Les meilleurs mangas à offrir pour Noël

lundi 03 décembre 2018

Les incontournables de la bande dessinée japonaise actuelle

Les meilleurs mangas à offrir pour Noël

D’année en année, les mangas occupent une place de plus en plus essentielle sous nos sapins, ravissant des lecteurs de tous âges et de toutes sensibilités.

Mais comment faire son choix au milieu d’une offre de mangas toujours plus riche et variée ?

Pour vous y aider, nous avons rendu visite à Mickaël de la librairie spécialisée dans la culture japonaise Le Renard Doré, un lieu magique et chaleureux que vous aviez pu découvrir en vidéo il y a quelques mois.

Voici donc la sélection  du Renard pour ces fêtes de fin d’année.

Une liste manga pleine d’aventures, de rêves et de passions pour amener le meilleur du Japon au pied de votre sapin…

  • Un peu de sorcellerie et d'humour ?

    • Couverture du livre « Little Witch academia T.1 » de Trigger et Keisuke Sato aux éditions Nobi Nobi

      Little Witch academia T.1 de Trigger - Keisuke Sato

      Depuis qu’elle a assisté au spectacle de la grande magicienne Shiny Chariot, Akko n’a plus qu’une seule idée en tête : devenir une sorcière et faire rêver les enfants comme elle en a elle-même rêvé ! Malheureusement, tout ne passe pas comme prévu… Inscrite non sans se faire remarquer à l’académie des sorcières Luna Nova, elle ne montre aucun talent pour la magie, le lancement des sortilèges ou même le vol en balai ! Pourtant, dans les situations dangereuses, lorsque ses amies Lotte et Sucy sont menacées, elle est capable de montrer un pouvoir extraordinaire…
      Série en trois tomes adaptée de la série d’animation de même nom, Little Witch Academia est une bouffée de magie et d’humour qui nous pousse à croire en nos rêves les plus fous et à oser saisir l’inaccessible. Pour les nostalgiques du trio fantastique de Poudlard ou pour les amoureux de sorcellerie !

  • La révélation de l'année

    • Couverture du livre « The promised Neverland T.5 » de Kaiu Shirai et Posuka Demizu aux éditions Kaze

      The promised Neverland T.5 de Kaiu Shirai - Posuka Demizu

      Exceptés les orphelins qui sont régulièrement adoptés par leur nouvelle famille, nul ne sort jamais de l’enceinte de Grace Field House. Après tout, pourquoi vouloir sortir ? Chacun grandit et s’épanouit sous l’œil et la tendresse infinie de Maman, gardienne de l’orphelinat. Les journées sont belles ; mais lorsque la petite Connie oublie son lapin et que ses amis Emma et Norman franchissent les barrières de l’orphelinat pour le lui rapporter, ils découvrent alors ce qu’ils n’auraient jamais dû découvrir... Et ils vont tenter de fuir, vite. Très vite. Révélation manga de cette année 2018, The Promised Neverland est une série au suspense insoutenable ; à peine un tome terminé qu’on en languit la suite.
      Graphiquement originale, l’œuvre de Posuka Demizu et Kaiu Shirai est une merveille de créativité et de science-fiction ; réfléchie, posée et ingénieuse, à l’image de ses trois protagonistes au destin incertain !

  • Une aventure à la Miyazaki

    • Couverture du livre « Beyond the clouds T.2 » de Nicke aux éditions Ki-oon

      Beyond the clouds T.2 de Nicke

      Bienvenue dans la ville jaune où un jeune garçon nommé Théo attend impatiemment que sa vie commence. Mécanicien de métier, amoureux de contes et de littérature ; sa rencontre avec Mia, une fillette mystérieuse à l’aile unique et juste tombée du ciel, va bouleverser sa vie. Digne des plus belles histoires de Hayao Miyazaki, Beyond the Clouds est une création franco-japonaise d’une grande délicatesse, esquissée de la pointe de crayon, de rayures en ratures, regorgeant de magie et d’inventivité.
      Mais qui est donc cette fillette ailée aux étrangers pouvoirs ? Théo pourra t’il remplacer son aile par une aile mécanique de sa création ? Toutes les réponses vous attendent dans l’aventure fantastique de Beyond the Clouds.

