Zygmunt Miloszewski

Zygmunt Miloszewski
Né à Varsovie en 1976, Zygmunt Miloszewski est un écrivain, journaliste et scénariste polonais. Il publie en 2005 son premier livre, Interphone, roman d'horreur remarqué, puis en 2007 Les Impliqués (Mirobole Éditions, Pocket 2015), première enquête du procureur Teodore Szacki, adaptée au cinéma e... Voir plus
Né à Varsovie en 1976, Zygmunt Miloszewski est un écrivain, journaliste et scénariste polonais. Il publie en 2005 son premier livre, Interphone, roman d'horreur remarqué, puis en 2007 Les Impliqués (Mirobole Éditions, Pocket 2015), première enquête du procureur Teodore Szacki, adaptée au cinéma en Pologne. Il a été récompensé deux fois par le Prix du Gros Calibre, décerné au meilleur roman policier de son pays. En France, il a été finaliste du Grand Prix des lectrices de ELLE, du Prix du polar à Cognac et du Prix du polar européen du Point. Les romans de Zygmunt Miloszewski sont traduits dans quinze pays. La Rage est le troisième volet de la série et le premier roman de l'auteur à paraître chez Fleuve Éditions.

Vidéos relatives à l'auteur

  • Parole de libraires spécial littérature polonaise

    Lecteurs.com, à nouveau partenaire du Salon du Livre de Paris, sera présent du 20 au 23 mars 2015, porte de Versailles à Paris. Retrouvez-nous au Café littéraire lecteurs.com (stand S64) et venez assister à nos rencontres ! Cracovie...

Articles en lien avec Zygmunt Miloszewski (2)

Avis sur cet auteur (52)

  • add_box
    Couverture du livre « Te souviendras-tu de demain ? » de Zygmunt Miloszewski aux éditions Fleuve Noir

    Bookliseuse sur Te souviendras-tu de demain ? de Zygmunt Miloszewski

    Année 2013, Ludwik 83 ans, et son épouse Grazyna 78 ans, s’apprêtent à fêter les 50 ans du jour où ils ont fait l’amour pour la première fois.

    Ludwik décrit parfaitement son corps qui le lâche petit à petit, ce corps qui n’est plus de première jeunesse, expliquant avec beaucoup d’humour les...
    Voir plus

    Année 2013, Ludwik 83 ans, et son épouse Grazyna 78 ans, s’apprêtent à fêter les 50 ans du jour où ils ont fait l’amour pour la première fois.

    Ludwik décrit parfaitement son corps qui le lâche petit à petit, ce corps qui n’est plus de première jeunesse, expliquant avec beaucoup d’humour les petits tracas de la vie quotidienne que subit celui-ci.

    Grazyna, quant à elle, a du mal à accepter que son mari soit devenu si “vieux”, la routine ayant tué en quelque sorte cet amour qu’elle ressentait pour lui, lui renvoyant constamment l’image de sa propre vieillesse.

    Après cette nuit, sortant de leur routine, ils se réveillent en 1963, ayant 50 ans de moins, et après leur première nuit d’amour.

    Très vite, ils s’aperçoivent que tout a changé, Ludwik est toujours marié avec Iwona. Et bien qu’ils habitent toujours en Pologne, celle-ci n’est pas celle qu’ils ont connue, l’histoire du pays, et du monde n’est pas la même.

    Chacun de leur côté, ils décident, à leur manière, de profiter de cette deuxième jeunesse, pour essayer de faire mieux, avec les informations qu’ils ont de leur époque, sauf qu’ils oublient qu’ils sont dans une autre Pologne et que par ce fait, les mentalités, ne sont pas les mêmes.

    Un livre bourré d’humour, qui aborde des sujets sérieux, tel que la vieillesse, et les tracas que cela peut entraîner, avec tendresse et humour. L’auteur décrit avec justesse, les regrets que l’on peut ressentir par rapport à des choix que l’on a fait dans le passé, et combien on aimerait avoir une deuxième chance pour tout recommencer.

    Avec de nombreux détails, il nous décrit la vie en Pologne dans ce monde qui n’existe pas, peut être trop de détails justement, j’ai parfois eu du mal à rester accrochée à cette lecture et du poser ce roman à maintes reprises pour pourvoir me replonger correctement dedans.

  • add_box
    Couverture du livre « Te souviendras-tu de demain ? » de Zygmunt Miloszewski aux éditions Fleuve Noir

    Bill sur Te souviendras-tu de demain ? de Zygmunt Miloszewski

    Alors qu'ils viennent tout juste de fêter leurs 50 ans de vie commune, à Varsovie en 2013,  Grazyna et Ludwik se retrouvent brutalement replongés en 1963, au moment où ils se sont réveillés ensemble pour la première fois ! 

