Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La grande escapade

Couverture du livre « La grande escapade » de Jean-Philippe Blondel aux éditions Buchet Chastel
Résumé:

On rit. C'est étonnant parce que, pris séparément, aucun d'entre eux ne pensait que la situation les pousserait à l'hilarité - or, de façon tout à fait inattendue, ils font contre mauvaise fortune bon coeur et les voilà qui s'esclaffent et qui se mettent à papoter, retrouvant les réflexes de... Voir plus

On rit. C'est étonnant parce que, pris séparément, aucun d'entre eux ne pensait que la situation les pousserait à l'hilarité - or, de façon tout à fait inattendue, ils font contre mauvaise fortune bon coeur et les voilà qui s'esclaffent et qui se mettent à papoter, retrouvant les réflexes de cour de récréation, mais avec cet air de liberté unique qu'apporte avec lui l'Arbalète filant vers Paris.1975. Tandis que le pays subit les effets du premier choc pétrolier, que les femmes revendiquent leurs droits et que la mixité s'impose dans les cours de récréation, rien ne semble devoir troubler le quotidien des familles d'instituteurs du groupe scolaire Denis-Diderot. À moins que le train du changement ne s'engouffre tout à coup dans les classes et les corps et ne redessine les frontières d'un monde très différent.

Donner votre avis

Articles (5)

Avis (33)

  • J'ai recontré l'auteur lors d'une dédicace. Nous sommes de la meme génération et je me suis completement retrouvé dans ses anecdotes scolaires des années soixante-dix. Ecriture fluide et bien vivante, les personnages nous semblent familiers. Un peu de nostalgie sur une époque révolue et sur...
    Voir plus

    J'ai recontré l'auteur lors d'une dédicace. Nous sommes de la meme génération et je me suis completement retrouvé dans ses anecdotes scolaires des années soixante-dix. Ecriture fluide et bien vivante, les personnages nous semblent familiers. Un peu de nostalgie sur une époque révolue et sur l'Ecole qui a beaucoup changé en 40 ans.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un groupe scolaire, des instituteur(trice)s, la mixité qui devient la règle à l'école ; mai 698 est passé par là.
    Voici la toile de fond de ce roman.
    Il est question de la société des années 70, de ce qui va bouger, d'autorité remise en cause, de l'émancipation espérée (ou non) des femmes.
    Il...
    Voir plus

    Un groupe scolaire, des instituteur(trice)s, la mixité qui devient la règle à l'école ; mai 698 est passé par là.
    Voici la toile de fond de ce roman.
    Il est question de la société des années 70, de ce qui va bouger, d'autorité remise en cause, de l'émancipation espérée (ou non) des femmes.
    Il y a des enfants qui rentrent dans l'adolescence et plus rien ne sera jamais comme avant.
    On sourit souvent. L'auteur rend attachants ses personnages malgré leurs petites mesquineries.
    L'écriture est nostalgique et en délicatesse.
    Un lecture agréable et printanière.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • merci à lecteurs.com de m'avoir fait retrouver un auteur que j'aime bien depuis une rencontre où il était lauréat du prix Version Femina; c'est un enseignant passionné ce qui ne l'empêche pas d'être ici très critique face à l'école primaire et sa hiérarchie.Cela se joue presque à huis clos car...
    Voir plus

    merci à lecteurs.com de m'avoir fait retrouver un auteur que j'aime bien depuis une rencontre où il était lauréat du prix Version Femina; c'est un enseignant passionné ce qui ne l'empêche pas d'être ici très critique face à l'école primaire et sa hiérarchie.Cela se joue presque à huis clos car il s'agit de logements de fonction ; jalousie, amourette, escapade qui tourne mal...querelles d'enfants et jeu dangereux.
    C'est sérieux et drôle à la fois; le jeune disciple de Freinet a toute ma sympathie: faire bouger le mammouth n'est pas évident; l'inertie étant la force de l'éd nat face à toute réforme.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Nous suivons dans ce roman la vie d'instituteurs et d'institutrices du groupe scolaire Denis Diderot donc la plupart habite sur place dans des logements de fonctions, en 1975.

