Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sharko

Couverture du livre « Sharko » de Franck Thilliez aux éditions Fleuve Noir
Résumé:

« Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse.
Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux ».

Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko,... Voir plus

« Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse.
Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux ».

Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait semble-t-il rien d'un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu'à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu'ils s'étaient efforcés de bâtir.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (26)

  • L’horreur à l’état brut, vous connaissez? C’est exactement ce qu’il se passe caché derrière la page de couv’ de ce thriller…

    Lucie et Franck, que l’on connait bien maintenant, vont être embarqués dans une sinistre enquête qui va les concerner bien au delà du raisonnable. Et ce qu’ils vont...
    Voir plus

    L’horreur à l’état brut, vous connaissez? C’est exactement ce qu’il se passe caché derrière la page de couv’ de ce thriller…

    Lucie et Franck, que l’on connait bien maintenant, vont être embarqués dans une sinistre enquête qui va les concerner bien au delà du raisonnable. Et ce qu’ils vont découvrir dépasse l’entendement, on repousse vraiment les frontières de l’imaginable et du supportable.

    Avec ce polar, Franck Thilliez nous emmène dans les tréfonds de la pire noirceur de l’être humain où les crimes les plus abominables sont perpétrés. Quelle imagination! Où va t’il chercher ses idées? ça fait froid dans le dos…

    Et pour autant, j’adore me plonger dans ses intrigues. Je les lis la nuit de préférence pour me mettre dans l’ambiance. Mais je ne suis jamais seule chez moi sinon impossible de dormir ensuite!

    Il a réussi encore une fois à mettre mes nerfs à vif avec cette histoire. Un vrai maître en la matière.

    Si dans certaines de mes lectures, j’aime à m’imaginer à la place des protagonistes, dans ce genre de polar, ça ne craint pas de m’arriver!

    Si vous cherchez le grand frisson, alors n’hésitez pas, plongez la tête la première dans ce thriller!

    J’espère que mon avis sur cette lecture vous donnera envie de vous plonger dans ce roman de Franck Thilliez!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Du Franck Thilliez dans toute sa splendeur. le dernier livre de cet auteur m'avait laissée sur ma faim (Pandémia). Mais là quel plaisir de progresser dans l'enquête.
    le sujet est surprenant puisque tout tourne autour du sang. Des meurtres commis selon un rituel bien particulier nous entraînent...
    Voir plus

    Du Franck Thilliez dans toute sa splendeur. le dernier livre de cet auteur m'avait laissée sur ma faim (Pandémia). Mais là quel plaisir de progresser dans l'enquête.
    le sujet est surprenant puisque tout tourne autour du sang. Des meurtres commis selon un rituel bien particulier nous entraînent dans les tréfonds du comportement humain le plus noir.
    Sharko et Lucie ne sont pas en reste. le comportement "border line" nous fait craindre le pire.
    Franck Thilliez fait fort une fois de plus. le livre est d'une précision chirurgicale.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Lucie Henebelle , la compagne de Franck Sharko , reprend une enquête de son oncle ,ancien flic mort d'une crise cardiaque qui soupçonnait un homme , Ramirez , d'être l'auteur de la disparition d'une jeune fille . Alors qu'elle fouillait chez lui se croyant seule et faisait de macabres...
    Voir plus

    Lucie Henebelle , la compagne de Franck Sharko , reprend une enquête de son oncle ,ancien flic mort d'une crise cardiaque qui soupçonnait un homme , Ramirez , d'être l'auteur de la disparition d'une jeune fille . Alors qu'elle fouillait chez lui se croyant seule et faisait de macabres découvertes , Ramirez surgit et dans le corps à corps ,elle finit par le tuer.Heureusement Sharko va maquiller la scène de crime en espérant récupérer l'enquête sans savoir où ils avaient mis les pieds .Un très bon polar.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un thriller à l'écriture impeccable, une enquête bien menée ( même si détournée par Sharko )... on plonge dans son rythme infernal... fascinant !

    Un thriller à l'écriture impeccable, une enquête bien menée ( même si détournée par Sharko )... on plonge dans son rythme infernal... fascinant !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Toujours aussi efficace dans l'argumentation scientifique!

    Toujours aussi efficace dans l'argumentation scientifique!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'ai fini ce livre la larme à l’œil et avec un grand vide. Lucie et Franck vont me manquer. Mais je me console avec une suite des aventures qui va sortir bientôt. Tout y est encore, le suspense, la peur et ce que j'admire chez Franck Thilliez est la documentation dans chacun de ses romans sur un...
    Voir plus

    J'ai fini ce livre la larme à l’œil et avec un grand vide. Lucie et Franck vont me manquer. Mais je me console avec une suite des aventures qui va sortir bientôt. Tout y est encore, le suspense, la peur et ce que j'admire chez Franck Thilliez est la documentation dans chacun de ses romans sur un sujet précis. Ici le circuit du sang avec des rappels de l'affaire du sang contaminé en autre.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Il s'en passe des choses dans ma pal, de celles que je ne m'explique absolument pas !!!! Comme y laisser dormir ce Thilliez depuis des mois alors que c'est fondamentalement ma came ... Ouf, je viens d'avoir ma dose, et elle fut bonne ! Oh oui !!!

    Le scénario de départ est génial avec sa...
    Voir plus

    Il s'en passe des choses dans ma pal, de celles que je ne m'explique absolument pas !!!! Comme y laisser dormir ce Thilliez depuis des mois alors que c'est fondamentalement ma came ... Ouf, je viens d'avoir ma dose, et elle fut bonne ! Oh oui !!!

    Le scénario de départ est génial avec sa double entrée. La scène inaugurale est incroyable, un plongeur nettoyant un aquarium, un couteau avec lequel il s'ouvre volontairement la paume de la main, du sang qui attire les requins, un carnage sous les yeux du public. Et chapitre suivant, rebelote , mais cette fois pour secouer le duo Lucie – Sharko menacé de pépérisation avancée depuis qu'ils roucoulent et s'occupent de leurs jumeaux : la ligne jaune est franchie lorsque Lucie abat un fou furieux après une incursion illégale au domicile de ce dernier ... et voilà Sharko contraint à maquiller la scène de crime pour que Lucie ne soit pas inculpée ... A partir de là, la plongée dans les abysses ne fait que commencer.

    Franck Thilliez n'a pas son pareil pour captiver, effrayer, surprendre, suspendre le temps du lecteur et faire monter sa pression sanguine. Ah ah du sang, il va y en avoir, et pas uniquement celui des nombreux morts qui vont jalonner ce polar ....
    Comme à son habitude, l'auteur a choisi un thème scientifique / médical autour duquel il a construit son intrigue. Cette fois, c'est celui du sang, thématique ultra riche qui lui permet de rebondir sur le mythe du vampire, sur les cultes sataniques actuels, sur les scandales du sang contaminé, sur le trafic lié aux dons du sang, sur les maladies , de quoi s'éclater ( bien que les explications sur la fin soient un poil lourdaudes, arrivant toutes en mode bulldozer pour accélérer la résolution ).

    Lucie en retrait, c'est définitivement Sharko le personnage le plus intéressant du duo, un animal, une bête à sang froid, prête à basculer dans les ombres sans y sombrer si la cause est juste, prête à se confronter à la névrose qui ronge un de ses collègues et pourrait menacer l'avenir de sa famille

    Un super polar addictif, haletant, d'une efficacité redoutable !
    Prête pour Luca, le prochain opus des aventures de Sharko et Lucie, sortie annoncé le 2 mai, que Franck Thilliez annonce sur sa page facebook comme "certainement leur enquête la plus noire et tortueuse, autour de sujets à donner froid dans le dos ».

