Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les 10 polars coups de cœur des lecteurs – Noël 2021

Romans policiers et thrillers venus du monde entier : offrez du suspense à vos proches !

Les 10 polars coups de cœur des lecteurs – Noël 2021

Offrir un polar à Noël, c’est une excellente idée… à condition de dénicher le bon !

Pour y parvenir, rien de tel que de s’appuyer sur les conseils de lecteurs et lectrices qui en dévorent avec une gourmandise qu’on pensait réservée à la bûche glacée ou à la dinde aux marrons. Un estomac solide, justement, c’est ce qu’il faudra avoir pour résister à certains récits particulièrement sanglants ou angoissants. Mais, rassurez-vous (ou pas), il y a aussi dans cette sélection festive des romans titres plus légers, ou faisant une place à l’ironie ou à l’humour noir.

Vous l’aurez compris, ce menu festif enchaîne les délices du genre : crimes atroces, enquêteurs cabossés, coupables insaisissables… le tout agrémenté de rebondissements à volonté !

N’hésitez pas à partager vos propres pépites polars en commentant cette liste en bas de page !

  • 10 romans policiers à offrir à Noël

    • add_box
      Couverture du livre « Le serment » de Arttu Tuominen aux éditions La Martiniere

      Le serment de Arttu Tuominen

      « Dans la famille polar nordique, voici un item finlandais !
      Une mort violente par arme blanche, au cours d’une soirée alcoolisée, dans l’indifférence générale. Un homme a pris la fuite, couvert du sang de la victime. Il est capturé. Point final ?
      Eh bien non, car le commissaire Jari Paloviita s’accroche à cette affaire, et malgré les apparences se refuse à accepter l’évidence. Les personnages sont marquants, avec des méchants, très méchants, irrécupérables et angoissants, du feel-bad garanti, et des policiers bien abimés. » Chantal.

    • add_box
      Couverture du livre « L'ombre de la nuit » de Marco Pianelli aux éditions Jigal

      L'ombre de la nuit de Marco Pianelli

      « Un polar qui ne manque pas d’actions et de rebondissements.
      Paco est un héros des temps modernes comme on n’en fait plus. Il incarne à lui seul la force, la droiture, le bras armé de la justice, un homme au grand cœur avec les victimes et impitoyable avec les bourreaux. Sa collaboration avec la police locale est un vrai régal. Il y a toute une flopée de personnages secondaires aux traits détestables, entre corruption, trafiquants et petites frappes. Un bel aperçu d’une nature humaine sombre pour ce roman noir. » L’atelier de Litote.

    • add_box
      Couverture du livre « American predator » de Maureen Callahan aux éditions Sonatine

      American predator de Maureen Callahan

      « Un soir de février 2012, Samantha Koenig, une lycéenne sans histoire de 18 ans, termine son service dans un kiosque à café isolé, situé en bordure de route aux alentours d’Anchorage, Alaska. Une tempête de neige fait rage à l’extérieur. Soudain un client se présente: on ne reverra pas Samantha vivante.
      Ecrivaine et rédactrice américaine au New York Post, Maureen Callahan signe avec American Predator une enquête passionnante sur l’un des tueurs en série les plus diaboliques des Etats-Unis, ayant pu sévir de nombreuses années avant d’être interpellé. » Lison.

    • add_box
      Couverture du livre « Glen Affric » de Karine Giebel aux éditions Plon

      Glen Affric de Karine Giebel

      « Thriller psychologique intense et sans pitié, Glen Affric se lit d'une traite, malgré ses presque 800 pages.
      Dès le départ, le suspense est insoutenable et ne laisse au lecteur aucun répit. L'intrigue est menée d'une main de maître, avec des chapitres courts qui alternent les points de vue des personnages.
      Les rebondissements s'enchaînent, jusqu'à une fin à la hauteur des meilleurs romans de l'autrice. » Kamiyu-chan.

