Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La promesse de l'aube

Couverture du livre « La promesse de l'aube » de Romain Gary aux éditions Folio
  • Date de parution :
  • Editeur : Folio
  • EAN : 9782070363735
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

« - Tu seras un héros, tu seras général, Gabriele D'Annunzio, Ambassadeur de France - tous ces voyous ne savent pas qui tu es !
Je crois que jamais un fils n'a haï sa mère autant que moi, à ce moment-là. Mais, alors que j'essayais de lui expliquer dans un murmure rageur qu'elle me... Voir plus

« - Tu seras un héros, tu seras général, Gabriele D'Annunzio, Ambassadeur de France - tous ces voyous ne savent pas qui tu es !
Je crois que jamais un fils n'a haï sa mère autant que moi, à ce moment-là. Mais, alors que j'essayais de lui expliquer dans un murmure rageur qu'elle me compromettait irrémédiablement aux yeux de l'Armée de l'Air, et que je faisais un nouvel effort pour la pousser derrière le taxi, son visage prit une expression désemparée, ses lèvres se mirent à trembler, et j'entendis une fois de plus la formule intolérable, devenue depuis longtemps classique dans nos rapports : - Alors, tu as honte de ta vieille mère ? »

Donner votre avis

Articles (7)

  • Les lecteurs membres du jury du Prix Orange du Livre 2019
    Les lecteurs membres du jury du Prix Orange du Livre 2019

    Qui sont les lecteurs membres du jury ?

  • La bibliothèque idéale de Sébastien Spitzer, Prix Stanislas 2017
    La bibliothèque idéale de Sébastien Spitzer, Prix Stanislas 2017

    Incontournable de cette rentrée littéraire, Sébastien Spitzer est le lauréat du Prix Stanislas 2017 pour son premier roman "Ces rêves qu'on piétine"

  • La bibliothèque idéale d’Isabelle Alonso
    La bibliothèque idéale d’Isabelle Alonso

    Isabelle Alonso nous dévoile sa bibliothèque idéale.

  • Les Prix Lire dans le noir sont attribués, l’occasion de faire un tour dans les coulisses de « l’autre façon de lire »
    Les Prix Lire dans le noir sont attribués, l’occasion de faire un tour dans les coulisses de «l’autre façon de lire »

    Les récompenses ont été attribuées : le 28 novembre 2014 à la Maison de la Radio, Lire dans le noir a distingué pour la sixième année consécutive, les lauréats de l’année de publication 2014. Mapuche de Caryl Ferey, lu par Feodor Atkine (Gallimard, coll « Ecoutez lire »), est le gagnant en catégorie nouveautés. Parmi les classiques revisités cette année, c’est La Promesse de l’aube de Romain Gary, lu par Pierre Hervé pour le même éditeur qui remporte la palme. En catégorie « documents », la récompense est attribuée au biologiste Pierre-Henri Gouyon lisant son Evolution aux éditions De vive voix, une mise en questionnement de la théorie de l’évolution à la lumière des recherches scientifiques récentes. Enfin, le prix Lire dans le noir « jeunesse » est donné à Halb, l’autre moitié, de Sigrid Baffert, lu par Elsa Zylberstein publié aux éditions des Braques.

Avis (47)

  • L'écriture est alerte l'aube tient toutes ses promesses...

    L'écriture est alerte l'aube tient toutes ses promesses...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Sur une plage de Big Sur (Californie), l'auteur se remémore ses années de l'enfance à l'âge adulte.
    Sans père (il n'en parle jamais !), il vit ses premières années avec sa mère, réfugiée juive russe, en Pologne. Survivre serait plus approprié, car la mère va de petit boulot en escroquerie,...
    Voir plus

    Sur une plage de Big Sur (Californie), l'auteur se remémore ses années de l'enfance à l'âge adulte.
    Sans père (il n'en parle jamais !), il vit ses premières années avec sa mère, réfugiée juive russe, en Pologne. Survivre serait plus approprié, car la mère va de petit boulot en escroquerie, quand elle se fait passer auprès de la bourgeoisie locale pour la représentante d'un grand couturier français.
    La France, un pays dont elle rêve, et où son fils deviendra, elle le veut, officier, diplomate, artiste... Ils arrivent à Nice, où la valse des petits boulots reprend et où Romain Gary se découvre et apprend à vivre aux côtés d'une mère ultra-possessive (l'expression n'est pas trop forte !)