  • Quand l'image rencontre la musique

    • Couverture du livre « Blue Giant ; tenor saxophone, Miyamoto Dai T.4 » de Shinichi Ishizuka aux éditions Glenat

      Blue Giant ; tenor saxophone, Miyamoto Dai T.4 de Shinichi Ishizuka

      Blue Giant se dévore comme un film de Damien Chazelle ; on se rappelle la frénésie de Whiplash tout en suivant le parcours de Dai Miyamoto, lycéen passionné de jazz depuis son premier concert. Au fil des bulles, on sent s’esquisser les prémisses d’une destinée hors du commun ; chaque rencontre est un pas de plus vers le futur d’un garçon maladroit pour qui la musique est davantage une promesse qu’un simple loisir. Chaque échec est une raison de plus d’y croire et d’avancer. Le trait classique et anguleux de Shinichi Ishizuka, l’auteur de Vertical, n’est pas sans rappeler le grand maître Urasawa dont on sent l’inspiration graphique et scénaristique.
      Auréolé des plus grands prix au Japon, Blue Giant est une claque multi-sensorielle ; quand une musique invisible se dégage des images monochromes, on sait que l’on est face à un véritable chef d’œuvre !

  • Une œuvre qui sublime le quotidien

    • Couverture du livre « La cantine de minuit T.4 » de Yaro Abe aux éditions Le Lezard Noir

      La cantine de minuit T.4 de Yaro Abe

      A l’heure où le soleil s’éteint et où les hommes, femmes et enfants rejoignent leurs couches, une enseigne vient fendre la nuit. La normalité s’endort, on les voit s’échapper des bars, des nightclubs et des ruelles : ils sont travestis, boulimiques, vieillards, stripteaseuses, chefs d’entreprise, yakuzas, travailleurs du sexe : ce sont de doux originaux. Et ces originaux aiment à se retrouver au comptoir bienveillant de la cantine de minuit ; là où la carte ne comporte presque rien, mais où la cuisine du patron fait renaître les souvenirs et délie les émotions. Simple recueil d’histoires quotidiennes d’apparence, la Cantine a la capacité de nous conter des vies entières en quelques pages.
      Œuvre philosophique, elle est un tendre manifeste de destins méconnus ; une déclaration d’amour aux âmes anonymes de notre quotidien.

  • Une fable où se mêlent rêve et magie

    • Couverture du livre « L'atelier des sorciers T.3 » de Kamome Shirahama aux éditions Pika

      L'atelier des sorciers T.3 de Kamome Shirahama

      Il y a dans l’atelier des sorciers juste assez d’inspiration et de créativité pour y deviner un univers tout entier dès le premier regard. Sur les couvertures, végétaux, dorures et curiosités s’entremêlent dans des compositions d’Art Nouveau, dignes de tableaux d’Alfons Mucha. Coco, notre héroïne, n’a qu’un seul regret : celui d’être née humaine. Emerveillée par le monde de la magie et fascinée par les objets ensorcelés, elle rêve d’une autre existence. Un jour, au détour de sa rencontre avec le magicien Kieffrey, l’opportunité se présente et la magie se laisse enfin apprivoiser !
      Mais attention, la beauté de la découverte en égalera aussi la cruauté... Dans cette fable aux allures de littérature fantasy, on se laisse séduire par le trait rêveur de Kamome Shirahama dont c’est la première œuvre traduite. L’univers est riche et joliment cartographié, impossible de ne pas languir la suite : ne serait-ce pas là comme une forme de magie ?

Un grand merci au Renard Doré, 41 rue Jussieu, 75005 Paris (métro Cardinal Lemoine, Jussieu).

Suivez le Renard sur Facebook et Instagram pour découvrir encore plus de pépites et de surprises autour du manga et de la culture japonaise.

 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Où trouver « Beyond the clouds T.2 » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions