Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Le musée de l'innocence

Couverture du livre « Le musée de l'innocence » de Orhan Pamuk aux éditions Folio
  • Date de parution :
  • Editeur : Folio
  • EAN : 9782070448326
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Kemal, un jeune homme d'une trentaine d'années, est promis à Sibel, issue comme lui de la bonne bourgeoisie stambouliote, quand il rencontre Füsun, une parente éloignée et plutôt pauvre. Il tombe fou amoureux de la jeune fille, et sous prétexte de lui donner des cours de mathématiques, la... Voir plus

Kemal, un jeune homme d'une trentaine d'années, est promis à Sibel, issue comme lui de la bonne bourgeoisie stambouliote, quand il rencontre Füsun, une parente éloignée et plutôt pauvre. Il tombe fou amoureux de la jeune fille, et sous prétexte de lui donner des cours de mathématiques, la retrouve tous les jours dans l'appartement vide de sa mère. En même temps, il est incapable de renoncer à sa liaison avec Sibel.
C'est seulement quand Füsun disparaît, après les fiançailles entre Sibel et Kemal célébrées en grande pompe, que ce dernier comprend à quel point il l'aime. Kemal rend alors visite à sa famille et emporte une simple réglette lui ayant appartenu : ce sera la première pièce du musée qu'il consacrera à son amour disparu. Puis, il avoue tout à Sibel et rompt les fiançailles.
Quand, quelque temps après, Kemal retrouve la trace de Füsun, mariée à son ami d'enfance Feridun, son obsession pour la jeune femme montera encore d'un cran...
Le musée de l'innocence est un grand roman nostalgique sur l'amour, le désir et l'absence, une nouvelle preuve de l'immense talent de l'écrivain turc.

Donner votre avis

Articles (1)

  • Portrait d'Orhan Pamuk, mélancolies stambouliotes
    Portrait d'Orhan Pamuk, mélancolies stambouliotes

    Si les Lisboètes chantent tristement leur saudade, les Stambouliotes s’adonnent parfois au « hüzün ». Ce qui nourrit cette « mélancolie du Bosphore » : un mélange complexe alliant la nostalgie de l’empire ottoman, la schizophrénie d’une ville à cheval sur deux continents et l’agitation politico-sociale des quarante dernières années.

Avis (1)

  • Le musée de l’Innocence : l’histoire d’un amour impossible entre Kemal, jeune homme issu de la bourgeoisie stambouliote et Füsum sa jeune et belle cousine éloignée. Sur presque 7 pages, Orthan Pamuk (prix nobel de littérature en 2006) nous raconte avec douceur, passion et mélancolie la relation...
    Voir plus

    Le musée de l’Innocence : l’histoire d’un amour impossible entre Kemal, jeune homme issu de la bourgeoisie stambouliote et Füsum sa jeune et belle cousine éloignée. Sur presque 7 pages, Orthan Pamuk (prix nobel de littérature en 2006) nous raconte avec douceur, passion et mélancolie la relation entre ces deux êtres. Kemal donne 9 ans de sa vie à rechercher et à tenter de reconquérir son amour. Le musée de l’innocence est à hommage à Fûsum. Un roman d’amour et de nostalgie mais aussi de persévérance.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.