    • add_box
      Couverture du livre « Docile » de Aro Sainz De La Maza aux éditions Actes Sud

      Docile de Aro Sainz De La Maza

      « Un drôle de flic que ce Milo.
      Plutôt asocial, manifestement intelligent, probable névrotique génétique en proie à des hallucinations qui se transforment parfois en fulgurances … mais paradoxalement attachant !
      Un récit touchant, tant on a la sensation que Milo se rapproche d’un gouffre psychique… Quelle sera la suite ?
      Je confirme tout le bien que je pensais des polars barcelonais de Aro Sainz de la Maza. Ce Milo Malart mérite qu’on s’intéresse à lui, qu’on se le dise !  » Bulle noire.

    • add_box
      Couverture du livre « Mort sur le transsibérien » de Cj Farrington aux éditions Hugo Roman

      Mort sur le transsibérien de Cj Farrington

      « Un polar proche du cozy mystery, peu banal avec lequel je me suis régalée.
      Et pourtant il fait très très froid, tout est très très sale, les habitants très très alcoolisés et les hommes de pouvoirs, à n’importe quel niveau, très très corrompus ! Pas le temps de s’ennuyer entre congères, vodka et morts violentes.
      J’adore le personnage d’Olga qui sans être trop émancipée, réfléchit et se donne les moyens pour sortir des ornières réservées aux femmes ! » Zazaboum.

    • add_box
      Couverture du livre « La saignée » de Cedric Sire aux éditions Fayard

      La saignée de Cedric Sire

      « Le moins que l’on puisse dire c’est que ce thriller porte bien son nom, en effet, c’est sanglant.
      La perversité humaine est sans fin et le dark web, un excellent terrain de jeux de ces errances… les personnages sont complexes, torturés et névrosés à souhait.
      On est bien sur accroché à l’histoire mais tout en sentant voyeur, ce qui installe une espèce de malaise… Bref, c’est bien fait, et c’est addictif.
      Ames sensibles s’abstenir ! » Caroline.

    • add_box
      Couverture du livre « Inestimable » de Zygmunt Miloszewski aux éditions Fleuve Noir

      Inestimable de Zygmunt Miloszewski

      « Vol, manipulation, aventure en mer, meurtres, courses puissantes, tous les ingrédients sont là pour passer un vrai bon moment et ne pas s'ennuyer une seconde.
      Tout cela avec quelques réflexions sur l'état de l'humanité, de la planète et du fonctionnement des laboratoires, un étrange vent d'actualité.
      De cet auteur j'avais déjà lu La rage et Un fond de vérité, ce titre me conforte dans l'idée que c'est un auteur à suivre ! » Manika.

    • add_box
      Couverture du livre « L'équarisseur » de Nadine Matheson aux éditions Seuil

      L'équarisseur de Nadine Matheson

      « Plusieurs personnes ont découvert – avec horreur – des morceaux de corps humains sur le bord de la Tamise. Anjelica Henley, inspectrice détective de Londres, va devoir se plonger dans cette atroce affaire…
      Un bon roman, où se mêlent une énigme policière prenante et une très fine analyse psychologique. Nadine Matheson rend son intrigue plus « humaine » en ne dissociant pas l’aspect professionnel de l’intime.
      Un premier volet réussi, qui m’a vraiment donné envie de lire la suite à venir ! » Anita.

    • add_box
      Couverture du livre « Les trois épouses de Blake Nelson » de Cate Quinn aux éditions Presses De La Cite

      Les trois épouses de Blake Nelson de Cate Quinn

      « Ce qui est passionnant dans ce polar, c'est que l'auteure nous plonge dans le monde des Mormons, objets de nombreux phantasmes, où la femme est quantité négligeable, corvéable à merci, soumise à son mari, dont la seule utilité est mettre des enfants au monde.
      L'auteure, en parallèle d'un polar efficace, nous invite à réfléchir à la dangerosité des religions lorsqu'elles deviennent intégristes, qu'elles se rapprochent, par leurs dogmes et leurs pratiques excessives et autoritaires de sectes, lorsque la personne humaine n'est plus qu'un objet. » Calimero29.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Polars et thrillers"

Commentaires (4)