Du noir et encore du noir pour un Noël en polar

jeudi 06 décembre 2018

Vous cherchez des idées ? Venez par ici !

Du noir et encore du noir pour un Noël en polar

Tout le monde lit des romans policiers, des thrillers ou des polars, quelle que soit le sous-genre ou le choix du nom, et même les non-lecteurs.

Aucun risque de se tromper avec cette liste de cinq romans fraichement sortis, il y en aura forcément un qui s’imposera comme le bon. Chacun d’eux boxe avec élégance dans sa propre catégorie, dans un éventail de goûts et de sensations à tester avant d’offrir, bien sûr.

 

  • Le choc des nouvelles

    • Couverture du livre « Mauvaises nouvelles du front » de Hugues Pagan aux éditions Rivages

      Mauvaises nouvelles du front de Hugues Pagan

      Pendant 20 ans il a délaissé la littérature pour l’écriture audiovisuelle. Retour donc de l’auteur de Dernière station avant l’autoroute l’année dernier avec Profil perdu, un roman, suivi de ces Mauvaises nouvelles du front, un recueil de nouvelles écrites un peu partout, entre 1982 et 2010. Chez Pagan, cet ancien flic, le noir passe avant le polar, mais l‘ambiance est toujours irrésistiblement celle d’une comédie humaine, brillamment troussée dans les codes exigeants de l’écriture courte.

  • Paranoïa et psychologie

    • Couverture du livre « L'échange » de Rebecca Fleet aux éditions Robert Laffont

      L'échange de Rebecca Fleet

      Un couple échange sa maison de Leeds le temps d’une semaine, contre un appartement londonien. Rapidement, la jeune femme reconnaît des traces de sa propre vie dans cet appartement impersonnel, et se retrouve confrontée aux souvenirs d’une liaison passée, alors que son couple bat vraiment de l’aile. L’intrigue, complexe, articule magistralement  les rouages de la peur,  ses clefs ne sont pas là où on les attend. Un roman écrit simplement qui mise tout sur un suspens original. Une belle réussite pour un premier roman.

  • Sciences et mythologie

    • Couverture du livre « La séquence » de Stefan Catsicas aux éditions Favre

      La séquence de Stefan Catsicas

      Deux généticiens qui furent amis sont sur le devant de la scène scientifique, l’un d’eux va recevoir un Nobel, mais ses théories sont mises à mal par… un pharaon. La fille du nobélisable se retrouve plongée dans l‘histoire de l’Egypte et de la Palestine du début du christianisme et poursuivie par une inquiétante organisation occulte. Un pur page turner qui ferait un excellent film d’action, semé de personnages secondaires dynamiques, écumant l’histoire, les sciences et la mythologie. L’auteur lui-même est un roman :   neurobiologiste, puis enseignant à l’école polytechnique suisse et responsable des technologies pour Nestlé, il a vécu sur trois continents avant de devenir écrivain avec ce premier roman.

  • Histoire et philosophie

    • Couverture du livre « Le soleil des rebelles » de Luca Di Fulvio aux éditions Slatkine Et Cie

      Le soleil des rebelles de Luca Di Fulvio

      Fulvio continue de nourrir sa réflexion sur la liberté et les moyens de la conquérir, dans ce troisième volet entamé avec Le Gang des rêves et Les Enfants de Venise. Rendez-vous au début du XVe siècle avec Marcus, petit prince de Saxe qui va voir sa famille se faire massacrer, et sera caché sous les oripeaux d’un enfant serf pour survivre. Il va découvrir le système féodal par le point de vue de ceux qui en subissent le joug, et devra affronter la question à la fois concrète et métaphysique du choix. Une fresque passionnante, à la fois vivante et très écrite.

  • Thriller sous l’Occupation

    • Couverture du livre « Sadorski et l'ange du péché » de Romain Slocombe aux éditions Robert Laffont

      Sadorski et l'ange du péché de Romain Slocombe

      Un Philip Kerr à la française mâtiné de Georges Bataille, c’est ainsi que la trilogie des Sadorski a façonné l’univers de son auteur, Romain Slocombe. Sadorski c’est le héros minable et dangereux qui traverse l’Occupation du côté des collaborateurs. Ce flic amoral a, dans cet opus, recueilli une jeune fille juive qui était sa voisine, fasciné par sa beauté. Sa petite faiblesse le perdra-t-elle ? Ou deviendra-t-il plus humain ? Le livre, énorme, se dévore avec une rapidité étonnante, tandis qu’on traverse l’époque avec une précision historique remarquable. Un roman en soi, ou une trilogie qu’on préfèrera commencer à son début.

Une sélection de Karine Papillaud

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Où trouver « L'échange » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions