Luca Di Fulvio

Luca Di Fulvio

Luca di Fulvio est né en 1957 à Rome où il vit et travaille. Après des études théâtrales, il devient comédien avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Un premier roman, L’Empailleur a été traduit en français (Gallimard, Série Noire, en 2003) et porté à l’écran. L’Echelle de Dionysos devrai...

Voir plus

Luca di Fulvio est né en 1957 à Rome où il vit et travaille. Après des études théâtrales, il devient comédien avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Un premier roman, L’Empailleur a été traduit en français (Gallimard, Série Noire, en 2003) et porté à l’écran. L’Echelle de Dionysos devrait être porté au cinéma par Gabriele Salvatores.

 

Photo Luca di FULVIO, portrait trouvé sur le site de la librairie L'Esprit Livre

Articles (2)

Voir tous les articles

Avis (58)

  • Couverture du livre « Le gang des rêves » de Luca Di Fulvio aux éditions Slatkine Et Cie

    Mlle_Javotte_Books sur Le gang des rêves de Luca Di Fulvio

    Tenir en haleine et garder le lecteur dans les pages d’une roman pendant plus de 700 pages est un pari risqué. Mais Luca Di Fulvio l’a fait et très bien fait. Dès les premières pages l’écriture m’a conquise. Fluide mais travaillée, elle m’a emportée dans l’histoire. Et le personnage de Cetta qui...
    Voir plus

    Tenir en haleine et garder le lecteur dans les pages d’une roman pendant plus de 700 pages est un pari risqué. Mais Luca Di Fulvio l’a fait et très bien fait. Dès les premières pages l’écriture m’a conquise. Fluide mais travaillée, elle m’a emportée dans l’histoire. Et le personnage de Cetta qui ouvre ce roman m’a touchée en plein cœur. S’en était fini de moi, j’étais embarquée dans cette longue épopée romanesque et j’ai dévoré ce pavé en 7 jours.

    Quand je lis, j’aime me faire le film dans ma tête, imaginer les personnages et ca l’a tout de suite fait avec ce roman. Christmas était Léonardo Di Caprio et dans ma tête défilaient les belles images provoquées par cette lecture envoûtante. L’auteur a su décrire et travailler ses personnages, le contexte et l’ambiance qui font qu’on a l’impression de lire un film. Il n’y a pas de personnages superflus ou inutiles, tous apportent quelque chose à l’histoire et on prend plus ou moins de plaisir à les suivre.

    C’est une belle chronique de la vie à l’américaine des années 20 entre le milieu mafieux, la prostitution comme mode de survie, la montée en puissance du cinéma et l’annonce des dérives liées à l’appât du gain et du toujours plus sensationnel. C’est aussi une belle preuve de ce que les rêves sont le moteur qui anime notre vie. Quand on a un rêve, qu’on y tient réellement, alors tout est possible et on peut y arriver, peu importe d’où on vient et peu importe les obstacles sur le chemin.

    Bref, Le gang des rêves est un COUP DE COEUR monumental qui se place en 2eme position derrière mon coup de cœur intersidéral de tous les temps (L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon). 700 pages de bonheur livresque, une écriture sublime, une histoire passionnante, des personnages attachants et émouvants, de l’humour, de l’amour, du suspens, aucun ennui, j’ai adoré.

    https://mllejavottebooks.wordpress.com/2018/10/29/le-gang-des-reves-luca-di-fulvio/

  • Couverture du livre « Les enfants de Venise » de Luca Di Fulvio aux éditions Slatkine Et Cie

    Pascale Pay sur Les enfants de Venise de Luca Di Fulvio

    Dans l'ensemble un bon roman, avec des personnages principaux attachants, de l'amour, de la haine, etc.
    Une seule petite chose me gène: une part de vocabulaire anachronique. Est-ce dû à l'auteur ou la traductrice, je l'ignore évidemment, je n'ai pas lu le livre dans le texte. Cela n'empêche...
    Voir plus

    Dans l'ensemble un bon roman, avec des personnages principaux attachants, de l'amour, de la haine, etc.
    Une seule petite chose me gène: une part de vocabulaire anachronique. Est-ce dû à l'auteur ou la traductrice, je l'ignore évidemment, je n'ai pas lu le livre dans le texte. Cela n'empêche cependant pas de profiter d'une belle aventure.

  • Couverture du livre « Les enfants de Venise » de Luca Di Fulvio aux éditions Slatkine Et Cie

    Annie Boucher sur Les enfants de Venise de Luca Di Fulvio

    Nous sommes en Italie en 1515. Mercurio, jeune orphelin est un voleur très doué, un as du déguisement. Avec ses compères, il vole dans les rues de Rome. Son destin bascule le jour où il détrousse un marchand juif. Il fuit à Venise avec sa petite troupe. Il va y rencontrer l'amour mais aussi le...
    Voir plus

    Nous sommes en Italie en 1515. Mercurio, jeune orphelin est un voleur très doué, un as du déguisement. Avec ses compères, il vole dans les rues de Rome. Son destin bascule le jour où il détrousse un marchand juif. Il fuit à Venise avec sa petite troupe. Il va y rencontrer l'amour mais aussi le fanatisme religieux, la jalousie, la vengeance.
    Bonne histoire dans l'ensemble puisque l'on ne s'ennuie pas une minute mais la fin est prévisible.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !