Sharko

Couverture du livre « Sharko » de Franck Thilliez aux éditions Fleuve Noir

4.444444444

18 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Fleuve Noir
  • EAN : 9782265115590
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

« Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse.
Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux ».

Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko,... Voir plus

« Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse.
Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux ».

Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait semble-t-il rien d'un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu'à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu'ils s'étaient efforcés de bâtir.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    J'ai hésité avant de me lancer dans cette chronique... parce que franchement, qui a encore besoin que je lui parle de Franck THILLIEZ? Et puis après, je me suis souvenue que jusqu'à il n'y a pas si longtemps, je n'avais jamais lu un livre de cet auteur, je me suis dit que peut-être il y avait encore des gens comme ça bien cachés quelque part, et que je ne pouvais pas leur faire ça, les laisser dans cette terrible ignorance.

    SHARKO signe une nouvelle enquête du duo d'enquêteurs Franck SHARKO et Lucie HENNEBELLE, mais ce sera certainement leur enquête la plus atypique puisque cette fois les traqués ce sont eux. A force de fréquenter SHARKO, Lucie a dû être contaminée puisque c'est elle cette fois qui décide d'adopter les méthodes borderline de son conjoint et d'enquêter sur un suspect en dehors de toute procédure légale, juste pour aller au bout des intuitions de son oncle. Evidemment, ça dérape et pour se défendre elle tue un homme. Sans se poser de question, SHARKO la rejoint et va minutieusement maquiller la scène de crime pour brouiller les pistes et s'assurer que c'est bien leur équipe qui récupère l'enquête, pour tout maîtriser.

    Ce nouveau roman de Franck THILLIEZ est oppressant dès les premières lignes, avec un chapitre 1 que l'on lit en apnée (au propre comme au figuré!) et qu'on termine en soufflant un grand coup et en se disant "ça promet!". L'auteur fait tout de suite appel à nos peurs les plus primaires; on a l'impression d'être nous-mêmes coincés à l'intérieur de l'aquarium et d'entendre la petite musique des DENTS DE LA MER, celle qu'on reconnaît entre mille et qui a terrorisé pour toujours des milliers d'entre nous.

    L'intéressant ici est d'avoir choisi d'inverser les rôles, ce qui relance l'histoire du couple SHARKO/HENNEBELLE, qui en a déjà tant supporté. Pour une fois, ils ne se battent pas contre un assassin puisque celui-ci est déjà mort; ce sont leurs propres collègues qu'ils affrontent, puisqu'ils doivent les empêcher de découvrir la vérité car elle reviendrait à mettre en lumière l'implication de Lucie. Ce faisant, ils mentent, ils trahissent, ils renient ce qui fait l'essence de ce travail qui est toute leur vie, et se renient un peu eux-mêmes. Franck et Lucie sont solides, mais pourront-ils vivre avec ça sur la conscience?

    Dans ce nouveau roman, vous croiserez du sang, des gothiques, des sectes et des vampyres (sans faute d'orthographe et bien moins charmants que ceux de TWILIGHT!).

    Comme d'habitude, l'auteur maîtrise son sujet; la précision avec laquelle le sujet est exploité rend toujours très crédible et donc d'autant plus angoissant le danger qu'il sous-tend.

    Si je devais trouver quelque chose de négatif - ou de moins positif - à dire, je trouve que SHARKO, au contact de Lucie et de ses enfants, se nounours-ise un peu trop; moi j'aime mieux quand il a les yeux noirs. En définitive, je préfère quand Franck THILLIEZ s'autorise un livre "one shot", comme FRACTURES et PUZZLE qui à ce jour restent mes préférés, parce que ses histoires sont alors plus percutantes, plus dérangeantes, l'auteur s'autorise davantage de dérapages quand il n'a pas ses personnages fétiches à préserver (même si j'avoue qu'il les a déjà bien fait morfler par le passé!). En revanche, émerge de ce livre un personnage trouble que l'on avait déjà rencontré et qui revient avec une nouvelle épaisseur très intrigante, Nicolas BELLANGER, dont j'espère qu'il donnera lieu à d'autres développements.

    Voilà, il n'est pas la peine d'en dire plus; si vous aimez Franck THILLIEZ, vous avez déjà certainement lu SHARKO, et si ce n'est pas encore fait parce que vous habitez dans un grotte et ne connaissez pas encore l'auteur, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

    http://cousineslectures.canalblog.com/archives/2017/10/15/35771007.html

  • 0.2

    J'ai presque tout lu de cet auteur si différent de ses personnages et il ne m'a jamais déçue que ce soient des one-shot ou les aventures de Sharko et Lucie; ce dernier je l'ai lu avec les oreilles!! et cela m'a aidée à supporter l'insomnie et les douleurs provoquées par une greffe de rein;L'originalité ici, c'est que Lucie a commis un meurtre et que le couple va tout faire pour que la vérité n'éclate pas; leur stress est présent tout au long du roman qui par ailleurs nous emmène dans un monde de secte, de satanisme et de sang à en être écoeurée...et pourtant Franck n'invente pas, il se documente sur des sujets inconnus de presque tout le monde puis il brode mais à chaque fois, il fait hérisser les poils
    Quelqu'un a mis en cause son écriture dans un article du Monde que je ne possède pas: qui peut m'aider à le trouver?

