7 mangas à découvrir pour s'initier à cet univers

vendredi 04 mai 2018

La librairie spécialisée "Le Renard Doré" vous propose une sélection de mangas adaptés à chacun

7 mangas à découvrir pour s'initier à cet univers

"Le Renard Doré", librairie spécialisée mangas et culture japonaise, ouvre ses portes à Paris le 5 mai 2018.

Nous avons rencontré Mickaël, son propriétaire passionné et bien décidé à trouver le manga qui convient à chacun d'entre nous...

 

Il peut parfois sembler difficile pour un lecteur de s’aventurer vers les rayons mangas de nos librairies. On peut avoir l’impression de ne pas être la cible de ces séries parfois interminables ou de ne pas retrouver ses repères dans cette classification japonaise codifiée : shonen (mangas pour garçons), shojo (mangas pour filles) et seinen (mangas pour adulte).

Mais si l’on y regarde mieux, on peut alors se laisser tenter par un trait et sa profondeur (malgré l’absence générale de couleur), un thème (et le manga en traite beaucoup) et une émotion particulière. Il existe un manga pour chacun ; et cette sélection a pour but de faire découvrir aux petits et grands cet univers infini, véritable phénomène en France, aux œuvres régulièrement primées au festival d’Angoulême depuis plusieurs années.

  • Pour découvrir les mangas

    • Couverture du livre « Chiisakobe t.1 ; le serment de Shigeji » de Minetaro Mochizuki aux éditions Le Lezard Noir

      Chiisakobe t.1 ; le serment de Shigeji de Minetaro Mochizuki

      Prix de la série du Festival d’Angoulême 2017, Chiisakobé est l’adaptation du roman de même nom de Shûgurô Yamamoto par Minetaro Mochizuki, maître des prises de vue cinématographiques et d’un dessin pop-art à l’encrage parfait.
      Dans une société japonaise hyper-normée, Mochizuki compose une véritable symphonie névrotique où Shigeji, un jeune charpentier, reprend l’entreprise familiale au décès accidentel de ses parents dans un incendie et engage Ritsu, un ancien amour de jeunesse pour s’occuper de jeunes orphelins hyperactifs qu’il a recueilli à la suite du même incendie.
      Les émotions sont au centre du récit, lui conférant une universalité et une accessibilité immédiate.

  • Pour les ados

    • Couverture du livre « A silent voice T.1 » de Yoshitoki Oima aux éditions Ki-oon

      A silent voice T.1 de Yoshitoki Oima

      A Silent Voice décrit avec une infinie tendresse cet instant déterminant où, confronté à l’autre et à sa différence, l’on fait le choix de l’accueillir, de le comprendre et de l’aimer, ou par peur de ce que l’on ressent, de le rejeter.
      L’ensemble est un splendide hymne à la tolérance dans un système scolaire où les sentiments sont abîmés par des envies de conformisme, où nos héros s’engagent dans cette cruelle quête identitaire qu’est l’adolescence, sans savoir si leurs amitiés y survivront.
      Une première œuvre personnelle, magistrale et universelle d’une jeune auteure à la plume sensible.

  • Pour les amateurs de suspense et de polar

    • Couverture du livre « Erased T.1 » de Kei Sanbe aux éditions Ki-oon

      Erased T.1 de Kei Sanbe

      Erased est un polar efficace aux allures de science-fiction où le lecteur assouvit son fantasme de réécriture : et si vous possédiez le pouvoir de modifier votre destinée ?
      Sans prévenir, Satoru revient 18 ans en arrière, sous ses traits de jeune garçon. De cette enfance dont il semblait pourtant avoir tout oublié revient le souvenir doux-amer de son amie Kayo, assassinée alors qu’elle rentrait de l’école. Armé de son esprit d’analyse et de ses compagnons d’enquête, Satoru se lance à la poursuite du meurtrier, sous le trait nerveux de Kei Sanbe, auteur de l’Île de Hôzuki.
      Ici, tout est question d’occasions saisies et d’opportunités, et chacune d’elles a un prix…

