Karine Giebel

Karine Giebel
"Karine Giébel est née en 1971 dans le Var, où elle vit toujours. Son premier roman, Terminus Elicius (Editions la Vie du rail, 2004) reçoit le Prix Marseillais du Polar en 2005. Suivront Meurtres pour rédemption (Editions la Vie du rail, 2006, et réédité au Fleuve Noir en 2010) qui a été sélecti... Voir plus
"Karine Giébel est née en 1971 dans le Var, où elle vit toujours. Son premier roman, Terminus Elicius (Editions la Vie du rail, 2004) reçoit le Prix Marseillais du Polar en 2005. Suivront Meurtres pour rédemption (Editions la Vie du rail, 2006, et réédité au Fleuve Noir en 2010) qui a été sélectionné pour le Prix Polar Cognac, Les Morsures de l'ombre (Editions Fleuve Noir, 2007) tour à tour lauréat du prix Intramuros, du Prix SNCF 2009 et du Prix Derrière les murs, Chiens de sang (Editions Fleuve Noir, 2008) et Jusqu'à ce que la mort nous unisse (Fleuve Noir, 2009), Lauréat du Prix des Lecteurs au Festival Polar de Cognac. Juste une ombre a reçu le Prix Marseillais du Polar et le Prix Polar de Cognac. Purgatoire des Innocents est son dernier roman paru au Fleuve Noir. www.karinegiebel.fr"

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Karine Giebel (5)

Avis sur cet auteur (277)

  • add_box
    Couverture du livre « Ce que tu as fait de moi » de Karine Giebel aux éditions Belfond

    OLYMPE sur Ce que tu as fait de moi de Karine Giebel

    Karine Giebel est, pour moi, une incontournable du polar français. Avec son livre "Ce que tu as fait de moi", la lecture a été passionnante, prenante., troublante avec le lieutenant Graminsky et le commandant Ménainville.

    On assiste à deux interrogatoires, ceux des personnages indiqués...
    Voir plus

    Karine Giebel est, pour moi, une incontournable du polar français. Avec son livre "Ce que tu as fait de moi", la lecture a été passionnante, prenante., troublante avec le lieutenant Graminsky et le commandant Ménainville.

    On assiste à deux interrogatoires, ceux des personnages indiqués ci-dessus.
    On trouve bien entendu de la violence (sinon l'écrivaine ne serait pas Karine Giebel).
    Et le suspense est rondement mené, le suspense qui tient le lecteur en haleine.

    Encore un bon Karine Giebel qui ne faillit pas à sa réputation et on en redemande !

  • add_box
    Couverture du livre « Les morsures de l'ombre » de Karine Giebel aux éditions Pocket

    Helene Pizzuto sur Les morsures de l'ombre de Karine Giebel

    Whaou ce livre policier est dément y a de l action et il tient le lecteur en haleine n

    Whaou ce livre policier est dément y a de l action et il tient le lecteur en haleine n

  • add_box
    Couverture du livre « Ce que tu as fait de moi » de Karine Giebel aux éditions Belfond

    Veronique Donard sur Ce que tu as fait de moi de Karine Giebel

    J'ai un avis mitigé sur ce livre.
    Parce que j'avais du mal à accrocher à ces allers et venues entre les récits et explications des personnages alors que je me suis laissée entraîner à tourner les pages, au plus vite pour en avoir le final.
    Bien sûr, si le les protagonistes se trouvent en...
    Voir plus

    J'ai un avis mitigé sur ce livre.
    Parce que j'avais du mal à accrocher à ces allers et venues entre les récits et explications des personnages alors que je me suis laissée entraîner à tourner les pages, au plus vite pour en avoir le final.
    Bien sûr, si le les protagonistes se trouvent en salle d'interrogatoire, c'est que l'affaire s'est mal finie.
    Mais qui a fait quoi ? Pour quelles raisons sont-ils en garde à vue?
    Où cela va-t-il nous emmener cet amour passionné, violent qui habite Richard ?
    Intéressant cette mécanique avec les jeux du pouvoirs d'un supérieur hiérarchique, l'ambiguïté de la jeune stagiaire sous ses ordres.
    Mais non, ce n'est pas aussi simple que cela. Les choses ne sont pas noires ou blanches.
    On peut être tout et son contraire à la fois, Laëtitia lutte contre des choses qui la dépassent, consciente de mal faire et pourtant, par moment elle se laisse emporter pour le regretter bien vite.
    C'est subtil, parfois un peu caricatural, violent , insupportable mais c'est bien écrit et les émotions et sentiments sont présents à chaque page.

  • add_box
    Couverture du livre « Jusqu'à ce que la mort nous unisse » de Karine Giebel aux éditions Pocket

    Prune42 sur Jusqu'à ce que la mort nous unisse de Karine Giebel

    J'ai lu ce roman policier sur les conseils d'une des bibliothécaires de ma commune qui aime particulièrement Karine Giebel. Je ne voulais pas quelque chose de trop angoissant pour commencer mais j'ai été un peu déçue avec ce livre que j'ai trouvé finalement assez quelconque et sans rien de...
    Voir plus

    J'ai lu ce roman policier sur les conseils d'une des bibliothécaires de ma commune qui aime particulièrement Karine Giebel. Je ne voulais pas quelque chose de trop angoissant pour commencer mais j'ai été un peu déçue avec ce livre que j'ai trouvé finalement assez quelconque et sans rien de particulièrement prenant pour moi. Certains passage sont même un peu difficiles à croire, "faciles" pour moi. Les descriptions des paysages sont réussies mais ce n'est pas l'intérêt principal du livre. Je ressors de cette lecture un peu déçue, je ne sais pas si je continuerai la découverte de cette auteur.