La promesse de l'aube

Couverture du livre « La promesse de l'aube » de Romain Gary aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070363735
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

« - Tu seras un héros, tu seras général, Gabriele D'Annunzio, Ambassadeur de France - tous ces voyous ne savent pas qui tu es !
Je crois que jamais un fils n'a haï sa mère autant que moi, à ce moment-là. Mais, alors que j'essayais de lui expliquer dans un murmure rageur qu'elle me... Voir plus

« - Tu seras un héros, tu seras général, Gabriele D'Annunzio, Ambassadeur de France - tous ces voyous ne savent pas qui tu es !
Je crois que jamais un fils n'a haï sa mère autant que moi, à ce moment-là. Mais, alors que j'essayais de lui expliquer dans un murmure rageur qu'elle me compromettait irrémédiablement aux yeux de l'Armée de l'Air, et que je faisais un nouvel effort pour la pousser derrière le taxi, son visage prit une expression désemparée, ses lèvres se mirent à trembler, et j'entendis une fois de plus la formule intolérable, devenue depuis longtemps classique dans nos rapports : - Alors, tu as honte de ta vieille mère ? »

Donner votre avis

Articles (7)

  • Les lecteurs membres du jury du Prix Orange du Livre 2019
    Les lecteurs membres du jury du Prix Orange du Livre 2019

    Qui sont les lecteurs membres du jury ?

  • La bibliothèque idéale de Sébastien Spitzer, Prix Stanislas 2017
    La bibliothèque idéale de Sébastien Spitzer, Prix Stanislas 2017

    Incontournable de cette rentrée littéraire, Sébastien Spitzer est le lauréat du Prix Stanislas 2017 pour son premier roman "Ces rêves qu'on piétine"

  • La bibliothèque idéale d’Isabelle Alonso
    La bibliothèque idéale d’Isabelle Alonso

    Isabelle Alonso nous dévoile sa bibliothèque idéale.

  • Les Prix Lire dans le noir sont attribués, l’occasion de faire un tour dans les coulisses de « l’autre façon de lire »
    Les Prix Lire dans le noir sont attribués, l’occasion de faire un tour dans les coulisses de «l’autre façon de lire »

    Les récompenses ont été attribuées : le 28 novembre 2014 à la Maison de la Radio, Lire dans le noir a distingué pour la sixième année consécutive, les lauréats de l’année de publication 2014. Mapuche de Caryl Ferey, lu par Feodor Atkine (Gallimard, coll « Ecoutez lire »), est le gagnant en catégorie nouveautés. Parmi les classiques revisités cette année, c’est La Promesse de l’aube de Romain Gary, lu par Pierre Hervé pour le même éditeur qui remporte la palme. En catégorie « documents », la récompense est attribuée au biologiste Pierre-Henri Gouyon lisant son Evolution aux éditions De vive voix, une mise en questionnement de la théorie de l’évolution à la lumière des recherches scientifiques récentes. Enfin, le prix Lire dans le noir « jeunesse » est donné à Halb, l’autre moitié, de Sigrid Baffert, lu par Elsa Zylberstein publié aux éditions des Braques.

Avis(32)

  • Comment l'amour d'une mère porte son enfant vers ce qu'il y a de meilleur pour lui . Elle lui prédit le meilleur et il aura le meilleur. Toute sa vie, elle le conditionne à devenir.... Très touchée par ce lien indéfectible entre ces deux êtres charismatiques.
    Quelques longueurs toutefois, mais...
    Voir plus

    Comment l'amour d'une mère porte son enfant vers ce qu'il y a de meilleur pour lui . Elle lui prédit le meilleur et il aura le meilleur. Toute sa vie, elle le conditionne à devenir.... Très touchée par ce lien indéfectible entre ces deux êtres charismatiques.
    Quelques longueurs toutefois, mais cela reste un très beau roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une lecture qui a bien commencé mais c'est délité au fur et à mesure. Je ne m'attendais pas à lire l'enfance de l'auteur, j'étais persuadée que ce serait sur la seconde guerre mondiale et l'aviation.
    J'ai été agréablement surprise au départ de voir que c'était bien écrit tout en restant...
    Voir plus

    Une lecture qui a bien commencé mais c'est délité au fur et à mesure. Je ne m'attendais pas à lire l'enfance de l'auteur, j'étais persuadée que ce serait sur la seconde guerre mondiale et l'aviation.
    J'ai été agréablement surprise au départ de voir que c'était bien écrit tout en restant accessible mais très vite j'ai commencé à trouver l'histoire un peu longuette.
    Ce sentiment est lié au fait que les récits avec une mère toxique et sans rebellion filiale, ça ne me convient pas. Et là on a le summum de la relation mère/fils que je ne supporte pas et que je trouve malsaine et non belle comme beaucoup de personnes. Pour moi ne vivre que pour son enfant, en mettant la barre de sa réussite haute et sans tenir compte de ses aptitudes, de ses envies ce n'est pas de l'amour c'est vivre par procuration et vampiriser la vie de son enfant. Romain Gary est la victime consentante de la « folie » de sa mère, il suit ses exigences, mène la vie qu'elle lui a choisi en quête de reconnaissance et d'amour.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai mis plusieurs mois pour lire ce gros roman, posé puis repris, encore posé et encore repris ... sans rien perdre du côté captivant de cet amour filial démesuré, malgré des longueurs certaines mais grâce à l'écriture fluide de Romain Gary. C'est en lisant "Un certain Monsieur Pikielny" de...
    Voir plus

    J'ai mis plusieurs mois pour lire ce gros roman, posé puis repris, encore posé et encore repris ... sans rien perdre du côté captivant de cet amour filial démesuré, malgré des longueurs certaines mais grâce à l'écriture fluide de Romain Gary. C'est en lisant "Un certain Monsieur Pikielny" de François André Désérable que je me suis rendu compte que je n'avais jamais lu "La promesse de l'aube", et j'ai voulu combler cette lacune et retrouver ce fameux Monsieur Pikielny à Vilno. Il me reste maintenant à visionner le film adapté du roman pour vérifier si la promesse est bien tenue.

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Un classique que je me devais de lire avant de voir le film ... ce texte part par moment dans des divagations personnelles et narcissiques un peu lassantes et sans grand interêt. J'ai trouvé ce texte bouillon et eu parfois du mal à suivre, mais j'ai malgré tout apprécié le style de l'auteur, la...
    Voir plus

    Un classique que je me devais de lire avant de voir le film ... ce texte part par moment dans des divagations personnelles et narcissiques un peu lassantes et sans grand interêt. J'ai trouvé ce texte bouillon et eu parfois du mal à suivre, mais j'ai malgré tout apprécié le style de l'auteur, la richesse de la langue et la relation avec sa mère où le cordon n'a jamais été coupé.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.