  • 0.1

    Je suis plus que mitigée ! L'intrigue est certes bien menée et documentée, mais trop de descriptions et démonstrations scientifiques. C'est la spécialité de Thilliez mais là on frise l'overdose. Les personnages principaux sont peu convaincants et manquent de profondeur... Bref j'ai comme le sentiment que Thilliez s'essouffle un peu et surfe trop sur la vague de ses précédents succès en oubliant de se renouveler.

  • 0.25

    Comme tous les ans, l’attente du nouveau roman de Franck Thilliez est insoutenable et remplie de questions. Et lorsque nous le tenons enfin dans nos mains, nous savons déjà que la lecture passera trop rapidement, qu’à peine commencé nous n’aurons qu’une envie, lire le prochain pour lequel il faudra attendre encore une année…

    Donc ça y est il est là, je l’ai! Pour tout dire je l’ai laissé attendre un peu sur ma PAL pour ne pas le lire trop vite… J’avais un peu d’appréhension avant de le commencer, peur d’être déçue, je ne peux même pas dire pourquoi, peut-être la quatrième de couverture qui ne laissait pas présager l’horreur habituelle que l’on retrouve chez cet auteur.

    Mais quelle erreur! Dès les première lignes j’ai su qu’une fois de plus mes nuits allaient être peuplées de cauchemars, que j’allais encore avoir le sentiment de l’avoir lu trop vite, que la déception d’être arrivée, déjà, au bout du roman allait m’envahir…

    Que dire de ce roman à part qu’il est sublime! Un pur bonheur, un petit bijou! Tout y est, l’intrigue est splendidement maîtrisée, les personnages sont attachants à souhait, l’histoire est incroyable, que de recherches de la part de l’auteur, une documentation précise, juste, parfaite. Une fois de plus nous plongeons dans ce que l’homme à de plus noir, de plus terrifiant, horrible… Et dire que cela existe… Comme prévu j’ai passé des nuits horribles, avec une seule envie au réveil d’y retourner, de plonger à nouveau dans l’enquête, de savoir, de découvrir la vérité tout en sachant que la nuit d’après serait encore plus difficile…

    Je ne rentrerai pas dans l’histoire pour vous laisser le plaisir de la découverte intact, j’ai trop peur de me laisser envahir et de trop en dire..

    J’ai retardé au maximum la fin de ma lecture car voilà c’est terminé, déjà… Il faudra attendre un an avant de revivre une telle expérience. Un coup de coeur assuré, un pur moment de bonheur. Un roman parfait du début à la fin. Bravo M. Thilliez et vivement l’année prochaine!

  • 0.25

    Quelle délectation! J'attendais avec impatience ce nouvel opus des aventures de Sharko et Lucie. Je n'ai pas été déçue. Nous retrouvons notre couple en bien fâcheuse posture. L'univers est sombre et malsain et nous nous laissons emporter par l'intrigue. Une nouvelle fois l'auteur nous livre un roman âpre ne nous épargnant rien. J'ai eu tout le long du roman les nerfs tendus autant que les personnages principaux. Un auteur majeur pour moi!

  • 0.25

    " L’Yonne, pays des forêts flamboyantes, des champs lumineux, des cerf massifs... La nature était presque apaisée, mais ressemblait aux prémices d'un cauchemar éveillé " .
    Une fois de plus le maître du genre nous plonge dans un univers pour le moins déroutant, un voyage dans les eaux troubles du bio-art, des fétichistes du sang et autres satanistes . Êtres humains aux comportements malsains, collectionneurs "d'éprouvettes remplis de douleur à l'état pur". Un polar addictif ... Avec un beau clin d’œil à Jacques Saussey maître du polar Icaunais !

  • 0.2

    Ce nouveau Thilliez nous permet de retrouver le couple Lucie Hennebelle et Franck Sharko, mais cette fois dans le rôle des coupables! ( je ne spoile pas on le sait dès les premières pages) . Dans cet opus, l'auteur explore des thèmes tres noirs et plutôt "gore" puisqu'il nous emmène dans le s milieux du satanisme, du vampirisme et du commerçe du sang. Âmes sensibles s'abstenir!

  • 0.25

    Voilà ! C’est fait. Après une longue attente… ça forge le désir, Sharko était dans mes mains.

    Sharko, le dernier Franck Thilliez. Une expérience pour les afficionados. Oui, je suis fan. Littéralement emballé par les aventures de Lucie & Sharko. Et je ne suis pas le seul. Fait est qu’ouvrir ce type de roman, revient à entrebâiller une porte sur une épreuve en soi. On sait que l’on va être en équilibre instable. Entre plaisir et inquiétude.

