Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Misery

Couverture du livre « Misery » de Stephen King aux éditions Le Livre De Poche
Résumé:

Stephen King Misery Misery, c'est le nom de l'héroïne populaire qui a rapporté des millions de dollars au romancier Paul Sheldon. Après quoi il en a eu assez : il a fait mourir Misery pour écrire enfin le « vrai » roman dont il rêvait.
Et puis il a suffi de quelques verres de trop et d'une route... Voir plus

Stephen King Misery Misery, c'est le nom de l'héroïne populaire qui a rapporté des millions de dollars au romancier Paul Sheldon. Après quoi il en a eu assez : il a fait mourir Misery pour écrire enfin le « vrai » roman dont il rêvait.
Et puis il a suffi de quelques verres de trop et d'une route enneigée, dans un coin perdu... Lorsqu'il reprend conscience, il est allongé sur un lit, les jambes broyées dans l'accident. Sauvé par une femme, Annie. Une admiratrice fervente.
Qui ne lui pardonne pas d'avoir tué Misery.
Et le supplice va commencer.
Sans monstres ni fantômes, un Stephen King au sommet de sa puissance nous enferme ici dans le plus terrifiant huis clos qu'on puisse imaginer.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (25)

  • Un des meilleurs du King !
    Fascinant, hatelant et captivant de la première à la dernière ligne.

    Un des meilleurs du King !
    Fascinant, hatelant et captivant de la première à la dernière ligne.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Misery, film que j'ai vu il y a si longtemps et qui m'a provoqué des frissons de terreur absolue, était tiré de ce thriller de Stephen King que je ne pensais pas lire un jour. Je n'aime pas lire quand j'ai vu l'adaptation et réciproquement. Mais sur l'insistance de ma fille qui a adoré et dont...
    Voir plus

    Misery, film que j'ai vu il y a si longtemps et qui m'a provoqué des frissons de terreur absolue, était tiré de ce thriller de Stephen King que je ne pensais pas lire un jour. Je n'aime pas lire quand j'ai vu l'adaptation et réciproquement. Mais sur l'insistance de ma fille qui a adoré et dont c'était le premier Stephen King, j'ai fini par me rendre, j'ai accepté de m'y plonger . On m'avait pourtant dit qu'il était pire que le film, bien plus horrible.
    C'est pas que j'aime pas avoir peur, mais quand-même, j'aurais dû me méfier et m'acheter un coeur de rechange au cas où le mien lâcherait la rampe…

    J'ai lu plusieurs romans de Stephen King, à chaque fois je suis surprise par son style qui embarque le lecteur. J'aime ses métaphores tellement efficaces.

    Paul Sheldon, écrivain à succès, a un accident de voiture un soir de tempête où il a trop bu pour pouvoir conduire. Il se réveille avec les jambes en miettes chez Annie Wilkes, son admiratrice numéro un. Mais la dame est inquiétante, elle ne semble pas avoir la lumière à tous les étages. Pourquoi est-il là plutôt qu'à l'hôpital ? Pourquoi s'occupe-t-elle de lui avec dévouement autant qu'avec dureté ? Pourquoi par moment semble-t-elle avoir des absences ?

    Et là, Damned ! Là où une tension psychologique infernale aurait dû monter crescendo, j'ai eu vraiment du mal à accrocher, à rester dans l'histoire.
    Et je me suis vraiment demandé pourquoi plus d'une fois, mais c'est parce que je trouvais qu'il ne s'y passait rien. Disons que j'ai trouvé ça trop long, le préambule, l'entrée en matière. Je me suis soudain sentie indigne de Stephen King, biscornouille de moi.