    Ils redécouvrent leurs corps rajeunis et en pleine forme ... au...
    Voir plus

    Alors qu'ils viennent tout juste de fêter leurs 50 ans de vie commune, à Varsovie en 2013,  Grazyna et Ludwik se retrouvent brutalement replongés en 1963, au moment où ils se sont réveillés ensemble pour la première fois ! 

    Ils redécouvrent leurs corps rajeunis et en pleine forme ... au moment où débarque Iwona la première épouse de Ludwik !

    Tout irait presque bien dans le meilleur des mondes de leurs jeunesse ... si le passé n'avait pas été modifié !

    Le "bloc de l'est " de leur passé n'existe plus, la Pologne a d'autres alliés politiques et leur ville ne ressemble ni à la Varsovie de leur passé ni à celle de leur 2013 ! 

    Bref ... ils vont devoir s'adapter , découvrir dans quel monde ils vivent, quel est exactement l'emploi de Grazyna, quels sont leurs amis et leurs opinions politiques ...

    Tenter de recréer leur passé commun ne sera pas si facile ...

    Un roman qui m'a largement déroutée en raison de ma méconnaissance tant de l'histoire polonaise que de la géographie de Varsovie, et je me suis sentie un peu perdue dans les multiples descriptions de l'auteur.

    Mais j'ai apprécié la manière dont a été traité ce retour dans le passé si différent de celui de Marty Mcfly, dans ce roman où la question de 'refaire l'enfant' est assez prégnante. 

    J'ai été amusée par la tentative de Zygmunt de produire (trop tôt) les best-sellers des années 2000, par ses essais de paris sportifs ...

    Bref, un roman inégal mais un roman qui m'a plongée dans cette autre version de l'Europe des années 60 ! 

    Rafraichissant !

  • add_box
    Couverture du livre « Un fond de vérité » de Zygmunt Miloszewski aux éditions Pocket

    Manika sur Un fond de vérité de Zygmunt Miloszewski

    Un roman bien ficelé riche en références historiques et légendes. Entre antisémitisme, vengeance personnelle, petite ville de Pologne où tout le monde se connait, une pincée de politique et voilà Teodore Szacki qui doit démêler le vrai du faux, écouter les non dits, voir au delà de ce que les...
    Voir plus

    Un roman bien ficelé riche en références historiques et légendes. Entre antisémitisme, vengeance personnelle, petite ville de Pologne où tout le monde se connait, une pincée de politique et voilà Teodore Szacki qui doit démêler le vrai du faux, écouter les non dits, voir au delà de ce que les différents meurtres veulent lui montrer.

    Une lecture exigeante par les nombreux détails de chacun des meurtres et les nombreuses références aux rituels juifs.

    C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé ce personnage de procureur rencontré dans "la rage". J'apprécie de voir l'enquête résolue par une autre voie de la justice que celle que l'on suit habituellement.

    On ressent à travers ces lignes tout l'amour de l'auteur pour cette ville de Sandomierz qu'il nous décrit avec objectivité mais aussi une certaine tendresse, une ville chargée d'une histoire qu'elle a du mal à assumer.

    Un bon moment de lecture voyageuse.

  • add_box
    Couverture du livre « Inavouable » de Zygmunt Miloszewski aux éditions Fleuve Noir

    Jen sur Inavouable de Zygmunt Miloszewski

    Les mystères de l’art dans la guerre ou la réécriture de l’histoire

    Zygmunt MILOSZEWSKI signe un roman d’espionnage captivant et rythmé.
    Parfois complexe, j’ai apprécié cette écriture dynamique plantée comme une succession de tableaux vivants, de petits chapitres percutants avec tous ces...
    Voir plus

    Les mystères de l’art dans la guerre ou la réécriture de l’histoire

    Zygmunt MILOSZEWSKI signe un roman d’espionnage captivant et rythmé.
    Parfois complexe, j’ai apprécié cette écriture dynamique plantée comme une succession de tableaux vivants, de petits chapitres percutants avec tous ces passages un brin caustiques. Je salue la traduction de grande qualité et la collaboration que l’on imagine (en lisant le mot de fin de l’auteur) entre les deux. Le lecteur est considéré, pensé et entraîne dans l’histoire. L’auteur ajoute parfois même des petites attentions dans sa direction.
    Les personnages pourtant peu avenants au premier regard, deviennent attachants, parfois malgré eux.
    L’intrigue est bien ficelée et nous tient en haleine jusqu’au bout.
    La seconde guerre mondiale est un sujet auquel je m’intéresse beaucoup, les transactions d’art dans les guerres un peu moins, mais peu importe c’est intéressant et documenté.
    La chute nous fait frémir, on ne peut s’empêcher de s’interroger et de se crisper à l’idée de tout ce que nous ne maîtrisons pas et que les puissants de ce monde décident pour nous. Et à la fin, la question de la possibilité de…reste en suspens.

Ils suivent Zygmunt Miloszewski

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !