Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Laurent Gaudé

Laurent Gaudé

Né le 6 juillet 1972, Laurent Gaudé est un écrivain français diplômé en lettres. D’abord attiré par l’écriture théâtrale, il écrit en 1999 une première œuvre de théâtre, Combat de possédés, jouée dans plusieurs pays.  Sa seconde pièce, Onysos le Furieux, est écrite en 10 jours seulement. C’est en...

Voir plus

Né le 6 juillet 1972, Laurent Gaudé est un écrivain français diplômé en lettres. D’abord attiré par l’écriture théâtrale, il écrit en 1999 une première œuvre de théâtre, Combat de possédés, jouée dans plusieurs pays.  Sa seconde pièce, Onysos le Furieux, est écrite en 10 jours seulement. C’est en 2002 que Laurent Gaudé rencontre un succès plus important avec son roman La Mort du roi Tsongor, qui remporte le prix Goncourt des lycéens et le prix des libraires. Deux ans après, le roman Le Soleil des Scorta est lui aussi récompensé par le prix Goncourt et le prix du jury Jean-Giono. Il est traduit en 34 langues.

L’auteur publie un roman tous les 2 ans environ. Parallèlement à son activité de romancier, Laurent Gaudé écrit différents types de textes, tels que des nouvelles, un album pour enfants, des scénarios, etc. En 2014, le roman Le Soleil des Scorta est illustré par le peintre Benjamin Bachelier.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Laurent Gaudé (5)

Avis sur cet auteur (226)

  • add_box
    Couverture du livre « Salina, les trois exils » de Laurent Gaudé aux éditions Actes Sud

    Marie Claude Lahellec sur Salina, les trois exils de Laurent Gaudé

    Comme d'habitude, l'écriture fluide et précise, jouant si bien sur les nuances, de Laurent Gaudé m'a enchantée et j'ai dévorée ce roman, ayant beaucoup de peine à le reposer entre deux moments de lecture.
    Dans ce court récit, nous découvrons la vie de Salina dans un coin d'Afrique imprécis...
    Voir plus

    Comme d'habitude, l'écriture fluide et précise, jouant si bien sur les nuances, de Laurent Gaudé m'a enchantée et j'ai dévorée ce roman, ayant beaucoup de peine à le reposer entre deux moments de lecture.
    Dans ce court récit, nous découvrons la vie de Salina dans un coin d'Afrique imprécis mais où s'y côtoient le désert, les hautes montagnes et la mer.
    C'est le fils de Salina, Malaka, qui narre la vie de sa mère afin de lui permettre d'être acceptée dans le cimetière marin. Salina a eu une vie riche en tristesse, combats, haine, vengeance et magies mais aussi en joies, partages et croyances.
    Une lecture qui a tout d'un conte apaisant que je vous reommande vivement

  • add_box
    Couverture du livre « Paris, mille vies » de Laurent Gaudé aux éditions Actes Sud

    Christine GAZO sur Paris, mille vies de Laurent Gaudé

    « C’est à cause que tout doit finir que tout est si beau ».
    Déambulation dans les rues parisiennes, convocation/évocation de ceux qui ont foulé le sol de la Capitale, célèbres ou anonymes, questionnement identitaire et littéraire...
    Ce court opus est un peu tout ça à la fois , qui voit le...
    Voir plus

    « C’est à cause que tout doit finir que tout est si beau ».
    Déambulation dans les rues parisiennes, convocation/évocation de ceux qui ont foulé le sol de la Capitale, célèbres ou anonymes, questionnement identitaire et littéraire...
    Ce court opus est un peu tout ça à la fois , qui voit le narrateur pris à parti par un individu qui l’interpelle et le questionne sur le parvis de la Gare Montparnasse. À la suite de cette ombre, il fait ressurgir aux carrefours, sur les places, devant les bâtiments, ceux qui nous ont précédé en ces lieux, à travers les siècles et les époques. Intime et universel , poétique et réflexif, chant d’amour et d’appartenance à cette ville aux mille vies... une jolie parenthèse, qui me donne (encore plus) envie de flâner à nouveau à Paris....

  • add_box
    Couverture du livre « Salina ; les trois exils » de Laurent Gaudé aux éditions A Vue D'oeil

    T O sur Salina ; les trois exils de Laurent Gaudé

    Magnifique !

    Magnifique !

  • add_box
    Couverture du livre « Paris, mille vies » de Laurent Gaudé aux éditions Actes Sud

    T O sur Paris, mille vies de Laurent Gaudé

    Dans toute cette production de la rentrée littéraire, j'ai choisi de lire « Paris, Mille vies » d'abord pour son auteur. Juste pour le lire lui, ses phrases ciselées, son style qui me transporte.
    Est-ce un roman, un récit, un rêve (ou un cauchemar) qu'il nous livre ? Difficile à dire… Disons un...
    Voir plus

    Dans toute cette production de la rentrée littéraire, j'ai choisi de lire « Paris, Mille vies » d'abord pour son auteur. Juste pour le lire lui, ses phrases ciselées, son style qui me transporte.
    Est-ce un roman, un récit, un rêve (ou un cauchemar) qu'il nous livre ? Difficile à dire… Disons un conte qui permet à Laurent Gaudé de parler de sa ville, de parler de Paris.
    En une seule nuit, en une longue marche à travers Paris , le passé et le présent du narrateur vont se croiser, se mélanger.
    C'est la fin de la journée, les jeunes parisiens sont aux terrasses des cafés et ce narrateur sort de la gare Montparnasse. Il va alors être violemment interpellé par un vagabond qui lui pose cette question « qui es tu, toi ? ». Il décide de suivre cette ombre et on bascule dans la nuit avec Paris vidé de sa population. Suit alors une longue déambulation dans Paris où le narrateur va devoir appeler les morts, appeler les vivants. On passe en revue la chute de son père sur les pavés parisiens, les révolutionnaires qui jettent ces pavés, François Villon dont la vie bascule lorsqu'il poignarde un prêtre, Victor Hugo qui ramène le cercueil de son fils , Rimbaud, Verlaine, Artaud, des FFi fusillés à la libération et d'autres figures inconnues.
    Au final, j'ai eu du mal à suivre toutes les strates qui composent ce livre sans vraiment de lien. Mais un beau moment de lecture par ce style que j'apprécie vraiment.
    A lire mille fois ;)