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Lucie Henebelle n’aurait pas du se retrouver dans cette cave sordide, hors de toute procédure, juste pour terminer une vieille enquête que son défunt oncle n’avait pas réussi à boucler. Personne n’est au courant qu’elle est là, pas même son compagnon Franck Sharko. Mais les choses tournent mal,...
    Voir plus

    Lucie Henebelle n’aurait pas du se retrouver dans cette cave sordide, hors de toute procédure, juste pour terminer une vieille enquête que son défunt oncle n’avait pas réussi à boucler. Personne n’est au courant qu’elle est là, pas même son compagnon Franck Sharko. Mais les choses tournent mal, et Lucie doit abattre un homme. Paniquée, elle appelle Sharko en catastrophe et les voilà tous les deux, acculé devant un crime qui amènera la police jusqu’à eux. La seule solution, c’est de récupérer l’enquête (ce qui n’est déjà pas rien vu les problèmes de juridiction) pour l’orienter le plus possible loin d’eux. Shako prends les choses en main et pense avoir tout prévu, mais c’est sans compter sur Nicolas Bellanger qui s’avère un bien meilleur flic que ce que tout le monde pense, c’est sans compter sur la malchance et la perspicacité de leur groupe. Imparablement, l’étau semble se refermer sur le couple, dont les nerfs déjà mis à rude épreuve, semblent à tout moment sur le point de craquer. « Sharko » est un modèle du genre, impossible à lâcher, dévoré en moins de 5 jours, diaboliquement addictif, peut-être le meilleur de la série Sharko-Henebelle, ce qui n’est pas peu dire ! Cette fois ci, l’enquête est bicéphale : qui a tué Sanchez nous le savons et nous ne voulons surtout pas que cela soit découvert, qui était Sanchez et qu’avait il fait, c’est là-dessus que Sharko va enquêter, pour comprendre et dédouaner Lucie de sa culpabilité, pour éloigner les soupçons aussi. C’est cette course, non pas « pour », mais « contre » la vérité qui est angoissante, presque plus que l’intrigue en elle-même. L’intrigue sur Sanchez est du pur Thilliez, ultra documenté, scientifique, complexe sans être tortueuse (ce qui n’est pas toujours facile), elle débouche sur une vérité anxiogène comme l’était celle de « Pandemia » vers laquelle elle lorgne un peu. Ici, il est question d’abord de milieu underground, puis on semble se diriger vers du surnaturel mais c’est mal connaitre Thilliez qui n’a jamais trop aimé s’aventurer dans le paranormal. L’ intrigue fonctionne à plein, même si on peut juger que sur tel ou tel point c’est un petit peu gros, cela reste tellement crédible pris dans son ensemble que cela fait bien flipper ! Quant à la course contre la vérité, elle met en scène un Nicolas Bellanger très mal en point (voir « Pandemia ») mais opiniâtre, qui met un point d’honneur à élucider le crime de Lucie. On finit presque par s’interroger sur ses motivations tellement il s’obstine à chercher la petit bête. Les nerfs de Lucie sont mis à rude épreuve et elle semble toujours sur le fil du rasoir mais pour Sharko c’est pire, le stress fait planer sur lui le double risque du dérapage et celui du retour de sa maladie. Le roman se termine début novembre 2015, et au regard de l’intrigue et de ce que le lecteur sait du mois de novembre 2015, il peut imaginer le pire du pire. Thilliez joue avec nos nerfs comme un musicien classique, sans fausse note du premier chapitre au dernier paragraphe. On peut lire « Sharko » sans forcément tout connaitre des romans précédents de la série et c’est franchement un plaisir de lecteur dont on a aucune raison de se priver, n’en déplaise aux esprits chagrins qui voudraient que le polar ou le thriller soient des sous-genres indignes de leur exigences littéraires. J’ai envie de dire, tans pis pour eux, ils ne savent pas ce qu’ils perdent…

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.