    Heureusement, arrivée à la deuxième partie j'ai enfin été totalement absorbée dans ce huis clos malsain.
    Hélas pas longtemps.
    Ah et puis si finalement ! À un peu plus de la moitié du livre je me suis enfin fait avaler par l'ambiance.
    Et là, il y a tout ! de l'angoisse, des questionnements flippants, du gore… et parfois c'est drôle. Et ce que j'adore, c'est qu'on ne sait pas où on va, on espère et en même temps on ne se fait pas trop d'illusions. L'enfermement de Paul avec une tarée imprévisible fait monter la tension. Elle est dangereuse, mais elle déteste les gros mots, et les siens sont plutôt enfantins.
    Finalement je l'ai lu tranquillement, sans rejet particulier ni réel enthousiasme, à part dans la deuxième moitié. En fait j'ai fait du yo-yo, et ça, je ne m'y attendais pas.

    Étrangement, bien que Paul Sheldon ne soit pas le narrateur, tout le long du livre j'ai eu l'impression que c'était lui qui racontait. C'est sans doute parce qu'on ressent extrêmement bien ce qu'il ressent.
    Bien que la deuxième moitié m'ait vraiment tenue en haleine, suis quand-même un peu passée à côté , je pense que c'est parce que le film est trop ancré dans ma tête.
    Moralité : voir où lire, il faut choisir !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Une lecture intense, un scénario en forme de huit clos ..tout simplement un chef d'oeuvre de SK.
    Angoissant et anxiogène à souhait, on suit pas à pas le lien entre l'écrivain et l'infirmière dans une ambiance qui nous ôte le souffle. J'ai adoré !

    Une lecture intense, un scénario en forme de huit clos ..tout simplement un chef d'oeuvre de SK.
    Angoissant et anxiogène à souhait, on suit pas à pas le lien entre l'écrivain et l'infirmière dans une ambiance qui nous ôte le souffle. J'ai adoré !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Terrifiant, Anne prend une place tellement importante dans ce livre. Gros coup de ❤

    Terrifiant, Anne prend une place tellement importante dans ce livre. Gros coup de ❤

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Encore un King bien tourné !

    Annie, une fan du célèbre auteur Paul Sheldon, connu notamment pour sa saga Misery. Dans le dernier tome de la saga, Misery décède. Cela n'a pas plu du tout à Annie....

    Un thriller à la hauteur de ce maître incontesté ^^. Ce roman m'a tenu en haleine du début à...
    Voir plus

    Encore un King bien tourné !

    Annie, une fan du célèbre auteur Paul Sheldon, connu notamment pour sa saga Misery. Dans le dernier tome de la saga, Misery décède. Cela n'a pas plu du tout à Annie....

    Un thriller à la hauteur de ce maître incontesté ^^. Ce roman m'a tenu en haleine du début à la fin. L'intrigue est toujours présente, le suspens est palpable : que va-t-il se passer ? Que va faire Annie ? On est toujours en stress à savoir s'il va arriver quelque chose à Paul...

    Âmes sensibles, s'abstenir, car certaines sont tellement (bien) décrites que l'on pourrait avoir envie de refermer le livre. On se croirait presque enfermé avec Paul et ressentir ce qu'il ressent.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Paul Sheldon, écrivain à succès, avec la série des Misery, viens de finir son dernier roman, ou il parle de tout a fait autre chose, il est heureux, content, de ce jet, mais sur la route enneigée, il as un accident.


    Anne Wilkes, son admiratrice n°1, le trouve, le secoure, l'emmène, chez...
    Voir plus

    Paul Sheldon, écrivain à succès, avec la série des Misery, viens de finir son dernier roman, ou il parle de tout a fait autre chose, il est heureux, content, de ce jet, mais sur la route enneigée, il as un accident.


    Anne Wilkes, son admiratrice n°1, le trouve, le secoure, l'emmène, chez elle, et le séquestre, elle as dans l'idée, de lui faire écrire, le retour de Miséry, ce personnage, qu'elle aime tant, le souci c'est qu'Annie est maniaco-dépressive, et dans sa folie elle va très mais très loin.