    Ce livre, un des, peut-être LE, chef d'œuvres de Romain Gary, est un roman autobiographique. L'auteur y prend son temps : la plume est vive, animée, mais elle décrit avec lenteur le temps qui passe.
    Elle fait vivre le déchirement de l'enfant, placé sous la coupe d'une mère... (les mots me manquent pour la décrire), qui à la fois craint et rêve de s'en éloigner, mais n'a qu'une seule envie, satisfaire ses ambitions (celles de sa mère, pas les siennes !).
    L'auteur manie avec élégance l'auto-dérision, une qualité rare, notamment quand il s'acharne à minimiser son rôle lors de la seconde guerre mondiale. D'autres en auraient tiré des pages de CV...
    À lire et relire !

    Chronique illustrée : http://michelgiraud.fr/2022/01/08/la-promesse-de-laube-romain-gary-gallimard-a-lire-et-relire/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce n’est pas très original de dire que le style de Romain Gary est superbe mais c’est un fait. C’est une autobiographie partielle de sa vie, marquée très fortement par les ambitions de sa mère à son égard. C’est une personne très présente voire envahissante, étouffante dans la vie de l’artiste....
    Voir plus

    Ce n’est pas très original de dire que le style de Romain Gary est superbe mais c’est un fait. C’est une autobiographie partielle de sa vie, marquée très fortement par les ambitions de sa mère à son égard. C’est une personne très présente voire envahissante, étouffante dans la vie de l’artiste. On sent dans toute son évolution que c’est le destin qu’il veut saisir : celui d’être un grand écrivain, de réussir à se hisser dans le monde des grands esprits.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce livre m'a beaucoup plu. Les personnages sont bien décrits. Le portrait et les attitudes de la mère m'ont amusée. Elle est vraiment fantaisiste et excessive dans son amour pour la France et dans les ambitions qu'elle place dans l'avenir de son fils. Celui ci est de bonne volonté mais n'arrive...
    Voir plus

    Ce livre m'a beaucoup plu. Les personnages sont bien décrits. Le portrait et les attitudes de la mère m'ont amusée. Elle est vraiment fantaisiste et excessive dans son amour pour la France et dans les ambitions qu'elle place dans l'avenir de son fils. Celui ci est de bonne volonté mais n'arrive pas à les réaliser .
    Ce décalage apporte du comique dans cette période dramatique, avant et pendant la guerre.
    C'est un peu un miroir de ce que nous investissons, rêvons pour notre progéniture.
    Le livre nous permet de mieux comprendre les réactions de rejet, de honte que l'on peut avoir à l'égard de sa famille, lorsqu'on est adolescent.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C'est avec beaucoup de poésie et de pudeur que Romain Gary nous livre le récit de son enfance en Russie, en Pologne, ses études en France et son ambition de devenir quelqu'un d'important en France, d'écrire des chefs-d'œuvre et d'être reconnu.
    Cette ambition est motivée par une promesse faite...
    Voir plus