  • Pour les enfants de 8 à 10 ans

    • Couverture du livre « Minuscule T.1 » de Takuto Kashiki aux éditions Komikku

      Minuscule T.1 de Takuto Kashiki

      Dans un monde où les humains n’ont jamais mis les pieds, d’étranges petits êtres de la forêt cohabitent en harmonie parfaite avec les animaux dans une société organisée où chacun peut trouver sa place.
      Véritable fable écologique, Minuscule conte le quotidien de deux amies, Hakumei et Mikochi, artisanes de talent dont la maison est cachée sous les racines d’un arbre, dans un dessin soigné aux décors riches de détails forestiers. Dans cette ode à la gastronomie et à la nature, les bocaux de confiture se bousculent sur les étagères et le goût sucré des abricots nous vient aux lèvres sans même crier gare.
      Une œuvre enchanteresse pour petits et grands, à savourer en famille.

  • Pour comprendre la société japonaise

    • Couverture du livre « Une sacrée mamie t.1 » de Yoshichi Shimada et Saburo Ishikawa aux éditions Delcourt

      Une sacrée mamie t.1 de Yoshichi Shimada - Saburo Ishikawa

      Dans un Japon d’après-guerre, une mère célibataire fait le choix difficile de confier son fils cadet à sa mère à la campagne, ne pouvant assumer seule l’éducation de ses deux enfants.
      Adapté d’un roman autobiographique, Une Sacrée Mamie est un manifeste de l’apprentissage de la maturité de par ses multiples facettes : l’affranchissement du regard de l’autre, l’abandon de l’égocentrisme infantile et l’expérience de la séparation et du manque.
      Dans une atmosphère de ruralité et de pauvreté, on saura malgré tout trouver chez Mamie assez de richesses, d’ingéniosité et de ressources pour se nourrir, rire et grandir sereinement, entouré d’amour. Un véritable hommage.

  • Pour les amateurs de science-fiction

    • Couverture du livre « Platinum end T.1 » de Takeshi Obata et Tsugumi Ohba aux éditions Kaze

      Platinum end T.1 de Takeshi Obata - Tsugumi Ohba

      Platinum End est la troisième collaboration entre deux mangakas de génie, Ohba et Obata, auteurs des excellents Death Note et Bakuman.
      Le scénario est, comme à leur habitude, impeccablement soigné : de nos jours, Dieu confie à ses anges la lourde tâche de lui trouver un successeur parmi treize candidats ayant perdu l’envie de vivre. La compétition est rude entre les candidats, désormais armés soit du pouvoir de suggestion, soit de meurtre. Si nos héros renouent avec l’envie de vivre et d’aimer, d’autres candidats ont soif de pouvoir, de célébrité et de vengeance…
      Le dessin n’a rien perdu de sa superbe dans cette œuvre moderne et philosophique.

  • Pour celles et ceux qui préfèrent les histoires d'amour

    • Couverture du livre « Perfect world T.1 » de Rie Aruga aux éditions Akata

      Perfect world T.1 de Rie Aruga

      Perfect World, outre sa justesse à nous parler du handicap et de son accompagnement, réussit à nous parler du compromis amoureux et des ajustements qui sont à réaliser afin de réussir à vivre, grandir et vieillir ensemble.
      Et ces ajustements sont nombreux pour Tsugumi, décoratrice d’intérieur, et son amour de jeunesse Itsuki, architecte, handicapé moteur depuis un accident de la voie publique. Si, face aux pressions sociales et familiales, Tsugumi devra faire un choix entre le confort d’un bonheur ordinaire ou une histoire passionnelle à l’avenir incertain ; Itsuki, lui, devra trouver le fragile équilibre entre la résilience qu’il s’efforce de réaliser et l’indicible espoir.

Un grand merci à Mickaël pour ses précieux conseils !

Le Renard Doré ouvre donc ses portes le 5 mai 2018 au 41 rue Jussieu, 75005 Paris (métro Cardinal Lemoine, Jussieu).

Vous pouvez aussi retrouver "Le Renard Doré" sur son site officiel ainsi que sur Facebook ou encore Instagram, avec de nombreuses chroniques à découvrir régulièrement.

 

Et maintenant, à vous de nous faire partager d'autres découvertes et coups de coeur mangas !

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Commentaires