    Ce livre va lui sauver la vie mais dans quelles circonstances ?

    Gros coup de coeur, pour cet opus, ou la particularité est qu'on as les écris du Retour de Miséry a l'intérieur du roman, j'ai trouver cela très intéressant, et c'est réellement la trame de l'histoire.

    La folie meurtrière de cette femme, est au centre de ce roman, mais parfois, elle as des abcès de lucidités, d'attention, ça en fait un personnage pas tout a fait noir, on découvre sa part de sensibilité. Tout en nuance, comme sait si bien le faire cet auteur.

    Le récit est prenant, haletant, mais angoissant, on as peur pour lui, de ce qu'elle va lui faire, lui faire subir, et on se demande comment ça va se finir.

    Mais beaucoup de rebondissement interviennent, on pense qu'il va s'en sortir, et non on retourne dans l'horreur, le suspens est véritablement présent et assez bien diluer.

    Stephen King as le don de nous offrir des fins formidables, mais la j'avoue qu'il m'as encore bluffer, j'ai juste adorer ce livre, je remercie @petitmousse, ce fut un moment incroyable de lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je n'ai jamais lu Misery, le roman de Stephen King (dont je ne suis pas fan...).

    J'ai vu le film qu'en a tiré Rob Reiner, avec James Caan et Kathy Bates (qui recevra un Oscar pour ce rôle) comme acteurs principaux. C'était il y a très longtemps, mais j'en ai gardé un bon...
    Voir plus

    Je n'ai jamais lu Misery, le roman de Stephen King (dont je ne suis pas fan...).

    J'ai vu le film qu'en a tiré Rob Reiner, avec James Caan et Kathy Bates (qui recevra un Oscar pour ce rôle) comme acteurs principaux. C'était il y a très longtemps, mais j'en ai gardé un bon souvenir.

    L'histoire est assez simple : suite à un accident de voiture lors d'une tempête de neige, Paul Sheldon, célèbre auteur d'une série de romans dont Misery est l'héroïne, est hébergée par sa plus grande fan, l'infirmière Annie Wilkes. Lorsque celle ci-découvre que l'écrivain réoriente sa carrière et a fait mourir Misery dans le dernier opus de la saga, elle décide de le séquestrer jusqu'à ce que l'auteur fasse revivre l'héroïne dans un nouveau roman. S'en suit plus d'une année d'affrontement entre les deux personnages, dans le huis-clos de la maison de l'infirmière...

    Le roman a été adapté au théâtre par William Goldman, qui avait déjà réalisé l'adaptation au cinéma. Le huis-clos du roman se prête plutôt bien à une interprétation au théâtre, et le résultat est très réussi : le texte est percutant, et Myriam Boyer et Francis Lombrail le jouent avec force et présence. L'utilisation de la vidéo pour les scènes où l'écrivain sort de sa chambre pour explorer la maison est intéressante.

    J'ai juste un petit bémol sur la mise en scène : l'histoire se déroulant sur plus d'une année, il y a beaucoup d'intermèdes entre les scènes pour égrener les semaines et les mois. L'artifice utilisé s'appui sur de nombreuses séquences "musiques+lumières" qui séparent les scènes et qui finissent par paraître un peu longue...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce livre est une pépite. Je crois bien ne jamais avoir lu un livre aussi vite. C'est un huis-clos, d'un écrivain pris au piège par une infirmière schizophrène et bipolaire. Évidement, cela se passe à la campagne, loin de tout, et on se demande tout le long du roman; va-t-il s'en sortir ?...
    Voir plus

    Ce livre est une pépite. Je crois bien ne jamais avoir lu un livre aussi vite. C'est un huis-clos, d'un écrivain pris au piège par une infirmière schizophrène et bipolaire. Évidement, cela se passe à la campagne, loin de tout, et on se demande tout le long du roman; va-t-il s'en sortir ?
    L'action est très bien faire, menée tambour battant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com