    C'est avec beaucoup de poésie et de pudeur que Romain Gary nous livre le récit de son enfance en Russie, en Pologne, ses études en France et son ambition de devenir quelqu'un d'important en France, d'écrire des chefs-d'œuvre et d'être reconnu.
    Cette ambition est motivée par une promesse faite à sa mère qui a fait beaucoup de sacrifices pour que son fils devienne un grand homme en France. Afin d'assurer les ambitions qu'elle a pour son fils, elle travaille dur, s'adaptant à beaucoup d'emplois, refusant son aide afin qu'il puisse entièrement se consacrer à ses études et à ses aspirations.
    Une fois en France, il étudie le droit et intègre l'armée de l'air. Il sera mobilisé durant la deuxième guerre mondiale.
    C'est un récit où le lien entre le présent et le passé est omniprésent.
    Enfant, il se projette sur ce qu'il doit absolument devenir, revient sur ce qui le marquera à vie. Adulte, il fera toujours le lien entre ce qu'il est devenu, les ambitions de sa mère et l'obsession de ne pas décevoir.
    C’est un livre sur un amour maternel assez fou parfois embarrassant mais aussi sur l’amour d’un fils obnubilé par la satisfaction qu’il doit apporter à sa mère et légitimer tous les sacrifices qu’elle a faits pour lui.
    Il y a aussi beaucoup d’humour, très subtil pour alléger ce lien mère -fils qui pourrait être si pesant mais qui devient attendrissant et surtout impressionnant car cette mère, si excentrique soit-elle, a vu juste sur l’avenir de son fils. Même si le livre n' est pas un coup de cœur (bien qu'il le frôle) j'ai été émerveillée par le style et la vie de cet homme.
    J’aime beaucoup les livres dans lesquels les auteurs dévoilent comment ils en sont venus à la littérature, à l’écriture et celui-ci fera partie des plus beaux lus.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • LE LIVRE QUE J EMPORTERAI SUR UNE ILE...
    « Il n’est pas bon d’être tellement aimé, si jeune, si tôt. Ça vous donne de mauvaises habitudes. On croit que c’est arrivé. On croit que ça existe ailleurs, que ça peut se retrouver. On compte là-dessus. On regarde, on espère, on attend. Avec l’amour...
    Voir plus

    LE LIVRE QUE J EMPORTERAI SUR UNE ILE...
    « Il n’est pas bon d’être tellement aimé, si jeune, si tôt. Ça vous donne de mauvaises habitudes. On croit que c’est arrivé. On croit que ça existe ailleurs, que ça peut se retrouver. On compte là-dessus. On regarde, on espère, on attend. Avec l’amour maternel, la vie vous fait à l’aube une promesse qu’elle ne tient jamais. On est obligé ensuite de manger froid jusqu’à la fin de ses jours.” #RomainGary
    page 36
    chapitre mythique qui éclaire le titre s’il en est.
    quel bonheur d’avoir trouvé cette vieille édition de 1960 imprimée sur un “papier chiffon” pas tout à fait encore massicotée
    Au Riad, au calme, je plonge dans cet hymne à l’amour, idolâtrie d’une maman, trop maman non?
    roman passionnant,
    le genre de livre qu’on ne lache pas, j’hésite même à manquer le cours de pilates de 17h... Lolll
    C’est tellement bien écrit, découvert en novembre éà&! dans une très vieille édition, quel plaisir, il n'est jamais trop tard parait-il.... vive la poésie !
    en photo sur mon Instagram EMMANUELLEM06

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Cela faisait des années et des années que j'entendais parler de la Promesse de l'aube. Il faisait partie de la liste des classiques à lire quand j'aurai le temps et je suis contente d'avoir enfin pu le lire. Alors, je dois quand même avouer que je pensais avoir un coup de coeur mais ça ne s'est...
    Voir plus

    Cela faisait des années et des années que j'entendais parler de la Promesse de l'aube. Il faisait partie de la liste des classiques à lire quand j'aurai le temps et je suis contente d'avoir enfin pu le lire. Alors, je dois quand même avouer que je pensais avoir un coup de coeur mais ça ne s'est pas produit.
    J'ai bien aimé oui, j'ai trouvé que le style d'écriture était très original et que c'était agréable à lire, l'histoire de l'auteur est plutôt incroyable et sa mère l'est tout autant et arrivé à la fin on a bien envie de savoir ce qui a pu lui arriver encore de tout aussi extraordinaire mais peut être qu'en lisant la suite de sa biographie sur internet cela suffira...
    En bref, je suis contente d'avoir lu ce livre mais je suis contente aussi de l'avoir juste emprunté à la bibliothèque :)

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Biographie passionnante de l'auteur Romain Gary.
    La foi, l'amour et la détermination de sa mère pour en faire un grand homme exceptionnel . Un amour immense entre la mère et le fils. Très beau roman.

    Biographie passionnante de l'auteur Romain Gary.
    La foi, l'amour et la détermination de sa mère pour en faire un grand homme exceptionnel . Un amour immense entre la mère et le fils. Très beau roman.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com