    C'est toute une époque que l'on retrouve à travers ces mots, malheureusement j'étais encore petite et même si j'ai...
    Voir plus

    Nous suivons dans ce roman la vie d'instituteurs et d'institutrices du groupe scolaire Denis Diderot donc la plupart habite sur place dans des logements de fonctions, en 1975.

    C'est toute une époque que l'on retrouve à travers ces mots, malheureusement j'étais encore petite et même si j'ai retrouvé un peu ce que je vivais à l'époque à travers mes parents j'ai eu du mal à rentrer dans ce roman et encore plus à m'attacher aux personnages.

    J'ai trouvé la mise en place longue à se faire heureusement le final plus cocasse à rattraper l'impression générale.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • On rit beaucoup lors de cette lecture grâce à une écriture intelligente, rythmée par les tubes des années 70. Les personnages ont tous une vie après leur vie de profs et les situations pas toujours drôles permettent une critique d'un milieu qui vit en vase clos. Les répliques claquent comme les...
    Voir plus

    On rit beaucoup lors de cette lecture grâce à une écriture intelligente, rythmée par les tubes des années 70. Les personnages ont tous une vie après leur vie de profs et les situations pas toujours drôles permettent une critique d'un milieu qui vit en vase clos. Les répliques claquent comme les situations, limites pour quelques personnages.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'ai ri en lisant ce livre qui m'a rappelé bien des souvenirs ! Il décrit parfaitement l'ambiance des écoles dans les années 70. Un très bon moment de lecture.

    J'ai ri en lisant ce livre qui m'a rappelé bien des souvenirs ! Il décrit parfaitement l'ambiance des écoles dans les années 70. Un très bon moment de lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce roman nous replonge dans l’école des années 70. Le lecteur prend conscience de la vie d’un groupe scolaire lorsqu’il n’y a plus d’élèves. Encore aujourd’hui, nos élèves ont toujours cette fascination à nous imaginer une vie après nos cours. Pourtant, elle existe bien, cette vie dite normale....
    Voir plus

    Ce roman nous replonge dans l’école des années 70. Le lecteur prend conscience de la vie d’un groupe scolaire lorsqu’il n’y a plus d’élèves. Encore aujourd’hui, nos élèves ont toujours cette fascination à nous imaginer une vie après nos cours. Pourtant, elle existe bien, cette vie dite normale. Dans ce roman, on découvre cette société en modèle réduit que peut offrir la pluralité des caractères humains dans ce groupe scolaire parisien des années 1970. Grâce à cette disparité, le groupe n’en est que plus solaire…

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'ai toujours beaucoup aimé Jean-Philippe Blondel, son écriture nostalgique et imagée, la petite musique mélancolique que ses textes éveillent en moi.
    J'ai donc été ravie de pouvoir lire La grande escapade, son prochain roman qui sort le 15 août 2019.
    Cette fois-ci, cependant, la magie a moins...
    Voir plus

    J'ai toujours beaucoup aimé Jean-Philippe Blondel, son écriture nostalgique et imagée, la petite musique mélancolique que ses textes éveillent en moi.
    J'ai donc été ravie de pouvoir lire La grande escapade, son prochain roman qui sort le 15 août 2019.
    Cette fois-ci, cependant, la magie a moins opéré.
    Le roman se situe en 1975, dans un groupe scolaire, et les personnages sont les professeurs et leurs familles, enfants, femmes maris. Ce microcosme pousse à l'intimité, à l'imbrication des sphères professionnelles et personnelles.
    Etant née plus tard, la nostalgie de cette époque n'a pas eu d'emprise sur moi et j'ai suivi l'année scolaire du groupe Denis-Diderot avec plaisir mais sans enchantement.
    Je recommande tout de même La grande escapade à tous les amateurs de la prose de Jean-Philippe Blondel, toujours aussi touchante.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.