    Dès le premier chapitre, je me doutais devoir être accroché à mon fauteuil. J’ai à nouveau dévoré ce thriller absolument génial.

    Dévoré, le terme est parfait. Dans cette chronique, vous n’aurez pas un mot sur l’intrigue. Saches juste très cher lecteur, que tu passeras de la Belgique, à la Nouvelle Guinée et la frontière mexicaine et que des thématiques comme l’analyse sanguine, la balistique, le bio-art et le satanisme fuseront autour de toi. Mais bien entendu, pas seulement.

    Car lire un Thilliez, c’est se plonger dans une quête de perfection quand il s’agit de thriller. A chaque nouveau roman, Franck élève d’un cran la qualité de ses ouvrages. La construction est parfaite. Perverse et ciselée. Il se joue de notre perception, de nos émotions qui sautent de bouleversement en surprise, parfois jusqu’à l’effarement.

    L’auteur nous ballade avec une totale maîtrise du suspense, étaye les thèmes abordés avec une très grande précision et un souci du détail à faire frémir. Ça sent les longues recherches, la volonté d’une érudition pour établir le sous-bassement de l’intrigue.

    L’intrigue. Elle est une nouvelle fois machiavélique. Je pensais qu’avec Gataca, il avait fait fort. C’était sans compter sur le talent de l’écriture. Ce roman rebondit sans cesse, le rythme est infernal. La tension qu’il fait subir à ses héros, Franck Sharko et Lucie Hennebelle mais aussi à Nicolas Bellanger ne fait que croître jusqu’au dernier chapitre.

    Personne n’est épargné. Surtout pas le lecteur. Rien n’est laissé au hasard. Torture, barbarie, sadisme, vie de couple, exploitation humaine, tout s’enchaine avec méticulosité dans une suite d’événements où Sharko et Lucie sont au cœur de la tourmente. A la fois victimes et acteurs de cette enquête. Ils naviguent en eaux troubles tout comme Nicolas, marqué par la mort de sa femme Camille, qui joue un second rôle passionnant. Rien de manichéen. Personne n’est réellement héroïque. Il y a un côté obscur, fait de personnages vicieux, cruels et corrompus et un autre en demi-teinte. La peur lie les personnages. L’espoir devient au fil des pages une denrée rare, une sensation à atteindre.

    Nous… nous sommes collés aux personnages. Thilliez joue avec nos nerfs. On oscille entre l’envie d’aller très vite au bout et le besoin de ralentir cette lecture. Pour y prendre du plaisir, mais aussi, parfois, souvent, une bouffée d’air frais. Ça tourbillonne, ça s’enfonce dans des méandres sombres. Tout le monde frémit. Avec Sharko, l’auteur frôle l’excellence.

  • 0.25

    Mon résumé :

    Lucie, n’a pas eu vraiment le choix. Appelée à la rescousse par sa tante afin de faire la lumiere sur la disparition d’une fille dont elle avait la garde, elle va mener sa propre enquête, et ce, sans en aviser Sharko et en dehors de toute enquête officielle. Elle va rentrer dans une maison qu’elle croit de prime abords, vide. Elle va vite comprendre que ce n’est pas le cas.

    Afin de sauver sa peau, mais surtout sa vie, elle va devoir tuer son propriétaire.

    Pour la sauver, pour protéger la vie qu’ils essaient de construire avec leurs 2 petits garçons, Franck maquille la scène de crime et s’arrange pour que l’enquête aboutisse dans leur service. La jeune femme sait qu’elle vient de passer de l’autre côté de la barrière, qu’elle est à présent traquée, et qu’elle va cependant devoir continuer à vivre, à mener l’enquête, comme si elle n’avait pas tué cet homme.

    Ils vont devoir enquêter sur un meurtre dont l’auteur est Lucie. Ils vont devoir éloigner leurs collègues le plus possible et leur cacher beaucoup de choses.

    On va donc se plonger dans une enquête très sombre avec comme thème principal le sang. Mais nous allons aussi être sur le fil en permanence car un rien pourrait mettre à jour le secret de Lucie et Sharko… La tension est donc constante dans ce livre.



    Mon avis :

    Encore un tres bon roman de Franck Thilliez, le suspense est à son maximum. On retrouve plusieurs theme rondement menés : Le sang , le satanisme, la secte.

    Ce livre est un page-turner palpitant et envoûtant avec de multiples rebondissements et avec deux enquêtes qui vont s’entre-mêler…
    Je recommande vivement ce livre à tous !!!

  • 0.25

    Adorer du début à la fin.

    J'espère qu'il va continuer a écrire................

    Sinon.............

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Les articles associés

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Conscience animale Franck Thilliez CY EDITIONS

3

Voir tous les livres de Franck Thilliez

Autres éditions

Sharko Franck Thilliez FLEUVE NOIR

4.444444444

Voir toutes les éditions