoire romanesque qui se lit en apnée.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Alors en vrai, j'ai pas les mots tant ce nouveau roman de Mélissa Da Costa m'a ébranlée, horrifiée, malmenée.

    Je ne m'attendais absolument pas à ce genre d'histoire et c'est ingénuement que j'ai entamé la lecture de La doublure à la première de couverture pourtant conforme à son contenu....
    Voir plus

    Alors en vrai, j'ai pas les mots tant ce nouveau roman de Mélissa Da Costa m'a ébranlée, horrifiée, malmenée.

    Je ne m'attendais absolument pas à ce genre d'histoire et c'est ingénuement que j'ai entamé la lecture de La doublure à la première de couverture pourtant conforme à son contenu.

    Mais alors, quelle est l'histoire de ce roman? C'est l'histoire d'Evie, jeune fille paumée, isolée car son amoureux de marin pour qui elle avait tout quitté vient de la larguer. De l'amour, de la vie de couple elle n'a pas vraiment les codes, Evie, loin d'être innocente n'en est pas moins ingénue, docile, façonnable.
    Alors quand l'opportunité de trouver un nouvel emploi très bien rémunéré auprès d'un couple atypique se présente à elle, lui permettant de prendre le large et de recommencer sa vie par une page blanche, elle ne réfléchit pas longtemps et accepte de s'installer à Saint Paul de Vence auprès d'une peintre en voie d'être reconnue.
    Celle-ci, tel Pygmalion, va forger Evie à son image et va l'initier au romantisme jusqu'à en faire un double d'elle-même.

    Où cette immersion conduira-t'elle Evie? Se laissera-t'elle modeler facilement? La créature s'affranchira-t-elle de son maître ?

    "La doublure" est une œuvre dense, addictive qui nous plonge dans les méandres d'un thriller psychologique cruel et dévastateur. Toutes nos conceptions du monde sont ébranlées tant les frontières entre le réel et l'imaginaire se troublent. Melissa da Costa nous met ainsi dans un état de dépendance affective à l'image de son personnage et telle Clara ne nous épargne pas sur son passage.
    Un roman bien loin de "Tout le bleu du ciel" mais qui n'en laisse pas moins son empreinte sur nous et dont il va falloir e sevrer avant de pouvoir entamer une autre lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Hypnotisant, déroutant, envoûtant

    Ce roman est tellement addictif que j’ai englouti les 597 pages en quelques heures.

    Suite à une rupture amoureuse, Evie décide de tout plaquer et souhaite repartir à zéro. En recherchant un emploi, elle rencontre Pierre. Une rencontre imprévue qui l’amène...
    Voir plus

    Hypnotisant, déroutant, envoûtant

    Ce roman est tellement addictif que j’ai englouti les 597 pages en quelques heures.

    Suite à une rupture amoureuse, Evie décide de tout plaquer et souhaite repartir à zéro. En recherchant un emploi, elle rencontre Pierre. Une rencontre imprévue qui l’amène à devenir l’assistante artistique de sa femme Clara, une célèbre artiste peintre. Evie accepte la proposition alléchante de Pierre et Clara, puisqu’elle sera bien rémunérée et hébergée dans une magnifique maison par ce couple riche. Pierre et Clara vont bouleverser la vie de cette jeune fille, Evie qui va pénétrer dans leur intimité dans une ambiance malsaine. Ce trio devient très vite un triangle amoureux original, fascinant et diabolique.

    La Doublure se divise entre la lumière de Saint-Paul-de-Vence et la noirceur des âmes.

    Entre sexe, drogue, musique et peinture, Evie, Clara et Pierre jouent un jeu dangereux et tout le long du roman on se pose la question qui manipule qui ?

    Evie, une femme douce et innocente, Clara qui est fascinée par le romantismes noire et Pierre, un homme charismatique et fier de la carrière de sa femme. Cette histoire nous entraîne dans les abîmes de l’enfer.

    Ce roman est riche en travail de recherche autour de références religieuses et de l’art sont remarquables et requises puisque je n’ai pas pu m’empêcher d’aller vérifier. Cette autrice est incroyable et surprenante. En ce qui concerne les personnages, ils sont charismatiques, envoûtants et diaboliques.

    Dépendance affective, Passion toxique, emprise, perversité vous allez être dérouté… L’autrice prend plaisir à jouer avec nos émotions et nous emmène là où on ne s’y attend pas.

    Mélissa Da Costa conjugue le drame avec un suspense incroyable tout en explorant en profondeur l’âme humaine. La tension monte, les pages se tournent, l’intrigue est parfaitement bien menée, l’autrice nous tient en haleine du début à la fin ! Impossible de le mettre de côté, on veut absolument connaître la fin.

    Quant à la plume de l’autrice, l’écriture est maîtrisée, incroyablement puissante, addictive, et Mélissa nous décrit avec brio la psychologie des personnages.

    Mélissa Da Costa nous livre une fin magistrale et clairement, je ne m’attendais pas à ça !

    Ce thriller psychologique est bluffant, puissant et époustouflant !

    Pour conclure, Mélissa Da Costa nous confirme une fois de plus son talent littéraire. Bravo !!!

    Je ne serais pas surprise d’apprendre dans quelque temps une éventualité d’adaptation cinématographique car cette histoire est digne d’un film !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com